Livres
463 863
Membres
423 495

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Poésies



Description ajoutée par Daranc 2013-07-28T20:40:46+02:00

Résumé

Quatrieme de couverture

Il n'y a que la beauté; et elle n'a qu'une expression parfaite, la Poésie

La beauté Mallarmé la voit d'abord dans l'azur. Mais qu'on ne s'y trompe pas, sa "sereine ironie" l'accable. Aussi pour fuir ce monde partagé entre des paradis imaginaires et l'ennui désolé de l’existence, il cherche de mystérieux secrets dans le pus humble des bibelots, la moindre chimère.

Vase au col ignoré, dentelle, console...

Au-delà de formes esquissées, ces babiole éphémères, il est une magie que sa plume enchantée fait jaillir.

et plutôt que de céder aux tourments du hasard,au vertige de l'angoisse - page blanche ou blanche agonie - il préfère les songes voluptueux de ce faune qui, par un bel après-midi sicilien, s'abandonne au tumulte de ses désirs...

Afficher en entier

Classement en biblio - 93 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par LaurieBC 2017-09-09T15:03:59+02:00

" ANGOISSE

Je ne viens pas ce soir vaincre ton corps, ô bête

En qui vont les péchés d'un peuple, ni creuser

Dans tes cheveux impurs une triste tempête

Sous l'incurable ennui que verse mon baiser :

Je demande à ton lit le lourd sommeil sans songes

Planant sous les rideaux inconnus du remords,

Et que tu peux goûter après tes noirs mensonges,

Toi qui sur le néant en sais plus que les morts :

Car le Vice, rongeant ma native noblesse,

M'a comme toi marqué de sa stérilité,

Mais tandis que ton sein de pierre est habité

Par un cœur que la dent d'aucun crime ne blesse,

Je fuis, pâle, défait, hanté par mon linceul,

Ayant peur de mourir lorsque je couche seul.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Pruneiite 2018-02-04T16:17:55+01:00
Argent

De magnifiques poèmes qui nous laissent pleinement le choix de l'interprétation. Le choix des mots est tout simplement magique. J'adore.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zarg 2016-02-04T22:34:27+01:00
Diamant

Un style magnifique, parfois désarmant. On se laisse porter par les mots.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RedBlueMoon 2015-07-27T11:00:45+02:00
Diamant

J'ai été complètement emportée par certains poèmes, et j'ai parfois cru retrouver Baudelaire !! Parfois difficile à comprendre, mais aussi enchanteur ! Un de mes poètes préférés sans aucun doute !

http://redbluemoon.unblog.fr/2015/07/27/poesies-de-stephane-mallarme/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elyaes 2015-06-12T13:28:01+02:00
Pas apprécié

Les vers de Mallarmé me sont trop obscurs pour que je puisse réellement apprécier sa poésie. Mais quand les images habituellement lointaines et floues se précisent dans mon esprit, la musicalité des vers tisse une oeuvre d'une puissance incroyable, d'une richesse dans les évocations et les sonorités qui m'emportent dans l'univers si particulier qu'est celui de ce poète.

Une oeuvre majeure, difficile d'accès, mais dont la découverte n'est en aucun cas une perte de temps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AlenaRobynelfe 2015-01-31T22:08:13+01:00
Or

De beaux poèmes, de la poésie à l'état pur. Même si ce n'est pas mon favori, il reste un poète que j'apprécie lire à mes moments perdus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anarore 2012-06-04T13:55:11+02:00
Lu aussi

J'ai essayé plusieurs fois de lire Mallarmé, sans grand succès. C'est un grand poète,on sent bien tout le travail des mots. Mais malheureusement sa poésie ne me parle pas. J'ai beau aimer décortiquer les textes, je n'adhère pas à ses évocations de moments/objets/personnes. Autant la langue de Rimbaud me parle au prix de certains efforts, autant chez Mallarmé je m'en tiendrais malheureusement à des essais infructeux, je suppose que c'est aussi une question d'affinités. Néanmoins, à essayer pour approcher un des plus grands poètes français.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biquet 2012-01-15T17:54:09+01:00
Lu aussi

Mallarmé, le prince de l'hermétisme, est abscons par définition mais c'est également un fantastique jongleur de mots usant de leur polysémie, de leur rareté et de leur musicalité. Il s'avère être également un créateur impénitent de périphrases audacieuses. Abscons n'est pas synonyme d'incompréhensible mais qualifie quelque chose dont le sens est complexe, non obvie. Il n'est pas le seul poète délicat à comprendre: l'effort pour comprendre un poète tel Garcia Lorca est souvent similaire, ce n'est pas à la première lecture que vient l'éclair de l'illumination voire l'orgasme. Dans l'usage des mots rares et musicaux, ce poète me fait parfois penser à des Bobby Lapointe, des Claude Nougaro et autres Voulzy . Mais ceci est totalement subjectif.

Il est évident que ceci n'est pas le lieu pour exprimer son énervement. Je suis excédé par l'absence de pertinence de certains commentaires. Je ne comprends pas qu'on puisse introduire des messages lapidaires du style : j'ai pas aimé, j'ai pas compris, j'ai du le lire pour l'école et d'autres remplissages du même acabit. Pour marquer son territoire verbal, il n'est pas nécessaire d'uriner à gauche ou à droite comme le ferait un chien. Un commentaire est sensé donner le goût de lire le livre au futur lecteur. C'est ce que j'ai essayé essayer de faire en expliquant pourquoi j'ai aimé Mallarmé et pourquoi il mérite plus que les cinq mots d'un commentaire trop concis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Roxye 2011-04-27T09:55:51+02:00
Lu aussi

J'avoue avoir du mal a saisir le vrai sens des mots.

Afficher en entier

Date de sortie

Poésies

  • France : 1993-01-07 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 93
Commentaires 8
Extraits 8
Evaluations 20
Note globale 7.5 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode