Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de polgara123 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
L'Amour Interdit, Tome 2 : Hadès L'Amour Interdit, Tome 2 : Hadès
Alexandra Adornetto   
Hades, la suite de Halo, se révèle être beaucoup plus prenant que son prédécesseur ! J'ai adoré me perdre dans ce nouveau chapitre des aventures de Bethany et de Xavier... Ce roman regorge d'action et de surprises. Du coup, il est réellement plus intriguant que le tome 1. On entre dans le coeur de l'histoire, et c'est génial.
Dès le départ, on plonge dans un univers déroutant et captivant ! Souvenez-vous de mon avis sur Halo... J'avais beaucoup aimé, mais certains passages étaient "mous", lents, et l'intrigue en elle-même n'était pas vraiment dotée de rebondissements spectaculaires. Hades rattrape ces petits moins, car à partir de la première page, j'ai été ancré dans le roman ! On retrouve Beth, Xavier, Gabriel, Ivy et Molly et ça fait du bien ! Quelle joie de partager à nouveau du temps avec eux ! C'est vraiment une chouette petite bande qu'on a là !
Au début, une magnifique scène nous est offerte... Une qui se déroule pendant une soirée d'Halloween. Raaa, j'adore quand une histoire se passe dans ces moments-là. Tout le monde est déguisé, l'atmosphère est oppressante et mystérieuse... Chaque mot qu'on lit est pesant, et on a l'impression que tout peut basculer d'une seconde à l'autre. C'est exactement ce qui va se passer pour Beth et Xavier. Tous deux ont été invités à passer la soirée du 31 octobre dans une vieille maison loin de toute civilisation avec des tas d'étudiants de leur lycée. Beth n'était pas vraiment enchantée à l'idée d'y aller. En tant qu'ange, tout ce qui concerne la peur et l'horreur n'est pas vraiment sa tasse de thé. Mais pour Xavier, l'homme qu'elle aime, elle accepterait tout.
Une fois là-bas, Beth va être séparer de ce dernier. Xavier va rapidement devoir rejoindre ses amis pour qu'ils aillent se baigner, laissant Beth seule avec sa meilleure amie, Molly, et quelques-unes de ses connaissances. Ensemble, elles vont décider de faire une séance de spiritisme. Là, Beth n'est pas du tout d'accord. Mais face aux encouragements des adolescentes qui l'entoure, elle ne peut pas refuser.
Pendant les premières minutes, rien ne se passe... Jusqu'à que le roman nous fasse frissonner et nous prenne aux tripes ! En effet, d'étranges phénomènes vont alors avoir lieu. La planche de Ouija sur laquelle le groupe de fille jouait se met à fonctionner tout seul... Des courants d'air vont s'élever dans la pièce alors que toutes les fenêtres sont fermées. Pire encore, l'esprit qui communique avec elles veut les prévenir qu'un énorme danger approche. A ce moment-là, tout va s'arrêter, car une personne va briser le cercle. A partir de cet instant, la vie de Beth va chavirer dans les ténèbres.
Cette séance n'aura fait, comme l'avait pressentie Beth, qu'attirer de maléfiques puissances vers elle. Et par ceci, j'entends un très très mauvais démon que nous avons déjà rencontrés... Je parle bien sûr de Jake, cet être malfaisant qui s'en était déjà prit à Beth dans Halo. Il va réussir à l'enlever suite à un plan diabolique dans lequel Xavier va jouer un rôle clé. Bethany n'aura pu l'approcher que quelques secondes avant d'être emportée tout droit... en Enfer.
Elle va alors vivre dans une chambre luxurieuse, avoir des domestiques et vivre dans un monde de richesses... Avec Jake. Bethany va bien sûr se rebeller, et tout faire pour retrouver sa famille, ses amis, et son âme-sœur. Comment ? Dans quel but Jake a-t-il enlevé Beth ? Va-t-elle s'en sortir ? Là-dessus, je ne dirai rien, mais les réponses à ces questions m'ont conquis ! J'ai vraiment beaucoup plus aimé cet opus que le précédent. Tout est beaucoup plus intense, les personnes plus vrais, plus humains, et le contexte encore plus réaliste.
On en apprend également plus sur les conditions de vie des anges, ainsi que sur leurs existences, leurs histoires. J'ai beaucoup aimé les passages où Gabriel et Ivy parlaient de leur nature et de leur fonctionnement. Bien qu'ils soient des anges, ils ne peuvent pas vivre comme des humains. Enfin, pas totalement. Ils sont obligés de penser aux autres avant eux. Du coup, pas mal d'interdits vont nous être transmis. Il y a même un moment où Gabriel et Molly se parlent qui m'a touché. Gabriel se dévoile un peu plus. C'est un protagoniste qui est très intéressant. On découvre aussi Xavier sous un nouveau jour. Il montre un côté de lui courageux, fort, mature et prêt à tout par amour.
D'ailleurs, on sent fortement que le côté catholique et très traditionnel d'Alexandra Adornetto ressort dans ce livre. L'amour est le centre de tout. Il représente tout. Beaucoup de livres expriment la même chose, mais Hades le démontre d'une autre façon... L'amour est présent de différentes manières. Celui qu'on éprouve pour quelqu'un, celui qu'on éprouve pour sa religion, celui qu'on éprouve pour son dieu. Personnellement, ça ne m'a pas du tout dérangé ! Hades est un concentré de romance et d'action qui passionnera tout le monde, j'en suis sûr.
La fin du roman est d'ailleurs très axée sur le côté religieux. Vous comprendrez ce que je veux dire en lisant le livre, mais il est question de sexe. Hé oui ! Du sexe dans Hades, incroyable, non ?! Évidemment, cet aspect de l'histoire est abordé avec beaucoup de délicatesse et d'innocence. Que dire d'autre ? Ha si ! Les dernières pages du livre m'ont laissé pantois ! Puis les derniers mots... Argf ! Comment peut-on nous laisser comme ça ? Je veux la suite moi !
En résumé, Hades est meilleur que Halo. L'histoire est beaucoup plus prenante, et même l'atmosphère du livre est plus envoûtante. Les personnages deviennent plus épais et plus intéressants à suivre. Bethany et Xavier forment toujours un couple magnifique et plein de tendresse, qui m'a touché. En bref, une très bonne lecture qui donne envie de lire la suite parce que sincèrement, la fin est géniale !

http://wandering-world.skyrock.com/3033027538-Halo-Tome-2-Hades.html

par Jordan
La Couleur du mensonge La Couleur du mensonge
Erin Beaty   
La couleur du mensonge… sa magnifique couverture, son résumé un peu trop détaillé, mais particulièrement intrigant… Voilà un titre qu’il me tardait de recevoir, et une histoire que je me languissais de dévorer ! Je n’ai pas attendu : je me suis jetée dessus sans tarder et je l’ai terminé très rapidement. Ce premier tome s’est révélé être un page-turner bourré de surprises.

Sage vit à la charge de son oncle et sa tante. Pour une fille telle qu’elle, le seul choix dont elle dispose est celui du mariage. Pourtant, Sage ne l’envisage pas un instant. Son caractère impétueux et son don aigu pour analyser les autres font d’elle une personne difficile à contenter. Un jour, son oncle lui annonce qu’il a réussi à lui obtenir une entrevue avec la marieuse la plus cotée du pays. Même si elle n’en a pas la moindre envie, Sage se plie à sa décision et rencontre donc Maitresse Rodelle. Mais on ne se débarrasse pas aussi facilement de sa langue bien pendue, et Sage n’est pas une fille qui se plie aux règles élémentaires. Plutôt que de lui trouver un mari, Maitresse Rodelle la prend comme apprentie. Les voilà bientôt à sillonner les routes afin d’accompagner de jeunes célibataires vers la capitale où elles seront mariées aux plus beaux partis du royaume. Escortées par une troupe militaire aux intentions douteuses, Sage va se lancer dans une aventure des plus inattendues.

Ce qui m’a d’abord séduit dans La couleur du mensonge, c’est son cadre bien particulier. Un univers aux allures médiévales, tout en se retrouvant dans la peau d’une apprentie entremetteuse… ça me plaisait énormément ! Il m’est très vite apparu que ce titre ressemblait à certains ouvrages de fiction historique, tout en apportant un vent bienvenu de nouveauté et d’une certaine modernité.

On le remarque surtout à travers Sage, une héroïne qui ne s'en laisse pas compter, opiniâtre avec un caractère de feu. Fine observatrice, elle m’a impressionnée plus d’une façon. Elle m’a fait penser à un petit animal sauvage qui mord parfois la main qu'on lui tend.

On suit également Ash et Queen, deux hommes chargés d’escorter les jeunes filles jusqu’à la capitale. Il y avait quelque chose chez Ash qui me dérangeait, sans que je parvienne à mettre le doigt dessus. En revanche, j’ai eu un faible pour Queen (quand vous aurez lu le livre, vous comprendrez l’ironie de la situation).

Là où Sage s’avère trop prompte à passer aux conclusions, Queen, lui, se montre trop pressé dans chacun de ses actes. Les histoires de Queen et de Sage sont différentes en tout point, mais leur route finit par s'entrecroiser par la force des choses. Et ça donne quelque chose… d’intéressant, je dirais !  

La prise en main du roman n’a pas été sans quelques difficultés, en ce qui me concerne. Le début, avec sa légère surcharge de plans stratégiques, m'a paru un peu difficile à intégrer. Mais après une centaine de pages, toutes les pièces du puzzle se mettent en place et j'ai pris énormément de plaisir à découvrir cette histoire.

L'univers créé par Erin Beaty est fourni, la psychologie des personnages bien amenée et sans artifices. L'auteur nous les présente tels qu'ils sont et nous offre des dialogues particulièrement percutants.

Au niveau du style et du contexte, j’ai beaucoup pensé à The Curse qui est une saga que j'affectionne énormément. Ça bouge dans tous les sens, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Erin Beaty joue avec nos nerfs, les personnages rusent, mentent et se cachent de lourds secrets. La manipulation atteint un tel niveau qu'au bout du compte, on ne sait plus très bien qui manipule qui. 

Quand on parvient au point de rupture où les masques s'abaissent, c'est la confusion qui règne. J'ai commencé à revenir en arrière pour relire certains passages et faire la lumière sur des dialogues un peu nébuleux. Une chose est certaine : les personnages cachent sacrément bien leur jeu. Et c’est sans doute ce que j’ai le plus aimé dans ce premier opus !

En résumé, stratégies militaires et paranoïa sont de mise. La couleur du mensonge est un roman qui s’apprivoise, où la vérité se mérite. Ne croyez pas tout ce que vous lisez, vous risqueriez de tomber dans le panneau, comme moi ! Ici, tout le monde cherche à en apprendre sur tout le monde. Les personnages rivalisent de ruses pour découvrir ce que cachent leurs interlocuteurs. Prêts pour une aventure où les mensonges sont au cœur de toutes les préoccupations ?


Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/fantasy---merveilleux/la-couleur-du-mensonge-erin-beaty
Beautiful Dark, Tome 1 : Beautiful Dark Beautiful Dark, Tome 1 : Beautiful Dark
Jocelyn Davies   
J'ai été totalement déçue par ce roman. Cela faisait longtemps que j'attendais de pouvoir le lire, la déception n'en a été que plus grande lorsque je l'ai eu dans les mains.
L'héroïne fait étrangement penser à Nora de la saga Hush Hush. Elle se fait séduire par deux anges descendus sur Terre, chacun censé l'attirer dans son "clan". Au départ, les choses sont claires, elle est clairement attirée par l'un d'entre eux et ne voit qu'un ami dans l'autre. Mais au fil des pages, la situation devient un trio amoureux, comme si l'auteur venait de se rendre compte qu'elle avait oublié de faire démarrer le trio dès le début.
Je trouve ça dommage. En plus, les personnages ne sont pas recherchés, ils n'ont que peu de relief et l'histoire n'est absolument pas originale.
Je ne pense pas continuer cette série, j'ai été trop déçue.

par Kwetche
Beautiful Dark, Tome 2 Beautiful Dark, Tome 2
Jocelyn Davies   
Salut salut !
Comme j'ai vu qu'on était beaucoup à se poser la même question, soit "quand est-ce qu'il sort en France?" J'ai décidé de contacter les éditeurs de PKJ via leur page officielle Facebook, en leur demandant donc si une sortie serait programmée.
Ils m'ont répondu que le t2 sortirai donc bel et bien en français, dans l'année et courant de l'été ! Donc vous pouvez vous rassurer : il y aura bel et bien un tome deux en France ! :)
A Beautiful Dark, tome 3 : A Radiant Sky A Beautiful Dark, tome 3 : A Radiant Sky
Jocelyn Davies   
Très belle conclusion pour cette trilogie! J'ai aimé ma lecture du début jusqu'à la fin!
On retrouve Skye, qui a formé un troisième groupe. Un groupe ni totalement bien ni totalement mal. The Uprising.
Avec ses amis et sa famille, Ian, Cassie, Dan, Aunt Jo et Raven dont les ailes sont argentées comme celles de Skye, Skye a comme mission de garder l'univers encore en vie. Pour ce faire, elle doit continuer ce que ses parents avaient commencé.
L'histoire était très bien j'ai bien aimé ce que Jocelyn Davies a crée pour ce tome. L'action est présenté, mais sans trop être étouffante.
Par contre j'ai un peu moins aimé le concept: je prends enfin mes responsabilités et mes pouvoirs en main, je vais sauver le monde et mes amis sont toujours là pour moi! Un peu trop cliché pour moi!
Maintenant Asher ou Devin?


[spoiler]Asher!!!!!! Pour mon bonheur absolu!!! Par contre il n'a pas beaucoup été présent dans le livre...
Mon coup de coeur comme personnage était Earth! Tout simplement adorable cette gamine! Elle apporte une touche de légerté et de magie tout en étant une très bonne conseillère!


La fin était superbe! L'armée de Rogue et tout et tout! J'ai bien aimé le "Conseil" créer par Skye pour garder l'ordre, qui est composé de Gideon, Ian et Raven. La mort de Devin m'attriste un peu, Raven et lui auraient pu passer l'éternité ensemble.[/spoiler]
Une très bonne trilogie que je vous recommande!

par wicca64
Lady Helen, Tome 1 : Le Club des mauvais jours Lady Helen, Tome 1 : Le Club des mauvais jours
Alison Goodman   
Je remercie tout d'abord la collaboration "Lire avant tout le monde" de Booknode pour m'avoir envoyé un exemplaire de Lady Helen, et également les éditions Gallimard !

J'ai totalement adhéré à ce roman !

Je ne connaissais pas encore l'auteure, mais au vu du résumé, ce premier tome d'une trilogie me tentait énormément.

Déjà je suis séduite par l'originalité de l'intrigue : on découvre des créatures qu'on ne connaissait jusqu'ici pas du tout, des dons incroyables et imaginez tout ça au 19ème siècle, c'était pour moi un mélange des plus passionnant !

Je ne cache pas qu'il y a eu un début un peu long à demarrer, mais on est vite happé par le contexte.

J'ai été très intrigué de ce Londre de 1812 et j'ai vraiment adoré ce mélange de Fantasy noire dans une époque passée. Le mélange est très addictif !

Les personnages sont vraiment un gros point fort pour le roman.
Helen est un personnage principal très intriguant, avec du caractère, j'aime !
Lord Carlston est le personnage le plus mystérieux que je connaisse, avec un passé qu'on ne connait toujours pas mais qui a rendu sa réputation catastrophique. Un personnage très intéressant, et qui, même après ce premier tome, reste un mystère !
Bien sûr j'ai adoré tous les autres personnages, tous aussi intéressant les uns des autres.

Une histoire très addictive qui nous plonge à l'époque de 1812. Un monde passionnant, quand on voit que les hommes ont le dessus sur les femmes, les obligations des femmes, les robes, les bals, le mariage, les ducs, tout un monde dont je n'osais pas vraiment me plonger mais avec sa touche de Fantasy/Fantastique et sa romance historique, c'était le moment de me lancer !

A la fin de ce premier tome, la romance n'est pas encore tout à fait installée, il présente des signes mais globalement elle n'est pas encore développée. Ce n'est en aucun cas dérangeant (romantique que je suis) l'attente nous donne encore plus envie de lire la suite et voir l'avancement !

L'écriture est sympathique, il y a assez de descriptions pour comprendre et se faire une idée de ce Londre de 1812, des robes magnifiques etc... Le descriptif est bien dosé, il n'y en a pas trop auquel cas ça aurait été assez pesant.

Bref, je vais pas m'étaler, ce premier tome est une réussite, l'histoire est originale et nous tient en haleine, on a encore beaucoup à apprendre sur les personnages (ça laisse un peu le mystère et l'envie de se plonger dans le second tome).

http://joyracamier.wixsite.com/lesgriffonneuses/single-post/2016/09/09/Lady-Helen-tome-1-Le-Club-des-Mauvais-Jours-Alison-Goodman


par lois21
Lady Helen, Tome 1.5 : Le Charme des mauvais jours Lady Helen, Tome 1.5 : Le Charme des mauvais jours
Alison Goodman   
Cette petite nouvelle qui m'a replongée l'espace de quelques instants dans l'univers d'une de mes sagas préférées m'a beaucoup plu ! Quel plaisir !
Mon seul regret, c'est qu'elle soit courte, que je sois rentrée dans l'univers pour en ressortir vite... mais c'est le principe même de la nouvelle.
Très bien écrit, très addictif, la plume d'Alison Goodman toujours son caractère envoûtant qui nous empêche de lâcher son oeuvre !

par Chloe7
Lady Helen, Tome 2 : Le Pacte des mauvais jours Lady Helen, Tome 2 : Le Pacte des mauvais jours
Alison Goodman   
À la fin du premier tome, j’avais vraiment hâte de lire le deuxième tome. En cherchant, un extrait des premiers chapitres sur iTunes, j’ai réalisé que le livre numérique était disponible, en anglais, pour environ un dollar, quand le livre papier n’était même pas sorti au Québec. Je n’ai pas été capable de résister à la tentation d’acheter le livre. Il faut dire que j’avais déjà beaucoup aimé le premier tome, mais là le deuxième tome est encore meilleur. Il y a plus d’action que dans le premier livre et j’ai vraiment aimé le fait qu’Helen sort encore plus de sa coquille qu’elle l’était déjà et elle prend plus de caractère qu’avant, mais elle ne m’a aucunement énervé. Et la fin... me laisse sans mot! Je n’arrive pas à croire que l’auteure nous laisse sur un aussi gros suspens! Je veux le troisième tome! Je sais que j’ai l’air d’une gamine de trois dans cette phrase-là... Mais bref, il faut le lire, et j’ai vraiment hâte à la suite!

par Jo1o
Lady Helen, Tome 3 : L'Ombre des mauvais jours Lady Helen, Tome 3 : L'Ombre des mauvais jours
Alison Goodman   
Ce tome 3, je l'ai adoré, je l'ai dévoré, je l'ai mangé tout entier, si j'avais pu le boire ou me l'injecter en intraveineuse, je l'aurais fait. Sauf qu'alors je l'aurais terminé trop vite à mon goût.

Le côté historique est vraiment très présent, c'était un vrai plaisir de me promener dans l'Angleterre des années 1800.
L'hébergement de Lady Helen dans un grand manoir donne au roman un petit goût de Downton Abbey. Cela ajoute encore une saveur supplémentaire à ce récit truffé de rebondissements et de suspense qui m'a poussée à lire bien trop tard le soir...

Lady Helen est un personnage que j'adore, ses doutes, ses passions, ses dilemmes, son courage, sa loyauté, tout nous donne envie de la suivre, de la soutenir, d'être son amie.
Et quand le carcan des conventions lui tombe dessus comme un couperet, on se sent emprisonné comme elle dans ses mailles trop étroites.

Un grand roman auquel je donne la note maximale.

par Dune_
Ce qui fait battre nos coeurs Ce qui fait battre nos coeurs
Florence Hinckel   
Esteban, Leila, Noah et Maria vivent dans la France de 2030. Désormais, nous savons reproduire presque tous les organes et les transplanter, mais à un prix que peu de personnes peuvent se permettre. Quand le coeur artificiel de la petite soeur d'Esteban se détériore, le garçon prend une décision. Il kidnappe Leila la "fille organique" dont quasiment la totalité des organes ont été remplacés. Maria, une adolescente au bras artificiel modifié illégalement et Noah, jeune homme mystérieux, se retrouvent embarqués malgré eux, dans cette course poursuite suivie par des millions de spectateurs.
Un roman efficace sur les nouvelles technologies et les réseaux. Il aborde également la questions des limites à la robotique et à la numérisation de l'Humain, dans une société qui sera la nôtre dans quelques années.