Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Priscilla-24 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Jusqu'à la fin des temps Jusqu'à la fin des temps
Céline Guillaume   
http://for-ever-dreamer.blogspot.fr/2015/07/synopsis-au-milieu-des-bois-lors-dune.html

Jusqu’à la fin des temps est un roman qui m’a plu dans sa globalité, mais qui ne m’aura pas non plus émerveillé.

Tout commence avec l’introduction du personnage de Cassandra, une jeune femme solitaire, meurtrie par la vie, qui n’en demeure pas moins gentille et généreuse. C’est un personnage assez touchant par sa sensibilité et son esprit réfléchi, qui n’aspire qu’à une vie meilleure, loin des tumultes de la ville et du monde en général.
J’ai aimé son grand attachement à la nature, à ses racines, appréciant par-dessus tout la vie au grand air.
Céline Guillaume décrit, à travers Cassandra, une nature d’une beauté saisissante, captant les plus beaux instants de celle-ci. Ses descriptions sont très belles et poétiques, mais de ce fait, elles sont aussi parfois un peu longues.
Peu à peu, l’intrigue se met en place. J’ai été assez intrigué par cette ambiance mystérieuse autour des légendes médiévales entourant les lieux, bien que la dite ambiance ne soit pas assez angoissante. Car oui, le roman met en scène « la Dame Blanche », et c’est pour cela que je m’attendais à quelque chose de plus angoissant. La rencontre entre Cassandra et celle-ci est néanmoins amenée avec suffisamment d’adresse pour interpeller. À partir de là, je me demandais sans cesse, tout comme Cassandra, pourquoi elle lui était apparue. Malheureusement, au niveau des émotions mises en avant, j’ai eu du mal à vraiment les ressentir. De fil en aiguille, quelques pistes et révélations sur les légendes seront distillées, ce qui m’a tenu suffisamment en haleine. Mais un événement en particulier viendra tout bouleverser.

Dans la seconde partie, un autre personnage féminin fait son apparition, à savoir Solaya. Si le tout est encore une fois mystérieux, j’ai eu, là encore, du mal à ressentir les émotions, du moins au départ. Malgré ça, le propos se fait plus dur, car il est question de l’époque des Croisades, entres autres. Ainsi, le rythme de l’histoire est plus effréné et l’intrigue un peu plus intense, surtout à partir du milieu. J’ai aimé être plongé dans cette époque que j’apprécie beaucoup. Les quelques références historiques sont bien là, et j’ai vraiment apprécié ce côté mystique à travers le personnage de Solaya, où sorcellerie et astrologie (ou divination) se mêlent avec cohérence. La fin de cette deuxième partie est tragique, mais elle en amène une troisième qui ne manquera pas elle aussi d’interloquer.

Dans la troisième partie donc, Cassandra refait son apparition, et cette fois-ci elle a évoluée. Elle est moins mélancolique, plus enclin à aller de l’avant et à connaitre sa destinée. Quelques autres personnages faisant leur apparition l’y aideront beaucoup.
Le fait que Céline Guillaume ait pris pour pays la Syrie m’a beaucoup plu, car je pense qu’on le voit rarement. Les lieux sont décrits avec beaucoup de précision et de justesse, me faisant ressentir les odeurs bordant les rues. Mais, il s’en dégage aussi une certaine tristesse, car évidemment la situation sociale n’est pas du tout aisée, les pauvres côtoyant les riches, dans l’indifférence la plus totale de ces derniers. La dimension humaine est donc bien exploitée, et Cassandra se révèlera touchante par ses actions et son implication. Je dirais que cette troisième partie est la plus humaine de toute, mais elle est également celle des révélations proprement dites. Je ne m’attendais pas à cette fin, mais celle-ci est compréhensible vu le thème central du livre.

Je parlais des émotions que j’ai eu du mal à ressentir. Même si des événements dans chacune des parties se révèlent assez poignants, je crois que le problème vient de la façon dont tout cela a été amené. Les quelques monologues et dialogues, bien qu’ils coïncident avec l’époque historique, ont parfois manqué de naturel je trouve. L’écriture de Céline Guillaume est belle, très poétique, mais un peu fleur bleue à mon goût, et je crois que c’est cela qui m’a gêné. De même, j’ai trouvé que la plupart des personnages manquaient de profondeur, car les événements s’enchainent un peu trop rapidement pour que la plupart aient le temps d’être creusés, de même que les relations entre chacun. Peut-être que là aussi cela est dû au thème central de l’histoire, mais toujours est-il que cela m’a posé problème.

Cette histoire de Céline Guillaume a quelque chose de personnel, cela se ressent, car il s’en dégage beaucoup de sensibilité, ainsi que des messages pertinents. À travers la légende de La Dame Blanche, il est question du destin, des événements que nous avons l’impression d’avoir vécus auparavant, si tout cela est finalement l’influence d’une force invisible en nous. De même, la folie des hommes par rapport à la religion est également abordée. J’y ai vu aussi l’amour de Céline quant à la nature, cette envie de vivre à son contact, loin des pressions existentielles que l’on peut ressentir ailleurs.

Au final, Jusqu’à la fin des temps est un beau roman, où le fantastique se mêle à l’historique avec pertinence. Il se fait à la fois tendre et rude, poétique et sombre. Mais la rapidité de certains événements, ainsi que ma difficulté à ressentir la plupart des émotions, font qu’il ne m’aura pas non plus transcendé.

par Sorcier
Les Écuries d'Augias Les Écuries d'Augias
Agatha Christie   
Un bon Agatha Christie, bien que se ne soit pas le meilleur. L'atomosphere inimitabledes de ses romans est bien presente, pour notre plus grand bonheur.

Quand on pense qu'elle detestait Hercule Poirot...

par Mondaye
La Maison biscornue La Maison biscornue
Agatha Christie   
Un des romans policiers "choc" d'Agatha Christie, où on ne retrouve ni Hercule Poirot, ni Miss Marple. Ce n'est pas mon préféré, et pourtant c'est celui que j'ai le plus relu, parce qu'il m'a vraiment marquée. Cela se passe évidemment dans une famille tordue au possible (qui vit dans la maison biscornue, sans surprise) et l'atmosphère y est étouffante, pesante. Et le dénouement est l'un des meilleurs de la Reine du Crime.
Un très bon roman, vraiment, mais pas celui que je recommanderai pour qui veut découvrir Agatha Christie.
Le major parlait trop Le major parlait trop
Agatha Christie   
Mon enquêtrice préféré je suis fan de miss Marple et de son esprit très acéré. A l'écoute du moindre ragot et à la recherche d'indice.
Destination inconnue Destination inconnue
Agatha Christie   
un Agatha Christie qui n'est pas comme les autres. Un livre d'espionnage et de savants disparus. Pas un de mes préférés mais qui ce laisse lire.
Rendez-vous avec la mort Rendez-vous avec la mort
Agatha Christie   
Loin de l'ambiance londonienne, Hercule Poirot est amené à enquêter quasi en plein désert, en Moyen-Orient, sur un lieu de fouilles archéologiques. Une famille américaine très étrange, de multiples personnages ayant tous un petit secret, un passé douloureux pour certains... Tous les éléments sont ici réunis pour un excellent moment de lecture. Un enquête très fine axée sur la psychologie des personnages.
Le Bal des louves, Tome 1 : La Chambre maudite Le Bal des louves, Tome 1 : La Chambre maudite
Mireille Calmel   
Je l'ai tellement aimé que je l'ai relu plusieurs fois (au moins trois ou quatre fois). Je trouve cette histoire si belle et si pleine de courage, ça rend fier d'être une femme :-)
Mangez-le si vous voulez Mangez-le si vous voulez
Jean Teulé   
Récit assez dur à lire tant la tension va crescendo. Cet horrible fait divers est vraiment monstrueux, on atteint une bassesse humaine vraiment terrible. Entre l'hypocrisie, l'effet de masse, la terreur qui mine le pays, Alain de Moneys devient le martyr d'un siècle et de la paysannerie. On pense immédiatement aussi à la princesse de Lamballe ( amie de Marie Antoinette) qui a vécu à peu de choses près les mêmes choses lors de l'année 1792. Bref la folie humaine est souvent retenue par peu de choses

par Sadess
Alex Alex
Pierre Lemaître   
Ce deuxième opus confirme mon très gros coup de cœur pour cet auteur...un vrai génie.

Une fois de plus je me suis complètement laissé embarquer dans cette enquête de haute voltige !

J'aime vraiment le style d'écriture, qui rend vraiment vivantes et réalistes les scènes.
Le scénario est une fois de plus original et captivant, pleins de rebondissements.

Ainsi, j'ai adoré retrouver Camille, Louis et Armand...quelle équipe !

Monsieur Lemaitre est étonnant...un maître du suspense. J'adore ! Il me faut impérativement lire tous ses bouquins...

Cette lecture a été un régal. Je vous recommande vivement.
La Mémoire fantôme La Mémoire fantôme
Franck Thilliez   
Un roman qui démarre sur les chapeaux de roues, et qui nous perd peu a peu, a l'instar de Manon se perdant dans ses souvenirs. Très instructif, sur l'histoire des maths, mais surtout sur la mémoire, il plaira a tous ceux qui aiment les énigmes, être baladés, contraints a soupçonner un peu tout le monde mais obligatoirement surpris a la fin. Un coup de cœur !

par Mystix