Livres
368 138
Comms
1 271 891
Membres
245 802

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Pomme d'Eden

90 notes | 61 commentaires | 5 extraits


Description ajoutée par anonyme 2012-09-08T16:54:37+02:00

Résumé

description :

Alexandra a renoncé à ses rêves professionnels lorsqu'elle a décidé de devenir l'assistant d'un célèbre P.D.G d'une puissante société d'Assurances.

La jeune femme au physique androgyne décroche l'emploi en usurpant l'identité de son frère jumeau.

Jamais elle n'aurait cru que fréquenter de trop près le très séduisant et charismatique Bruce Wales serait aussi difficile !

Ce dernier, homosexuel, semble flirter avec elle, la pensant être un homme.

Arrivera-t-elle à cacher sa véritable identité, le temps de gagner assez d'argent pour aider son frère ?

Son cœur survivra-t-il à la passion que lui inspire ce monsieur Wales alors qu'il n'aime pas les femmes ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 330 lecteurs

Or
89 lecteurs
PAL
77 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par EMELOU 2013-06-10T00:15:46+02:00

Lui aussi se figea un bref instant alors qu’il s’apprêtait à se servir un verre d’alcool.

L’alcool et le sexe sont l'apanage des nantis, Alex Dante.

Vous devriez au moins ralentir le rythme de l’un… suggérai-je le plus sérieusement du monde.

Bruce me fit face avant de boire une gorgée de whisky, le regard sombre.

Au profit de l’autre ? s’enquit-il, mi figue, mi-raisin.

C’est obligatoire ?

Mon patron y réfléchit deux secondes.

Il faut trouver un substitut… fit Wales, taquin.

Malgré moi, je souris.

L’amour ne sauve-t-il pas les âmes et trace le chemin de ceux qui sont perdus ? murmurai-je.

Bruce reposa son verre à peine entamé dans le bar avant de le refermer.

L’amour est trop douloureux pour provoquer ce genre de miracle.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Quel merveilleux roman que voici ! La nouvelle pépite d’une jeune auteur qui monte, Céline Mancellon ! Après avoir déridé mes zygomatiques et gonflé mes abdos avec son premier roman Si je t’aime, prends garde à toi, avoir mis le feu à ma libido avec Temps de Lune, Alice Royale et ses Ombres Brumeuses, voici qu’elle s’attaque à mon pauvre cœur d’artichaut en bousculant les traditions et les idées reçues faisant un délicieux parallèle avec une actualité bien controversée.

Céline nous entraîne cette fois ci dans un très joli conte de fée des temps modernes ! Mais si les princesses de notre enfance représentaient le summum de la féminité, gloussant et minaudant comme de petites chattes effarouchées, que des princes, en preux chevaliers venaient à délivrer des griffes de terribles créatures. La princesse Alex et le prince Bruce sont à mille lieux des stéréotypes peuplant ces romans à l'eau de rose, dont on connaît pertinemment la fin avant même d'avoir commencé la lecture « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants... bla bla bla.....erff !» ! Ici, rien de tout cela, l’héroïne tient plus du prince que de la princesse, et le héros incarne à lui seul l’effrayante créature qui aurait jeter son dévolu sur l'objet de ses désirs et obsessions !

Céline réussi le tour de force de nous faire croire qu'il s'agit d'une banale mais ô combien délicieuse comédie romantique, jouant sur les mots avec le talent qu'on lui connaît, n'hésitant pas à mettre ses héros dans des situations des plus cocasses, nous arrachant rires et larmes dans un bel ensemble ! Mais bien vite, les rires viennent à s'espacer, les sourires à se crisper et les larmes à redoubler tant vous avez le cœur serré face au drame qui est en train de se jouer ! Nous rappelant avec évidence l'univers des dramas japonais dont l'auteur semble s'être inspirée !

Alexandra « Alex », dont le physique androgyne, façonné par des années de natation intensive, et sa gémellité avec son frère Alexandre, vont lui donner matière à postuler comme assistant de M Bruce Wales, PDG des Assurances Montgomery, répondant ainsi à l'offre d'emploi qui stipulait que le poste serait attribué à un homme et non une femme. Alex découvrira bien assez tôt pourquoi ce détail avait tant d'importance aux yeux du très charismatique Bruce Wales ! Se faisant donc passer pour son frère, elle intègre non sans appréhension cette société renommée pour un contrat de 6 mois, espérant gagner très vite l'argent nécessaire aux soins de son jumeau, ce dernier étant atteint d'une maladie rare et grave ! Surs de leur plan, le frère et la sœur n'avaient cependant pas songé à tous les paramètres qui pourraient venir enrayer une machination bien huilée. Dont l'un et non des moindres, n'est autre que Bruce Wales !

Bruce Wales (soupirs) ! Une sucrerie sur pattes, un chocolat fondant sur la langue ! Il n'est que désirs, fantasmes, passion et possession !Il est une délicieuse torture pour les sens vous mettant la tête à l'envers et le cœur aux aboies, langue pendante et souffle court à chacune de ses apparitions ! Il possède la grâce et le charisme d'un félin guettant sa proie ! Ronronnant de plaisir en attendant que sonne le glas de la pauvre souris prise au piège de ses charmes ! Arrogant, sur de lui, menteur et manipulateur ! Il est l'incarnation de la perfection, beau comme un ange, sexy en diable ! Mon cœur de midinette n'a pu résister bien longtemps à cette sculpture vivante ! Mais il y a un hic ! Bien qu'il avoue avoir user de ses charmes sans inhibition auprès de la gente féminine dans un cadre purement professionnel. Bien que cet éphèbe au corps chaud comme la braise, au sourire ravageur, au regard dés-habilleur et à l'arrogante assurance du mâle fier et sure de sa virilité affichée ! Bruce Wales est........................GAY !!!! WTF ????????

Ô Monde cruel ! Je veux mourir là, non, non, non ne me retenez pas..............euh un peu quand même;) !

IMPOSSIBLE !!! Mais si, Céline a osé ! Alors maintenant la question à 10 000$ ! Comment va faire l'auteur pour dénouer cet ENORME problème avant que la lectrice au cœur brisé que je suis jette le livre dans les flammes de l'enfer de sa cheminée, incinérant ainsi tous ses espoirs, ses désirs... ???

Bon en même temps vous me direz que c'était dit dans le résumé, mais bon, en toute innocence, ouais ok un soupçon de mauvaise fois, je m'étais imaginée, persuadée que c'était une blagounette de l'auteur, car avec Céline on peut s'attendre à tout ! Mais non ! La blagounette n'est pas arrivée, et c'est bien une cruelle réalité qui m'est apparue en lisant les premières pages du roman ! Alors maintenant, la question à 50 000$, comment rendre addict la lectrice tout en restant cohérent dans son récit ? Eh bien l'auteur et son talent ont réussi ce tour de force, si, si j'vous jure ! Et pour avoir côtoyer le monde de l'homosexualité, je peux vous dire sans mauvais jeux de mots que ça colle ! Waouh !

Eh voilà, comment en 176 pages Céline a réussi à me faire rire, pleurer, hurler, me retourner comme une crêpe, me presser la glotte comme un citron, me couper le souffle à coups de retournements de situations et conquérir mon cœur de midinette ! Un condensé de sensations ! Un vrai bonheur!!! Et j'espère, je prie pour qu'il y ait une suite, sait-on jamais *regard du chat potté* !

Ah ! Un point qui va encore faire grincer quelques dents ! ENCORE une crevette ! Bon on l'aura toutes compris c'est la marque de fabrique de l'auteur et franchement on ne boude pas notre plaisir, car sérieux 176 pages de délices, sans longueurs ni lourdeurs, de pur sensation, c'est amplement suffisant ! Nul besoin d'une pavasse de 400 pages dont je sais pertinemment qu'après avoir sauté les textes narratifs gonflants et inutiles, je n'aurai lu que 250 pages finalement ! Les crevettes de Céline sont rythmées, intensives, explosives ! A tel point que l'air vient à vous manquer lorsque vous atteignez la dernière page et que le seul son que vous arrivez encore à émettre est …........... Waouh !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ccmars
Diamant

Une chose est sûre, c'est que l'auteur Céline Mancellon ne manque pas de style !

Un pari audacieux la rédaction de ce livre et un défi relevé avec brio selon moi.

Une histoire relativement courte mais bien écrite, un humour délicieux dans les dialogues rédigés d'une plume légère et efficace. Il y a à la fois de la passion et beaucoup de tendresse entre Alex et Bruce, je les ai trouvés crédibles et convaincants. Leur couple est à la fois troublant et renversant !

J'adhere totalement vous l'aurez compris, je n'ai qu'une chose à ajouter... A DÉCOUVRIR

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par valygonza 2017-04-25T09:11:45+02:00
Argent

Histoire Original, je me suis régaler ça change un peu des histoires classique

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zoubaayed 2017-04-13T21:03:49+02:00
Argent

Mitigée... J'avoue quand j'ai lu le résumé j'ai été intriguée... Je voulais savoir comment ça allait finir... J'étais vraiment curieuse... Je dois dire que cette histoire m'a un peu mise dans un état de confusion extrême... Gay pas gay hétéro pas hétéro... Enfin bref, un concept original mais qui aurait pu avoir une fin meilleure...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sandrine-Rosar 2017-03-21T14:48:01+01:00
Diamant

facile a lire haut en couleur et addictif voila les termes pour qualifier ce petit bijoux de lecture

Afficher en entier
Commentaire ajouté par genim20 2017-02-23T10:56:54+01:00
Bronze

un livre qui ce lis facilement j'ai aimé l'humour de certaine scène

Spoiler(cliquez pour révéler)
par contre la tentative de viole le fait que Bruce ce tape tous ces employé male et le fait que l'homosexualité soit représenté de façon si cliché j'aurai pu m'en passé
j'aurai voulu que les personnages soit plus détaillé ayant du potentielle, j'ai aussi trouvé la fin bâclé

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Izumi-Chan 2017-02-19T17:32:14+01:00
Argent

Un vent de fraîcheur avec ce roman. J'ai beaucoup aimé l'idée de départ, c'est touchant de faire cela pour son frère.

Bruce est mystérieux au premier abord et je ne savais pas quoi en penser, puis petit à petit, de situation en situation, il m'apparaît plus clair et intéressé. Le flirt entre eux et amusant et jubilant, forçant à se demander en permanence "que se passerait-il quand il va le savoir"

Leur première scène érotique était très chaude et j'ai retenu mon souffle en ayant peur pour notre héroïne et la suite...

Petit bémol à la fin,

Spoiler(cliquez pour révéler)
Bruce dit qu'il savait tout de suite qu'elle était une femme à cause de la nom présence de sa pomme d'adam (d'ailleurs judicieux vis à vis du titre), mais les raisons qui l'ont poussé à ne rien dire m'ont paru floues.

En tout cas, ce roman a été pour moi original et plein de détente, appréciant les scènes d'une femme déguisée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vitany 2016-11-10T08:00:27+01:00
Pas apprécié

C'était mon troisième essai de cette auteur et je vous assure que ce sera le dernier !

Définition de plagiat :

"Le plagiat est une faute d'ordre moral, civil ou commercial, qui peut être sanctionnée au pénal, elle consiste à copier un auteur ou accaparer l'œuvre d'un créateur dans le domaine des arts sans le citer ou le dire, ainsi qu'à fortement s'inspirer d'un modèle que l'on omet, délibérément ou par négligence, de désigner." (source : wikipedia)

=> cette définition ne s'applique donc pas à "50 nuances de Grey" par exemple, puisque l'auteur dit depuis le début en long en large et en travers que c'est inspiré de Twilight (ce que tout le monde sait d'ailleurs).

J'ai déjà fortement eu cette sensation dans mon précédent essai de Céline Mancellon, "Bad Romance", où j'avais trouvé énormément de similitudes avec "Beautiful Disaster" de Jamie McGuire (avec une petite touche "Fight for Love" de Katy Evans).

Dans celui-ci, c'est plus qu'une sensation ! Quand, toutes les deux pages, vous vous dites que vous avez déjà lu/vu cette scène quelque part, j'estime que la mention plagiat est justifiée !

Je lis des shôjo, yaoi, shônen, yuri, etc, depuis presque 20 ans et j'aime aussi beaucoup la culture asiatique (musique, séries appelées dramas), et la quasi totalité des scènes de "Pommes d'Eden", je les ai déjà lues ou vues dans des mangas ou des dramas asiatiques voire dans d'autres romans ou films occidentaux !

En plus de ça, je vais parler de plusieurs problèmes que m'ont posé ce bouquin...

- La vision de l'homosexualité. Honnêtement, je ne sais pas si Céline Mancellon a beaucoup d'amis gays parce que j'ai rarement vu autant de clichés réunis en 200 pages ! Je passerai également sur le fait qu'elle a présenté tous les homosexuels de ce bouquin comme des obsédés sexuels, des harceleurs, voire même des agresseurs, ainsi que le fait qu'elle met Bruce dans une relation hétéro à la fin (mais bien sûr) alors qu'il est 100 % gay depuis sa naissance !

- Le harcèlement sexuel. Alex subit du harcèlement sexuel de la part du "héros", Bruce, de la première à la dernière page de ce bouquin ! Ce n'est pas de la séduction ça ! C'est un patron qui use de son pouvoir, sa position hiérarchique et son influence pour harceler sexuellement son employée ! Il se permet d'ailleurs de faire pareil avec d'autres employés de son entreprise (le gars du courrier, ses assistants qu'il change tous les six mois après se les être faits...) !

- Les agressions sexuelles. Alex se fait agresser sexuellement par quasiment tous les personnages masculins de ce bouquin ! Non, un baiser forcé ou par surprise, ce n'est pas sexy et romantique, c'est une agression sexuelle !

- Bruce. Ce gars est juste glauque. Non content de harceler Alex du début à la fin de l'histoire, de coucher avec pleins d'autres employés de son entreprise dotés d'un pénis (en une semaine, il ne se fait pas moins de trois employés quand même), c'est en plus un manipulateur malsain et dérangé, qui n'hésite pas à user de tous les stratagèmes pour obtenir ce qu'il veut (en l'occurence, coucher avec Alex) ! Ne parlons même pas du fait qu'il essaie délibérément de la mettre enceinte contre son gré en "oubliant" le préservatif ! J'ai rarement vu un "héros" aussi exécrable !

Je rajouterai encore les tromperies et manipulations de TOUS les personnages envers quelqu'un d'autre (Alex, Bruce - lui c'est le plus grave ! - le frère d'Alex, sa copine Mélanie...), le caractère odieux du frère d'Alex, qui était particulièrement antipathique à chaque scène où il apparaît, y compris avec sa jumelle, la tentative de viol qui débarque d'on ne sait où, la fin complètement WTF et expédiée en une page et demie...

Non, décidément, rien à sauver de ce bouquin !

Je ne le recommande vraiment pas !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par virgo76 2016-09-21T10:46:37+02:00
Or

Comme toujours avec cette auteur pas de déception, voila une histoire qui change un peu de l'ordinaire.

petit bémol pour moi est la fin de l'histoire qui laisse un goût de trop peu et donne des envies d'encore.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par TESSA974 2016-08-22T18:54:53+02:00
PAL

j 'ai bien aimé cette histoire mais la fin non. Après autant de péripéties j'attendais la délivrance et je l'ai trouvé bâclé.

Ce n'est que mon avis

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Parthenia 2016-05-03T19:59:13+02:00
Lu aussi

Intriguée par la 4è de couv' et par la manière dont l'auteure allait développer l'intrigue, je me suis dit, allez hop ! saississons comme prétexte le 1er mardi du mois de Stephie pour satisfaire notre curiosité de midinette refoulée...

De plus, quelle femme n'a jamais rêvé de se retrouver dans la peau d'un mec (tout au moins pendant 24 heures, car au-delà, ça doit être relou quand même !) ? Sauf que là, l'héroïne se retrouve uniquement dans les fringues (et le caleçon) de son frère jumeau, sans les attributs masculins, ce qui est source d'angoisse pour elle d'être captée par son séduisant patron - qui est accessoirement gay pas du tout refoulé, et même très entreprenant à son égard...

Autant le dire tout de suite, j'ai été un peu déçue par ma lecture, qui, même si elle fut très plaisante, passa vite, très vite, trop vite...

Vous me direz que c'est une romance !

Certes, mais...

J'aurais aimé que l'auteure développe davantage la psychologie des personnages, surtout celle de Bruce Wales, car le thème donnait matière à dresser de très beaux portraits : Alex, la femme androgyne qui a du mal à accepter sa féminité, prisonnière de son rôle et de son corps (ce qui est tout de même assez bien rendu, reconnaissons-le), Bruce, le mâle dominant et autoritaire, troublé dans son orientation sexuelle et dans le déni le plus complet face à l'identité sexuelle réelle d'Alex !

La personnalité de Bruce est trop survolée à mon goût et aurait gagnée à être mieux exploitée...

Par exemple, à un moment, il met en garde Alex contre le fait qu'il est une véritable pourriture (à 2 reprises au moins, il me semble). Eh bien, nous ne saurons jamais en quoi il est une véritable pourriture (à part à la suite d'une de ses révélations), nous ne faisons que deviner qu'il a l'habitude de manipuler les autres, mais c'est tout... Idem pour sa famille qui tente de le contraindre à faire quelque chose qu'il ne désire pas, cette information fait l'objet d'une allusion au détour d'une conversation, mais nous n'en saurons pas davantage...

Concernant le style de l'auteure, il est fluide, émaillé de touches d'humour (j'ai ri plusieurs fois lors des conversations entre les deux protagonistes); par contre, au début du récit, j'ai été gênée par quelques lourdeurs, quelques fautes de français, quelques tournures de phrase maladroites. Par exemple, l'auteure nous gratifie souvent de : "son expression faciale" ! Franchement, ça m'a crispée...

Sinon, concernant le traitement de son sujet, l'auteure ne s'en sort pas trop mal, je trouve, même si elle n'évite pas quelques facilités scénaristiques ni quelques invraisemblances : par rapport à la gémellité du frère et de la soeur (qui ne peuvent pas se ressembler physiquement comme deux vrais jumeaux) ou comme l'indiscrétion de la secrétaire, au début du roman, hautement improbable, même avec un patron aussi à l'aise avec son homosexualité que Bruce Wales...

Par ailleurs, j'ai été déçue de certains choix de l'auteure qui gâchent l'intérêt même de l'histoire : à deux moments distincts, nous avons droit à deux révélations, assez sordides, de Bruce (concernant l'entretien d'embauche et sa tentative désespérée d'être à la hauteur des attentes de sa famille) qui font de lui un manipulateur assez malsain !

En conclusion, une lecture distrayante et amusante mais assez décevante sur le traitement de deux clés importantes de l'histoire. Je déplore également une fin un peu trop abrupte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rineska 2016-04-20T06:30:10+02:00
Or

Je découvre cette auteure, et après "Le Squatteur", Céline Mancellon m'a à nouveau bluffé par l'originalité de son style et de son imagination.

Ici, la trame met ses très beaux personnages, sensuels et attachants, dans des situations cocasses et savoureuses. L'intrigue est des plus originales, et elle rend le recit complètement addictif.

Un pur plaisir à lire!

Afficher en entier

Date de sortie

  • France : 2012-12-18 (Français)

Activité récente

lexey l'ajoute dans sa biblio or
2017-04-13T18:19:34+02:00

Les chiffres

Lecteurs 330
Commentaires 61
Extraits 5
Evaluations 90
Note globale 7.82 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode