Livres
392 681
Comms
1 377 712
Membres
284 845

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Poète et paysan ajouté par Ignis 2013-10-19T22:19:10+02:00

Accepter de se marier avec moi, quel courage. Peut-on sérieusement croire qu'on va être heureux une vie entière avec moi . Moi qui vis avec moi depuis de nombreuses années, je suis bien placé pour savoir que c'est difficile.

Afficher en entier
Extrait de Poète et paysan ajouté par Ignis 2013-10-19T22:21:07+02:00

Au lycée Voltaire, dans la classe de préparation à l'IDHEC, on ne m'a pas appris le maniement du fourchet. Je m'en sers mal. Il faut toujours prendre les betteraves par le dessous en présentant les dents tangentes au sol et les pointes en l'air. Il m'arrive souvent d'enfoncer les dents dans la betterave ; elle reste accrochée, il faut que je m'arrête, que je la détache à la main. Je perds du temps. J'ai de la terre plein les mains, le manche de mon fourchet est glissant. Le tracteur continue à avancer. Mes collègues marchent, réservés et silencieux, comme des paysans de Millet. Ça ressemble à un enterrement.

Afficher en entier
Extrait de Poète et paysan ajouté par Ignis 2013-10-19T22:20:57+02:00

Quelquefois, une mouche gourmande s'enlise dans la crème. On dirait un skieur pris dans une avalanche; elle se débat, ça dure longtemps, puis elle ne bouge plus. Quelle belle mort pour une mouche, une mort gastronomique!

Afficher en entier
Extrait de Poète et paysan ajouté par Ignis 2013-10-19T22:20:43+02:00

Un progrès qui s'appelle Farman, Ferguson, Renault... Puant. Et tellement bruyant qu'on n'entend plus sonner l'angélus.

Afficher en entier
Extrait de Poète et paysan ajouté par Ignis 2013-10-19T22:20:27+02:00

Le cheval a été mis définitivement au chômage. Le gai laboureur a perdu sa gaieté. Maintenant il est secoué, il respire les gaz d'échappement, il ne parle plus, il n'a rien a dire à son tracteur. Il est seul dans la plaine immense.

Afficher en entier
Extrait de Poète et paysan ajouté par Ignis 2013-10-19T22:20:20+02:00

Je passe des moments inoubliables sur le tracteur à labourer. Seul dans l'immensité de la nuit, je deviens le capitaine d'un bateau secoué par les vagues de la terre ; ou alors je suis Mermoz, le pilote héroïque d'un avion rugissant dans le pot au noir de la cordillère des Andes.

Je deviens un héros des temps modernes, le père nourricier de l'humanité.

Afficher en entier
Extrait de Poète et paysan ajouté par Ignis 2013-10-19T22:20:09+02:00

"Après il y a le vin d'honneur. Le vin c'est de l'hydromel, une saloperie fabriquée dans la région avec du miel fermenté, c'est très sucré et très alcoolisé. Après un verre, tout le monde est rouge et parle très fort"

Afficher en entier
Extrait de Poète et paysan ajouté par Ignis 2013-10-19T22:20:02+02:00

On arrive, le jour commence à se lever, un jour gris. Il ne fait pas très clair, mais assez. Assez pour mesurer l'ampleur du désastre : la colline que j'ai labourée est transformée en un crâne coiffé à l'afro-cubaine avec des raies qui partent dans tous les sens. Ce n'est pas laid. Tous les sillons sont en zigzag. J'ai envie de rire, pas lui.

Afficher en entier
Extrait de Poète et paysan ajouté par Ignis 2013-10-19T22:19:53+02:00

Mon humeur est comme le temps dans le Nord, variable. Elle est comme le ciel, changeante. Des grandes troués de lumière rayonnante, puis, brutalement, sans raison, les ténèbres, les nuages noirs et les gros orages dont je sors estourbi.

Afficher en entier
Extrait de Poète et paysan ajouté par Ignis 2013-10-19T22:19:35+02:00

Ce matin, la cour est toute blanche, elle est couverte de sucre glace comme une pâtisserie. C'est beau, on en mangerait.

Afficher en entier