Livres
477 743
Membres
458 695

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Princesses des os



Description ajoutée par Lilinie 2010-10-17T17:50:37+02:00

Résumé

Rome, an 120 de notre ère, à l'aube du règne d'Hadrien.

Des enfants disparaissent, parfois en plein jour, sans que les mystérieux ravisseurs soient inquiétés par les autorités de la ville. Cette série d'enlèvements pourrait bien être orchestrée par un marchand d'esclaves. À moins qu'elle ne soit l'œuvre d'un fou... Nul ne s'en soucie, jusqu'à ce que Titus Clarus, héritier d'une famille patricienne, soit à son tour enlevé. Chargé de l'enquête, le centurion Buculus trouve une piste qui mène à Sextus des Bleus, l'étoile montante des auriges. Révoltées par l'incompétence de Buculus, Lucretia Clara Severa, cousine de Titus, et son esclave, Dîn, décident de mener leurs propres investigations. Les voici entraînées dans les bas-fonds de Vélabre où sévissent les pires voleurs, trafiquants et assassins. Mais à Rome, rien n'est simple et de noirs complots peuvent en cacher de plus terribles encore.

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lilinie 2010-10-17T17:55:28+02:00

(Source: http://charlottebousquet.blogspot.com/2010/10/princesses-des-os-prologue-extrait.html)

Début du prologue

Le soleil s’est couché depuis longtemps. Un silence étouffant règne sur les sept collines, à peine troublé par les chants qui s’élèvent, de loin en loin, dans l’obscurité. Cette première nuit de Feralia est sacrée. Dangereuse, aussi : spectres et esprits mauvais, échappés du monde souterrain, sont libres de parcourir le monde des vivants. Cloîtrés chez eux, les Romains prient, espérant que les couronnes de violettes, le pain et le vin pur offerts à leurs défunts suffiront à les apaiser. Dans une riche demeure retentit le cri perçant d’un nourrisson happant sa première goulée d’air. La sage-femme le prend aussitôt dans les bras. C’est un garçon : le bâtard du maître, vigoureux et fort comme lui. Mais sa naissance est un accident qui n’aurait jamais dû se produire. Ignorant la mère, l’accoucheuse emporte le petit. Munie d’amulettes protectrices pour se garder des fantômes et d’une torche pour les effrayer, elle quitte la majestueuse bâtisse. D’un pas pressé, elle dévale la colline vers la vallée de l’Aventin. Rapidement, les pavés laissent place à de la terre battue, les belles façades, à des bicoques et des insulae bringuebalantes. Enfin, elle atteint sa destination : un terrain vague encombré de détritus. Des grognements rauques et des aboiements résonnent dans l’obscurité. L’éclat de prunelles phosphorescentes se reflète à la lueur de son flambeau. Elle dépose son paquet, abandonne le bébé au sort que lui ont réservé les divinités. À peine la lumière jaune de son fanal s’est-elle éloignée qu’un chien famélique s’approche, suivi par ses frères. Excités par l’odeur encore prégnante du sang, ils bondissent vers le nouveau-né, prêts à le dévorer sans lui laisser le temps d’une plainte. De l’obscurité jaillissent soudain trois formes armées de faux. Elles chassent les bêtes à coups d’invectives, de lames tranchantes, et s’emparent du petit d’homme. Puis, abandonnant les bêtes blessées à leur meute, les silhouettes s’éloignent, gloussant et caquetant comme de vieilles pies. Au carrefour des chemins, sous l’œil froid et terne d’une statue d’Hécate2, elles se séparent. Deux d’entre elles emportent dans des linges souillés leur prise grelottante, la troisième s’éloigne, courant presque, vers les portes de Rome : on l’attend.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Sahlielle 2015-02-24T21:40:45+01:00
Or

Un roman noir à souhait qui nous plonge dans la Rome ancienne, aux temps des jeux, des esclaves, des courses de chars et des rivalités entre les grandes familles. On suit l'enquête de Lucretia et de ses amis pour retrouver son cousin Titus, un enfant enlevé par des adoratrices de la déesse Hecate, sanguinaires et prêtes à tout. Les changements de points de vue fréquents donnent du dynamisme à l'histoire et intensifient le suspense. L'écriture est fluide et soutenue. J'ai beaucoup aimé plonger dans ces ambiances funestes depuis mon canapé où je ne crains rien !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Coralie-d 2013-01-08T23:31:30+01:00
Lu aussi

bien écrit et lu pour avoir lu les précédents livre de l'auteur que j'ai rencontrer et beaucoup apprécier

Afficher en entier
Commentaire ajouté par agatha37 2011-01-19T14:01:45+01:00
Or

excellent polar historique pour ados, bien écrit, bien rythmé, l'immersion dans la Rome dangereuse et bigarrée d'Hadrien est complètement réussie.

Afficher en entier

Date de sortie

Princesses des os

  • France : 2010-10-28 (Français)

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 15
Commentaires 3
Extraits 1
Evaluations 3
Note globale 9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode