Livres
615 802
Membres
714 148

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

1997

Dernière connexion : Il y a moins d'une semaine

Spécialisations

Maître en Aventure Maître en fantastique Maître en Manga Initié en Polar Maître en Romance

Insignes

500 jours ou plus de présence Membre depuis 2012 Auteur d'au moins 180 commentaires de plus de dix mots Au moins 500 extraits de plus de dix mots ajoutés A ajouté au moins 180 couvertures de livres

Qui suis-je ?

Quand il me prend dans ses bras
Il me parle tout bas
Je vois la vie en rose
Il me dit des mots d'amour,
Des mots de tous les jours,
Et ça me fait quelque chose.
Il est entré dans mon cœur
Une part de bonheur
Dont je connais la cause.
C'est lui pour moi, moi pour lui
Dans la vie,
Il me l'a dit, l'a juré, pour la vie.
Et dès que je l'aperçois
Alors je sens en moi
Mon cœur qui bat.

Était amoureux de son sourire.
Prenait son temps pour le lui dire mais le lui dirait longtemps. (A. Gavalda)

-Tu dors ici ?
-Ça te dérange ?
-Nan, nan, c'était juste pour savoir...

Il se retourna :
-Tu dors avec moi ?
-Pardon ?
-Nan, nan, c'était juste pour savoir...
Il se marrait. (A. Gavalda)

A propos des livres

La lecture est un art et tout le monde n'est pas artiste.
(Madeleine Chapsal.)

Les droits imprescriptibles du lecteur:
1. Le droit de ne pas lire.
2. Le droit de sauter des pages.
3. Le droit de ne pas finir un livre.
4. Le droit de relire.
5. Le droit de lire n'importe quoi.
6. Le droit au bovarysme (maladie textuellement transmissible).
7. Le droit de lire n'importe où
8. Le droit de grappiller.
9. Le droit de lire à haute voix.
10. Le droit de nous taire.
(Daniel Pennac .Comme un roman)

Le lecteur peut être considéré comme le personnage principal du roman, à égalité avec l'auteur, sans lui, rien ne se fait.
(Elsa Triolet)

Il n'est pas de chagrin qu'un livre ne puisse consoler, disait Montaigne et Montaigne avait toujours raison. (A. Gavalda)

A propos de tout

« J’ai aimé jusqu'à atteindre la folie, ce que certains appellent la folie mais qui, pour moi, est la seule façon d’aimer. »
(Françoise Sagan)

Voyager, être à l'étranger, très loin de chez soi, c'est comme assister à un film. Ça se fait en silence.
(Claude Jasmin)

Certains pensent qu'ils font un voyage, en fait, c'est le voyage qui vous fait ou vous défait.
(Nicolas Bouvier)

Le monde appartient à ceux qui rêvent trop.
(Grand Corps Malade.)

Parfois, la chose la plus courageuse qu'on puisse faire, c'est de vivre.
(Les îles glorieuses tome 3, Corrompue)

Il régnait un calme entre ces deux êtres qui était déroutant.
(Et si c'était vrai ? Marc Levy)

Ne te retourne pas. Sache seulement que n'importe où tu vas une flamme suis ton âme.

Le plus pauvre des pauvres est celui qui rencontre la beauté et ne la regarde pas.

Quand rien ne chante pour toi, chante toi toi-même.
(Guillevic)

La ruse de celui qui n'a pas de ruse, c'est la patience.

Ceux qui croient être nés sous une mauvaise étoile ne savent peut être pas lire le ciel.

Arrivé à la fin de ce que tu dois savoir, tu es au seuil de ce que tu devras ressentir
(Khalil Gibran)

Sois toujours celui qui entretient un signal, une preuve qu'au moins le froid ne règne pas seul.

Le hasard sait toujours trouver ceux qui savent s'en servir
(Romain Rolland)

Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles qu'on n'ose pas les faire. C'est parce qu'on n'ose pas les faire qu'elles sont difficiles.

Le seul exil insupportable est d'être loin de ses amours.

Perdu d'avance est l'homme qui ne suit pas ses rêves.

Oserai-je exprimer ici la plus grande, la plus importante, la plus utile règle de toute éducation ? Ce n'est pas de gagner du temps, c'est d'en perdre.
(Jean-Jacques Rousseau)

Chassez le surnaturel, il reviendra à pas de loup.
(Serge Beucler)

Les anges volent parce qu'ils se prennent eux-mêmes à la légère.
(Chesterton)

L'étreinte n'est-elle pas analogue à la communion ? Seul comprend le mystère du pain et du vin celui qui a bu sur des lèvres chaudes et aimées l'haleine de la vie.
(Novalis)

Il n'est pas de saison pour ensemencer les plaines de l'amour.

Si tu ne prends pas le risque de tomber, tu n'as aucune chance de t'envoler.

Beaucoup de gens ne sont jamais jeunes. Quelques personnes ne sont jamais vieilles.
(George Bernard Shaw)

Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été.
(Albert Camus)

On considère que le péché d'Adam et Ève s'est transmis de père en fils. Quelle espèce de philosophie est-ce là qui condamne tout enfant, même avant sa naissance, à hériter le péché d'un ancêtre lointain ?
(Richard Dawkins)

C'est la fièvre de la jeunesse qui maintient le reste du monde à la température normale. Quand la jeunesse se refroidit, le reste du mode claque des dents.
(Georges Bernanos)

Celui qui s'est trouvé ne se soucie pas d'être dépassé.

Ce que tu as appelé "monde", il faut commencer par le créer. Ta raison, ton imagination, ta volonté, ton amour doivent devenir de ce monde. La vie n'aura servi à rien à celui qui quitte le monde sans avoir réalisé son propre monde.
(Upanishad)

C'est une grande force pour une phrase que le fait de sentir un homme derrière elle.
(Emerson)

Je te vois, rose, livre entrebâillé qui contient tant de pages qu'on ne lira jamais.
(Rainer Maria Rilke)

Recette d'élixir de vie. Un mot peut te trancher les pattes ou te tirer du fond du trou. Ecoute celui qui te sauve, au besoin imagine-le, sois sourd à celui qui t'enfonce, même s'il te vient à l'esprit.

Si tu es au fond du gouffre, ouvre bien les yeux. Vois le dauphin qui s'y trouve et demande-lui de te conduire vers la lumière.

On doit à chaque fois écrire comme si l'on écrivait pour la première fois et la dernière fois. Dire autant de choses que si l'on faisait ses adieux, et les dire aussi bien que si l'on faisait ses débuts.
(Karl Kraus)

Je n'ai pas peur de la mort. J'ai été mort pendant des milliards et des milliards d'années avant de naître, et je n'en ai pas souffert le moins du monde.
(Mark Twain)

L'amour n'est pas ce sentiment convenable dont les prêtres ornent leurs homélies, mais la force même qui pousse tout ce qui vit en ce monde à franchir les jours et les nuits.

La force ne se mesure pas à la victoire.

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront.
(René Char)

Quand une fille se parle d'amour, rien ne peut la distraire de son silence.

Le rire est le langage des anges, il est ce qui sauve la vie quand les mots ne peuvent plus rien. Il est peut-être bien la chanson préférée de Dieu.

Ne donnez jamais d'explications. Plus on en donne, plus on en doit.
(André Beucler)

Le malheur est fatal que s'il est accepté.

Une mauvaise herbe est une plante dont on n'a pas encore trouvé les vertus.
(Emerson)

Deux mains qui se cherchent c'est assez pour le toit de demain.
(André Breton)

Je suis ermite depuis soixante-dix années. Je n'ai vu aucun génie, aucun ange. J'ignore la recette d'immortalité. Je ne possède aucune formule magique. Je goûte parfois la vague saveur d'une sagesse inexprimable. Je vais bien.

Le plus grand péché est sans doute de refuser l'amour quand il vient dans la vie, malgré le mal qu'il fait.

Les vrais miracles font peu de bruit.
(Saint-Exupéry)

Si les adolescents étaient sages comme des vieux, ils seraient bientôt morts.
(Hugo di Guire)

La vie est probablement ronde.
(Gaston Bachelard)

Impossible est impossible
(Sri Adwayananda)

Dans l'amour, le vaillant est celui qui dépose les armes.
(Rûmi)

Jamais peut-être faire chanter les choses n'a été plus urgente et noble mission à l'homme.
(Louis Aragon)

Si humble que soit votre vie, faites-y face et vivez-la. Ne l'esquivez pas. Ne l'insultez pas. Elle n'est pas aussi mauvaise que vous l'imaginez. Celui qui cherche à critiquer trouvera à critiquer même au paradis.
(Henry David Thoreau)

Pour certains, la chose la plus belle du monde est une troupe de cavaliers. Pour d'autres, une armée de fantassins. Pour d'autres encore, une escadre en mer. Pour moi, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un.
(Sappho)

La situation étant désespérée, tout est maintenant possible.
(John Cage)

Dernières lectures

Lu 2022-10-02
Lu 2022-09-20
Lu 2022-09-20
Lu 2022-09-14
Lu 2022-09-13
Lu 2022-09-12
Lu 2022-09-08
Lu 2022-09-08
Lu 2022-09-07
Lu 2022-09-04
Lu 2022-09-02
Lu 2022-08-31
Lu 2022-08-17
Lu 2022-08-17
Lu 2022-08-17
Lu 2022-08-13
Lu 2022-08-12
Lu 2022-08-12
Lu 2022-08-11
Lu 2022-08-09
Lu 2022-08-08
Lu 2022-08-07
Lu 2022-08-05
Lu 2022-08-01

Livres préférés

Maybe, Tome 1 : Maybe Someday
Les Portes du secret, Tome 1 : Le Poison écarlate
Incendies
Lady Helen, Tome 1 : Le Club des mauvais jours
Le Chant du Troll
Kushiel, Tome 1 : La Marque
Imriel, Tome 1 : L'Héritier de Kushiel
Ensemble, c'est tout
La Fille du directeur de cirque
Twilight, Tome 1 : Fascination
Delirium, Tome 1
Nuits d'enfer au paradis
Millénium, Tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes
Crossfire, Tome 1 : Dévoile-moi
Paradis sur mesure
L'Arbre des possibles
L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu
Nouvelle encyclopédie du savoir relatif et absolu
Les Âmes vagabondes
L'Autre, Tome 1 : Le Souffle de la Hyène
Le Pacte des Marchombres, Tome 2 : Ellana, l'Envol
La Quête d'Ewilan, Tome 1 : D'un monde à l'autre
Les Mondes d'Ewilan, Tome 1 : La Forêt des Captifs
Les Âmes croisées

Activité récente

Booknautes favoris

Dans leur liste de favoris

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode