Livres
540 134
Membres
570 276

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Prélude à Fondation



Description ajoutée par x-Key 2011-07-02T23:50:04+02:00

Résumé

Sur la planète Trantor, capitale de l'Empire galactique, un jeune mathématicien, Hari Seldon, vient d'inventer la psycho-histoire, une analyse du comportement humain qui permet de prédire l'évolution future de la société.

Il pense que ce n'est qu'une spéculation sans application pratique, mais l'empereur Cléon, qui sait combien l'Empire est fragile, pense que la psycho-histoire peut infléchir l'avenir.

Sommé de se mettre au service du pouvoir en place, Seldon préfère s'enfuir en compagnie d'une belle historienne, Dors Venabili. Le voilà errant dans les dédales de Trantor, la cité-planète. Il y découvre une multitude de communautéq isolées, farouchement attachées à leur autonomie. Pour lui, c'est le terrain d'expérimentation idéal qui va lui permettre d'affiner sa théorie.

Il n'est que temps : l'Empire va s'effondrer, miné par ses contradictions. Et Seldon vient d'avoir une idée colossale : créer une fondation pour manipuler l'histoire et réduire la durée du Moyen-Age galactique qui s'annonce.

Afficher en entier

Classement en biblio - 322 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Mensonges 2014-08-25T15:12:06+02:00

« Pourquoi, se demanda-t-il, tant de gens passent-ils leur vie à éviter de trouver les réponses aux questions - et en premier lieu à éviter les questions ? » N'y avait-il pourtant rien de plus excitant que de chercher des réponses ?

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Face à cet intérêt pour Fondation de la part de nombreux amis et également face à un regain d'intérêt pour la SF suite à la lecture de La Main gauche de la nuit (U. Le Guin), je n'ai pu moi-même résister à la tentation d'acheter Prélude à Fondation.

Ce livre n'est qu'une partie d'une oeuvre vaste, et pas le premier écrit, il est donc difficile de l'apprécier (j'entends, de le commenter) de façon juste, sans avoir lu également les autres. Toutefois cette première découverte d'Asimov, la qualité, l'originalité épatante de l'intrigue et de l'univers ici développé me conduisent vers l'irrésistible envie de lire les autres livres, ce qui me permettra donc à terme de comparer ce premier tome à ce qu'est capable de réaliser l'écrivain.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Thomas-155 2021-02-16T16:00:21+01:00
Or

Vivre avec Seldon le commencement de la psychohistoire est juste ce qu'il me manquait.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nie-chan 2020-11-03T10:05:42+01:00
Or

Si vous connaissez déjà le cycle des robots ainsi que la fondation, le début pourrait vous sembler un peu lent et l'histoire se met tout doucement en place. A partir de la montée sur la couverture, tout s'enchaîne avec moult péripéties et surtout des révélations à la fin qui rendent clairement hommage au génie d'Asimov. Il est parvenu à créer un monde, que dis-je, un univers entier à la technologie incroyable et avec un développement splendide (de la Terre, au Cycle des Robots, au Prélude à la Fondation, puis à la Fondation), une merveille !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Benoit-47 2019-11-09T22:33:58+01:00
Diamant

Quel plaisir de lire ce roman. L'auteur était doué d'une imagination hors du commun. Il a su créer une science-fiction qui n'est toujours pas dépassée malgré le temps qui passe et la technologie qui avance à pas de géant depuis. Et j'aime bien les romans de science-fiction capables de soutenir autant d'intérêt sans avoir recours à de folles guerres de l'espace.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par erylis43 2019-01-02T20:05:27+01:00
Bronze

Tome intéressant mais pas indispensable au Cycle de Fondation.

C'était assez amusant de découvrir Hari Seldon jeune même si le scénario n'a rien d'exceptionnel.

J'ai par contre beaucoup aimé découvrir la vie sur Trantor et les différents secteurs qui la composent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evalla 2018-07-18T20:28:24+02:00
Or

Fan de Fondation, fan d'Asimov, il me fallait découvrir ce prélude.

J'ai été heureuse de découvrir Seldon dans sa tendre jeunesse. Mais j'ai vite déchanté face au personnage. Seldon est... une tête à claques. Hautain, trop sûr de lui et parfois, à mon sens, irrespectueux vis-à-vis des cultures de Trantor, Seldon m'est apparu décevant.

L'histoire est, finalement, assez creuse, mais permet de découvrir les différents protagonistes ainsi que la vie de Trantor. Nous assistons au déclin de l'Empire et pouvons nous faire une idée de ce qu'il était.

Spoiler(cliquez pour révéler)J'aime le petit clin d’œil à Terre et Fondation, avec la présence de Daneel. Ce tome sert à nouveau de point d'ancrage entre les deux grands cycles d'Asimov: le cycle de Fondation et le cycle des robots.

Ce tome est loin d'être nécessaire pour survivre dans l'univers d'Asimov. Il convient cependant aux fans, tels que moi, d'Asimov et de Fondation.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par barzoi 2017-07-28T15:39:32+02:00
Diamant

Vraiment LE tome avant Fondation (on peut lire la saga sans) : cela nous prepare vraiment aux regles de la Fondation, en comprendre les cycles et se retourner dans notre quotidien à nous avec du recul : parfois avec un sourire on constate amusé que oui, on retrouve ces cycles de la psychohistoire....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Thorum 2017-01-25T15:05:50+01:00
Or

Honnêtement, je crois que cette critique pourrait se résumer à ceci : C'est Asimov, donc c'est génial. On m'accusera peut-être de fanatisme aveugle, mais il faudra reconnaître alors qu'Asimov est un écrivain qui m'a rarement déçu, si ce n'est jamais.

Je ne sais pas par où commencer. L'incroyable profondeur de l'univers qu'il a développé au cours de sa vie est pleinement exploité ici. Le plus impressionnant est qu'on ne doute pas de l'immensité de cet univers un seul instant alors que les aventures du protagoniste, Hari Seldon, se concentrent sur une unique planète. Enfin, quelle planète ! Trantor, la seule, l'unique, la capitale de l'Empire. Une Coruscant avant l'heure mais autrement plus intéressante, plus diversifiée.

Parlons en, justement, de ce Hari Seldon. De son statut de quasi-divinité dans les premiers tomes de Fondation (au sens des sorties), il passe ici à celui de mathématicien, génial certes, mais banal quidam de l'Empire, créateur de la farfelue psycho-histoire : une étude des probabilités quasiment divinatoire à l'échelle galactique. Comment ne pas apprécier ce héros malgré lui qui, en inventant un jeu de l'esprit, se retrouve empêtré dans les intrigues politiques d'un Empire en pleine décadence et confie ensuite son avenir à un Hummin, qu'il ne connaît que depuis quelques heures.

Cependant, on ne peut nier le côté assez naïf de Seldon dans sa manière d'affronter l'aventure. Je me suis quelque fois énervé devant ses réactions, que je ne pourrais que qualifier de peu judicieuses. De toutes façons, se dit-il, quel que soit le pétrin dans lequel je me trouve, ce n'est pas grave, Hummin viendra me sauver. Donc, agissons n'importe comment, ce n'est pas grave. L'air de rien, cette manière de penser de Seldon fait que je n'ai jamais vraiment eu peur ni pour lui, tout en sachant bien sûr qu'il devait survivre, ni pour ses compagnons d'aventure, dont la survie n'était pas garantie.

Pour terminer mes griefs à l'encontre de ce tome, je trouve sa construction scénaristique assez similaire au diptyque Fondation foudroyée/ Terre et Fondation. A savoir, on visite un lieu, on en tire quelque chose, au passage on se dispute pour une raison quelconque avec les locaux, on recommence. C'est certes assez caricatural pour correspondre à bon nombre d'aventures, mais avec un auteur et un univers communs, cela m'a beaucoup plus frappé.

Je tiens aussi à signaler que les efforts d'Asimov pour lier deux de ses plus grands cycles, celui de Fondation et celui d'Elijah Baley, semblent tout à fait naturels et tout se fait sans que l'on ait l'impression d'ajouts forcés. On retrouve ainsi dans les légendes du peuple impérial certains lieux et certains personnages du deuxième cycle. On voit ainsi peut-être malheureusement arriver la fin un peu vite, mais rien de dommageable.

Finalement, je dois vous parler de la situation de stagnation de l'Empire. En tant que scientifique, la vision d'une société sclérosée où tout progrès est devenu quasiment impossible est pour le moins terrifiante. J'ose espérer ne jamais connaître cela, mais quand je vois la simplification à l'extrême, non pas des moyens, mais des contenus, de l'échange d''informations et des relations de nos jours, je me dis que nous arriverons peut-être bientôt au niveau de l'Empire galactique d'Asimov.

Bref, un excellent roman et une excellente introduction au cycle de Fondation. Si vous deviez vous lancer dans la lecture de ce cycle, je vous conseillerai néanmoins de le lire dans l'ordre des sorties, plutôt que dans chronologique de l'univers.

Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2017-01-16T17:40:00+01:00
Or

Ce prélude a été écrit après. Il développe le personnage d'Hari Seldon et ses recherches mathématiques sur la psycho-histoire, tout en s'inscrivant dans l'histoire galactique d'Azimov, en lien aussi avec le cycle des robots. A lire après avoir lu Fondation, mais pas indispensable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Glassmaxx 2016-09-29T15:18:55+02:00
Or

Ma première lecture de Isaac Asimov. Une histoire avec un côté philosophique. Nous pourrions très bien retranscrire la planète dans laquelle le héros évolue à notre monde à nous. Lecture facile et addictive au mesure d'apprécié ce genre d'histoire de science fiction.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Erudia 2015-12-29T16:53:57+01:00
Or

Un livre assez particulier dans la mesure où on sent que l'auteur a essayé de palier à quelques uns de ses défaults récurrents à savoir des personnages pas très attachants et trop en retrait par rapport à l'intrigue.

Afficher en entier

Date de sortie

Prélude à Fondation

  • France : 1990-01-01 - Poche (Français)

Activité récente

SamHul l'ajoute dans sa biblio or
2020-10-08T10:24:54+02:00
mohic l'ajoute dans sa biblio or
2020-09-12T16:39:12+02:00
DuduZ l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-27T09:04:08+02:00

Titres alternatifs

  • Prelude to Foundation - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 322
Commentaires 22
extraits 16
Evaluations 56
Note globale 8.34 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode