Livres
495 285
Membres
494 241

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin



Description ajoutée par Mihai_Diana 2018-12-22T00:02:54+01:00

Résumé

Chère voisine, je vous rappelle que vous ne vivez pas seule dans cet immeuble.

Le voisin est un être râleur, intolérant et, dans le pire des cas, aigri : c’est un fait avéré et bien connu de tous. Le nouveau voisin de Sylvie, lui, est un spécimen particulièrement désagréable. Resté à l’état sauvage, cet individu n’a visiblement jamais appris les bases élémentaires de tout être civilisé. Déjà, il communique avec elle par lettres alors qu’un seul étage les sépare. Ensuite, il la traite de pachyderme et propose de lui offrir en cadeau de bienvenue… une paire de charentaises. Ça tombe bien, car Sylvie n’est pas vraiment une voisine comme les autres elle non plus…

Afficher en entier

Classement en biblio - 60 lecteurs

Extrait

Elle gloussa en déposant sa lettre juste avant de sortir. Cette correspondance lui procurait chaque jour un peu plus de plaisir. Et voir l'objet de cette joie menacerait de tout gâcher. Non, comme souvent, le secret permettait de conserver l'authenticité des émotions, le caractère brut des tâtonnements d'une relation. Elle se reprit. Pourquoi avait-elle utilisé ce mot, justement ? Entre eux, il n'y avait pas de "relation" à proprement parler. Elle ne devait pas y penser en ces termes. Cela devait rester un amusement. Pas question d'y perdre des plumes. Mais il fallait admettre que leurs derniers échanges avaient pris une autre tournure et qu'elle était flattée, finalement, d'être aussi bien cernée.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Simple mais efficace, un vrai bon moment drôle et tellement agréable à lire. Je les choisi pour le titre mais quand j ai commencé a le lire comme je n avais pas lus le résumé , je me suis jeté dans l inconnu et cette tellement sympas.

Afficher en entier
Bronze

Acheté au moment de la période de noël, j'avais envie de lire autre chose que les thrillers que j'aime et autre thèmes bien différents de la romance. Le titre fait sourire et le résumé apporte de la légèreté. Je ne m'attendais pas à une grande histoire non plus, juste de pouvoir passer un bon moment sans prise de tête.

Le format est un poche, facile à traîner dans tous les sacs, souple, avec un peu plus de 200 pages. Du départ, nous découvrons les personnages au travers de lettres qu'ils s'échangent. Tout commence par Henri, ce voisin du dessous qui laisse un mot à sa voisine du dessus, traitant son pas de pachyderme grâce à ses talons qui font du bruit, sans compter sur Luis Mariano qui fait ses vocalises ! Un cadeau de pantoufles et une guerre se déclare. Les mots sont devenus des armes. Sans s'être rencontrés, Sylvie et Henri vont apprendre à se découvrir au travers de lettres plus ou moins longues. Les pensées sont couchées sur le papier, tandis que l'excitation de recevoir l'une de ses ladites lettres devient de plus en plus fort. Une correspondance qui aurait pu s'arrêter, si le caractère de l'un et de l'autre n'était pas aussi... Têtu, borné, bref un très bon caractère.

L'envie de tuer ce voisin est fort, pour l'un comme pour l'autre. La musique et le bruit au-dessus alors que notre Henri, écrivain de surcroit, doit travailler vite et bien. Comment peut-il faire alors que sa concentration est rythmé au grè des talons ? Et Sylvie qui n'a qu'une envie : lui démontrer qui est ce pachyderme, en photo pour débuter. Sylvie ne se laisse pas faire. Elle travaille dans une entreprise dont le métier n'est pas pour lui plaire, mais pas pour lui déplaire non plus. Elle croque la vie à pleines dents, aime la musique, la cuisine et les hommes. Henri est un homme à femmes, il aime ses amis, est capable de rester enfermé des jours durant pour son manuscrit comme de partir à l'autre bout du monde pour le terminer.

Les échanges entre eux s'accentuent. Au début, il s'agit de piques bien senties, un moyen de déranger, de tenter d'apporter le malaise à l'autre pour lui faire fermer son caquet. Bref tous les coups sont permis. Et puis il y a ce subtil changement dans les lettres. Un besoin de savoir qui est l'autre sans le voir. Des suppositions sur qui est en face de soi alimente les lignes écrites. L'un après l'autre, nous suivons également ce qui se passe dans leur vie, en dehors de leurs échanges. Plus le temps passe et plus ces échanges prennent de l'importance dans leur vie. Un peu comme le film "vous avez un message". Sans savoir qui ils sont, les messages deviennent de plus en plus intimes.

L'histoire tourne autour de ces deux personnages et aussi auprès de leurs amis, intimes. Nous découvrons plusieurs points sur la sexualité de Sylvie ainsi que celle de Henri. Leurs espoirs, leur devenir, leurs envies se font pressantes. Ne pas savoir à quoi ressemble l'autre n'est pas un problème, c'est un choix. Celui d'apprendre à savoir qui est l'autre par mots interposés. C'est aussi un moyen de montrer que l'âge ne signifie rien, il suffit de vouloir quelque chose pour l'obtenir. Bien entendu ce n'est pas simple, il y aura toujours des obstacles, mais il faut savoir les surmonter. Ce côté est agréable à suivre.

Si j'ai eu le sourire par moment, j'avoue que ce n'est pas le livre qui restera dans ma mémoire très longtemps. J'ai eu du mal à adhérer au changement de personnages à l'intérieur même des chapitres. Et puis il y a des protagonistes comme celui de Bénédicte qui, bien que travaillé, ne m'a rien apporté. J'ai voulu tenter une romance simple et je me rend compte que ce n'est toujours pas mon thème préféré. La fin est couru d'avance dans ce type de livre, c'est donc sans surprise que nous savons comment tout cela va se terminer. Il plaira à ceux et celles qui aiment ce thème, avec des personnages hauts en caractères. Je pense aussi que la double écriture ne me convient pas, j'ai souvent du mal avec un livre où il y a plus d'un auteur. Le récit a été sympa à découvrir et certains passages sont très plaisants.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/pourquoi-il-ne-faut-pas-tuer-tout-de-suite-son-voisin-laure-allard-d-a-a182699982

Afficher en entier
Lu aussi

http://lire-une-passion.weebly.com/romance/pourquoi-il-ne-faut-pas-tuer-tout-de-suite-son-voisin-fanny-bernard-et-laure-allard-dadesky

"En résumé, un début qui m'a plu, avec de l'humour et une rencontre/correspondance atypique. Malheureusement, c'est vite devenu simple, à tourner en rond sans réellement avoir cette petite flamme ou le cœur qui gonfle devant tant de mignonnerie... C'est dommage, parce que ce roman partait vraiment bien, avec une idée originale. Il n'était sans doute pas fait pour moi."

Afficher en entier
Pas apprécié

J'ai été déçus en lisant se livre, j'ai trouvé le titre et le résumer accrochant. En fin de compte je trouve ce livre très long à lire.

Afficher en entier
Or

C'est une roman très frais avec une quinquagénaire, ce qui changent pour une fois, une femme mure. Je l'ai lu en deux jours c'est dire si il m'a plu.

Afficher en entier
Pas apprécié

Je n'ai pas apprécié ce livre et me suis donc arrêtée au chapitre 4 lors de sa lecture.

Je ne suis pas contre le style épistolaire même s'il limite l'action.J'ai donc voulu tenter le coup avec ce livre qui m'a semblé pouvoir être rafraichissant et original mais ai finalement été déçue.

J'ai trouvé que les personnages ne semblaient pas très sympathiques et avaient vraiment l'air de se prendre au sérieux dans leur manière de rédiger leurs lettres. J'ai également trouvé un côté assez vulgaire dans leur manière de s'exprimer et d'agir.

Dommage, l'idée était bonne mais je n'ai pas accroché avec la manière dont elle a été utilisée.

Afficher en entier
Argent

J'ai adoré ma lecture ! Bon, j'avoue qu'au départ, quand j'ai lu que les personnages avaient plus de quarante ans j'ai été un peu réticente, mais comme j'adore la collection &H et ne suis pas déçue des livres que je lis, j'ai continué. Et quel bonheur ! Vraiment, cela ne ressemble à aucune autre romance que j'ai pu lire, je suis sortie de ma zone de confort et franchement j'ai adoré ! C'est touchant, drôle, cynique, bien écrit.

Afficher en entier
Bronze

Vu le titre, le résumé, et les premières lettres explosives je m'attendais à mieux. A travers leurs correspondances les deux héros vont apprendre à se connaitre, à s'apprécier, pour petit à petit tomber amoureux. Une histoire un peu rocambolesque. Il faut attendre les dernières pages pour qu'ils se rencontrent, avec une fin très rapide. Un livre qui se lit vite, trop court peut-être pour ce thème.

Afficher en entier
Diamant

On suit les aventures de Sylvie et Henri, ils sont voisins et se détestent cordialement sans s’être jamais vu. Alors Henri décide d’écrire une lettre à sa voisine pour lui faire par de son mécontentement concernant son usage des escarpins et son goût prononcé pour la chanson. Et c’est comme ça que commence une joyeuse correspondance épistolaire entre les deux voisins, le tout, sans jamais se rencontrer en face à face.

J’ai adoré ce livre. Il se lit facilement, on ne se prend pas la tête, on s’évade juste le temps de découvrir une jolie histoire. J’ai beaucoup aimé les différentes lettres que les deux personnes se sont envoyées, elles sont drôles, émouvantes et elles donnent un véritable plus à l’histoire.

J’ai beaucoup apprécié l’approche du livre, on ne suit pas des personnes jeunes, beaux et riches qui viennent d’avoir 25 ans. Cette fois-ci, on suit les aventures de deux personnages qui ont déjà eu une vie avant, qui ont été marié, qui ont connu une multitude d’histoires d’amour. On n’a pas l’homme séducteur et la femme qui découvre l’amour, non, cette fois-ci on a deux personnes qui ont déjà bien entamé leur vie et qui aiment séduire, qui ont une multitude de conquêtes à leur actif et qui en sont fiers.

Cela change des amourettes de jeunesse où les personnes tombent par hasard sur l’amour de leur vie et ça dure toute leur existence. De plus, le fait qu’ils aient de nombreuses conquêtes, tous les deux, permet quelque part de parler de la sexualité de la femme libérée, d’une femme qui n’a pas peur du regard des autres et qui vit pleinement sa sexualité. Et je trouve ça très important comme message à faire passer même si aujourd’hui c’est un tout petit peu moins tabou, ça le reste quand même malgré tout.

Et en plus, le style des auteures vont rend accro, c’est bien écrit, l’écriture est fluide, les personnages sont sympathiques. Tout le monde a un rôle a y jouer, on n’a pas le temps de s’ennuyer, bref c’est une très jolie surprise que je ne saurai que trop vous recommander pour vous, fans de romance !

https://loudesbois.fr/2019/09/pourquoi-il-ne-faut-pas-tuer-tout-de-suite-son-voisin-de-fanny-bernard-et-laure-allard-dadesky/

Afficher en entier

C'est ce titre qui m'a fait craquer, je m'attendais à une histoire drôle et explosive.

J'avoue avoir bien rit avec des scènes plus cocasses les unes que les autres, mais je m'attendais à un peu plus. Cela n'enlève en rien à la qualité de l'histoire, car derrière cette correspondance éclatante et remplie d'humour se cache deux personnages hauts en couleur et au caractère bien trempé.

S'en suivra une histoire rocambolesque.

J'ai enchainé les pages sans même m'en rendre compte, avec toutefois un petit bémol, une fin un peu trop rapide.

Une lecture agréable qui m'a fait passé un très bon moment.

Afficher en entier

Date de sortie

Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin

  • France : 2019-01-16 (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 60
Commentaires 25
Extraits 5
Evaluations 24
Note globale 6.96 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode