Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 487
Membres
1 067 127

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les commentaires de YvieSan

Lu aussi

Mauvais mauvais mauvais !!!

Comment est-il possible d'éditer ce genre de chose sans avoir préalablement retoqué plus de la moitié du livre ?

Déjà d'où est-ce qu'il est possible de trouver des draps de soie et des nuisettes sexy au XVIème siècle ?

De citer Shakespeare, de débarquer du futur de la Nouvelle Orléans et en l'espace de 2 jours parler l'anglais de l'époque ?(d'ailleurs je m'attendais à ce qu'ils parlent le gaélique écossais)

Sinon on a la dinde habituelle, elle voit un beau mâle (celui-ci est apparemment très bien outillé, et on va nous le préciser à plusieurs reprises au cas où comme l'héroïne, notre cerveau ait court circuité) ; jure par tous les grands dieux que jamais il ne trempera son biscuit dans sa tasse, mais ne peut s'empêcher d' avoir la petite culotte toute mouillée dès qu'elle le voit, ne peut s'empêcher de le laisser la tripoter quelque peu pour mieux le repousser. Bah oui c'est qu'il est tellement beau, vous comprenez !! Mais hommes beaux, pas bien (vu qu'il y en a eu un qui s'est littéralement servi d'elle et que cela c'est très mal terminé). Mais quand même il est beau !! Vous voyez le genre ?

Bon le sire, comment dire, un bourrin qui est censé être le plus grand séducteur de la moitié de la planète (bon en même temps c'est que l'on attend d'un type qui a été gigolo, mais au nom de quoi pense-t-il qu'assaillir une femme avec ses ardeurs sans tenir compte du fait qu'elle dise non soit de la séduction ? Il est en plus censé avoir été formé à cet "art")

Quant à la partie fae de l'histoire, elle est tout simplement navrante, immature alors que l'on est censé avoir à faire à des personnages qui ont déjà un long parcours de vie et sont quasi immortels.

J'ai entamé la lecture de cette série car elle est censée avoir un lien avec la série Fever, mais quel calvaire cela va être d'aller jusqu'au bout de celle-ci.

PS: Quelques heures après ma lecture, mon cerveau m'a adressé cette question : Comment fait-il pour ne pas se fracturer l'engin quand il monte à cheval ? Vraiment pas bon pour mon intellect ce genre de lecture.

Afficher en entier
Lu aussi

Une trilogie qui n'a pas vraiment grand attrait en ce qui me concerne. J'ai dû me forcer à la lire.

L'héroïne est très centrée sur elle-même, tête brûlée.

Bon on apprend qu'elle a un pouvoir finalement et que toutes ses bizarreries viennent de là. Cependant malgré ces révélations cela ne l'a rend pas plus appréciable, tout comme toutes les épreuves qu'elle a vécu.

Il y aussi l'histoire d'amour qui est très rapide, mièvrerie à tous les étages, le gars vous file le diabète rien qu'en lisant ses propos. Sans compter qu'ils communiquent par citations littéraires, ce qui m'a fait lever les yeux au ciel un paquet de fois.

C'est dommage, il y avait de l'idée mais je ne suis peut-être tout simplement plus réceptive à ce genre de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par YvieSan 2024-07-15T11:43:41+02:00
Lu aussi

Une lecture pénible .

L'auteure a voulu cassé le mythe des trolls mais pour moi cela n'a pas fonctionné, je crains d'être un peu trop fan de l'imagerie habituelle.

Viens ensuite l'héroïne qui n'est pas un personnage aimable, tout d'abord elle est antipathique, puis pathétique, puis apathique avec un soupçon de pathétique. (caractère de merde, tombe amoureuse d'un type qui ne lui a adressé que 3 fois la parole et encore c'est juste parce qu'il fait son job, subit les évènements sans vraiment trop de remise en question)

Puis vient "l'amoureux", déjà vu sa personnalité, je ne vois pas trop l'intérêt de cette romance de midinette à part créer du drame inutile et nous abreuver des ruminations pathétiques de la demoiselle inadaptée sociale totale.

L'univers dont on a un aperçu est bien trouvé, ils ne vivent que pour l'argent et le pouvoir du moins ceux qui sont en haut de l'échelle sociale. J'aime bien l'idée.

Bon la jeune génération voit les choses un peu différemment, vu que c'est un lectorat jeune qui est ciblé le choix de héros jeunes est censé mais pour moi c'est un gros point noir. Je ne suis pas fan de ce genre d'histoire où des gamins s'en sortent mieux que des adultes, pour moi cela manque de "réalisme".

Sinon la fin apportant quelque chose d'intéressant, ENFIN, je vais me lancer dans la lecture du volume suivant.

Afficher en entier
Argent

Avis global :

Autant le 1er tome de cette série m'a bien plu, autant la suite se dégrade à vitesse grand V. Le dernier volume je l'ai lu en diagonale tellement je n'en pouvais plus de devoir me forcer.

La romance m'a agacée car trop présente, trop d'embûches liées à celle-ci, alors que ce qui fait le sel de l'histoire, c'est la fameuse anormalité des soeurs.

L'auteure va même jusqu'à nous coller un faux triangle amoureux, avec un perso sympa au départ qui devient lourdingue.

En fait tout devient lourd, brouillon, même les personnages des soeurs.

Il y a des incohérences, des ellipses qui cassent le rythme et donc m'ont sortie de l'histoire et m'ont fait me demander s'il ne manquait pas des paragraphes ou si j'avais mal lu.

Il y a une série sur une des soeurs qui est sortie et j'avoue que cela ne m'intéresse pas de la lire.

Franchement cela aurait pu être une bonne série, dommage..

Afficher en entier
Lu aussi

Une série dont j'ai vraiment eu du mal à aller jusqu'au bout.

L'histoire est loin d'être hyper originale néanmoins l'héroïne à la personnalité merdique a vraiment été le point noir de cette lecture.

J'aime les héroïnes badass mais là on a juste à faire à une nana qui fonce tête baissée dans les problèmes, obligeant les autres à se mettre en danger pour la sauver, une fois fait, elle les envoie bouler parce que tout à fait capable de se débrouiller toute seule. En plus de l'arrogance dont elle fait preuve à plusieurs reprises, j'en avais les dents qui grinçaient.

Et on parle de l'histoire d'amour ? Pas crédible pour un sou, à la rigueur pour une passade ok mais pour une histoire sérieuse le gars mérite beaucoup mieux.

Et on en parle aussi de l'aberration de la procréation entre créatures non compatibles génétiquement ?

Vraiment mais que font les gens qui relisent les auteurs ?

Afficher en entier
Lu aussi

Une trilogie qui aurait pu être de qualité si l'auteure avait pris la peine de mieux la travailler.

En effet, nous ne savons rien de la société dans laquelle ils évoluent, tout comme nous ne savons pas grand chose de l'histoire familiale de notre héroïne.

Je n'ai pas réussi à me sentir touchée, tout ce que je voulais c'était en finir avec ma lecture.

Surtout qu'en plus la mièvrerie du personnage principal masculin en tombant comme un cheveu sur la soupe, n'a absolument pas aidé.

Dommage...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par YvieSan 2024-07-05T17:37:02+02:00
Lu aussi

OOOhhhhh ! Mon pauvre cerveau ! Qu'est-ce que je viens de lui infliger ?!

En fait je viens littéralement de me manquer de respect en lisant une purge pareille.

- Des mâles à la plastique avantageuse avec une personnalité de merde qui tombent en pâmoison après un simple coup d'oeil à cette biche qu'est notre héroïne.

- Du cul en veux-tu en voilà

- Des déclarations d'amour éternel après une semaine de sexe forcément extraordinaire

- Toujours cette même justification, avoir des rapports sexuels pour contrôler des pouvoirs. Et comme notre dinde en a plusieurs; il lui faut plusieurs hommes.

Navrant.

Cela m'apprendra à faire ma curieuse.

Afficher en entier
Lu aussi

Ce 2è tome est moins mauvais que le précédent sur certains aspects qui m'avaient fait grincer des dents (vive la perte d'une partie des souvenirs !).

Par contre tout le Côté Passeur ne m'a franchement plus emballée que ça, il manquait quelque chose pour me toucher.

De plus il y a un passage qui ne colle pas lorsqu'en plein combat, elle pose une question relative à ses souvenirs et Lucas donne l'impression d'apprendre de qu'il se passe, d'être physiquement remué alors qu'il le sait depuis leur rencontre avec le Tatoueur.

Et dernier truc qui m'a titillée, la fin est bâclée. Il manque des détails sur tout un tas de choses surtout concernant l'héroïne.

Dommage il y avait de bonnes idées au départ mais cette lecture s'est révélée décevante. Je ne suis clairement pas le lectorat ciblé.

Afficher en entier
Lu aussi

Histoire navrante au possible.

Je m'explique : notre héroïne voit sa vie chamboulée, déjà parce qu'elle n'est pas franchement la nana la plus responsable qui soit et de plus son histoire familiale n'est pas piquée des hannetons. Mais surtout son petit frère se fait kidnapper et il est attendu d'elle une contrepartie.

Bon elle veut le sauver, mais elle ne connait rien à rien.

Débarque peut être de l'aide sous la forme d'un "viking" beau comme un dieu (avec toute une organisation derrière). Et là patatras, la voilà la cervelle en déroute et l'entrejambe en surchauffe.

Pour le coup on va avoir droit à toutes ses ruminations, ses divigations, ses bouffées de chaleur pendant une bonne moitié du récit.

Parce que c'est littéralement logique ce genre de comportement dans ce genre de situation.

Parlons du dieu qui fait mouiller les petites culottes à présent, sans déconner, une vraie caricature. Beau, grand, musclé mais désagréable au possible, qui finira par se transformer en guimauve pour les beaux "yeux" de l'héroïne.

Le pire c'est que l'on a droit à du féminisme à 2 balles, genre égalité des sexes, femmes fortes. Alors que notre héroïne n'est vraiment pas taillée pour la situation.

Je vais me forcer à lire la suite, il s'avère que j' ai un faible pour un de ses tatouages et que je voudrais savoir ce qu'il advient du petit frère.

Afficher en entier
Lu aussi

Je me suis forcée à lire cette histoire pour voir son évolution au niveau des personnages.

Certes il y en a une, néanmoins malgré les morts et la "guerre", les personnages ont continué à se comporter par moments en adolescents. (Qui danserait toutes les nuits et ferait la fête jusqu'au point du jour quand on se dirige vers un combat qui décidera de l'avenir du royaume ou que plusieurs proches ont été tués).

Il y a eu pas mal de répétitions au niveau des réflexions des personnages, cela m'a lassée très vite.

Et puis "l'amour est la solution", dans le genre mièvre comme morale de l'histoire on ne fait pas mieux.

Dommage bien écrite cette histoire aurait été vraiment un coup de coeur, elle avait les bases qu'il fallait.

Afficher en entier

236 résultats