Livres
371 039
Comms
1 287 192
Membres
250 681

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Pour l'amour d'un ange (La source du calvaire)

| 1 commentaire | 2 extraits


Description ajoutée par GabrielleViszs 2014-12-30T15:53:14+01:00

Résumé

Un appel téléphonique anonyme et mystérieux va bousculer la vie bien tranquille de Daryl. Il sera suivi d'un courrier au contenu déroutant qui l'obligera à exécuter une incroyable mission et l'entraînera dans une aventure aussi hasardeuse qu'intrigante. Il suffira juste que deux filles, l'ange et le démon, surgissent soudainement dans sa vie pour lui compliquer à loisir son existence fragile et lui assigner une tâche bien difficile...

C'était le vendredi 16 août 2013 à 6 h 30 du matin lorsqu'il reçu ce coup de téléphone suivi de ce courrier qui allait devenir « la source de son calvaire ».

Un ange, un démon, des forces invisibles et Daryl seul au monde

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 lecteurs

Or
1 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2014-12-30T22:46:26+01:00

« — Pensez-vous qu’ils en possèdent plusieurs, maintenant ?

— C’est fort possible ! Trois clés au maximum !

— Pour la première, je conçois qu’ils l’aient volée ! Pour la seconde, rien ne détermine encore si je l’ai perdue ou si on me l’a subtilisée ! Elle est certainement tombée à terre pendant notre lutte ! Pour la troisième, je n’y suis pour rien !

C’est votre problème, pas le mien !

— C’est votre vie qui est en jeu !

— Les vies qui sont en jeu sont plutôt celles de mes amis !

Shamir exécutait des signes de la main pour les exhorter à redescendre sur le plateau. Malgré le soleil couchant, la température restait élevée. Shamir proposa une bouteille d’eau à chacun d’eux qu’ils saisirent avec avidité. Ils abandonnèrent les lieux pour reprendre la route de Djibouti. Le ciel mutait vers un rouge cinabre délogeant son bleu usuel pour se laisser admirer pour sa splendeur. Le lac de sel sans eau absorbait les nuances des derniers rayons du crépuscule lui donnant l’apparence d’une patinoire. Ce spectacle visuel s’évanouissait au fur et à mesure qu’ils roulaient et que la voûte céleste entamait son assombrissement. À la sortie d’un virage, Chelsea crut voir un bout de tôle rouge dissimulée en partie par un rocher. En vérifiant sa vision sous un angle différent, elle comprit que c’était le véhicule ennemi qui s’était camouflé pour les prendre à revers par la suite. Elle incita Shamir à ralentir et à prendre la route en sens inverse. Elle demanda au guide de sortir de son véhicule et de patienter caché derrière un rocher. Elle invita Daryl à contourner le massif rocailleux qui abritait la voiture rouge en se déplaçant discrètement et en se servant des nombreux récifs naturels. »

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2014-12-30T22:45:41+01:00
Or

Je remercie Ludovic Lethoor, auteur de ce roman, pour l’envoi de ce SP. « Pour l’amour d’un ange » est un livre où se mêlent une histoire totalement décalée, un soupçon de thriller psychologique, une pincée de romance, un peu d'érotisme et une bonne dose de suspense qui ne cessera de vous surprendre.

Dès le départ, nous sommes emportés dans une aventure complexe. Daryl, un homme qui travaille pour son père dans une grande entreprise, ne prenant jamais de vacances, entouré de collègues qu’il apprécie, va recevoir un coup de fil. A partir de ce 16 aout 2013 à 06h30, sa vie va basculer en enfer. Un courrier de plus, des informations inquiétantes, des coups de fils ou des sms qui lui montreront qu’il est sans cesse surveillé, écouté, sans la moindre possibilité de se confronter à celui ou celle qui veut absolument le faire partir de chez lui pour un pays étranger, en cargo de surcroit, sans le billet de retour…

Les situations passent de difficilement supportables à infernales. Au départ ce qui pourrait être une mauvaise idée, devient une angoisse perpétuelle pour Daryl, dans la première partie du livre. J’ai adoré ces instants, imaginant tout et rien, me demandant qui pouvait bien lui en vouloir à ce point, menaçant jusqu’à la vie de ses amis, collègues et voisins. J’avais une ébauche et plus j’avançais, plus cela me menait à ce que je pensais, d’ailleurs mon mari à subit toutes mes interrogations et questionnement, lui disant, je suis sur que c’est… Non, je n’écrirais pas les questions, à vous de deviner, bien entendu. Disons que cela à fait tilt dans mon esprit, ayant vu un épisode d’une série qui avait une ébauche de ce que l’auteur à écrit, mais vraiment une ébauche. Cette première partie est écrite du point de vue de Daryl et je me suis très facilement mise à sa place. Les détails, les descriptions, son angoisse montante, les divers événements digne d’un film hollywoodien par moment, m’ont plongé dans l’intrigue sans pouvoir en ressortir indemne. Mon cœur battait la chamade, me demandant comment il allait se sortir de ce sacré pétrin ! Daryl n’est pas facilement contrôlable, même s’il s’oblige à faire des choses, pour tenter de sauver la vie de ses amis qui sont enlevés un par un. Jusqu’où ira cette manipulation ?

Puis vint la seconde partie et je me suis non pas ennuyée, mais disons qu’il y a eut une cassure. Voir tout ce qui c’est passé sur la personne de notre héros par ceux qui lui font subir et revoir les scènes différemment, j’ai moins accroché. J’avais l’impression de devenir spectatrice, de ne plus être là qu’en survol. Je pense que le nombre de personnages de ce côté m’a quelque peu perdue également. Je pensais bien à certains protagonistes qui étaient dans la tourmente, mais autant, c’est digne d’un complot herculéen. Disons que cette seconde partie est plus sur le revers de la médaille, je ne peux en dire plus sans dévoiler une partie de l’intrigue, mais en lisant, vous comprendrez ce que je veux dire. Et enfin la troisième partie m’a fait énormément rire – oui, sadisme quand tu nous tiens… – et les malheurs de Daryl reviennent en force. Je me suis régalée avec ce dernier acte, autant que la première partie, car vous pensiez que tout était fini ? Que nenni, vous n’avez vu que la partie haute de l’iceberg.

Certains personnages sont vraiment très bien travaillés, passé, présent, futur sont en place. Je pense à Daryl bien entendu, il est fort mentalement, même si parfois il doute. Il ne renonce à rien, surtout pas à son bonheur qu’il découvre enfin, même si ses choix ne sont pas forcément les plus judicieux. Mais également Chelsea. Cette jeune femme à un fort caractère, douée pour les sports de combat et très attirante, par-dessus le marché. Elle cache de nombreux talents qui servent l’intérêt de certaines personnes. Jouer un double jeu est une nature pour des protagonistes que nous découvrons au fur et à mesure de l’histoire. Un petit mot sur les citations de chaque chapitre, elles sont très bien trouvées. L’auteur nous emmène dans une aventure très peu ordinaire, sortant des sentiers battus, avec tout ce qu’il faut pour ne pas s’ennuyer.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/pour-l-amour-d-un-ange-ludovic-lethoor-a114117300

Afficher en entier

Les chiffres

Lecteurs 2
Commentaires 1
Extraits 2
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Évaluations