Livres
464 411
Membres
425 209

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par BeaMars 2016-08-16T16:11:44+02:00

"...Je n'étais même pas sûre qu'il ait déjà touché mes seins ! Alors, de là à parler avec lui de mon utérus et de la possibilité ou non de le lui prêter pour la survie de l'espèce, il y avait un monde ...!"

Afficher en entier
Extrait ajouté par BeaMars 2016-08-16T16:13:35+02:00

"... Le dernier baiser avait été un peu plus profond, plus intime, et pourtant, je me sentais aussi excitée qu'un escargot qui doit traversé le Sahara ..."

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-08-13T11:55:39+02:00

Ce qu’il faut savoir sur mon meilleur ami, Yanis, c’est qu’il est l’homme le plus fidèle au monde, que ce soit en amitié ou en amour. Et j’ai la grande chance de faire partie de sa vie et de compter pour lui. Il est donc une partie de mon existence, de mon cœur… Et, il faut bien le dire, mon complice de crimes depuis l’école primaire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-08-13T11:55:12+02:00

J’ouvris ma boîte aux lettres pour y trouver ce qui ressemblait furieusement à des cartes d’anniversaire et une lettre de ma banque. Trop cool ! Je ne pouvais pas rêver mieux comme cadeau d’anniversaire ! Quoique, ces derniers temps, j’aie étrangement réussi à ne pas être dans le rouge. Il faut dire que mon abonnement à la bibliothèque aidait beaucoup… Mais que deviendrais-je quand j’aurai tout lu ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-08-13T11:54:45+02:00

– Vous avez failli me renverser ! continua la vieille dame, en me lançant un regard noir digne de la mère de Lucifer.

– Désolée…

Vraiment ? Je m’excusais auprès de cette sorcière tout droit sortie de l’esprit de Charles Perrault ? Même Mark Darcy au début – quand il a ce balai profondément enfoncé dans… enfin, quand il est aussi sympathique qu’un hérisson roulé en boule – aurait été plus agréable que cette femme aux allures de Tatie Danielle !

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-08-13T11:54:33+02:00

Eh oui, j’étais étrangement faite… Telle était la vision que les autres avaient de moi. Et je ne voulais pas que ça change. Parce que j’adorais les livres, et plus spécialement les romances. Je lisais toutes celles qui me tombaient entre les mains. J’en relisais même occasionnellement certaines, m’émerveillant sur les héros parfaits que les auteurs créaient.

Afficher en entier
Extrait ajouté par fadabook 2016-12-23T11:32:08+01:00

Lors d'un cours de sport: " Mince,comment les auteurs de romans à l'eau de rose rèussissaient ils à rendre ça sexy? Bon d'accord, la plupart du temps ça arrivait plutôt à un type bâti comme un dieu et sentant, l'homme. Autrement dit, la transpiration. Mais il était impossible d'avoir une repartie bien sentie, un charisme à faire cramer toutes les culottes à un kilomètre à la ronde quand on transpirait ! Les livres nous mentent! Les auteurs sont des genies pour nous vendre du rêve avec ça !

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-08-13T11:55:52+02:00

Je profitai donc des quelques minutes qui précédaient sa venue pour faire un bilan de ma vie. Inutile de dire que ma lecture avait été vite finie et mise de côté.

Il n’était pas prévu qu’il vienne, mais il trouverait sûrement l’argument pour s’imposer chez moi : « Tu es dans un bon jour ? J’arrive, qu’on en profite ! », « Tu as le moral dans les chaussettes ? J’apporte la glace ! ». À le voir débarquer pour un rien, ma mère avait cru pendant un moment qu’il se passait des choses pas très catholiques dans ma chambre, une fois la porte fermée.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-08-13T11:55:25+02:00

Mes yeux se posèrent enfin sur l’exemplaire entre mes mains. Il était temps pour moi de… Je secouai la tête, il fallait surtout que j’ouvre mon courrier !

Repoussant à plus tard ma lecture, j’ouvris une enveloppe rose. À l’écriture, je savais qu’il s’agissait de mes parents. Ma mère était une inconditionnelle de la carte ; à coup sûr j’en avais une électronique qui m’attendait dans ma messagerie… Quand ils partaient en vacances, je recevais au moins une carte postale par semaine. À croire que c’était une obligation vitale pour elle !

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-08-13T11:55:04+02:00

En voyant la porte commencer à se fermer de nouveau, je m’écartai pour qu’il puisse sortir complètement. Je le suivis du regard, avisant la porte ouverte de l’appartement situé juste en face de chez moi.

Voilà qui répondait à pas mal de mes interrogations. Il ne restait plus qu’à espérer qu’il soit aussi timide et renfermé que le précédent locataire. Ce dernier avait été si discret que je n’avais pas su tout de suite qu’il était parti. À vrai dire, si Mme Gretna ne m’avait pas annoncé son départ, je ne m’en serais sans doute pas rendu compte.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode