Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Poling : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
La Ligne verte La Ligne verte
Stephen King   
Livre qui ne ressemble pas du tout aux autres livres de S. King mais très bien contre la peine de mort. Histoire étrange, dure parfois, injuste, tendre et belle. Limite fantastique parfois. j'ai beaucoup aimé !
bonne adaptation cinématographique.

par Lilou
D.I.M.I.L.Y, Tome 2 : Did I Mention I Need You? D.I.M.I.L.Y, Tome 2 : Did I Mention I Need You?
Estelle Maskame   
il se lit vite, encore une fois. il m'a énervé, encore une fois.
j'ai vraiment pas du tout accroché a l'univers de DIMILY et ce tome-là n'a fait que conforter l'idée que je détestais les personnages.

honnetement, je suis quand meme choquée que l'histoire renaisse "comme ça", a peine arrivé a l'aéroport Eden est déjà en train de parler de Dean comme d'un poids mort dans sa vie qu'elle oublie super vite. franchement ça n'a choqué que moi qu'elle se gene ABSOLUMENT PAS pour partir en vacances chez Tyler alors qu'elle est avec Dean ? et que tout ce qui se passe ensuite soit fait avec le strict minimum de remords et carrément sans respect ?
Même Tyler que je ne détestais pas dans le premier tome m'a gonflé dans celui-ci, surtout pour la scène final qui sonne faux.

ce deuxieme tome est encore une énorme déception, encore plus que le premier tome et me conforte dans l'idée que les personnages de DIMILY sont caricaturaux ou sans aucune morale, détestable au minimum.

par sorello
On achève bien les chevaux On achève bien les chevaux
Horace McCoy   
Petite descente aux enfers de deux figurants hollywoodiens sans emploi, rencontrés au hasard de leur errance et qui acceptent, pour un temps, une collaboration nécessaire à leur survie. Un drame social et humain dénonçant avec force ce rêve américain accessible aux seuls plus chanceux. Une petite merveille de la littérature qui ne laissera personne indifférent.
Mort sur La ville Mort sur La ville
Alex Kava   
Pour un premier roman de cet auteur, je n'ai absolument pas été déçue.
L'histoire est cohérente et nous tient facilement en haleine.
Les personnages sont attachants bien qu'un peu froid et distant au début de l'histoire. On comprend vite que chacun à ses blessures et qu'ils font tout pour les cacher aux autres.
Maggie O'Dell et Benjamin Platt sont tous deux des enquêteurs chevronnés, ce qui ne les empêchent pas de comprendre toutes les motivations du tueur.
Les autres personnages, Tully, Emma, Gwen et Ganza apportent des réponses ou soulèvent d'autres questions ce qui permet aux enquêteurs d'avancer sans que ce ne soit eux qui trouvent toutes les réponses, choses qui m’énerve. Je trouve justement bien que chaque personnages apportent de petites choses pour trouver l'auteur d'un crime et non pas que seul l'enquêteur principal trouve les réponses.
En bref, un bon thriller qui te fait un peu hésiter quand tu reçois un colis après avoir lu ce livre!

par Ally-Lily
Désirs inconnus tome 4 : désir damné Désirs inconnus tome 4 : désir damné
Ysaline Fearfaol   
L'émotion est le fil rouge ! On a voyagé à travers les 3 tomes précédents entre la punition et la soumission mais c'est incontestablement l'abnégation dans ce tome 4 qui l'a élevé au rang des meilleurs. Le nœud dans la gorge et les larmes aux coins des yeux, j'ai eu mal pour Euric malgré toutes les raisons de le détester, on a envie qu'il goutte au bonheur ! Enfin, je dirais que Ayleen Fearfaol est une conteuse, elle m'emmène dans son univers à chaque fois, un des rares auteurs qui vous fait espérer le prochain livre comme s'il ne restait qu'un livre à lire... J'adore !
Baton Rouge Baton Rouge
Patricia Cornwell   
Quelle lecture laborieuse. On change de ton et de perspective: Cornwell troque le fameux "Je" de Scarpetta pour reprendre une écriture plus classique. Ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose, car à trop se focaliser sur les sentiments de son héroïne, les histoires partaient trop dans le pathos, ce qui gâchait l'histoire policière.

Seulement voilà, son écriture est devenue lourde: à force de vouloir tirer sur la corde des Chandonne ça finit par casser. Je n'ai trouvé aucune originalité dans le début de ce roman, que ce soit au niveau de l'intrigue, de la révélation qui ne m'a même pas surprise ou des personnages. J'ai eu l'impression à plusieurs moments (notamment ceux avec les frères) de lire une mauvaise copie d'un livre de Thomas Harris: exemple dans la cellule, ou il est clair que Cornwell s'est plus qu'inspiré de Lecter.

L'histoire est plate, ne décolle pas, je me suis forcée à lire jusqu'au milieu puis j'ai abandonné. Rien ne va, on retrouve encore et toujours des incohérences de temps et scénaristiques, ça en devient vraiment lassant. Bientôt la tante et la nièce auront le même âge, logique.

Bref, un livre à vite oublier.
November 9 November 9
Colleen Hoover   
Lu en VO! (petite parenthèses : pour tous ceux qui souhaitent le lire...mais qui ont peur de s'engager...juste une chose n'hésitez plus..le livre en anglais est très abordable!)
Encore une fois, Colleen Hoover se surpasse! Rien à dire à part EPOUSTOUFLANT!! Ne vous faites pas spoilez! Juste lisez jusqu'au bout! La fin est juste incroyable! On en redemande!
Bravo pour toutes ces idées de livres! Un autre qui entre dans la liste de mes coups de coeur de Colleen Hoover!!

par xuxu
Above All, Tome 2 : Résister Above All, Tome 2 : Résister
Battista Tarantini   
Mieux : Alexi travaille d’arrache pied pour parvenir à l’objectif fixé par l’Etat-major et ce tome commence avec son premier vol au côté du séduisant et ténébreux Capitaine Andréas Van Allen. Ne pouvant résister l’un à l’autre, ils prennent des risques en étant amants d’autant que leur relation semble se répercuter sur leur relation professionnelle mettant en danger leur secret... Un 2ème tome meilleur que le 1er où la relation si sensuelle Alexi et Andreas évolue et nous en savons plus sur Andréas. En parallèle nous suivons avec plaisir les autres membres de l’équipage. Un bon moment.

par Folize
Corps impatients, Intégrale Corps impatients, Intégrale
Emma M. Green   
Pas emballée par cette série…

Moi qui d’ordinaire apprécie les romances interdites du type « professeur/élève », j’ai été très déçue par ce livre. Il ne se passe pas grand-chose, tout semble bâclé, survolé, et ceci jusqu’à cette fin en eau de boudin.
Après un premier chapitre interminable et quasiment inutile, le récit se résume à peu près à cela :

- Rencontre des protagonistes ;
- Ils se tournent autour (la partie qu’on préfère), mais là ça dure 2 secondes ;
- Le lendemain ils s’aiment déjà (on ne sait pas pourquoi d’ailleurs, aucune alchimie) ;
- Un élément perturbateur ;
- Résolution du problème (en 2 secondes) ;
- Ils s’aiment, tout va bien et il ne se passe rien ;
- Un élément perturbateur ;
- Résolution du problème (en 2 secondes) ; 
- Ils s’aiment, tout va bien et il ne se passe rien ;
- Fin bidon dite « à suspense » parce que l’auteur ne savait pas comment terminer ou a voulu jouer la carte de l’originalité, mais c’est raté.

Les quelques problèmes qui s’immiscent dans l’histoire auraient pu apporter un peu d’action à l’ouvrage, mais il n’en est rien. Le seul moment où l’on pense que cela va enfin décoller et prendre un tournant inattendu, le souci est réglé la page d’après... [spoiler]En référence à l’épisode de la trahison de Jazmin et les doutes sur la sincérité de McNeil.[/spoiler]

Enfin, les personnages ne sont pas assez développés. Thelma est l’archétype même de la nana au grand cœur, à qui la vie n’a pas fait de cadeaux, un peu rebelle (enfin pendant 2 secondes) et qui bien sûr se moque que son adonis soit un célèbre milliardaire… Elle veut s’en sortir par elle-même (enfin en étant bien contente d’être nourrie, logée, blanchie chez son gus…) Tellement cliché !

En bref, un roman très vite oublié !

par AlieB
Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée...
Christiane Felscherinow    Kai Hermann   
J'ai lu ce livre à l'adolescence et c'est vrai qu'il m'a bouleversé, après toutes ces années, j'ai encore en mémoire des scènes très dures et crues de vérité!!!
Ma fille à son tour et bien des années plus tard l'a lu, nos échanges sur ce livre ont été constructifs et sa vision malgré nos différences d'ages a été très proche de la mienne, donc je rejoins "mabiblio1988" pour affirmer!! oui beaucoup devrait le lire !!! Il n'a pas pris une ride!!!

par rachl