Livres
415 122
Membres
327 276

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Projet : friendzone ajouté par magton 2017-12-19T16:15:23+01:00

J’attrape mon téléphone dans mon sac pour lui écrire un texto, lorsque je m’aperçois que j’ai raté plusieurs appels de sa part. Onze pour être exacte. Mince. Ma boîte vocale doit être saturée. En prenant une profonde inspiration, j’appuie sur l’icône du répondeur et approche le combiné de mon oreille - non sans mettre une légère distance au cas où.

— "Vous avez huit nouveaux messages :

— GRAAAAAAAACE ! Si un jour tu réponds à ton téléphone, sache qu’il y a des personnes qui se soucient de ton bien-être, et qui aimeraient s’assurer que tu n’es pas découpée en morceaux dans un sac poubelle, alors RAPPELLE-MOI !

— J’ai entendu parler d’un couple la dernière fois dans une émission, qui étaient restés emboîtés et avaient dû aller aux urgences pour se faire décoincer ! J’espère que c’est ton cas, ça te donnerait une excuse valable pour ne pas me répondre.

— Tu sais quoi ? Tu ne me mérites pas comme amie.

— Julian a parié cent dollars que tu n’as pas pris ton pied plus de dix fois ce week-end, j’espère pour toi que c’était plus sinon je perds de l’argent.

— De toute façon, ta vie et ton week-end de luxure ne m’intéressent pas, mais alors PAS DU TOUT !

— Elsa me force à regarder un documentaire animalier, tu as exactement cinq minutes pour m’appeler et me sauver de ce guêpier avant que l’écran ne passe par la fenêtre.

— Je connais toute la parade nuptiale des manchots Empereur maintenant. Et c’est à cause de toi. Tu m’en dois une.

— Grace. Sérieusement, je m’inquiète quand même un peu. Rappelle-moi."

Le dernier message date d’il y a moins d’une heure, je la rappelle aussitôt.

— "Tiens donc… toujours en vie ?"

Son ton grinçant me fait lever les yeux au ciel, mais je décide de ne pas me laisser empoisonner par cette petite pique.

— Bien le bonjour à toi aussi, sœur sourire !

Afficher en entier
Extrait de Projet : friendzone ajouté par mzellebabeth 2017-11-02T23:10:13+01:00

 Oui je nourris mes fantasmes grâce à la galerie Facebook de mon frangin. Et j’assume. Il est trop beau sur ces clichés pour ne pas en profiter. Un vrai démon de séduction.

Et il est avec moi! Hé oui Mesdames! Je pars seule mais je reviens avec un adonis qui est en train de détruire toutes les culottes sur son passage ! Je peux même les entendre exploser en passant à côtés des regards envieux qui le suivent.

POUF! Une culotte!

Re-POUF! Un tanga!

MEGA POUF! Une gaine!

.... ha? Pas de culotte ici. La coquine... 

Afficher en entier
Extrait de Projet : friendzone ajouté par magton 2017-09-23T11:10:08+02:00

Si je pouvais plonger au fond de mon verre de mimosa je le ferai sans hésiter. Nous sommes attablés à une petite terrasse vers le centre, et -bizarrement- le seul alcool que j'ai trouvé au menu était un cocktail mimosa. J'en suis à mon deuxième verre et j'ai beau regarder intensément mon club Sandwich ça ne dissuade en rien les quatre regards qui me scrutent sans sourciller. Jane est la pire de tous, elle ne m'a pas lâché des yeux une seconde, mais pas UNE SEULE. Elle a carrément marché de dos et descendu les escaliers du métro de la même manière pour pouvoir continuer à me fixer.

C'était très flippant, parfois je me dis qu'elle a un sacré grain. Quoique la voir rater la marche du trottoir et s'étaler de tout son long sur le badaud qui en a profité pour lui faire une blague grivoise valait quand même le coup.

- Allez, balance la sauce Tannen! Me dit Jane.

Intéressant comme choix de mots, surtout dans mon cas. Je relève la tête vers l'inquisition.

- Il n'y a rien à balancer, je réponds.

- À d'autres ma cocotte, ricane Julian, la tension entre vous était tellement chaude que j'ai eu une insolation, il ajoute en faisant mine de s'éventer.

- Mais carrément trop pas!

- Ah AH! Crie Jane en me montrant du doigt, quand elle utilise autant d'adverbes c'est qu'elle est stressée.

- Mais noooooooon!

- Double Ah AH! Suite de voyelles, elle commence à se sentir acculée.

- Je te déteste...

- Agressivité? Elle ne va pas tarder à tout raconter.

- Aaaaaaargh! Je hurle en me cachant la tête dans les mains, le front posé sur la table.

- Et l'onomatopée qui signifie qu'elle vient de baisser les bras. Dis-nous tout Tannen, tu es encerclée, il n'y a aucune issue de secours.

- Ché fitète upo fritoté fec li... Je baragouine.

- De quoi?

Je relève la tête de la table pour libérer ma bouche.

- Je disais, j'ai peut-être un peu... Fricoté avec lui, je répète, penaude, en fixant mes ongles.

- QUOI?!

Jane vient de sauter de sa chaise pour se pencher par-dessus la table et m'attraper par les bretelles de mon débardeur.

- T'as fait des trucs avec Samuel et tu ne me l'as même pas dit? Me menace-t-elle à quelques centimètres de mon visage.

- Je plaide coupable votre honneur, mais j'avais des circonstances atténuantes, je tente de la calmer, les mains levées en reddition.

Elle me fixe en plissant les yeux, puis grogne et consent à me libérer. Je me ré- ajuste en grimaçant, elle m'a sacrément fait mal aux aisselles, et j'inspire profondément avant de tout déballer d'une traite:

-On-a-passé-la-nuit-ensemble-au-mariage-de-mon-frère-parce-qu'on-avait-trop-bu-je-ne-m'ensouviens-pas-et-de-toutes-façons-il-m'a-repoussé-le-lendemain-matin-fin-de-l’histoire.

Je suis à bout de souffle à la fin de ma tirade.

- Voilà. Je conclus piteusement en triturant le bord de mon sandwich.

Jane en a la mâchoire qui se fracasse au sol, Elsa me regarde avec des yeux exorbités, tandis que Julian applaudit en répétant « Je le savais! ». Quant à Charles? Il continue de manger. Imperturbable.

- Sacrée mère de Dieu en petite culotte... Souffle Jane.

- Comme tu dis.

Afficher en entier
Extrait de Projet : friendzone ajouté par SherCam 2018-03-18T16:10:25+01:00

Je suis en plein monde des Bisounours, en train de chevaucher une licorne qui pète des paillettes roses. Oui, à ce point.

Afficher en entier
Extrait de Projet : friendzone ajouté par Pauline-9 2018-02-10T00:28:08+01:00

Et je me retourne telle une diva glamour!

Avant de coincer mon débardeur dans un pas de vis qui dépasse du chambranle, et de le déchirer sur plusieurs centimètres. Et voilà. C’est ça d’acheter ses vêtements pas chers… Je reste figée, dépitée, et sens les regards de tous les hommes braqués sur moi. Hé merde… J’ai failli réussir. Pourquoi faut-il que ça arrive toujours au mauvais moment ? Pourquoi ?! Foutu karma ! Mais une illumination me vient soudain. Je repense à cette vieille publicité de Mentos –The Freshmaker !- où une femme casse son talon dans la rue, et décide de casser le second pour se retrouver à niveau et continuer à

marcher. C’est ça que je dois faire. Ne pas avoir honte et faire comme si de rien n’était. Je me retourne donc gracieusement, arrache le reste du t-shirt coincé, et alors que le tissu pend lamentablement sur mon ventre, je le retire. Je porte ma brassière de sport en dessous. La rose avec un décolleté en V qui met relativement bien ma poitrine en valeur. J’aperçois Samuel et Mark qui

écarquillent les yeux comme des lapins en plein phares. Je tends ce qui reste de mon t-shirt à ce dernier et souris à la cantonade.

- J’avais chaud de toute façon…

Et PAF ! Je viens de passer de pauvre gourde, à méga femme fatale ! Et sans Photoshop ! Je fais un au revoir coquet à Mark, sans un regard pour Sam et m’éloigne dans le couloir en roulant des fesses.

Un partout, balle au centre.

Afficher en entier
Extrait de Projet : friendzone ajouté par viedefun 2017-11-29T18:21:27+01:00

- Alors Fat Tannen? On se balade dans le coin? Oui, mon nom de famille est Tannen. Comme Biff Tannen dans Retour vers le futur. Le méchantvilain-pas-beau-et-pas-intelligent de la trilogie. Du coup Cameron s’était fait un plaisir de faire un amalgame entre mon poids, mon nom et ce personnage. Ça avait donné Fat Tannen. Et il en était très fier.

Afficher en entier