Livres
467 311
Membres
432 373

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par x-Key 2010-11-11T18:29:09+01:00

_D’accord, dit-il, prenant son souffle. Qu’est-ce que tu ferais, si tu pouvais faire ce que tu voulais ?

J’ai fait un pas vers lui.

_Ca, répondis-je, et je l’ai embrassé.

Embrassé. Là, au milieu de la rue, tandis que le monde menait ses affaires autour de nous. Derrière moi, Jason attendait une explication, ma sœur continuait de faire sa leçon, et l’ange, prêt à s’envoler, gardait les yeux levés vers le ciel. Quant à moi, je sentais que j’avais enfin pris le bon chemin. Celui qui commençait ici, à cet instant même, avec Tim, par un baiser qui me coupait le souffle et me le rendait, me laissant plus que jamais pleine de vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-11T18:29:09+01:00

Je ne sais combien de temps a passé avant l’arrivée de Tim. Des secondes, peut-être des minutes, ou même des heures. Il a prononcé mon nom, et j’ai essayé de me ressaisir, mais je n’y arrivais pas. Alors il a passé ses bras autour de moi, d’une manière hésitante, comme s’il s’attendait à ce que je le repousse. Comme je ne l’ai pas fait, il est venu plus près, a posé doucement ses mains sur mes épaules. Je me suis revue, des centaines de fois, faire un mouvement de recul quand on venait ainsi vers moi : qu’il s’agisse de ma mère ou de ma sœur, je disparaissais toujours, me cachant pour pleurer, me mettant hors de leur portée pour être seule avec moi-même. Cette fois, pourtant, je n’ai pas résisté. J’ai laissé Tim me tirer vers lui, appuyant ma tête sur sa poitrine, où j’entendis battre son cœur, un battement fort et régulier.

Afficher en entier
Extrait ajouté par flo002 2011-06-13T16:05:03+02:00

"Moi j'aime bien les défauts, je trouve qu'ils rendent les gens intéressants." Tim

Afficher en entier
Extrait ajouté par Pamie 2011-08-09T18:40:38+02:00

Ce que je voulais dire à propos de l'éternité c'est que pour chacun de nous, notre éternité peut prendre fin dans une heure, ou dans cent ans. Tu ne peux jamais être sûre, alors autant donner de l'importance à chaque secondes.

Afficher en entier

<< Hep! fit-il.

J'avais jamais était aussi heureuse de le voir.

-Hep.

- Alors voilà, commença t-il en se penchant par dessus le bureau, j'étais...

(...)

- C'est par ici pour obtenir un renseignement, lui dit Bethany. Vous vouliez demander quelque chose ?

-Euh... plus ou moins, répondit-il en jetant un coup d'oeil vers moi, un léger sourire sur le visage. Mais...

- Je peux vous répondre, affirma Béthany.

-Vraiment, tout va bien, fit Tim.

Il m'a regardé de nouveau, élevant les sourcils. J'ai haussé les épaules.

-Bon alors...

-Elle n'est que stagiaire, elle ne saura pas vous renseignez, lui dit Béthany en rapprochant sa chaise de l'endroit où il se tenait. (sa voix était quasi autoritaire) vous feriez mieux de vous adressez à moi.

-Vous savez, dit-il, je suis sûr qu'elle pourra très bien me répondre.

-Elle ne pourra pas, questionnez-moi.

(...)

-D'accord, dit-il doucement, en longeant le bureau. Voici ma question. Hier soir, fit Tim d'un ton sérieux, quand on a rangé le matériel, où est ce qu'on a mis les pinces a salade ?

Le plus drôle, c'est que l'espace d'un instant, Bethany sembla parcourir mentalement son fichier de réponses toutes prêtes. Je la vis avaler sa salive et pincer les lèvres.

- Bon, dit-elle.

Ce fut tout. J'ai souri malgré moi. Tim c'est tourné vers Amanda.

- Et vous, vous le savez ?

Amanda a secoué la tête en guise de réponse.

-Très bien, dit-il en se tournant vers moi. Vaut mieux demander a la stagiaire alors. Macy ?

J'ai senti Bethany et Amanda braquer leurs yeux sur moi.

- Elles sont dans le dernier étage du chariot, celui avec la roue cassée, sous les tabliers, ai-je dit.

Tim m'a sourit.

-Mais oui, fit-il en secouant la tête, comme si c'était évident. Bien sûr.

(...)

-Sympa t'es collègues, m'a t-il glissé a voix basse.

-Tu m'étonnes, dis-je, moins bas. Elles me détestent.

Les chaises se sont figées. Silence. Bah! après tout, ai-je pensé, ça n'a jamais été un secret.

(...)

- En fait, on aurait bien besoin de toi, ajouta Tim en passant sa main sur la surface du bureau. Dommage que tu puisses pas te tirer de là.

(...)

-Eh bien, dis-je, je pourrais peut-être.

J'ai pivoté pour regarder Bethany et Amanda. Elles faisaient semblant de consulter un périodique. Elles ne perdaient pas un mot de ce qu'on disait.

-Hé! les appelais-je.

Elles levèrent les yeux à même temps.

-Vous savez quoi ? enchaînais-je. Je crois que je vais y aller.

Un moment a passé, le temps qu'elles encaissent. Amanda a ouvert de grands yeux.

-Mais il te reste une heure avant de finir, dit-elle.

-Jusqu’à 13 heures, ajouta bethany.

-Eh bien, rétorquai-je en soulevenant mon sac, quelque chose me dit que je ne vais pas trop vous manquer.

Je me suis levée et j'ai rentrée ma chaise. Tim m'observait, intrigué, les mains dans les poches, tandis que je jetais un dernier regard sur mon dérisoire espace de travail. Peut-être que j'allais faire une grosse bêtise. Mais je n'allais pas briser mon élan.

-Si tu pars maintenant, m'avertit Béthany, pas question de revenir.

-Tu as raison, lui dis-je. Pas question.

J'ai saisi mon sac et je l'ai jeté par-dessus le bureau. Il est retombé sur la moquette avec un bruit sourd. Prés de Tim. Puis, dans une impulsion qui n'aurait pas déplu a ma soeur rebelle, je me suis hissée sur le bureau, j'ai balancé ma jambe en avant, et je suis passée par-dessus, sous le regard abasourdi d'Amanda.

-Ouah! s'est exclamé Tim tandis que je ramassais mon sac. Jolie façon de débarquer.

-Merci, répondis-je.

-Macy, siffla Bethany. Qu'est ce que tu es en train de faire ?

Je ne lui ai pas répondu. Je n'ai même pas regardé en arrière pendant qu'on traversait la bibliothèque pour gagner la sortie, une quantité d'yeux braqués sur nous. Finalement, cela ma paru sensé. Pas seulement le fait de partir, mais aussi la façon dont je le faisait.

Et avec Tim a mes côtés, qui retenait la porte tandis que je sortais dans la lumière.

Afficher en entier
Extrait ajouté par fetnat 2011-03-10T21:32:21+01:00

- Bon, dis-je. Quelle est ta couleur préférée ?

Il a regardé vers moi.

- Me ménage pas. C'est insultant.

- Je commence doucement.

- Demande plutôt un truc costaud, insista-t-il.

J'ai levé les yeux au ciel.

- D'accord.

Sans réfléchir, je lui est alors lancé :

- Pourquoi on t'a envoyé à l'école Myers ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Pamie 2011-08-09T18:40:38+02:00

J'ai senti quelque chose se coincer dans ma gorge, me coupant le souffle. Il fallait que je m'y fasse. Cette idée que quelqu'un n'est plus là, on ne s'y habitue jamais.

Afficher en entier
Extrait ajouté par fetnat 2011-03-10T21:32:21+01:00

- Bon sang, s'écria-t-elle, riant et se penchant la tête en arrière, tu te souviens comme on s'amusait dans les compètes ? Et toi, putain, ce que tu courais vite ! Pas vrai ?

- Pas tellement, répondis-je, levant machinalement la main pour lisser mes cheveux, avant de réaliser qu'ils n'étaient pas coiffés.

Je sentais peser sur moi le regard de Kristy, qui nous écoutait.

- Si tu l'étais ! fit-elle en donnant à Greg un coup de coude. Tu aurais dû la voir. Elle courait tellement vite, comme si elle allait...

Un silence embarrassé se fit, dans l'attente de ce qu'elle allait dire.

- ...voler, termina Rachel, et je perçus un grognement chez Kristy. Comme si elle avait carrément des ailes, tu vois ? Elle raflait tout. Sans blague, le seul moyen de gagner, pour l'une d'entre nous, c'était d'aller courir dans une autre équipe.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-11T18:29:09+01:00

_C'est une ambulance, fit Delia d'un ton neutre, comme si le fait de le dire tout haut lui permettrait de se faire à cette idée.

_Une "ancienne" ambulance, corrigea Greg. Avec une histoire. Du caractère. Avec...

_Ni reprise, ni échange, l'interrompit Tim.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2012-03-25T19:36:20+02:00

Les premiers pas sont toujours les plus difficiles...

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode