Livres
436 285
Membres
361 560

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Poussée à bout



Description ajoutée par GabrielleViszs 2016-08-07T12:19:53+02:00

Résumé

Camille, 14 ans, déménage dans une nouvelle ville suite à la séparation de ses parents. Un nouveau départ qui n’a rien de facile. Elle parvient malgré tout à se faire des amis… mais pour combien de temps ?

Un roman sur le harcèlement scolaire et cyber.

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2016-08-09T21:49:52+02:00

Surtout de la part des filles. La plupart ne m’avaient jusque-là, jamais adressé la parole. Je n’y comprenais rien. Ne pouvaient-elles se montrer solidaires ? Cela aurait pu arriver à n’importe quelle fille. Qu’elles ne me soutiennent pas envers et contre tous, encore, je pouvais le concevoir, mais qu’elles prennent un malin plaisir à remuer le couteau dans la plaie. Non vraiment, j’avais du mal à comprendre cette agressivité et cette méchanceté...

... Les garçons n’étaient pas mieux, ils ne me lançaient aucune injure à la figure, mais ils ne se privaient pas pour autant de se gausser de moi à mon passage.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Unbrindelecture 2016-08-25T08:23:13+02:00

http://www.unbrindelecture.com/2016/08/poussee-bout-de-christine-bechar.html

Christine Béchar nous parle de harcèlement scolaire dans son nouveau roman. Son écriture est toujours autant fluide, addictive et captivante. Le sujet est très bien maîtrisé par l’auteure est l’histoire est vraiment très bien écrite, très réaliste. Je me suis vraiment beaucoup attachée à Camille, cette jeune fille dont nous suivons le quotidien et je dois dire que j’ai été assez touché par la fin du livre. C’est un roman que je vous conseil de lire surtout si vous avez des enfants car, personnellement, cette histoire m’a fait réfléchir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marie-nel 2016-08-15T22:31:55+02:00
Diamant

Une très belle histoire, très dure, vu le thème, mais très réaliste. Grâce au partenariat de l'auteur avec le webzine Les Rebelles, j'ai pu découvrir ce roman, mais aussi la plume de Christine Béchar.

C'est d'abord son talent que j'aimerais souligner. Elle a su se mettre à la place de cette jeune fille, au point que j'ai vraiment cru lire le journal de Camille plutôt qu'un roman ! J'avoue ne pas avoir vu le temps passer, un style très prenant, très addictif, j'ai malheureusement lu d'une traite les 200 pages. Je dis malheureusement, car je continue, malgré ma lecture finie, d'être avec cette adolescente. Elle m'a beaucoup marquée. L'auteur nous parle d'un sujet grave et pourtant si commun de nos jours, le harcèlement scolaire, physique et cyber, faisant encore beaucoup de ravage chez nos enfants.

Camille est une adolescente de 14 ans, elle est comme les autres, sauf que sa vie va connaître pas mal de chamboulement. Elle habite le nord de la France, mais à cause du divorce de ses parents, elle déménage en Isère. Ce qui évidemment veut dire qu'il faut qu'elle s'acclimate à un nouveau quartier, un nouveau collège, et donc se faire de nouvelles amies. Déjà de nature assez renfermée, elle n'avait qu'une amie là où elle habitait avant, cela va donc s'avérer très difficile. Elle va devoir se faire dès le début aux colibets, remarques venant des autres, parce qu'elle est habillée de telle façon, parce qu'elle ne se maquille pas, etc.. elle devra subir les regards en coin, les surnoms. Elle se fait quelques amies au bout de terribles efforts pour elle, elle se sent enfin acceptée, mais combien de sacrifices va-t-elle devoir faire pour les garder ? Il faut qu'elle change de look, de comportement, elle le sait, elle le fait pour ses « amies ». Fait nouveau pour elle, elle a même un petit ami...mais à quel prix ? En est-il vraiment un, vu comme elle l'ignore ? Et quand arrive la trahison, les rumeurs, c'en est trop pour elle, comment faire pour arriver à supporter cela ? Où sont les soit-disant «amis » à ce moment là ?

Christine Béchar nous décrit vraiment bien les problèmes que ces jeunes peuvent rencontrer dans leur vie de tous les jours. De plus, par rappport à nous, les parents, il y a internet et tout le carnage qu'il peut faire à travers les réseaux sociaux. Un simple mot, une simple photo postés et c'est l'effet papillon !! cela devient un vrai drame de l'autre côté de l'écran, tellement difficile à gérer par l'ampleur qu'il a pris. L'auteure, dans l'épilogue, nous explique bien pourquoi elle a voulu parler de cela, pourquoi elle a fait une telle fin. Étant moi-même mère d'un ado qui a subi lui aussi quelques soucis à son entrée au collège, mais qui a réussi à passer outre en nous en parlant, je trouve ce roman vraiment très important et très utile. Même maintenant, mon fils n'est pas à l'abri ! Ce livre devrait être lu par tous les parents et enfants. Camille n'est pas la seule à subir ces harcèlements, et il y a encore bien pire qu'elle malheureusement !

Bien sûr, certains diront, encore un livre sur ce sujet !! eh bien moi je dis que c'est bien de lire encore sur ce sujet, car cela ne s'arrêtera jamais, mais nous pouvons, nous parents, aider nos enfants avec le dialogue, ce que manque cruellement Camille avec sa mère. Il faut être conscient que cela n'arrive pas qu'aux autres, que les réseaux sociaux peuvent être sympas, mais également très dangereux et destructeurs. Il ne faut pas se voiler la face, cela ne sert à rien, si ce n'est étouffer le sujet...Je remercie vraiment Christine Béchar pour avoir écrit « Poussée à bout », le titre est d'ailleurs vraiment bien choisi ! Poussée à bout, petit peu par petit peu...J'aurais souhaité en savoir un peu plus à la fin, ce qu'il était advenu des responsables, des amis, mais n'est-ce pas non plus une forme de voyeurisme. Le final se suffit à lui-même, pas besoin d'en rajouter de plus.

Je finis en disant seulement une chose, lisez ce roman....surtout en cette veille de rentrée scolaire, il tombe à point nommé et il est primordial de rester en alerte vis à vis de nos enfants, de déceler leur changement de comportement...Merci beaucoup à l'auteure de nous secouer face à nos responsabilités !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par thebest03 2016-08-11T20:22:59+02:00
Diamant

Le harcèlement scolaire, un fléau devenu à la mode de nos jours. Voilà à quoi nous confronte Christine Béchar dans son dernier roman "Poussée à bout". L'auteur utilise un style très jeune et fluide afin de nous faire comprendre la réalité vécue par la protagoniste, qui raconte elle-même son histoire. On a l'impression de vivre ses quelques joies, ses peurs, mais aussi ses souffrances. Camille voit sa vie bouleversée par la séparation de ses parents. Mais comment aurait-elle pu imaginer, une seconde, l'enfer qu'elle allait vivre en entrant dans ce nouveau lycée où elle ne connaissait personne ? Comment aurait-elle pu savoir qu'à 15 ans les jeunes peuvent être aussi cruels et sadiques ? Se rendent-ils compte du mal qu'ils infligent à leur victimes? Oui, sans doute, puisque ça les amusent. Il serait grandement temps que certains comprennent qu'ils vont trop loin, en s'acharnant sur leurs boucs émissaires… que la situation pourrait dégénérer. Car OUI, les personnes qui subissent du harcèlement scolaire, si infime soit-il, sont des VICTIMES. Des êtres qui selon leur force de caractère resteront à jamais marqués par ces agressions.

Camille va vivre ainsi son calvaire, sans rien dire, sans se confier, pendant que sa mère la croit en sécurité au lycée, et que sa sœur se réjouit de sa nouvelle vie. Pas une seule fois elle ne se plaindra, ne montrera ses peurs et ses souffrances. Elle mettra un point d'honneur à cacher son mal-être pour ne pas inquiéter les siens, comme si quelques part elle se sentait responsable de ce qui lui arrivait. Un comble de constater que les victimes de harcèlement pensent être le déclencheur de ces inepties!!!

Confrontée à ce fléau en tant que maman, j'ai été très touchée par ce roman que j'ai lu avec grande attention. Pire, avec un poids sur le cœur, retrouvant ce que mon propre enfant a ressenti. A la veille de la rentrée scolaire, il est bon que les parents s'intéressent de plus près au harcèlement qui touche 1 enfant sur 10 de la maternelle aux classes supérieures, car NON, cela n'arrive pas qu'aux autres. Le harcèlement scolaire brise des vies et détruit des enfants et des parents, alors que plus de prévention et de punitions pourraient nettement le diminuer. Malheureusement il ne sera jamais éradiqué, car on ne stoppera pas la bêtise humaine.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2016-08-09T21:49:31+02:00
Or

Je remercie l'auteur, Christine Béchar pour m'avoir proposé de lire cette nouvelle histoire. Le sujet m'intéresse pour plusieurs raisons et même si la couverture n'est pas le style que j'apprécie, c'est ce qu'il y a à l'intérieur qui compte.

Camille est une adolescente de 13 ans qui voit sa vie changer en très peu de temps. Sa mère demande le divorce lorsqu'elle apprend que son mari a une maîtresse depuis des années. La séparation n'est pas si difficile car à cet âge l'ado comprend ce que son père a fait. La maison familiale devient un appartement à deux chambres à une bonne centaine de kilomètres, sa mère dormant dans le salon pour laisser de l'intimité à ses deux filles, Camille et Chloé sa sœur de quatre ans plus jeune. Changement d'école au passage qui n'est jamais facile pour personne surtout lorsqu'on se retrouve en dernière année de collège. Obligée de recommencer une nouvelle vie, d'avoir de nouveaux amis, Camille va être obligée de tout reprendre à zéro.

Même si je ne suis pas fan de la couverture elle représente parfaitement le mal-être d'une adolescente qui voit sa vie transformée en un clin d’œil. L'histoire est prenante. Le fait que ce soit à la première personne et qu'il s'agit de Camille qui nous montre ce qu'elle vit est touchant. Les émotions, les sentiments, sa vie est amenée par des mots simples et pourtant les situations sont de plus en plus compliquées. Un engrenage qui commence doucement, juste avec un surnom que personne n'aimerait entendre. Des amitiés de cet âge qui semblent sincères et qui le sont jusqu'à ce qu'un événement vienne perturber ces nouvelles relations encore fragiles. Tout s’accélère. Plus rien ne sera comme avant, mais avant quoi ? Avant le divorce ? Avant les relations amicales ? Avant les relations cachées ? Difficile de se dire que tout ira bien surtout lorsque les réseaux sociaux s'y mettent - enfin ceux qui utilisent les réseaux sociaux pour écraser un peu plus ceux qui sont différents. Car oui, Camille est rousse et nouvelle. Deux points très graves aux yeux de ces adolescents en mal de bouc émissaire. Sa sœur semble avoir plus de chance car même si elle est nouvelle, elle n'est pas rousse.

Au début, j'ai eu un recul par rapport au vocabulaire des personnages qui ont 14 ans en moyenne. Le fait d'avoir été en colonie de vacances m'a rappelé justement que les gosses - désolée si je dis gosses, mais vu mon âge ils le sont - ont justement CE vocabulaire plus cru et les idées placées entre les jambes et pas dans la tête. Oserais-je dire que de mon temps - purée la vieille ! - ils ne pensaient qu'à jouer entre eux sans forcément déshabiller une fille ? Le thème du harcèlement scolaire ET cyber est bien expliqué sans pour autant que nous soyons dans un cours. Le mal-être que ressent Camille nous revient en pleine figure. C'est celui dont on ne veut pas entendre parler, on se dit que ce n'est pas possible, que cela n'arrivera pas à notre/nos enfant(s). Pourtant c'est souvent le cas. Le harcèlement peut juste être un mot, un surnom, un petit "poil de carotte" ou encore un "petit gros". C'est pas bien méchant, c'est pour rire entre copains. Sauf qu'un mot, c'est ce qui reste le plus longtemps. Les coups font mal, les bleus se voient puis s'estompent. On oublie plus vite un coup qu'un mot, parce que ce dernier est ancré dans notre esprit.

Camille est jeune mais elle est mûre pour son âge. Réfléchit, la tête sur les épaules, elle ne veut pas perdre sa virginité comme si elle ouvrait une boite de kinder surprise : à la va-vite. De nature généreuse et très timide, elle ne fait pas partie de ceux qui pourrait faire du mal intentionnellement à des personnes qu'elle connaît ou non. Chaque personnage a une place particulière, Quentin, Clément, Manon, Marie, Hugo et bien d'autres. Peut-être que si chacun parlait un peu plus alors il y aurait moins de secrets et plus d'entraides, peut-être... La méchanceté gratuite est si facile et la compréhension si dure. Comment une adolescente qui a perdu le contexte familial peux continuer d'avancer si elle n'a pas de véritables amis ? J'ai juste trouvé dommage pour Chloé, on ne la voit pas, enfin presque pas. J'aurai aimé savoir comment elle n'a pas vu ce qui se passait dans la même école. Je sais qu'elles n'ont pas le même âge, mais les ragots s'infiltrent partout.

Pourquoi je laisse une pointe de rage, de dégout, d'un semblant de connaissance ? Parce que comme l'auteur dit bien à la fin de son livre : la vie n'est pas rose. Le passif de chacun fait ce que nous sommes devenus, si nous arrivons jusqu'à l'âge adulte. J'ai réussi à passer outre les mots, les remarques blessantes grâce à ma mère qui même si elle travaillait énormément, a toujours su prendre du temps pour moi. Je fais exactement la même chose avec mon fils qui lui n'habite pas le même village que les autres de son école... Imaginez l'affaire que voila... Mais je suis là, je l'écoute et la directrice me connaît bien à force de la voir. Je ne lâche pas l'affaire et l'aide à avancer. Les enfants sont méchants entre eux. C'est à nous les adultes, de leur montrer les conséquences de leurs actes même s'ils sont petits.

En bref, le sujet est de nos jours, d'hier et de demain. Il peut toucher tout le monde sans distinction, sans restriction. L'auteur nous indique des pensées qui sont réalistes et cela fait peur. Des "conseils" sous-jacents sont intégrés dans le texte sans compter l'après récit. Un livre qui peut aider à ouvrir les yeux si ce n'est déjà fait et à comprendre ce qui peut bien se passer dans la tête de nos enfants. A découvrir à tout âge.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/poussee-a-bout-christine-bechar-a126559694

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 6
Commentaires 4
Extraits 3
Evaluations 2
Note globale 10 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode