Livres
458 392
Membres
411 649

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Port d'Âmes



Description ajoutée par Gkone 2015-05-11T19:40:11+02:00

Résumé

Rhuys ap Kaledán est un héritier déchu.

Tout juste libéré de l’esclavage des galères, il rejoint la cité franche d’Aniagrad, où tout se vend et tout s’achète, pour reconquérir l’honneur de sa famille. L’occasion lui en est rapidement donnée : Edelcar Menziel, un ancien ami de son père, lui propose de travailler sur la conversion dranique, un procédé perdu depuis des siècles qui permettait de réaliser des machines magiques… Le jeune homme s’investit de tout son cœur dans le projet, résolu à tracer son chemin dans la haute société de la ville.

Mais bientôt, coincé entre des intrigues politiques et son amour pour Vibeka, une mystérieuse jeune femme qui vend des fragments de son âme pour survivre, Rhuys découvre que les profondeurs du passé recèlent des secrets bien sombres et tortueux. Entre ambition, loyauté, vérité et amour, il devra se montrer plus rusé que ses ennemis s’il veut espérer atteindre son but et ne pas perdre son âme…

Afficher en entier

Classement en biblio - 33 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par JadeRanka 2018-12-29T15:59:33+01:00

On dit que sur les Hauteurs, les locaux ne savent même plus où est la terre ferme. Quelle que soit la profondeur où ils creusent, ils tombent toujours sur une cave ou une rue condamnée. C'est parce qu'avant, ils muraient les quartiers pauvres et construisaient au-dessus sans s'inquiéter des pauvres gens qui crevaient de la peste.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par JadeRanka 2018-12-29T15:57:35+01:00
Or

On m'a offert ce livre, et le moins que je puisse dire, c'est qu'au premier abord, cette petite "briquette" de pas loin de 700 pages m'a un peu rebutée.. Et pourtant, dès que je l'ai entamé, j'ai eu du mal à décrocher. L'histoire est prenante, et le scenario pesant. Je me suis beaucoup attachée aux personnages, et plus précisément à la ville d'Aniagrad, qui est à elle seule un personnage à part entière. Difficile d'en dire plus sur mes joies et mes peines à la lecture de ce roman, de crainte de vous dévoiler des aspects du livre.

Pour ma part, il s'agit du premier livre de Lionel Davoust, et je suis ravie de cette rencontre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Choupaille 2018-05-30T23:32:34+02:00
Or

Chronique complète : https://la-choupaille-lit.blogspot.com/2018/05/port-dames-de-lionel-davoust.html

Une pépite pour les lecteurs de fantasy aguerris en quête d'un récit à la fois réflexif, sensible, poétique, et bien loin d'être ennuyeux ... malgré une densité plutôt importante, il faut bien l'avouer ! Soyez avertis, c'est du lourd, dans tous les sens du terme.

L'essentiel du récit tient sur les épaules de deux personnages : Rhuys, fraîchement débarqué à Aniagrad et se questionnant sur la place qu'il occupe dans le monde ; et une Vendeuse d'âme troquant ses souvenirs, de véritables morceaux d'elle-même et les leçons qu'ils véhiculent pour quinze mercats pièce. Deux protagonistes à qui la vie n'a pas fait de cadeaux et qui, ensemble, font de Port d'Âmes un récit presque initiatique amenant ses lecteurs à repenser leur rapport au monde.

Et puis cet univers, Evanégyre, tout droit sorti de l'imaginaire de Davoust et dont le profil se précise de roman en roman, au gré des informations qu'il cède aux lecteurs... Une réussite totale ! Sans qu'il n'en soit systématiquement l'élément central, difficile de passer à côté du légendaire empire d'Asrethia dans les textes de Davoust. Mythique et mystérieux, c'est aux lecteurs de reconstituer pièce par pièce le puzzle de cet empire perdu dont les pièces ne se cachent pas dans un ... mais dans une multitude de romans !

Bref, cet auteur, c'est une bombe littéraire ; et si la densité ne vous fait pas peur, vous pouvez foncer. Plaisir et émerveillement littéraire au rendez vous... sans parler, en ce qui concerne Port d'Âmes tout particulièrement, de l'apaisement que sa lecture procure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilyMoon 2018-05-02T13:39:15+02:00
Argent

Fan de Lionel Davoust, j'ai abordé Port d'âmes sans aucune crainte. Pourtant, j'ai eu du mal à entrer dans cette histoire. Le principal souci pour moi, était le personnage principal, pour lequel j'ai eu du mal à avoir de la sympathie. Pas désagréable, mais un peu fade. Immature, il ne déroge pas de ses principes, même quand ses croyances s'effondrent. C'est ce qui fait sa force (il semble être le seul personnage incorruptible d'Aniagrad, la cité, qui est elle-même un personnage à part entière, haut en couleurs) mais aussi sa faiblesse : il en est parfois "ennuyeux", notamment quand, à défaut de comprendre, il juge hâtivement son ancien compagnon de marine et ses pratiques étranges. Au fil du récit il "grandit" et devient plus "abimé", ‌et c'est là qu'il devient plus intéressant : dans ses doutes, son renoncement partiel, et ses douleurs. C'est d'ailleurs cette souffrance qui l'attire chez la Vendeuse d'âme.

L'idée de Transfert développée jusqu'à l'extrême est très belle et donne littéralement son âme au roman : métaphore de l'amour (rester fort dans les situations difficiles en pensant à l'être aimé, c'est ce que procure le sentiment amoureux, même sans Transfert), mais aussi de la création (la Vendeuse est poétesse, et le Transfert est une version ultime de passation d'œuvre). Ce sont finalement les personnages qui transitent autour de Rhuys qui lui donnent consistance : Vaillance, l'ancien compagnon, qui transmet le savoir et les expériences, la Vendeuse, amour impossible, créatrice déchirée et insauvable, le Prédateur, manipulateur non omniscient, qui lui aussi n'est qu'un pion, le bienfaiteur, ami du père, pas si impeccable, qui sera à l'origine de la chute des espoirs de Rhuys, le financier méfiant et antipathique, amateur de jeux de mots plus dangereux qu'une lame... Ils donnent corps à Rhuys, forçant son évolution, tout comme Aniagrad elle-même, cité sans âge, à l'histoire multiple et perdue, la "garce" décrite par Vaillance, où tout est possible, surtout le pire. Au final, l'évolution du héros m'a permis de m'intéresser de plus en plus à son sort, mais malgré cela j'ai moins accroché qu'à la Volonté du Dragon et la Route de la conquête, aux formats + courts et + "efficaces". Ici, moins d'action, et surtout un personnage moins accrocheur, de mon point de vue en tout cas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aventurine20 2017-12-19T22:27:11+01:00
Lu aussi

Quelquefois on tombe sur un roman dont la qualité ressort, mais dans lequel on ne plonge pas vraiment. C'est malheureusement le cas avec ma lecture de Port d’Âmes. L'écriture est indéniablement de qualité, on sent également que l'univers est bien construit et il y a beaucoup d'originalité. Malgré tout, je n'ai pas réussi à entrer dans cette histoire au point d'abandonner en cours de route.

Je ne ferme jamais un livre prématurément par plaisir et j'avais très envie de découvrir un roman de Lionel Davoust, mais ce livre en particulier ne m'a pas accroché. Je pense sincèrement que ce n'est tout simplement pas le genre de livres que j'aime lire en général et que les quelques longueurs au début du roman ne m'ont pas aidé à m'attacher à un personnage en particulier, autrement j'aurais peut-être continué un peu plus loin.

Je retenterai sans aucun doute l'écriture de Lionel Davoust, avec La Messagère du Ciel qui me fait de l’œil, mais je suis quand même un peu triste de ne pas être entrée dans cette ville si particulière !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miney 2017-11-10T14:43:32+01:00
Bronze

Très mitigée sur cette lecture, que j'ai mis une éternité à finir. Pourtant, c'est loin d'être un mauvais livre, et certaines choses m'ont même énormément plu ! Seulement, je n'y ai pas accroché.

Ce qui m'a freinée le plus dans ma lecture, c'est que je n'ai pas réussi du tout à m'intéresser à l'intrigue principale, celle du héros qui tente de retrouver sa place déchue, ses affaires et ses mésaventures dans cette sorte de jeu politique et commercial où tout peut se retourner contre soi. C'est riche et bien mené mais j'y suis restée totalement étrangère, ne sentant poindre un peu d'intérêt qu'au bout de 300 ou 400 pages.

J'ai bien plus apprécié tout ce qui tournait autour des Vendeurs d'Âme. J'ai trouvé ça très original et très fin, fascinant, sensible, imprégnant toute ma lecture d'une redoutable mélancolie.

La fin de l'histoire est superbe.

L'écriture m'a parue trop lourdement descriptive au début, surtout en ce qui concerne la ville (il faut dire qu'Aniagrad est un gros morceau), du coup j'ai eu du mal à m'immerger dans l'univers, sans cesse en train de perdre le fil. Soit j'ai fini par m'y faire soit les descriptions se sont allégées, mais ça m'a semblé plus fluide par la suite.

Comme dans trop de romans où la ville outrepasse sa fonction de décor pour devenir personnage à part entière, j'avais peur qu'Aniagrad ne prenne trop de place, « bouffe » l'intrigue et les protagonistes, par une présence trop... hé bien, présente. Heureusement, ça n'a pas été le cas, et même si son atmosphère forte et ses particularités pèsent lourd dans le récit, elles le nourrissent plutôt que l'écrasent.

J'ai eu du mal à m'attacher à Rhuys. C'est un personnage dont on apprend beaucoup par ses introspections, et qui évolue énormément au cours du roman, mais il traîne trop longtemps un côté « trop bon, trop con » peu charismatique et ce n'est que vers la fin qu'il devient plus attachant.

La Vendeuse en revanche est un personnage qui m'a tout de suite envoûtée, et le mystère de sa personnalité comme de son passé qui se dénoue de page en page est un vrai plaisir à lire.

J'ai vraiment eu l'impression de passer à côté de cette lecture qui a été laborieuse malgré ses qualités, mais elle m'a quand même rendue curieuse de son univers, et peut-être que je retenterais un autre livre qui s'y déroule.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mayartemis 2017-05-31T22:04:13+02:00
Bronze

Une ville fascinante et mystérieuse ; un héros qui rentre chez lui après 8 ans d'exil et qui compte bien redorer le nom de sa famille ; des inventions, des machines oubliées qui nous font remonter aux origines de cette ville ; une histoire d'amour vraiment forte, mais terriblement triste ; Port d'âmes avait tout pour me plaire. Malheureusement, si j'ai trouvé que l'auteur avait de très, très bonnes idées, j'ai trouvé le récit vraiment trop long car centré sur les mauvaises choses.

Le narrateur interne nous permet de suivre Rhuys, cet héritier déchu, ses doutes et ses pensées. Rhuys n'est jamais très sûr de lui, il va faire de nombreuses erreurs, se plaindre et se poser beaucoup trop de questions. Si j'ai fini par vraiment m'attacher à lui grâce à son évolution au cours du récit, j'ai tout de même trouvé tous ces passages dans ses pensées trop longs. J'ai mis presque un mois à lire ce livre car j'avais vraiment du mal à faire de longues sessions de lecture : je m'ennuyais et finissais par sauter des passages. Le livre n'est clairement pas porté sur l'action, et les quelques missions entrepris par Rhuys sont beaucoup trop décrites et donc longues pour éveiller l'intérêt.

L'univers créé par l'auteur m'a pourtant fasciné. J'ai aimé les aspects modernes introduits par la conversion dranique et ses machines dans cet univers purement fantaisiste. J'ai trouvé que le mélange était vraiment intéressant et m'a beaucoup fait penser au siècle des lumières. La découverte de la merveille à la fin du livre m'a vraiment donné envie d'en connaître plus sur les anciens âges de ce monde. Le livre m'a d'ailleurs assez frustré sur ce point : on s'intéresse une nouvelle fois beaucoup trop à Rhuys, à ses problèmes avec l'Administration ou aux moyens utilisés par le cartel pour faire avancer leurs recherches, alors que ce qu'il y a d'intéressant selon moi dans ce livre, c'est bien son univers.

J'ai aussi beaucoup aimé le principe des Transferts. Au marché d'Aniagrad, tout se vend, même les souvenirs. Lors de son retour, Rhuys va en non connaissance de cause acheter un Transfert. La Vendeuse, grâce à un rituel que je vous laisse découvrir, va transférer à Rhuys un de ses souvenirs, et plus particulièrement les émotions qu'elle a ressenti. Ce faisant, elle en perd elle même les sensations. Alors que Rhuys va être très choqué par cette pratique (comment peut-on volontairement oublier ce qui nous définit ?) il va finir par être complètement fasciné par cette Vendeuse. Ces moments de Transfert sont vraiment forts, je les attendais toujours avec impatience.

Et cette Vendeuse, Rhuys va en tomber éperdument amoureux. J'ai beaucoup aimé leur relation impossible, alors que j'ai pourtant eu beaucoup de mal avec le personnage de la Vendeuse. C'est une donneuse de leçons qui contredit sans arrêt Rhuys, alors qu'elle semble elle même perdue.

Ainsi, il y a énormément de choses qui m'ont plu dans ce livre. Des choses dont je vais longtemps me souvenir, qui m'ont marqué par leur originalité ou leur force. Malheureusement, elles sont entourées de choses qui le sont beaucoup moins, portées par un style très descriptif et un narrateur interne qui ressasse beaucoup trop les pensées de son personnage. Mais mon voyage en Evanegyre ne va pas s'arrêter là pour autant : d'après ce que j'ai pu lire, Port d'âmes est très différent des autres romans de son univers. Univers dont je compte bien en apprendre plus !

http://bookshowl.blogspot.fr/2017/05/le-mois-de-lionel-davoust-port-dames.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joyeux-Drille 2016-05-16T23:30:12+02:00
Lu aussi

Il y a beaucoup de choses dans ce roman. Une quête initiatique, assez naïve, de la part de Rhuys, qui va également passer par sa rencontre avec la Vendeuse et son étrange commerce. Mais aussi sa rencontre avec la réalité, dure, violente, et la crainte d'être manipulé par tout le monde. Au centre du livre, une idée géniale, une découverte scientifique aux retombées aussi fabuleuses que dangereuses.

http://appuyezsurlatouchelecture.blogspot.fr/2016/05/cest-une-garce-cette-ville.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FLTulipe 2016-04-28T21:30:26+02:00
Argent

Un livre qui traîne un peu en longueur pour moi, et je ne me suis pas particulièrement attachée aux personnages.

Dommage. Mais c'est un beau livre quand même !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rid-kaat 2016-02-21T19:32:19+01:00
Argent

Un très bon roman, qui me donne très envie de découvrir le reste de cet univers qu'explore l'auteur dans plusieurs de ses livres!

Lionel Davoust nous offre ici un univers très travaillé. Même en restant sur une seule ville, on a une bonne vue d'ensemble d'Evanégyre. La magie n'est pas très présente, mais ça renforce le côté mystique des Transferts, et des Vendeurs d'âmes. J'ai trouvé l'idée et sa mise en oeuvre très bien trouvés.

Outre un univers complet et intriguant, on a un personnage qui évolue énormément. Il me tapait un peu sur le système en début de bouquin, mais à la fin, je l'ai trouvé plus juste et touchant.

On a beaucoup de machinations et complots, et c'est très intéressant, mais j'ai trouvé qu'il y avait tout de même pas mal de longueurs qui rendaient la lecture un peu "lourde", si on peut dire.

Néanmoins, l'histoire est portée par une écriture très belle, fluide et poétique. J'adore les passages où la Vendeuse raconte, on se laisse vraiment porté par les mots, glisser le long du récit, et j'ai adoré.

Un très bon roman, donc, malgré des longueurs parfois pesantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cuyckie 2015-12-01T15:53:29+01:00
Or

Une histoire qui m'a pas mal plus, avec quand même quelques longueurs arrivée au 3/4 du livre. L'histoire est très intéressante, le style reste plus ou moins immuable (cf Fiona McIntosh/Jacqueline Carey) mais le rôle que va jouer le personnage principal s'éloigne un peu des stéréotypes SF. Un petit rafraîchissement appréciable. On sous-estime beaucoup l'influence que va avoir la Vendeuse d’âmes.. Ouvrez l'oeil :)

Afficher en entier

Dates de sortie

Port d'Âmes

  • France : 2015-08-20 (Français)
  • France : 2017-05-04 - Poche (Français)

Activité récente

Euskia le place en liste or
2018-05-30T07:37:34+02:00

Les chiffres

Lecteurs 33
Commentaires 11
Extraits 3
Evaluations 11
Note globale 7.73 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

  • 31ème SFF (61 participants)

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode