Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Princessjenny : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
After, Saison 5 : After Ever Happy After, Saison 5 : After Ever Happy
Anna Todd   
OMG. OMG. OMG.
Je suis en train de pleurer de joie.
Excuser moi vraiment pour le vocabulaire que je n'utilise pas souvent mais alors, la fin de cette série est PUTAIN de bien!!!!!!!
Je m'attendais à un fin tristounette ou nos deux tourtereaux se séparent pour le restant de leurs tristes jours.[spoiler]Mais Putain non!!!!
C'est une fin vraiment extrêmement super bien!!!!
On les voit mener leur vie paisible de couple heureux avec deux enfants magnifiques! Et merci, simplement merci pour ce bon moment. Pour une fois, on sait ce que les personnages deviennent[/spoiler]
Je crois que pour moi les deux meilleurs tomes de la série sont le premier et celui-ci.
Bien que les trois autres déchirent quand même la couche atmosphériques et bouleversent les cellules et les glandes lacrymales des gens sur leur passage, ces deux là sont un chef d'oeuvre intergalactique.
Je suis sous le choc, le charme, la libération.
Sérieusement, ça fait parti des meilleurs livres que je n'est jamais lu.
Attention!
Alerte aux âmes sensibles,
Il y a des scènes qui sont comment dire..... chaud bouillantes hein et qui feraient sécher un oasis situé dans le désert. Si le sexe et l'érotisme ne vous tente pas, il s'agit tout de même d'une très belle histoire d'amour passionnante et TRÈS addictive.
Nos deux tourtereaux se font des œillades de loutre en chaleur tout le long et on a l'impression qu'ils ne s'atteindront jamais.
On est dans la tête de nos deux protagonistes préférés comme dans les tomes précédents.
JE T'ADOORE ANNA TODD

par evco34
Les Héritiers, Tome 3 : La Prison dorée Les Héritiers, Tome 3 : La Prison dorée
Erin Watt   
J'étais impatiente de découvrir le fin mot de l'histoire d'Ella et Reed et autant dire que j'ai adoré ce troisième tome qui conclut bien leur histoire.

On reprend juste à la fin du tome 2, alors que Reed est emmener par les forces de l'ordre, menottes aux poignets. Ella, persuadée de l'innocence de Reed va tout faire pour convaincre les autres, mettant même carrément de côté le retour de son père, ne voulant pas lui accorder d'importance. Mais autant dire que rien n'est gagné pour nos deux héros. Reed risque la prison pour très longtemps et Ella se voit contrainte de composer avec un père qui découvre sa fille et semble vouloir se mêler de tout. Rien n'est acquis pour le couple et pourtant, ils vont tout faire pour s'en sortir et sortir la famille Royal de l'impasse.

Autant le dire tout de suite, il ne m'a fallu que deux lignes pour replonger direct dans cette sublime histoire. J'adorais Ella et Reed et je voulais savoir comment ils allaient se sortir de ce mauvais pas. J'ai donc dévoré le roman en quelques heures, pour enfin voir la fin. Et, si ce roman n'est pas un coup de coeur, j'ai quand même adoré cette lecture.

Ella se retrouve à composer avec son père qui veut se mêler de sa vie. Encore une fois, elle fait preuve d'une force inouïe dans ce roman. Elle soutient Reed envers et contre tout sans même se poser la question de sa culpabilité, montrant à quel point elle l'aime. Elle lutte aussi contre son père qui semble déterminé à jouer au père modèle alors qu'il débarque seulement. Surtout, elle montre à quel point en seulement trois mois elle est devenue une vraie Royal, qui n'a pas peur de se battre et qui fait tout pour protéger la famille. Tout ça fait que je trouve ce personnage absolument génial et que je l'adore. Elle est forte, elle se bat pour ses convictions et surtout elle reste droite. Bref je l'adore.

Reed se retrouve dans une situation compliquée qui le met sous le feu des insultes. Autant dire que, alors qu'il est supposé rester calme et ne pas faire de vague, sa propension à régler ses problèmes à coup de poing pourrait lui être préjudiciable. Il est tellement adorable avec Ella, il fait tout ce qu'il peut pour lui montrer qu'il l'aim mais il se bat aussi avec ses propres démons. Et pourtant le couple semble solide et ancré. Comme si même les tempêtes qu'ils traversent ne peuvent les faire vaciller. Et franchement je suis hyper admirative de cela. Bref autant vous dire que mon petit coeur à encore flanché pour Reed qui est un #BookBoyFriend.

Si l'enquête ne prend pas une grande part du roman, à mon plus grand regret puisque j'adore ça, la présence de Steve, le père d'Ella est vraiment importante. Et bordel il ne m'a pas fallu trois lignes pour le haïr et à chaque fois qu'il intervenait je le détestais un peu plus. Il se comporte comme un enfant de 3 ans à qui l'on refuse son jouet sous couvert d'être le père parfait... Si ce roman n'est pas un coup de coeur c'est à cause de la haine que m'a inspiré Steve ^^

Pour le reste, on peut dire des Royal qu'ils sont insupportables, qu'ils sont riches et qu'ils en abusent, mais c'est une famille unie dans l'adversité qui m'a énormément touché. Ils font tellement preuve de soutien entre eux que cela m'a parfois émue aux larmes et je suis heureuse qu'il reste encore un ou deux tomes pour les voir ensembles parce que, si ce n'est pas une famille modèle, c'est quand même une belle image de ce que dois être une famille unie.

Quant à l'écriture des auteures, elle m'a rendu totalement accro à cette histoire une fois encore, la plume est addictive et l'histoire vraiment super donc j'ai adoré.

En bref, une belle fin de trilogie que j'ai beaucoup aimé et je suis impatiente de lire le prochain tome.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/03/les-heritiers-tome-3-la-prison-doree-de.html

par MelieGrey
Les Héritiers, Tome 2 : Le Prince brisé Les Héritiers, Tome 2 : Le Prince brisé
Erin Watt   
Enfin la suite ! Le premier tome se termine sur un coup de tonnerre : Reed trahit Ella de la pire des manières. Cette dernière se rend donc compte que les Royal sont peut-être aussi pourris que ce que tout le monde prétend. Donc elle s'enfuit.
Ce deuxième tome a la particularité d'inclure le point de vue de Reed, ce qui est une chose intéressante. Le lecteur assiste alors à toutes les magouilles, les trahisons possibles et imaginables. Des embrouilles que l'on ne perçoit pas dans le point de vue d'Ella. L'alternance des points de vues des deux protagonistes est complémentaire et donc géniale.
Même si je trouve que tout est un peu trop romancé[spoiler]Comme par hasard, Ella revient au bout de deux semaines, alors que je pensais qu'elle réapparaîtrait seulement à la fin du tome. Et encore une fois, c'est l'oeuvre de Callum. Merci le tuteur ![/spoiler]Il y a beaucoup de révélations, les unes les plus choquantes que les autres. Et bien sûr, chacun essaie de tirer profil des faiblesses des autres. Et malheureusement, les Royal ne semblent plus aussi soudés ; comment vont-ils tous réussir à surmonter les obstacles que l'on trouve seulement dans le monde des privilégiés ?
Vivement la suite ! Parce que sérieusement, j'ai cherché les pages qui manquaient, mais non, j'étais bien à la dernière page (cette foutue dernière page que pas mal de lecteurs détestent surtout quand l'histoire s'achève de cette manière.)

par armel86
Les Héritiers, Tome 1 : La Princesse de papier Les Héritiers, Tome 1 : La Princesse de papier
Erin Watt   
Beaucoup de bruit pour pas grand chose concernant ce livre. L'écriture est simpliste, pleine de répétition et surtout vulgaire. Beaucoup de gros mots et un langage très cru concernant le sexe. J'espère vraiment que les ados américains ne parlent pas ainsi car ça serait très inquiétant.
Concernant Ella on essaye de la faire passer pour une fille qui a du caractère mais [spoiler]La fille est prête à faire une fellation à un mec qui l'insulte de sal... toutes les 2 minutes wtf, ensuite elle tombe amoureuse de lui et ne peut pas résister parce-qu’il est trop beau donc qu'il te manque de respect, te menace et t'harcèle c'est pas bien grave. Euh non je ne suis pas d'accord ce n'est pas de l'amour vache c'est mal et dévalorisant pour la femme [/spoiler]

Reed ce n'est absolument le genre de personnage masculin qui me plait. Ce n'est pas un bad boy c'est un mec irrespectueux et vulgaire.

Leur histoire d'amour tombe comme un cheveux sur la soupe ainsi que le statut de "petite soeur" d'Ella y a 2 pages vous la détestiez et là d'un coup sans elle votre famille sera brisé. C'est n'importe quoi.

Bref le livre est tout de même prenant, qui nous laisse en suspens à la fin je lirais surement le second tome mais je ne le qualifierais pas de bon livre bien au contraire.

par suhani76
L'Enlèvement, Tome 3 : Tiens-moi L'Enlèvement, Tome 3 : Tiens-moi
Anna Zaires   
Et bien je n'ai pas pu attendre la version française du 3ème tome de Twist Me, Julian et Nora me manquaient trop, et vont désormais me manquer encore plus, vu qu'il s'agit là du dernier tome. Je viens donc de lire l'épilogue de cette saga, qui restera une de mes préférées.
Ce dernier tome démarre exactement là où le second s'était achevé. Julian et Nora s'apprêtent à retourner en Colombie pour se remettre de leurs aventures et guérir de leurs blessures. Tout ça avant de repartir vers de nouvelles aventures, cette fois à Chicago alors qu'ils rendent visite aux parents de Nora. Je m'étais attendue à ce que ce troisième volet porte sur l'embrouille avec Peter et sa fameuse liste de nom, mais si elle est en effet mentionnée, ce n'est pas de là que viendront les aventures du duo.
Par contre, comme on pouvait s'y attendre à la fin du second tome,[spoiler] le fait que Nora se soit fait retirer son implant et qu'ils aient eu des rapports, elle se retrouve enceinte et c'est le fil conducteur de ce dernier volet.[/spoiler]

On pourra reprocher un certain manque de rebondissements dans l'épilogue, une cadence moins soutenue, moins de scènes chaudes aussi, mais j'avoue que ce n'est pas les raisons pour lesquelles j'avais tant envie de le lire. J'avais hâte de voir l'évolution des personnages, de leurs mentalités, de leur perversion, et je ne suis pas déçue. Sous des airs de personnes sans âme et sans coeur, Julian et Nora évoluent vers des personnes humaines, malgré leurs "twisted minds". Ils restent fidèles à eux-mêmes bien sûr, mais l'histoire finit sur une note positive et ça me plait.
Comme lors du second tome, ce mouvement entre les deux points de vue est appréciable et nous aide à comprendre leur mode de fonctionnement, leur vision des choses, chacun de leur côté, c'est bien écrit, bref ça va me manquer.

par TiedTess
L'Enlèvement, Tome 2 : Garde-moi L'Enlèvement, Tome 2 : Garde-moi
Anna Zaires   
Un tome légèrement au-dessus du précédent. Et pourtant même si je l’ai préféré au T1, ce n’est pas un coup de cœur... Et oui je sais, je suis bizarre ^^

On retrouve Nora et Julian exactement comme on les avait laissés. Il est revenu la chercher et cette fois-ci, elle décide de le suivre de son plein gré...

De ce fait on pourrait croire que tout va changer. Vu que ça y est Nora est consentante, on se dit que Julian va changer. Mais non, il est toujours égal à lui-même. Il fait toujours ce qu’il veut même si pour ça il doit blesser Nora...

La nouveauté ici c’est qu’on a son point de vue et franchement c’est flippant ! Julian est flippant ! Il peut se montrer tellement froid, méchant, et intraitable avec elle. Mais ensuite il devient presque un ange. C’est très troublant. Je ne sais pas si vraiment je l’aime au vu de ses actes, mais je me tue à essayer de lui trouver des excuses pour son comportement. Toutes les petites « failles » que l’auteur nous laisse percevoir, me font espérer qu’il ne soit pas complètement mauvais. Même s’il ne faut pas se leurrer, Julian est vraiment un sadique...

la suite ici : http://lilitthbook.canalblog.com/archives/2015/05/17/32072196.html

par lilitth
L'Enlèvement, Tome 1 L'Enlèvement, Tome 1
Anna Zaires   
ATTENTION ! LECTURE EXTREME A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS !

Je crois que je ne suis définitivement pas une adepte des "Dark Romance"... (COMMENT peut-on trouver ce genre d'histoire romantique ?!?!?!?!)

Ce livre m'a en fait profondément choquée...

Nora est traitée tout du long comme une vulgaire poupée gonflable par Julian, corvéable selon son bon vouloir quand ça lui prend, sans aucun respect pour ses sentiments ou ses désirs (elle n'a même pas le droit d'exprimer ses sentiments - la colère par exemple - sans être "punie")... quasiment toutes les scènes de sexe sont des viols... personnellement, ça ne me fait pas du tout fantasmer qu'une pauvre fille de 18 ans vierge se fasse violer par son "trop beau" ravisseur (remplacez le canon par un mec répugnant physiquement, c'est toujours aussi "romantique" du coup...?).
Le fait qu'elle éprouve du plaisir (qui est une réponse mécanique à un stimulus physique approprié) ne change rien au fait que l'acte est immonde ! (encore plus que de toute évidence, comme le dit Gatou29, elle était attirée par lui donc il aurait très bien la conquérir de manière "traditionnelle")
[spoiler]Je rajouterai également que les raisons de son attirance pour Nora au départ - elle lui rappelle une fillette qu'il a connu quand il était enfant - sont plus que douteuses à mon goût et son comportement est d'autant plus incohérent quand on connaît l'histoire (il se reproche d'avoir essayé de protéger la fillette, de n'avoir pas pu éviter ce qui lui est arrivé - viol et mort - mais... il viole et maltraite Nora ?!? O_O)

D'ailleurs, comment peut-on sérieusement fantasmer sur cet homme (mis à part son soi-disant physique de rêve) ?!? Parce que, franchement, c'est un sociopathe ce mec ! Les personnes qui le trouvent "trop génial" voudraient-elles échanger leur place avec Nora ?!? (ah mais non, puisque Nora n'a pas le choix, vous ne l'auriez pas non plus du coup !)
A part du dégoût et de l'horreur, il ne m'a rien inspiré… Et à la fin du bouquin (même tout le long en fait), je dois dire crûment - alors que je suis plutôt une pacifiste - que la seule chose que j'avais envie de faire, c'est lui taillader les couilles avec un cutter (et tout le reste par la même occasion)...[/spoiler]

Le personnage de Beth m'a profondément dérangé dans son attitude également... cautionner les actes de son "patron" et reprocher à Nora son manque de gratitude envers Julian, surtout connaissant son histoire (elle a été vendue et a dû se prostituer) est révoltant ! tout ça parce qu'elle lui est reconnaissante d'avoir sauvé sa vie ?!?
Passons également sur la réaction (ou plutôt non-réaction) des parents de Nora : leur fille disparaît pendant plus d'un an et c'est comme si ça ne les affectait absolument pas...

Et je n'arrive pas à comprendre comment on peut tomber "amoureuse" d'un homme qui vous enlève, vous séquestre, vous viole et vous bat... ça me dépasse complètement ! (c'est du conditionnement ça, pas de l'amour pour moi).
Nous vendre cette histoire comme une magnifique histoire d'amour, une romance, me donne envie de vomir !

[spoiler]D'ailleurs, la preuve que l'autrice est vraiment tordue… la première pensée que Nora a après que Julian l'ait violée la première fois :

" comment ai-je pu rester là et laisser Julian me faire l'amour ?"

L'AMOUR ?!? Il ne lui a pas fait l'amour, il l'a violée !!! Appelons un chat un chat quoi ! CA, ce n'est pas faire l'amour ! (ou alors je ne sais pas quel genre de relations sexuelles a vécu Anna Zaires dans sa vie…)
Faire l'amour, c'est un partage entre deux adultes totalement consentants ! CA, ce n'est pas du partage ! Ce n'est pas du consentement !
Par ailleurs, écrire des scènes de viols et tortures exactement de la même façon que des scènes de livres classiques érotiques ou de BDSM où les protagonistes sont consentants, c'est quoi le but exactement si ce n'est d'érotiser (ou plutôt de tenter d'érotiser) ces actes immondes ?!?
Anna Zaires est vraiment tordue dans sa tête à mon avis...[/spoiler]

En bref, je crois qu'au niveau de ce genre de scénario, dont la crédibilité est proche de zéro à mon goût et qui ne me fait absolument pas fantasmer, je vais en rester là… et au grand JAMAIS je ne recommanderai ce livre à qui que ce soit !


PS : Où est le WARNING !?!? Il me semble que pour un livre tel que celui-ci, c'est INDISPENSABLE !

par Vitany
International Guy, Tome 11 : Rio de Janeiro International Guy, Tome 11 : Rio de Janeiro
Audrey Carlan   
« Rio de Janeiro » reprend directement après les terribles évènements survenus à la fin du tome 10.
Parker est à l’hôpital, il a survécu au pire. D’autres n’ont malheureusement pas eu sa chance. Skyler est choquée de tout ce qui leur arrive. Son appartement a été brûlé, celui de Parker a explosé. Clairement, la personne qui sévit dans l’ombre a décidé de passer à l’attaque et de régler son compte à Parker. Pourquoi ? Qui est cette personne ?
Heureusement, un petit séjour à Rio de Janeiro va les éloigner de tout ce tumulte. Dennis, le copain du frère de Parker, a besoin de l’aide des International Guy pour les aider à comprendre qui arnaque son entreprise familiale.

Avec ce tome, l’histoire avance à toute allure.
Tout d’abord, Audrey CARLAN se focalise vraiment sur ce qui arrive à Parker et Skyler, sur la personne qui leur veut du mal. Les théories sont lancées, les dés sont jetés. Cet inconnu a décidé de passer à l’attaque et de toucher physiquement à nos personnages.
Autant dire que la tension est à son maximum.

A côté de cela, il y a la nouvelle mission que doivent élucider les International Guy.
Comme une grande majorité de leurs tâches, il est facile d’en deviner la fin. Dès le début, dès leur départ, il nous est aisé de découvrir qui détourne de l’argent de l’entreprise brésilienne.
On suit quand même leur enquête, même si elle est vraiment reléguée au second plan car les personnages sont vraiment hantés par l’inconnu qui les harcèle.
Même si le fait que cette mission soit vraiment traitée en second plan, il est dommage qu’elle soit autant effacée. A mon sens, l’auteur aurait mieux fait de choisir de se focaliser sur leur départ à Rio de Janeiro et leur enquête, ou de se focaliser sur le danger qui les guette au quotidien. Le fait d’avoir voulu aborder les deux les met en concurrence et en tant que lecteur, j’ai eu du mal à comprendre le départ de toute l’équipe à Rio.

Cette mission à Rio met plutôt l’accent sur la relation de Dennis avec Paul, le frère de Parker.
On se concentre beaucoup sur cette relation, sur le fait que deux hommes puissent s’aimer ouvertement et que cela soit accepté par tout leur entourage.
Certaines sont touchantes, difficiles à comprendre ou réaliser. L’homophobie existe, même au sein d’une famille. Comment réagissent les principaux intéressés, que ça soit les parents, frères, soeurs, et même la personne qui fait son coming out ? J’ai vraiment apprécié de focus de la part de l’auteur.

La fin est quant à elle autant une surprise que son contraire.
La grande révélation a lieu, on sait enfin qui veut du mal à Parker et à Skyler. Ce qui n’est pas étonnant pour ma part, c’est son identité. J’avais deviné depuis plusieurs tomes qui se cachait dans l’ombre. Pourtant, Audrey CARLAN a essayé de nous mener sur de fausses pistes, mais ça n’a pas marché avec moi.
J’ai été plus étonnée de découvrir les ultimes scènes, l’action qui est très présente. Enfin, le rythme du récit est plus soutenu, la tension est bien présente. J’ai aimé cette ambiance qui vient enfin se mettre en adéquation avec tous les terribles évènements qu’ont vécus les personnages.


En conclusion, « International Guy, tome 11 : Rio de Janeiro » est un avant-dernier tome en demie teinte. Audrey CARLAN se perd un peu entre les catastrophes que subissent les personnages et la mission des International Guy. Plutôt que de choisir l’un ou l’autre, elle a décidé de continuer avec les deux et je n’ai pas trouvé cela très crédible.
Les masques se lèvent, on sait qui sévit dans l’ombre, même si ce n’était pas une surprise. Heureusement que le rythme et l’ambiance du récit sont là pour nous plonger dans les ultimes évènements.

Le prochain tome sera le dernier et j’ai hâte de découvrir ce que nous réserve Audrey CARLAN pour cet ultime opus et clôturer sa série en beauté.

( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/04/international-guy-tome-11-rio-de.html )
International Guy, Tome 10: Madrid International Guy, Tome 10: Madrid
Audrey Carlan   
http://www.my-bo0ks.com/2019/02/international-guy-tome-10-madrid-audrey-carlan.html

Le tome précédent d' International Guy avait vraiment apporté une autre dimension à l'histoire et notamment celle de Parker et Skylar. J'avais donc plus que hâte de me plonger dans ce dixième tome des aventures de nos International Guy .

Cette fois, c'est direction Madrid pour venir en aide à une jeune chanteuse qui manque de confiance en elle. Pour cette mission, Parker décide d'emmener Skylar et Bo afin de renforcer l'équipe et offrir à Juliet le plus d'aide possible. Pourtant, durant cette mission, c'est l'esprit ailleurs que notre petite bande va avoir. Le mystère autour des messages anonymes s'épaissit et pourrait bien bouleverser tout le monde.

Comme je vous le disais, j'avais hâte de me plonger dans ce dixième tome d' International Guy . Cette série a un côté addictif incroyable et puis avouons-le, un petit roman tous les mois c'est quand même une idée hyper sympa. Un peu comme un épisode de série. Chaque mois, je fais donc une entorse à ma PAL prioritaire pour me plonger dans les romans d' Audrey Carlan , parce qu'après tout, une petite heure dans ma vie de lectrice, c'est toujours un petit plaisir.

A l'inverse du tome précédent qui était développé, aboutit et vraiment prenant, celui-ci est un peu en-dessous. Je vais vous expliquer pourquoi, à mes yeux ce tome m'a moins plu que les autres.

On le sait, la série International Guy contient des scènes érotiques. A l'image de Calendar Girl, il est impossible de faire l'impasse dessus, même pour cent et quelques pages. Je le sais, vous le savez, bref, tout le monde s'y attend. Eh bien j'avoue que ce tome sur Madrid en contenait bien trop. Et quand je dis trop, je veux dire, vraiment trop. J'ai arrêté de compté mais j'ai eu l'impression de n'avoir que ça dans les moments Parker / Skylar, tout le temps et partout. Alors certes, ça donne moins l'impression d'abuser en comparaison avec Calendar Girl, où Mia changeait fréquemment de partenaire, mais vraiment là, on a à faire à deux insatiables... Mais je crois que le plus gênant dans ça c'est que les rares discussions sérieuses et intéressantes étaient mélangées à des scènes de sexe. Du style, une phrase intéressante et des "Oh oui Parker ". Non clairement, trop c'est trop.

Concrètement, c'est LE gros point noir de ce tome et de la série en général. Mais dans ce dixième tome, c'est assez flagrant et franchement dérangeant car c'est en plein milieu de la mission et que du coup, on se concentre davantage sur les parties de jambes en l'air que sur la cliente du mois... La preuve, je ne saurais vraiment vous dire si cette dernière m'a vraiment intéressée...

Fort heureusement, la fin de Madrid relève le niveau et apporte quelques pistes de plus sur le mystère autour du fou ou plutôt de la folle furieuse qui en veut à notre couple. J'ai d'ailleurs mon hypothèse concernant son identité et je pense ne pas me tromper. Le mystère s'épaissit et surtout cela monte en puissance. Fini les sms et mails, notre inconnu passe au stade supérieur quitte à effrayer un bon coup tout le monde.

En conclusion, je dirais que ce dixième tome d' International Guy était un peu en-dessous des autres tomes, notamment du à l'explosion des scènes de sexe à répétition mais Audrey Carlan arrive toujours à redonner du souffle à son histoire et nous donner envie de nous jeter sur la suite. Une chose est sûre, on sent la fin approcher et j'ai vraiment hâte !

par Carole94P
International Guy, Tome 9 : Washington D.C. International Guy, Tome 9 : Washington D.C.
Audrey Carlan   
http://www.my-bo0ks.com/2019/02/international-guy-tome-9-washington-dc-audrey-carlan.html

Ce neuvième tome de la série International Guy semble marquer un véritable tournant dans l'histoire de nos personnages mais pas seulement. Audrey Carlan a choisi pour leur neuvième mission un sujet difficile et trop souvent occulté dans notre société puisqu'il est question de produits de beauté et la façon dont ils sont testés, ou non.

Avec International Guy, je lis rarement les résumés des tomes suivant, parce que j'aime être surprise tous les mois. Lorsque j'ai donc commencé ma lecture de cette mission à Washington DC, j'ai appris en même temps qu'eux de quoi allait parler la mission du mois. Et comment vous dire à quel point ce sujet me touche particulièrement... Les animaux et particulièrement les chiens puisque j'en ai moi-même une depuis treize ans, sont à mes yeux aussi importants qu'un humain. Bien souvent d'ailleurs, dans les romans ou les films, je suis plus émotive concernant nos compagnons à poils que pour les personnages humains de l'histoire. Bref, vous l'aurez compris ce neuvième tome d'International Guy ne pouvait que m’intéresser.

Ames sensibles s'abstenir, Audrey Carlan aborde un sujet difficile et souvent occulté par les médias. Les tests de nos produits de beauté sont bien souvent et même trop, testés sur des animaux. Cette pratique va très loin et est totalement inacceptable quand on sait des moyens dont on dispose pour faire autrement. De grosse sociétés qui brasses des millions procèdent de cette façon pour réduire leurs coups et se manquent de ce qu'endurent ces pauvres bêtes, parfois "élevés" dans cet unique but. Cette pratique me révolte totalement.

Audrey Carlan l'aborde de façon brève notamment côté résolution (puisque ce tome n'est pas plus gros que les précédents) mais avec beaucoup de tact et de sincérité. Ces personnages, nos trois International Guy sont aussi révoltés que nous et ne se laisseront pas faire. J'ai d'ailleurs apprécié qu'ils soient engagés pour cette cause et qu'ils mettent un point d'honneur de ne pas participer à cette pratique en fermant les yeux.

Vous l'aurez compris, cette mission est vraiment différente des précédentes. Je l'ai trouvé davantage intéressante, développé et importante. Un sujet trop peu abordé qui devrait soulever les foules devant tant de cruauté. C'est d'ailleurs ce sujet qui a fait de ce neuvième tome de International Guy, mon préféré, dans le sens où j'ai été touché par le message de l'auteure et sa mise en garde face à ces grandes marques qui n'ont aucun scrupule.

Côté histoire, une nouvelle arrivante va semer la pagaille entre nos trois amis et pourrait bien raviver des blessures du passé. J'ai d'ailleurs apprécié cette partie de l'histoire car j'ai toujours été curieuse concernant le personnage de Royce, très secret depuis le début. Concernant nos amoureux, Parker et Skylar, leur petite histoire continue sur sa lancée de leur futur semble des plus prometteurs. Enfin, le mystère autour de l'anonyme reste complet, j'ai hâte d'en savoir plus.

En conclusion, Washington DC est, à mes yeux le meilleur tome de la série.

par Carole94P