Livres
461 264
Membres
417 385

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par yasminesani 2018-07-01T02:02:28+02:00

– Vous êtes en retard.

– Vous êtes ravissante.

– Vous êtes pardonné.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Elouu 2019-01-01T22:00:20+01:00

Dans la précipitation, j’accroche à nouveau ma robe aux vieilles pierres apparentes qui décorent le couloir. Je m’arrête pour déchirer le morceau qui traîne et égaliser l’ensemble. Je souris. Voilà, c’est pas la pub Mentos avec la fille qui casse ses talons, mais c’est dans le même esprit : après tout, Cendrillon a une réputation à tenir !

Afficher en entier
Extrait ajouté par fadabook 2016-12-13T23:21:59+01:00

Dans la cuisine, je glisse à Victor: "Fran Fine! Voilà à qui elle me fait penser. Elle a sa voix et son style." Victor éclate de rire et admet qu'elle a bien quelque chose de l'héroïne d'une nounou d'enfer... Victor dit : " j'espère juste qu'il y aura une Belle fin, comme dans la série... " Elle répond: " Ne rêvez pas trop Niles !"

Afficher en entier
Extrait ajouté par Manouch-Ka 2016-11-01T19:59:35+01:00

« C’est bien, je trouve.

– Quoi donc, mon grand ? Qu’est-ce qui est bien ?

– Que vous passiez du temps ensemble. Tu es beaucoup avec moi, maman, et je trouve ça super. Mais il faut que tu passes du temps avec ton amoureux.

– Mais ce n’est pas mon « amoureux », mon chéri !

– Ah bon ?

– Non. C’est juste un ami. Après, on verra, peut-être que plus tard…

– Alors passe plus de temps avec lui. Il est chouette, Guillaume. Et puis il est temps que tu trouves quelqu’un, quand même. Papa est parti depuis longtemps, tu sais. Il me manque beaucoup, à moi aussi, mais un jour, je serai marié avec des enfants, alors tu dois trouver un amoureux. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par MzelleLo 2016-10-26T04:06:45+02:00

Un an plus tôt

Et allez, deuxième chaussure cassée de la semaine. Je ne sais pas si vous vous rappelez cette vieille pub Mentos où une fille casse son talon, puis croque un bonbon et décide de péter son deuxième talon pour transformer ses escarpins en de jolies ballerines comme si de rien n’était ? Eh bien, j’ai le regret de vous dire que c’est un mensonge. La chaussure, une fois dépourvue de son talon, prend une forme deltoïdale et les deux côtés de sa semelle, avant et arrière, ne sont plus en mesure d’adhérer simultanément au bitume. Résultat : vous marchez en péniche !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode