Livres
469 534
Membres
436 927

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par SkeletonGirl 2019-06-26T19:11:11+02:00

À présent défilaient dans sa tête une multitude d'images venant d'un temps où la vie était encore pleine de promesses. Elle et son frère sautant dans les dunes, leurs parents leur criant d'arrêter, d'arrêter...

Pourquoi fallait-il toujours arrêter ? N'était-ce pas dans ces dunes qu'elle s'était sentie vraiment libre pour la première fois de sa vie ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par SkeletonGirl 2019-06-26T19:10:41+02:00

"Pour faire fuir le chagrin, il faut chanter, disait sa mère chaque fois qu'elle se disputait avec son père. Et en chantant assez fort, en plus, on a une chance de faire fuir le gars en même temps", ajoutait-elle avec humour. Elle n'avait pas tort

Afficher en entier
Extrait ajouté par SkeletonGirl 2019-06-25T21:32:23+02:00

Et bien qu'il n'ait pas particulièrement envie de faire ce qu'il allait faire, l'heure était maintenant venue de passer à l'acte.

Afficher en entier
Extrait ajouté par SkeletonGirl 2019-06-25T21:29:54+02:00

Pourquoi avoir laissé ces classeurs de toutes les couleurs prendre la place de bons romands dans la bibliothèque ? Pourquoi la moindre surface horizontale de cette pièce était-elle encombrée de photocopies et de coupures de journaux ? Pourquoi avait-il consacré sa vie entière à son travail, au lieu de s'occuper des gens qui l'aimaient ?

En fait, il le savait très bien.

Afficher en entier
Extrait ajouté par SkeletonGirl 2019-06-25T21:15:56+02:00

A l'instant où la réalité reprit ses droits et où son coeur renonça enfin, elle se souvint du choc quand la voiture l'avait percutée, du bruit de ses os brisés, des branches de l'arbre qui la retenait prisonnière, du rendez-vous qu'elle...

Afficher en entier
Extrait ajouté par Stephanelefort 2016-12-20T17:03:15+01:00

« Hé, chef, réveillez-vous. Votre téléphone n’arrête pas de sonner. »

Carl leva un regard las vers Assad. Ce matin encore, sa combinaison de peintre était blanche. À le voir jaune des pieds à la tête, lui plutôt noir en temps normal, c’était à se demander comment la peinture avait malgré tout atterri sur le mur.

« Tu viens de m’interrompre dans un processus de réflexion compliqué, Assad, riposta Carl en retirant à contrecœur ses pieds de la table.

– OK ! Désolé ! » Deux fossettes surgirent dans la jungle des poils de barbe de son assistant. Carl se demanda ce qui brillait dans les deux billes noires et joviales de ses yeux. Une lueur d’ironie, peut-être ?

« Je sais que la soirée d’hier a été dure, alors, chef, reprit Assad. Mais c’est à cause de Rose, vous comprenez.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Jean-Bernard 2016-10-31T00:23:42+01:00

– Patience, ce n’est pas tout. Quand on fait le tour des personnages les plus éminents dans l’histoire des religions, on s’aperçoit qu’ils ont de nombreux points communs. Je vous ai exposé les similitudes entre la vie d’Horus et celle du Christ, eh bien, figurez-vous qu’on retrouve les mêmes similitudes dans d’autres religions : la date de naissance, les rois, l’étoile, les disciples, les miracles, la trahison, la crucifixion, la mort et la résurrection, pour ne citer que les points essentiels. On raconte la même histoire à propos du dieu Attis en Grèce et du dieu Mithra en Perse mille deux cents ans avant Jésus-Christ, de Krishna en Inde neuf siècles avant Jésus-Christ, de Dionysos en Grèce cinq cents ans avant Jésus-Christ. Mais aussi dans d’autres lieux comme l’Hindoustan, les Bermudes, le Tibet, le Népal, la Thaïlande, le Japon, le Mexique, la Chine et l’Italie. Et ma liste n’est pas exhaustive. Chaque fois, c’est la même histoire avec d’infimes altérations. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Jean-Bernard 2016-10-31T00:23:10+01:00

Le professeur hocha la tête. « Les douze signes forment un cercle autour de la terre qu’on appelle le zodiaque. En une année, le soleil décrit un large tour en suivant ce cercle pendant que la terre, elle, tourne sur elle-même en l’espace de vingt-quatre heures en suivant un cycle bref entre les quatre points appelés le levant, le zénith, c’est-à-dire le point le plus haut dans le ciel, le couchant et enfin le nadir, qui est le point le plus bas. Vous me suivez ? »

Carl acquiesça. Cela paraissait assez évident. « Moi j’appelle ça le matin, le midi, le soir et la nuit », dit-il, laconique.

Le professeur sourit, indulgent. « D’un point de vue astronomique, ce schéma correspond aux solstices d’été et d’hiver et aux deux équinoxes. Si on trace les deux axes entre le zénith et le nadir et entre le levant et le couchant, on obtient une croix traversant les arcs solaires, connue communément sous le nom de croix du Soleil. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par GladysditeRaton 2016-05-08T13:28:26+02:00

Que pouvez-vous me dire sur la trajectoire du corps? poursuivit Carl. L'a-t-on soigneusement étudiée? A-t-on observé des branches cassés dans l'axe où la victime a été projetée. A-t-on pu déduire quoi que ce soit de la position du cadavre sur la branche ou de celle du vélo dans les fourrés?

Afficher en entier
Extrait ajouté par GladysditeRaton 2016-05-08T13:26:11+02:00

En tout cas, il (Carl), n'avait encore jamais entendu un être humain capable de passer d'un ronflement supersonique à un sifflement plaintif digne d'un vieil orgue d'église. Le soliste était aussi infatigable qu'impossible à réveiller

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode