Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Poulp : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Et tu marcheras vers les étoiles Et tu marcheras vers les étoiles
Lily Haime   
Première fois que je suis déçue par un MM de Lily Haime.
L'écriture est toujours aussi agréable à lire, sur ce plan là, rien à redire. Mais je suis passé totalement à côté de l'histoire.
Je n'ai pas retrouvé les émotions, je me suis carrément ennuyée par moment au point de lire en diagonale.
Peut-être le thème du sport qui ne m'a pas transporté ou bien la sensation de déjà vu concernant les deux personnages masculins. Si on enlève le décor et le thème pour ne garder que les deux personnages et la romance,et ben j'ai trouvé que c'était très répétitifs par rapports au autres livres de cet auteur.
Je suis déçue d'avoir été déçu, j'ai tellement adoré les autres livres! !
Dominer Le Poisson Dominer Le Poisson
M. J. Marlet   
Attention: Ce livre contient des scènes de sexe gay avec une domination de prison, thème de la soumission. Ceci est pour un public adulte uniquement.

Histoires sexuelles de gay en prison: Dominer le poisson

Steve est le nouveau “poisson” dans Gen Pop et sa bonne tête de jeune premier a fait de lui le principal sujet de conversation de ses compagnons de cellule homosexuels. Il semble que tout le monde veuille un peu du nouveau "Beau poisson".

Mario gère les choses dans la prison et il aimerait être le premier à goûter au nouveau poisson. Alors, il propose à Steve sa "protection" s'il se soumet à ses propres désirs personnels ...

par Gkone
Drunk Dial Drunk Dial
Penelope Ward   
Je suis une grande amoureuse de la plume de Penelope Ward. Elle a se don d'écrire des histoires belles, fluides, addictives, captivantes et aussi touchantes. Avec Drunk Dial encore une fois j'ai retrouver ce petit quelque chose que seule Miss Ward sait offrir.

Drunk Dial n'est certainement pas mon préféré de cette auteur mais il se classe tout de même dans ma Pal d'Argent pour sa belle histoire, mignonne, simple, addictive et captivante. Il m'a manquer un petit Oumff pour en faire un coup de cœur que j'aurais classer Or ou Diamant mais dans son ensemble ce livre était super. Les personnages de Rana et Landon ont une belle complicité, une alchimie agréable et leur moments ensemble sont toujours merveilleux. Je dois avouer que j'ai eu un petit faible pour Landon et sa façon d'être. Lana n'est pas en reste non plus mais bon Landon Rodrick m'a conquise. L'histoire a un côté touchant et émouvant tout en gardant un côté léger, l'histoire d'amour est bien développer et exploiter et une fois de plus Penelope Ward a sue bâtir une belle romance.

par Marieno89
Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster
Jamie McGuire   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/beautiful-disaster.html

J'ai commencé cette lecture sans être complètement convaincue par le résumé, et pour tout dire je ne pense pas que le résumé rende justice à l'histoire. Tout ce que je sais c'est qu'il m'a fallu à peine quelques chapitres pour être complètement accro à cette histoire, à lire sans pouvoir m'arrêter avant d'être arrivée à la fin des péripéties de Travis et Abby. Pour moi ça a été typiquement le genre de livre qu'à peine terminé j'ai déjà envie de relire. Je le conseille vraiment à tous ceux qui ont un niveau en anglais leur permettant de lire des livres dans la langue de Shakespeare.

par Althea
Six of Crows, Tome 1 Six of Crows, Tome 1
Leigh Bardugo   
«No mourners. No funerals.»

Six of Crows commence par une lecture addictive et se termine par un coup de cœur violent. :)

Leigh Bardugo nous fait plonger dans un monde fascinant et complet qui promet une aventure passionnante dès le départ.

On se retrouve aux côtés de Kaz, Inje, Matthias, Wylan, Jesper et Nina qui sont des personnages que j'ai trouvé tout bonnement supers.

Je les ai trouvé complets. Chacun a son histoire et sa personnalité. Ils sont tous différents et attachants d'une manière qui leur est propre. L'auteure a vraiment bien travaillé tout ce qu'ils sont et représentent, les rendant plus profonds si je puis dire, d'autant plus vrais et surtout crédibles.

Ainsi les relations entre les personnages sont très agréables à découvrir, quelles qu'elles soient.

J'ai bien apprécié la plume de Leigh Bardugo qui écrit de manière simple mais captivante.

Alors que dans The Grisha trilogy elle avait choisi d'écrire à la première personne, dans Six of Crows elle écrit à la troisième personne et j'ai trouvé ça très agréable de suivre l'histoire de cette manière sans que, honnêtement, je sois capable de vous expliquer pourquoi.

On suit donc l'histoire de plusieurs points de vue (Jesper, Kaz, Inje, Matthias, Nina, Joost, Pekka). J'aurais bien aimé qu'on ait au moins un chapitre sous le point de vue de Wylan... peut-être dans le second tome !

L'histoire m'a énormément plu.

On suit les aventures de six jeunes criminels à qui on confie une mission qui paraît complètement impossible. Ils doivent se rendre dans un endroit nommé The Ice Court, un endroit où ils vont risquer leur peau, et sont chargés de retrouver un homme car la société est menacée par une drogue pour le moins désastreuse. Et bien-sûr, ensuite, ils doivent ressortir de cet endroit. Vivants, de préférence.

Six of Crows est composé d'un tas d'éléments qui nous permettent de passer un moment de lecture très agréable et qui efface le monde autour, nous pousse dans l'univers de l'auteure sans qu'on s’ennuie à aucun moment et sans qu'on puisse voir le temps qui s'écoule et les pages qui défilent.

Au rendez-vous action, rivalités entre gangs, imprévus, trahisons, flash-backs, révélations surprenantes et même un peu de romance avec une petite touche d'humour. Si ce n'est pas un beau mélange tout ça !

Petite parenthèse : Six of Crows se déroule deux ans après Ruin and Rising (dernier tome de The Grisha trilogy) et si vous n'avez pas lu The Grisha trilogy, rien ne vous empêchera de découvrir Six of Crows malgré tout.

Pour parler un peu plus en détails des personnages...

Kaz Brekker [spoiler](de son véritable nom, Rietveld)[/spoiler] est un voleur et bien plus encore, âgé de dix-sept ans, surnommé 'Dirtyhands' et qui appartient au gang 'The Dregs'. Il est intelligent et plein de ressources. Il n'accorde pas facilement sa confiance et cache bien son jeu. Je l'ai tout simplement adoré.

Inje Ghafa est une Suli qui s'est retrouvée après plusieurs évènements être l'espionne du gang auquel appartient Kaz et la meilleure de tout Ketterdam. Elle a dix-sept ans aussi. C'est une voleuse de secrets surnommée 'The wraith', qui rêve, un jour, de retrouver sa famille. Je l'ai trouvé vraiment attachante et je ne saurais vous dire pourquoi. Elle semble à la fois forte et fragile... En tout cas, je l'ai vraiment bien aimé.

Nina Zenik vient tout droit de Ravka et la jeune femme de dix-sept ans est une Grisha. Ancien soldat de la seconde armée, Heartrender talentueuse et à présent membre des Dregs elle n'a qu'un rêve : rentrer chez elle. Et pour cela, elle décide d'aider Kaz dans sa quête. J'ai beaucoup aimé sa façon d'être, sa personnalité. C'est un personnage très intéressant, que j'ai beaucoup apprécié découvrir.

Matthias Helvar est quant à lui un ancien Drüskelle, chasseur de Grisha, âgé de dix-huit ans. Il passe près d'un an en prison suite à une erreur qu'il prend sérieusement pour une trahison et ne ressort de cet enfer que pour aider Kaz et ses compagnons dans leur mission suicide : entrer dans un tout autre enfer et en ressortir vivants qui plus est ! Matthias est le personnage auquel je me suis le moins attachée et pourtant, je l'ai adoré !

Jesper Fahey est le meilleur tireur d'élite des Dregs. À dix-sept ans, il ne tient pas en place et ne manque aucune occasion d'avoir un peu d'action. [spoiler]C'est aussi un Grisha qui ne crie pas sur tous les toits qu'il est Fabrikator ! Surprise, surprise ![/spoiler] À mes yeux, Jesper est tout simplement passionnant. C'est un personnage que j'ai adoré et pour lequel j'ai d'ailleurs une petite préférence.

Wylan Van Eck a seize ans, c'est le plus jeune du groupe. Enfant d'un riche homme, il a quitté la maison de son père quelques mois plus tôt pour des raisons qu'on ignore [spoiler]jusqu'à la fin du livre. En vérité, Wylan n'est capable ni de lire ni d'écrire et pour ces raisons son père l'a renié déclarant qu'il est une insulte à sa maison.[/spoiler] Wylan est un garçon intelligent et talentueux. Un enfant rebelle qui se lance dans un mission suicide et dont le rôle est de poser des bombes -et de les faire exploser, bien entendu-.

De plus, les passés des personnages sont tout simplement "géniaux", si je puis me permettre. J'entends par là qu'ils sont recherchés, complets, et ils leur ont laissé, à tous, une marque qu'ils n'oublieront jamais et que parfois ils essaient même de cacher.

Les relations entre les personnages sont très agréables à découvrir comme j'ai pu le dire plus haut. On sent un véritable lien qui se créait entre eux au fil du livre. [spoiler]La romance entre Nina et Matthias est un peu plus présente que celle entre les deux autres duos. Mais on sent malgré tout qu'il pourrait bien se passer quelque chose entre Jesper et Wylan -doigts croisés- et qu'entre Inje et Kaz, il y a bel et bien une petite étincelle qui ne demande qu'à se changer en véritable feu -surtout à la fin- (rien de destructeur, espérons). [/spoiler]

Un petit mot sur la fin...

Surprenante et tout aussi entraînante que le reste du bouquin, la fin de Six of Crows m'a épatée et à présent je me sens impatiente de connaître la suite. [spoiler]La bande de Kaz a réussi sa mission suicide haut-la-main mais alors qu'ils s'apprêtent à toucher leur récompense (récompense qui les rendra plus riches qu'ils n'auraient jamais osé l'espérer), la situation change du tout au tout. Leur groupe se retrouve divisé.[/spoiler] Les aventures (ou mésaventures) de Kaz et de son crew sont donc loin d'être terminées !

Six of Crows est un premier tome que j'ai adoré découvrir. C'est 462 pages passionnantes après lesquelles on ne peut demander que la suite ! D'ailleurs, l'attente va être rude !

Leigh Bardugo a remporté mon cœur littéraire haut-la-main.

Ce roman a été pour moi une excellente surprise, je ne m'attendais sincèrement pas à ce qu'il finisse dans ma liste de diamant en étant un gros coup de cœur.

L'un de mes plus gros coup de cœur de l'année 2015.

«We are all someone's monster.»

par Sheo
Devil's Rock, Tome 3 : Fury on Fire Devil's Rock, Tome 3 : Fury on Fire
Sophie Jordan   
Bon je me suis fait les trois livres en même pas une semaine, c’est dire à quel point c’est addictif.
L’auteur nous embarque et il est très difficile de lâcher le livre.
J’ai adoré. Je me suis régalé, entre nos trois ex-prisonniers, j’ai été conquise par chacun de leur histoire.
Chaque héros est unique, très différent, j’ai ma préférence pour North même si je trouve qu’il s’est moins dévoilé que Know ou Reid. On sait tous comment ça va se finir mais on quitte pas le livre, c’est complètement addictif.
Les histoires sont très bien menés et donnent toujours envie d’avoir plus. Même si le jeu du chat et de la souris est répétitif sur ces trois livres.
Lisez, c’est tout ce que je recommande. Pas besoin d’avis ou de détails précis sur chacun des livres, les premières lignes de chaque roman vous donneront envie de continuer.
Bonne lecture !

par Tiiva
Kyland Kyland
Mia Sheridan   
WOW WOW WOW

Mia Sheridan vient sérieusement de me ruiner. Comment trouver un livre à la hauteur après avoir lue Kyland ? Comment trouver un livre qui nous percute autant après avoir lue les merveilleux livre de Mia ? Comment ne pas tomber amoureuse de Kyland ?

Je suis littéralement tomber en amour avec toute ses belles histoires mais Archer's Voice était mon préférer, il m'avait toucher fortement & je ne croyais pas avoir un autre coup de cœur Diamant des livres de Mia Sheridan ( Attention ils font tous partie de mes coup de cœurs, ils son tous magnifiques, j'avais simplement vraiment craquer pour Archer's Voice) Et puis elle nous pond un petit chef d'œuvre comme Kyland. Comment dite-moi comment ne pas tomber en amour avec la plume de Mia Sheridan après un livre aussi beau ?

Comment ne pas aimer l'une des plus belles & touchantes histoire d'amour que j'ai lue? Je veux dire j'en reviens encore juste pas ... je manques de mots, je ne suis même pas sûr de pouvoir rendre juste à la beauté, la merveille qu'est Kyland pour moi à travers ce commentaire.

Je me suis littéralement plonger dans l'histoire dès la première page, je me suis laisser emporter par les merveilleux mots, par le contexte, par la profondeur du roman. Dès le début j'ai sue que ce livre allait rester en moi pour un bon moment. Je suis tomber en amour avec Kyland & Tenleigh, je suis tomber en amour avec la profondeur de leur amour, par la beauté de cette romance. C'est un petit bijou, un petit diamant brut.

Kyland c'est l'histoire de deux être nées dans la pauvreté, née dans une vie où juste manger est parfois difficile, où on ne prend pas pour garanti d'avoir un toit sur la tête. C'est l'histoire de deux être qui malgré leur faibles moyens, malgré la solitude, la pauvreté, la vie difficile sont remplie de respect, de compassion, d'altruisme, deux être qui rêve de meilleur. Kyland c'est de faire le sacrifice ultime par amour, c'est de vouloir tellement fort pour l'autre qu'on est prêt à n'importe quoi pour que l'autre puisse avoir une belle vie. L'amour de Kyland & Tenleigh nous apprends, nous fait espérer. C'est le genre d'amour tellement fort, tellement beau, tellement profond. C'est une histoire sublime dans la quel on se laisse totalement submerger, emporter. On la vit, on la ressent, on la comprend. Les personnages sont renversants, émouvants, merveilleux, adorables & profond. L'univers est métriser à souhait et la romance est plus qu'exceptionnel.

Une fois encore Mia à sur m'émouvoir comme pas permis, elle m'a fait sourire, pleurer, m'a rendue triste, heureuse, m'a mit en colère, m'a fait aimer, m'a fait respecter, m'a fait comprendre. C'est une histoire à couper le souffle & je suis chanceuse d'avoir découvert le fabuleux univers de Tenleigh & Kyland. D'avoir dévorer leur histoire d'amour.

J'espère du fond du cœur qu'un jour tous ses merveilleux romans vont être traduit pour que tout ceux qui ne savent pas lire en Anglais puisses se plonger à leur tour dans ses romans. Je ressors de cette lecture toute chambouler & elle restera dans un petit coin de ma tête.



par Marieno89
PK : Mes derniers mots PK : Mes derniers mots
Matthieu Biasotto   
Une histoire très originale qui nous tient en haleine du début à la fin, très prenante comme toutes les histoires de Matthieu.
Matthieu se réveille dans une salle de bain, il a tout oublié, des morts sont autour de lui et son corps est tatoué, pourquoi?
Dans une course-poursuite grandiose, nous suivons la quête de Matthieu, une quête pour la liberté. Des phrases qui nous font réfléchir, un roman rempli d'émotions, j'ai adoré sa lecture.
Enzo Enzo
Jamie Leigh   
Je veux une suite !

Le MMA: Mixed Martial Arts, dit aussi Free-fight (combat libre) réputé aux Etats-Unis.

Extrêmement violent, la discipline est d'ailleurs non reconnue en France et en Belgique, les compétitions restant interdites à ce jour. Pratiqué par des combattants puissants entraînés au Full-contact, les combats ont lieu dans une cage (mur de filets entremêlés), où j'aurai envie de dire que tous les coups sont permis, ou presque. Le MMA, c'est un mélange de plusieurs disciplines et d'arts martiaux anciens, associant pugilat et lutte au corps à corps. Coups de pied, de poing, de genou et de coude, mais aussi le grappling qui est un ensemble des techniques de contrôle, projection, immobilisation et soumission d'un adversaire dans un combat debout ou au sol, à mains nues.

Qu'on se le dise, j'adore tout ce qui touche de près ou de loin aux arts martiaux. Films, émissions, livres... tout y passe. Alors avec deux de mes passions associées ensemble dans un même bouquin, c'est à dire du combat et une romance M/M, je ne pouvais que craquer.

Ce qui m'a d'abord attirée, c'est la couverture du livre, que je trouve vraiment jolie, et assez fidèle à l'esprit du roman.

Ensuite la lecture du synopsis qui a été fort alléchante pour moi, mais pour être honnête j'avais quand même la crainte d'être déçue de ma lecture. Pourquoi ? Parce-que de bonnes romances sur des combattants à mon sens malheureusement ça ne court pas les rues pour en avoir déjà testé quelques-unes, sur la boxe tout ça... verdict personnel... mouais.
Alors écrire un roman sur les sports de combats extrêmes et y inclure une romance gay, à mon avis le pari était vraiment risqué et osé. L'auteur Jamie Leigh l'a pourtant fait et s'en est sortie avec brio pour ma part, je me suis vraiment régalée.

En premier lieu, l'atmosphère générale du roman.
C'est le premier de l'auteur que je lise, et je trouve son style d'écriture vraiment agréable. J'ai beaucoup apprécié sa façon de savamment doser ses descriptions en fait. Celles des lieux par exemple. Nous nous trouvons principalement à Las Vegas, mais voyageons également dans d'autres villes des Etats-Unis lors de déplacements pour les combats d'Enzo. Mais il n'y a pas que les lieux qui sont bien décrits, ce sont aussi les combats et l'ensemble de diverses autres situations ainsi que les interactions entre les personnages.
Là où certains lecteurs pourraient sans doute être un peu gênés par moulte informations et descriptions assez développées, moi j'ai totalement adhéré.
Par exemple le matériel utilisé par Enzo lors de ses entraînements, ses tenues et accessoires de protection, ou bien encore le moment précédant un combat alors qu'il enroule des bandes autour des paumes de ses mains, le tout dans un état d'esprit et de concentration maximale pour ce qui va suivre dans la cage.
Le roman est si bien détaillé que j'avais l'impression de sentir le soleil implacable et la chaleur brûlante de Las Vegas sur ma peau. L'impression de me trouver dans la salle d'entraînement et sentir l'odeur de cuir des sacs de frappe, la sueur des hommes se surpassant toujours plus dans l'effort. L'impression de ressentir la virilité, la puissance, la testostérone, la rage des hommes à l'entraînement, ou bien encore celle d'entendre le son percutant d'un violent coup porté à son adversaire. L'impression lors des Championnats du MMA d'être présente dans la salle au milieu d'une foule surexcitée. De la musique rock, associée à des lumières en mouvement ainsi qu'une atmosphère sombre et enfumée, sont là pour accentuer le côté spectacle des rencontres, renforçant les enjeux sportifs et physiques. Bon sang, je m'y serais crue au milieu de ce public en délire. L'auteur m'a complètement embarquée dans son histoire.

Enzo, la première fois qu'il voit une cage du MMA de près en tant que spectateur (les places sont chères et très demandées, c'est une discipline importante aux Etats-Unis, les combats sont diffusés en direct sur les chaines nationales, bref on y entre pas comme ça):

"Enzo gardait ses yeux sur ce ring, désespérément aimanté par ce qu'il dégageait. Entre les murs grillagés de cette cage, des vies se jouaient, des carrières se brisaient ou sortaient de l'ombre pour entrer dans la lumière des projecteurs. Le ring, ou plutôt la cage, puisque les combattants de MMA s'affrontaient entre des murs composés de filets entremêlés, était l'aboutissement d'un entraînement permanent et difficile. Autrefois existaient les gladiateurs dans l'arène, guerriers entraînés à se battre jusqu'à la mort s'il le fallait. ? A présent s'affrontaient les combattants de MMA. Évidemment, la mort ne faisait plus partie du jeu, mais il restait l'effort, l'intensité, la puissance et les coups. Pour beaucoup, ce sport évoquait la brutalité des hommes qui ne voyaient que le sang et l'inutilité de l'affrontement. Mais pour Enzo, il était question de fierté, de détermination et d'honneur."

Et ce n'est pas tout, parlons de notre couple maintenant. Il est rare dans une romance, qu'elle soit M/M ou non d'ailleurs, que j'ai le même attachement pour les deux personnages . Eh bien ici cela a été le cas, Enzo et Chris sont adorables tous les deux et se complètent parfaitement à mon sens.

Enzo, c'est un jeune homme de vingt et un an, originaire de Sicile, immigré avec sa famille aux Etats-Unis et débarquant tout juste à Las Vegas au tout début de l'histoire. Las Vegas, c'est la ville de son rêve le plus fou, devenir un combattant pour le MMA, et le meilleur. Mais pour cela, il lui faudra s'entraîner très durement. C'est la raison pour laquelle il va entrer dans la vie de Chris, poussant un jour la porte d'une salle d'entraînement afin de se préparer au MMA avec l'aide d'un coach, un entraîneur de combattants de hauts niveaux et qui s'avérera en fait être également le père de Chris. Je dois dire que la détermination d'Enzo à atteindre ce but ultime est en fait assez impressionnante, d'ailleurs la citation ci-dessous prend vraiment tout son sens dans cette histoire, il sera prêt à tout et ira jusqu'au bout.

"L'esprit prenait le pas sur le corps, parfois. On lui avait dit qu'avec beaucoup de volonté et de détermination, on oubliait les obstacles et se surpassait. Ses idées en tête, il vaincrait les souffrances physiques et poserait ses mains sur la ceinture si longtemps espérée."

Et croyez-moi, c'est peu dire.

En plus d'être fier et déterminé, Enzo est puissant, protecteur, et seul aussi. Tout ce qu'il possède il le porte sur lui et il est habitué à se débrouiller pour se trouver un peu d'argent... [spoiler]pratiquant par exemple les combats de rues, illégaux et forts dangereux. Mais il sont aussi pour les combattants espérant accéder au MMA le moyen de glaner des informations, de se faire repérer, se faire un nom pour se faire connaître. Ce ne sera pas ainsi qu'Enzo sera reconnu par contre, lui empruntera des voies plus officielles.[/spoiler]

Chris quant à lui est un jeune homme de vingt six ans, travaillant dans la salle d'entraînement de son père où il s'occupe de l'entretien et de la paperasse. Il a des projets d'études, mais reste néanmoins auprès de son père pour des raisons que l'on comprendra plus tard. Il est homosexuel mais n'a jamais osé l'avouer à son père.
Si Chris n'a certes pas la musculature développée d'Enzo, n'étant pas un combattant lui-même, il n'en reste pas moins que c'est un homme qui s'entretient physiquement tous les jours et ce depuis de nombreuses années.

C'est une belle romance, j'ai trouvé que Chris et Enzo formaient un très beau couple, et solide. Ils se font confiance, sont honnêtes dans leur relation et vraiment complices pour notre plus grand bonheur à nous lecteurs.
Enzo est de nature réservée et solitaire, n'ayant pas l'habitude de se confier il garde tout en lui. Chris le conduira doucement à s'ouvrir peu à peu à lui.

Le sexe maintenant... selon moi les scènes concernant leurs ébats amoureux sont savamment dosées. Il y a juste ce qu'il faut sans grands renforts de détails et c'est parfait pour moi. Parce-que honnêtement, il n'y en a pas besoin pour fantasmer sur ces deux-là. Rappelez-vous, Enzo soulève de la fonte, boxe et lutte contre d'autres hommes en longueur de journée... il est beau, très beau même, a un corps de rêve tout en muscles, et Chris n'est pas en reste lui non plus...
Ils sont très touchants tous les deux ensemble. J'ai été agréablement surprise par la tendresse d'Enzo durant leurs ébats, gardant en tête l'image d'un véritable gladiateur lorsqu'il monte sur le ring je ne m'y attendais pas. Et pourtant dans leurs moments intimes il est attentionné et plein de douceur, il m'a faite fondre. Chris quant à lui est très sensuel, et il est vraiment touchant dans ses moments de doutes, lorsqu'il ne comprend pas qu'il soit possible qu'un homme à la prestance d'Enzo le veuille lui, et rien que lui. J'étais d'autant plus heureuse du fait qu'il s'agisse d'un Gay for You (couple M/M dont au moins l'un des deux partenaires au départ était hétérosexuel), c'est mon petit péché mignon ça !
Leur couple évolue doucement, sa construction se faisant dans l'ombre malheureusement car ils côtoient tous deux un monde de forces brutes, avec des hommes puissants, virils, machos et à caractère violents pour certains. Leur amour n'y aurait pas vraiment sa place, ils pensent qu'ils risqueraient d'être incompris, ici peut-être plus qu'ailleurs...

Dans ce roman, nous suivons en fait leur histoire à l'échelle d'une année, où nous voyons leur histoire se construire solidement peu à peu, et assistons à la détermination impressionnante d'Enzo qui se battra au delà de ses limites pour atteindre son but, ou pas. Ce qui m'a surprise et que j'ai apprécié également, c'est ce respect qu'il y a entre les combattants du MMA...

Pour la suite qui ne rentre pas -_- c'est par là: http://www.boulevarddespassions.com/t11754-enzo-de-jamie-leigh?highlight=Enzo

par Attila9
My little lie My little lie
Vi Keeland    Penelope Ward   
My little lie est génial, en une journée je l'ai terminer, le suspense est jusqu'au bout, j'adore Dex et Bianca! Je suis fan!

En tout cas j'ai hâte de le relire!