Livres
384 441
Comms
1 348 371
Membres
271 073

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Plus loin, plus près ajouté par hina21 2015-07-27T11:54:02+02:00

- Tu veux vraiment savoir ?

- Bien sûr que je veux savoir. Sinon je ne t'aurais rien demandé.

- Parfois les gens te posent une question, mais quand tu leur réponds, ils se rendent compte qu'ils auraient préféré ne pas le savoir.

Afficher en entier
Extrait de Plus loin, plus près ajouté par hina21 2015-07-26T12:51:32+02:00

[...]un verrou tourne, le battant s'ouvre, Jake apparaît. Il a les yeux bouffis de quelqu'un qui vient de se réveiller et il est torse nu. Il tient à la main un pot de beurre de cacahuètes et il a une cuillère à la bouche. Et tout ça ne l'empêche pas d'avoir un charme fou... Il me regarde d'un air surpris, puis retire la cuillère de sa bouche avec un bruit mouillé.

Bon, OK, il n'a pas tant de charme que ça.

Afficher en entier
Extrait de Plus loin, plus près ajouté par Kats@ 2012-10-05T14:34:37+02:00

« Je suis toujours aussi triste quand je vais me coucher. Quand je me réveille. Et ça fait toujours un mal de chien. Mais il y a certains moments dans la journée où la douleur est moins forte.

Parfois, je peux penser à June sans vouloir exploser, pleurer à n'en plus pouvoir fermer les yeux ou enfoncer mon poing dans un mur.

Parfois, je suis proche du bonheur, et je ne le regrette pas. Plus. Je ne serai plus jamais celle que j'ai été, mais peut-être que ce n'est pas si grave.

La vie continue. Je continue. Même sans elle. Certaines journées ne font plus mal. Certains souffles ne font plus mal.

Et c'est peut-être la seule chose que nous pouvons réellement demander à la vie. »

Afficher en entier
Extrait de Plus loin, plus près ajouté par Carole94P 2016-01-29T17:18:55+01:00

On ne peut pas être amoureuse d’un garçon qu’on connaît depuis à peine une semaine. Surtout quand ce garçon a le don de vous taper sur les nerfs. Même s’il est séduisant, charmeur, intéressant, et qu’il sait vous écouter. Même si c’est le seul être avec qui vous avez la sensation d’être enfin vous-même. N’est-ce pas ?

Afficher en entier
Extrait de Plus loin, plus près ajouté par Carole94P 2016-01-29T17:18:47+01:00

— Pour moi, ça a de l’importance, murmure-t-il tout contre ma bouche. Puis il m’embrasse. Ça fait déjà quelques jours que je me dis que, s’il m’embrasse, je lui rendrai son baiser. Mais je n’en ai pas le temps . A peine ai-je senti la ferme pression de ses lèvres contre les miennes qu’elles se retirent. Je devine à son expression figée qu’il regrette. Je ne m’en offense pas, je comprends qu’il a peur.

— Je n’aurais pas dû, dit-il précipitamment. Je suis un idiot.

— Oui, c’est bien vrai. Tu es un idiot.

Je l’attrape par le col de sa chemise et l’attire à moi. Il laisse échapper un son étouffé, hésite une seconde, puis entrouvre les lèvres. Cette fois, nous nous embrassons pour de bon

Afficher en entier
Extrait de Plus loin, plus près ajouté par Carole94P 2016-01-29T17:18:39+01:00

Je sais qu’il ne faut surtout pas que je l’embrasse. Non. Et moi, je ne vais pas l’embrasser. Mais s’il m’embrasse je ne le repousserai pas. Je pourrais dire que c’est parce qu’il fait froid et que j’ai besoin d’être réchauffée. Ou que je suis perdue et déboussolée, loin de chez moi (non, d’accord, là faut pas pousser). Ou encore prétendre que je suis prise d’un coup de folie. Mais tout ça, ce serait bidon. Alors, disons que s’il approche trop près ses lèvres des miennes, eh bien, en vertu de la loi d’attraction, ou un truc comme ça, je ne pourrai pas résister à celle de ses lèvres. Et c’est tout. Ça ne signifie rien de plus. C’est une question d’atomes . Purement.

Afficher en entier
Extrait de Plus loin, plus près ajouté par Carole94P 2016-01-29T17:18:31+01:00

— Tu sais jouer Let it be à la guitare ? je demande. Je parle tout bas pour ne pas réveiller Laney. Je ne voudrais pas qu’elle nous surprenne dans cette position, pelotonnés l’un contre l’autre —même s’il n’y a rien de sexuel entre nous. Jake remue derrière moi.

— Non, je ne crois pas.

— Mais tu saurais la chanter ?

Il approche sa bouche de mon oreille pour fredonner. Je ferme les yeux. Bercée par sa voix, je m’endors avec mon chagrin.

Afficher en entier
Extrait de Plus loin, plus près ajouté par Carole94P 2016-01-29T17:18:20+01:00

J’entends cette fois des pas de l’autre côté, un verrou tourne, le battant s’ouvre, Jake apparaît. Il a les yeux bouffis de quelqu’un qui vient de se réveiller et il est torse nu. Il tient à la main un pot de beurre de cacahuètes et il a une cuillère à la bouche. Et tout ça ne l’empêche pas d’avoir un charme fou… Il me regarde d’un air surpris , puis retire la cuillère de sa bouche avec un bruit mouillé. Bon, OK, il n’a pas tant de charme que ça.

— C’est vraiment dégoûtant, comme façon d’accueillir les gens, dis-je.

— Moi aussi, je suis ravi de te voir, répond-il, en ouvrant une bouche pleine de beurre de cacahuètes. Je me penche pour essayer de voir derrière lui.

— Tu me laisses entrer ?

Il plante la cuillère dans le pot et soupire.

— J’ai le choix ?

— Pas vraiment.

Afficher en entier
Extrait de Plus loin, plus près ajouté par audrey_mnzn 2015-10-27T21:09:21+01:00

- Est-ce que tu crois en Dieu ? je demande.

Le bras qui entoure ma taille se crispe.

- C'est… pourquoi cette question ?

- Parce que… Qu'est-ce que tu as contre Sartre ? Tu penses que la vie à un sens ?

Je me suis mise à crier, sans même m'en rendre compte.

- Parce que je vais t'annoncer un truc, Tolan : la vie n'a aucun sens.

- Très bien. Maintenant, tu es nihiliste. Je préfère ça.

Je ne suis pas nihiliste. Pas du tout. Je ne suis rien, en fait. Je ne crois plus en rien. Si Dieu existe, Il n'est qu'un foutu imbécile qui a créé un monde de douleur et s'amuse à regarder souffrir ses créatures. À la fin des obsèques de June, des gens sont venus me murmurer de prétendues paroles de réconfort : "Si le Seigneur l'a rappelée à Lui, Il avait ses raisons", "Tu as la force de surmonter cette épreuve, sinon le Seigneur ne te l'aurait pas envoyée". Alors comme ça, je n'aurais pas perdu ma soeur si j'avais été moins forte ? Et je suis supposée me réjouir que le Seigneur l'ait rappelée auprès de Lui ? Pas question. Je ne peux pas. Pour moi, la mort de June est absurde.

Afficher en entier
Extrait de Plus loin, plus près ajouté par audrey_mnzn 2015-10-27T21:07:40+01:00

J'avance lentement dans l'eau. Les vagues m'éclaboussent à présent jusqu'à la taille, mais ça m'est égal. Je suis bien. La lumière des étoiles scintille sur l'eau transparente, la lune argentée resplendit dans le ciel sombre. Tout est immobile et silencieux. J'entends à peine les rires des trois nageurs qui me parviennent comme un écho lointain. Rien ne peut déranger le voile de paix qui recouvre le paysage.

- Harper ? Harper !

Correction : si, c'est possible d'être dérangée, même ici.

Je me retourne lentement. Jake me fait de grands gestes depuis la plage. Il semble furieux.

- Ça fait une demi-heure que tu as disparu ! J'ai cru que tu m'avais fait un coup à la Jeff Buckley. Franchement, je n'ai pas envie d'être obligé d'annoncer à ta mère que tu t'es noyée dans un lac.

Il s'arrête pour reprendre son souffle, les sourcils froncés, l'air perplexe.

- Mais qu'est-ce que tu fous dans l'eau ?

Je cherche les mots pour lui expliquer ce que je ressens.

- Le lac… Il est… Il est si grand…

- Oui. Et alors ?

- Eh bien…

J'ai du mal à articuler, avec cette langue soudain trop épaisse pour ma bouche. Mais c'est brusquement pour moi d'une importance capitale qu'il comprenne à quel point je suis consciente de l'immensité du lac, du ciel, du monde.

- Regarde ce lac, comme il est beau. A côté, je ne suis rien. Il est si grand. Plus grand que moi, plus grand que mes pensées, plus grand que ma… ma…

Souffrance, c'est le mot que je voudrais articuler, mais la connexion entre mon cerveau et ma langue est momentanément court-circuitée. Ça vaut mieux, sans doute. Jake semble en tout cas comprendre ce qui m'arrive, parce qu'il se met à rire et se gratte la tête - ce qui a pour effet de lui ébouriffer un peu plus les cheveux.

Afficher en entier