Livres
595 115
Membres
673 027

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

1995

Dernière connexion : Il y a moins d'une semaine


Aventure
Membre de l'univers Aventure

Spécialisations

Maître en Aventure Maître en fantastique Maître en Manga Compagnon en Polar Maître en Romance

Insignes

500 jours ou plus de présence Membre depuis 2010 Auteur d'au moins 180 commentaires de plus de dix mots Au moins 50 extraits de plus de dix mots ajoutés A ajouté au moins 180 couvertures de livres

Qui suis-je ?

https://www.wattpad.com/user/OphieC

Voici ma page perso Wattpad, sur laquelle j'ai posté 4 nouvelles ainsi que mon premier roman.
Si vous avez le temps, jetez y un œil (si vous êtes intéressés bien évidemment ;) )
J'attends vos critiques !
Merci :D


-----------------------------------------------------------

☆ Elen síla lúmenn' omentielvo ! ☆

Toujours la tête dans les étoiles. J'ai pour espoir d'un jour publier mes romans mais pour l'heure, je suis officier de Gendarmerie.
Je suis flûtiste (traversière) et nageuse (depuis 15 ans). J'étais aussi animatrice BAFA (SB) l'été. A cause des études, je lisais clairement moins de romans depuis plusieurs années (les bouquins de droit et de culture G, en revanche, j'en lisais des montagnes...), d'où également ma présence ici qui s'est de plus en plus réduite. Le confinement m'a permis de reprendre pied avec Booknode et les romans de manière plus régulière, pour mon plus grand plaisir :)
Je suis une très grande fan de Pokemon et d'Avatar - The last airbender, une Muser, une membre de Gryffondor et une immense Trekkie ♪ ♫


Sinon, comme le bazar est de mise chez moi, ce sera pareil ici : j'aime les couchers & levers de soleil, contempler la mer, l'eau sur ma peau, Star Trek, le chant des oiseaux, Muse, Pokemon, les sorties & vacances entre amis ou en famille, rigoler, garder le ticket du cinéma, prendre des photos, décorer des cahiers, le fromage, Avatar TLA, fabriquer des marques-pages, écrire, le son des vagues, contempler les étoiles, le soleil, l'été, la neige qui crisse sous les pas, lire, regarder des films et séries, le thé, le tarot, l'air marin, la SF, les fraises, le fantastique, les sashimis, les jeux de société, écouter de la musique, l'espace, les chats, le camping entre amis, me baigner, voyager, les attrape-rêves, faire de la flûte traversière, le Festival d'Avignon, l'aventure, l'odeur des oignons qui cuisent, déambuler dans la nature, le chant des cigales, Super Smash Bros, la brume, la couleur bleue, les amandes, le bruit de la pluie qui tombe, Fire Emblem, le chocolat, l'ambiance de Noël, l'exploration, rester des heures dans une librairie ou une bibliothèque, le jus d'orange frais pressé, la natation, parler, apercevoir des hérons dans les champs, le ski, les guirlandes lumineuses, le parfum de l'amande, ... Et tant d'autres petites choses qui rendent la vie si magique, à chaque instant.


Si les citations de livres / films / séries vous intéressent, voir "A propos de tout" ;)

Ophie


http://cinenode.com/membre/2513/ophie

--------------

Katara, Zuko, Hermione Granger, Sirius Black, Charles "Trip" Tucker III, T'Pol, Spock, Marcus Cole, Aragorn, Xerxes Break, Claude Von Riegan. ❤

A propos de tout

Merci infiniment, Thomas Pesquet, de nous emmener avec vous dans l'Espace afin d'admirer la Terre, voir sa beauté d'une autre manière.

-----------------------------------------------------------

*Partie réservées aux citations, car ce sont bien elles qui parlent de "ce que l'on veut", tout en apprenant... ;)*

----------------------------------------------


♪ ♫ BABYLON 5 :

- "I am a Ranger ! We walk in the dark places no others will enter. We stand on the bridge, and no one may pass". (Marcus to Neroon)


- "You're so far from being her type...that you're pratically in different galaxies !" (Dr Franklin to Marcus)

- "If you go, I'll miss you, and I hate that feeling". (Marcus to Duncan)

- "We're in a war here, Stephen. Only now it's a different kind of war. Maybe the worst of the two. It's hard to know who to trust. A situation like this makes you afraid. Makes you want to reach out to someone... who may just feel the same way as you do about things... who might be willing to risk this much to help you when the rest of the world couldn't give a damn. [...] Touch passion when it comes your way, Stephen. It's rare enough as it is. Don't walk away when it calls you by name". (Marcus to Dr Franklin)

- "From the stars we came... and to the stars we return, from now until the end of time". (Ivanova)


♪ ♫ SHERLOCK HOLMES (FILMS & LIVRES):

-"L'enfance, après tout, est le premier bien précieux que la pauvreté vole à un enfant". (John Watson, La maison de soie)

-"Vous auriez montré une goutte d'eau à Holmes et il en aurait déduit l'Atlantique. Vous me l'auriez montrée à moi et j'aurais cherché un robinet. C'était la différence entre nous deux". (John Watson, La maison de soie)

-"Vous voyez, Watson, mais vous n'observez pas !" (Sherlock Holmes)

-"Ne t’en fais pas, 'se suicider' ne fait pas partie de son répertoire... Il s’aime trop pour ça !" (John Watson à Mary Morstan)

-"- Êtes-vous libre ce soir ?
- Libre comme l’air !
- Pour dîner ?
- Magnifique !
- Au royal ?
- Que rêver de mieux ?
- Mary sera des nôtres.
- ... Ce soir je suis pris." (John Watson & Sherlock Holmes)


♪ ♫ ALFRED DE MUSSET:

-"Moi seul au monde je l'ai connu. Cette urne d'albâtre, couverte de ce long voile de deuil, est sa parfaite image. C'est ainsi qu'une douce mélancolie voilait les perfections de cette âme tendre et délicate. Pour moi seul, cette vie silencieuse n'a point été un mystère. Les longues soirées que nous avons passées ensemble sont comme de fraîches oasis dans un désert aride; elles ont versé sur mon coeur les seules gouttes de rosée qui y soient jamais tombées. Coelio était la bonne partie de moi-même; elle est remontée au ciel avec lui. C'était un homme d'un autre temps; il connaissait les plaisirs, et leur préférait la solitude; il savait combien les illusions sont trompeuses, et il préférait ses illusions à la réalité. Elle eût été heureuse, la femme qui l'eût aimé. [...] Je ne sais point aimer; Coelio seul le savait. La cendre que renferme cette tombe est tout ce que j'ai aimé sur terre, tout ce que j'aimerai. Lui seul savait verser dans une autre âme toutes les sources de bonheur qui reposaient dans la sienne. Lui seul était capable d'un dévouement sans bornes; lui seul eût consacré sa vie entière à la femme qu'il aimait, aussi facilement qu'il aurait bravé la mort pour elle. Je ne suis qu'un débauché sans coeur; je n'estime point les femmes; l'amour que j'inspire est comme celui que je ressens, l'ivresse passagère d'un songe. Je ne sais pas les secrets qu'il savait. Ma gaieté est comme le masque d'un histrion; mon coeur est plus vieux qu'elle, mes sens blasés n'en veulent plus. Je ne suis qu'un lâche, sa mort n'est point vengée. [...] Coelio m'aurait vengé si j'étais mort pour lui, comme il est mort pour moi. Ce tombeau m'appartient: c'est moi qu'ils ont étendu sous cette froide pierre; c'est pour moi qu'ils avaient aiguisé leurs épées; c'est moi qu'ils ont tué. Adieu la gaieté de ma jeunesse, l'insouciante folie, la vie libre et joyeuse au pied du Vésuve ! adieu les bruyants repas, les causeries du soir, les sérénades sous les balcons dorés ! adieu Naples et ses femmes, les mascarades à la lueur des torches, les longs soupers à l'ombre des forêts ! adieu l'amour et l'amitié ! ma place est vide sur la terre." (Octave - II, 6 - Les Caprices de Marianne)


♪ ♫ A COMME ASSOCIATION :

~JASPER :

-"Pour faire bonne mesure, j'en rajoute une couche. Le retour du jet d'ail, en quelque sorte."

-"Je suis l'Ager Jaspent, je finis par dire d'une voix rauque. Je veux dire, l'Agent Jasper. Et je suis contraint de procéder à votre interpellation. J'espère que vous n'en garderez pas une dent contre moi.
Une dent contre moi... Pathétique. Dans la famille "Je mets toutes les chances de mon côté pour me faire des amis", je demande le fils."

-"Je commence par me cogner contre une palette qui traîne par terre. J'étouffe un cri et sautille sur place, tandis que mes mains enserrent ma pauvre cheville. C'est ce qu'on appelle une entrée en fanfare."

-"Le sport n'est vraiment pas mon fort (désolé Nelson)."

-"Il tique, ce qui est plutot normal pour un suceur de sang."

-"Je sais, j'ai l'air d'un cinglé. Je parle aux arbres. Je souris aux fleurs. Je caresse les pierres. Mais la folie est avant tout affaire de perspective. Personnellement, je trouve bien plus fou de croire que les arbres n'entendent pas. Que les fleurs n'aiment pas qu'on leur sourie. Que les pierres sont insensibles."

-"Quelque chose de troll ! C'est pas vrai, un humain qui a le sens de l'humour ! "

-"Les sportifs, le temps qu'ils passent à courir, ils le passent à se demander pourquoi ils courent. Alors, après on s'étonne qu'ils soient aussi cons à l'arrivée qu'au départ !
J'accompagne ma tirade d'un regard noir. Erglug semble étonné.
- Gaston Saint-Langers ?
- Non, Coluche. Un grand sportif. Tu peux pas connaître."

-"Quiconque est soupçonneux invite à le trahir." Ce n'est pas une maxime trolle. C'est un de vos hommes de lettres, Voltaire, qui l'a dit !
[...]
En attendant, j'emboîte le pas à mon hôte monstrueux en essayant de ne pas trébucher. Ça serai bête de tomber par terre. Ce serait encore la faute à Voltaire."

-"C'est très souvent, hélas, la vérité qui nous éloigne des autres. Parce qu'ils ne veulent pas, ou ne sont pas prêts à l'entendre. Du coup, on hésite à la leur dire ! Et puis on s'enferme sur soi et, en repoussant les gens, on devient l'artisant de sa propre solitude."

-"Ce sortilège n'a jamais eu un comportement normal. Né dans une cave, il a passé son enfance dans une clé USB, son adolescence dans un bijou en forme de scarabée et a prématurément vieilli dans une gourmette."

-"Pour s'accorder, il faut agir de concert."

-" 'Quelle heureuse surprise !'
On s'en doute, ce n'est pas moi qui parle.
'Tout le bonheur est pour toi', je réponds donc à Gueule de Charbon."

-" 'Vous avez raison. Mais dans ce cas, Rose, il faut abandonner les bâtons-foudres et se tourner vers d'autres artefacts !'
'Vous pensez à quoi, Walter ?'
'A des portes-bonheur ! Je vous suggère de vous agripper à ce qui vous est le plus cher.'
'Votre façon de voir, Walter, n'est pas très optimiste.'
'Ma vie entière, pourtant, illustre le fameux adage L'espoir fait vivre. Vous ne croyez pas, Rose ?'
'Oui, Walter, sûrement. Allez, je vais m'agripper à la porte !'
'Et toi, Nina ?'
'A la gourmette que m'a donnée Jasper.'
'Et vous Walter, à quoi allez vous vous confier ?'
'En ce qui me concerne, Rose, ne le prenez pas mal, mais je vais m'agripper à vous !' "

-"La blondiale (blonde glaciale, pour rappel), devenue blondope (pas besoin d'explication), se trompe."

-"Tu n'es plus rien. Tu ferais fuir une goule avec ta gueule ! Pire, tu te prendrais un vent avec un vampire !"

~OMBE :

-"Ça suffiaïe ! "Ça suffiaïe", mélange explicite de "ça suffit" et de "aïe". "Ca suffit" parce que j'en ai ras le pompon, "aïe" parce que ce maudit cancrelat m'a mordue."

-"Un réflexe, par définition, ne se contrôle pas. Je balance le mordeur le plus loin possible. Manque de bol pour lui, la fenêtre est ouverte, ce qui permet de vérifier l'ancien adage selon lequel la différence entre un oiseau et un gobelin ne réside pas dans leur façon de chanter. Il s'écrase douze mètres plus bas et trouve logique de mourir sur le coup. Et un gobelin de moins, un."

-" 'Tu pues !' crache Lakej en serrant les étaux qui lui servent de poings. 'Tu pues et je vais te bouffer !'
'Si tu bouffes tout ce qui pue, ça ne m'étonne pas que tu aies la tronche d'une poubelle, mon gros.'
Là, je sens que si j'ajoute un mot, il explose. Ou plutôt il m'explose."

-"La vie mérite d'être vécue.
Toujours."

♪ ♫ HAROLD ET MAUDE :

-"J'adore les oiseaux. Ils nous offrent l'image même de la liberté. Regardez-les. On a vraiment raison de dire 'libre comme un oiseau' ".

-"Chacun devrait être capable de jouer d'un instrument. La musique est un langage universel. C'est le rythme, l'harmonie, la danse cosmique. [...] Dites-vous bien qu'il ne suffit pas de faire vibrer les cordes. Mettez-y du feu. De la fantaisie. Exprimez-vous par la musique comme vous le feriez avec des mots."

-"Accueillir l'aube en crachant le feu, tout est là."


♪ ♫ INSOUMISE :

-"Je l'aime, il m'aime, il m'a appris à écrire pour que je puisse m'exprimer. Je ne peux pas rester là à ne rien faire. Je creuserai la terre, je poursuivrai le vent pour recueillir le moindre de ses mots.
Parce que, quand on aime, c'est trop tard. On ne peut pas faire marche arrière.
Ky occupe toutes mes pensées, emplit tout mon coeur, je sens sa paume chaude dans mes mains vides. Je dois tout faire pour le retrouver. Mon amour pour lui m'a donné des ailes et, maintenant, il faut que j'aie la force de les remuer." (Cassia)

-"L'amour a différentes nuances. La façon dont j'aimais Cassia lorsque je pensais qu'elle ne m'aimerait jamais. La façon dont je l'aimais sur la Colline. La façon dont je l'aime maintenant qu'elle est venue ici pour me retrouver. C'est différent. Plus profond. Déjà, avant, je pensais l'aimer et la désirer, mais tout en avançant dans le canyon, je réalise que mon amour a pris une tout autre nuance. Peut-être même une tout autre couleur." (Ky)

-"L'oubli permet d'alléger les souffrances un instant, mais le retour à la réalité n'en est que plus pénible".

-"On vit, on meurt, qu'on soit changé en pierre, enfoui dans la terre, emporté par la mer, transformé en cendres, le Labyrinthe s'en moque. On va, on vient. La Société va et vient. Les canyons restent." (Cassia)

-"Il y a quelque chose de spécial, d'irremplaçable dans la vie d'un être humain, avec toutes ses premières expériences." (Cassia)

-"Il y a de la beauté en chacun de nous. Chez Ky, ce sont ses yeux que j'ai remarqué en premier. Et ils me plaisent encore. Mais quand on aime, on ne cesse de contempler l'autre, encore et encore. On remarque le dos de la main, la courbure de la nuque, la démarche. Au début, on est aveuglé, on voit l'être aimé dans son entier, un tout magnifique ou la somme magnifique de détails non moins magnifiques. Mais ensuite, on détaille celui qu'on aime et on commence à voir des pourquoi: pourquoi il marche comme ci, pourquoi il ferme les yeux comme cela...et on apprend également à aimer ces détails, d'un amour plus subtil et plus complet." (Cassia)

♪ ♫ LE PAPILLON DES ETOILES:

-"La lumière, elle, ne trompe pas. Elle est partout. Elle éclaire. Elle dévoile. Elle réchauffe. La lumière fait pousser les fleurs et les arbres. Elle réveille nos hormones, nourrit notre organisme. On peut vivre sans amour, on ne peut pas vivre sans lumière. [...] La lumière, c'est tout. Dans le doute, imite les tournesols, cherche d'où vient la lumière et tourne-toi vers elle".

-"A quoi sert à l'homme de conquérir l'espace extérieur, s'il n'est pas capable de conquérir son espace intérieur ? A quoi sert d'aller vers une étoile lointaine, si on est pas capable d'aller vers l'étoile qui se trouve dans notre coeur ?" (Yves)


-"Nous naissons tous les mains serrées et crispées. On est libérés de la lutte qui nous a fait naître et nous battre pendant quatre-vingt-dix ans". (Gabriel)

-"Tu sais quel est l'avantage de ce chat sur nous ? Lui, il ne sait pas qu'il va mourir. C'est peut-être la peur de la mort qui est à l'origine de toute cette angoisse". (Yves)


♪ ♫ W. SHAKESPEARE

"Le monde est un théâtre, la vie une comédie, souvent un drame, et les hommes des comédiens plus ou moins habiles, sifflés ou applaudis, mais toujours brûlés du désir d’attirer sur eux l’attention de leurs contemporains."

Dernières lectures

Lu 2022-05-13
Lu 2022-05-07
Lu 2022-05-01
Lu 2022-04-13
Lu 2022-03-30
Lu 2022-03-25
Lu 2022-03-19
Lu 2022-03-17
Lu 2022-03-17
Lu 2022-03-16
Lu 2022-03-16
Lu 2022-03-15
Lu 2022-03-11
Lu 2022-03-06
Lu 2022-03-05
Lu 2022-03-05
Lu 2022-02-27
Lu 2022-02-26
Lu 2022-02-26
Lu 2022-02-25
Lu 2022-02-25
Lu 2022-02-24
Lu 2022-02-21
Lu 2022-02-21

Livres préférés

Les Derniers Jours de nos pères
Harry Potter, Tome 3 : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban
Loin
Lorenzaccio
Le Seigneur des anneaux, Tome 2 : Les Deux Tours
Tout le bleu du ciel
1984
La Voleuse de livres
Arsène Lupin : Le bouchon de cristal
Avant toi
Cartographie des nuages
Cet instant-là
Et après...
L'Étranger
Le nouveau Sherlock Holmes - La Maison de Soie
Le Pianiste
Losing It, Tome 1 : Ce si joli trouble
Trois
Le Chagrin du Roi mort
Les Misérables, Tome 1/3
Marius
Pandora Hearts, Tome 24
Orange, Tome 1
Pokémon, la grande aventure - Rubis et Saphir, tome 3

Activité récente

Booknautes favoris

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode