Livres
638 971
Membres
756 691

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

J'ai longtemps hésité à lire ce livre parce que j'ai lu beaucoup de commentaires sur les sites de vente qui criaient au viol sans vraiment expliquer et je ne voulais pas lire un bouquin avec ce genre de scènes. Sauf que, d'un autre coté, il y avait aussi de très bons échos... J'ai donc commandé la version VO et j'ai commencé à lire.

.

Je n'aurais jamais du. Je le regrette.

Les lecteurs scandalisés avaient raison.

.

A la page 102, Laurent autorise un viol sur Damen pendant qu'il regarde le spectacle et donne même des ordres au violeur sur la meilleure manière de procéder. Ce n'est pas une pénétration anale mais une fellation forcée, ce qui est un viol de la même façon. Damen est répugné et refuse cette fellation. Il la refuse verbalement et il se débat contre les gardes qui le maintiennent en place. S'il jouit, c'est uniquement par mécanisme, pas par plaisir. A aucun moment il ne montre son accord. Et Laurent regarde. Il donne des ordres au violeur alors c'est lui aussi un violeur.

.

Je ne vais pas lire la suite. Je n'ai pas envie que l'auteur réussisse à me convaincre quelques pages ou tomes plus loin que Laurent et Damen forment un beau couple quand ils tomberont amoureux l'un de l'autre (car j'imagine que c'est ce qui va arriver). Aucune mignonnerie ne peut effacer ce que Damen a subi au tout début. Cette fellation forcée, c'est encore pire que quand il s'est fait fouetter presque à mort, attaché à une croix. Parce que, oui, Laurent avait promis de payer un mec s'il réussissait à tuer Damen en le fouettant. Charmant, n'est-ce pas ?

.

J'écris ce commentaire pour avertir les gens qui ne désirent pas lire des scènes de viol qu'ils ne devraient pas lire ce livre. J'aurais bien aimé qu'on me m'avertisse aussi clairement avant que ce ne soit trop tard.

Je ne blâme pas les lecteurs qui ont aimé. Chacun a les fantasmes qu'il veut, je ne suis pas là pour faire la morale.

C'est juste que, sur la quatrième de couverture, c'est juste écrit "mature audience", comme sur les autres livres érotiques alors qu'on parle vraiment d'autre chose ici. L'éditeur aurait du mettre des trigger warnings spécifiques pour le viol.

.

Pour moi, il y a une différence colossale entre les scènes de domination où le personnage soumis peut arrêter le jeu à tout moment (un peu comme dans le BDSM où ils ont des safewords) et les scènes de viol.

.

Le viol, c'est NON. Point final. Ce n'est pas négociable.

.

(Et alors quand en plus il est orchestré par le personnage sensé être le futur amoureux de la victime, c'est le pompon. Ma perplexité à ce sujet est sans borne o_O)

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Réponses au commentaire de VioletteBanks

réponse de Sylvie-145 2021-12-20T19:58:30+01:00

Merci de m'avoir prévenu

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode