Livres
458 492
Membres
411 908

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Promesses, Tome 1 : Le Rocher aux Promesses



Description ajoutée par katia1612 2013-11-19T10:47:26+01:00

Résumé

Carrick Francis a passé la majeure partie de sa vie à sauter à pieds joints dans les problèmes. La seule chose qui l’a sauvé de la prison, ou pire, est sa dévotion absolue envers Deacon Winters. Deacon a été sa raison et son salut durant une enfance misérable de maltraitance, et Crick ferait tout pour rester à jamais avec lui. Aussi, lorsque le père de Deacon meurt, Crick suspend ses projets universitaires pour aider Deacon, tout comme Deacon l’a aidé auparavant.

Le plus grand souhait de Deacon est de voir Crick échapper à ses souvenirs et à la ville où ils ont grandi, afin que Crick puisse jouir d’un avenir plus rayonnant. Mais après deux ans de sentiments refoulés et de tentations, le maladivement timide Deacon succombe finalement aux avances insistantes de Crick et reconnaît se voir faire partie de la vie du jeune homme.

Alors Deacon est presque détruit en découvrant que Crick attendait qu’il le repousse, exactement comme la famille de Crick l’avait fait par le passé. Quand le don de Crick pour prendre des décisions sur des coups de tête le conduit loin de chez lui, Deacon finit abandonné, traumatisé et seul, luttant pour reforger son cœur dans un monde où l’amour avec Crick est une promesse, mais en aucun cas une certitude.

Afficher en entier

Classement en biblio - 65 lecteurs

Commentaires les plus appréciés

Pas apprécié

Amy Lane est une auteure que l'on apprécie où pas, dans mon cas même si son style n'est pas ma tasse de thé, je reconnais volontiers qu'elle sait écrire et surtout qu'elle sait faire vibrer le petit côté fleur bleue des lectrices. Attention, rien de péjoratif de ma part, j'aime le romantisme, voire même la romance sucrée qui fait soupirer mais en version light. Le problème de cette auteure c'est qu'elle est incapable de ne pas faire souffrir ces héros et lorsqu'elle s'y met ce n'est jamais à petite dose, et dans cette romance c'est même carrément l'overdose pour notre pauvre couple. Tous les malheurs inimaginables s'abattent sur chacun d'eux puis sur le couple, c'est un véritable festival à tel point que je m'attendais même à un tremblement de terre...

L'histoire entre Deacon Winters et Carrick James Francis dit Crick s'écoule sur plus d'une décennie, après l'introduction par l'intermédiaire d'un prologue qui nous permet de faire la connaissance de Crick, nous faisons un retour en arrière qui nous transporte treize années auparavant. Cette première partie est racontée par Crick, et commence au moment précis où il est tombé amoureux de la famille et du ranch Winters, puis nous voyons défiler les onze années qui ont suivies. C'est la partie qui nous fait comprendre l'attachement profond du jeune adolescent pour celui qui va le maintenir hors des mauvais sentiers. Il faut dire que l'environnement familial du jeune Crick est un pur cliché : un beau-père raciste et violent, une mère bigote qui délaisse ses enfants, un environnement milieu familial en opposition complète avec celui de Deacon. C'est aussi durant ces premières années qu'il se rend compte qu'il préfère vraiment les garçons aux filles et bien évidemment son attention est focalisée sur Deacon synonyme de la perfection.

Dans la seconde partie c'est Deacon qui relate l'histoire et nous en apprenons un peu plus sur lui car il faut dire qu'il ne s'exprime pas beaucoup par la parole. De plus l'auteure entretenant un mystère sur son orientation sexuelle, nous ne savons pas quels sentiments il a envers le jeune Crick, pitié, bonté innée, amitié ou amour fraternel. Par contre il est très présent ainsi que son père dans toutes les étapes qui vont marquer leur adolescence. Quand enfin, ils vont se dévoiler nous pensons que la romance va s'installer et bien non après un court moment, rebelote nous repartons pour la série de catastrophes qui vont occuper la majorité du récit quasiment jusqu'à la fin mettant la romance en arrière plan.

Amy Lane est une auteure avec un style auquel on n'adhère où pas, mais il faut lui reconnaitre un talent indéniable pour le drame avec un grand « D », où les héros doivent subir un véritable parcours du combattant pour arriver enfin au fameux « Happy Ending ». Ce n'est pas mon cas par contre je suis sûre que beaucoup de lectrices passeront un agréable moment.

Afficher en entier
Bronze

C'est le 1er livre que je lis de cette auteure et je suis assez partagée sur cette lecture.

De manière générale, j'ai eu un peu de mal avec l'écriture pas toujours très claire. Alors je ne sais pas si c'est le style de l'auteure ou un problème de traduction mais par moment j'ai trouvé que c'était un peu brouillon tout ça.

En ce qui concerne l'histoire, il arrive beaucoup de malheur à nos deux héros. C'est un peu les 7 plaies de l'Egypte revisitées à la sauce romance et c'est un poil trop dramatique. Les tuiles qui tombent sur le coin de la tronche toutes les 2 pages, ça va 5 min, mais par moment on aimerait bien souffler!

MAIS, mais, mais... Malgré ça, je dois avouer que j'ai quand même bien aimé. En grande partie parce que mon côté romantique ne peux pas résister à un amour aussi fort et sincère que celui que partage Crick et Deacon, et en partie parce que j'ai beaucoup apprécié le personnage de Crick, que l'on voit grandir et devenir un homme fort et assuré.

Donc au final un avis plutôt mitigé. A voir avec le prochain tome si les défauts disparaissent.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Très belle histoire, Amy Lane a un vrai talent pour donner vie à ses personnages, dépeindre leur psychologie de manière très juste, et nous faire partager leurs émotions.

Ajouter à son style rapide (un peu trop?), le suspense bien amené et à l'humour - parfois noir et sarcastique - bien présent, l'histoire devient difficile à lâcher.

Seul bémol, elle multiplie un peu trop les drames.

Spoiler(cliquez pour révéler)mal traitance sur enfant, agression, deux accidents de voiture dont un mortel, décès des parents, alcoolisme, grossesse adolescente, viol sur mineure, inondation, un cheval mort, un guerre, de graves blessures...

A certains moments, cela devient vraiment excessif, même si - en dépit de cela - le roman n'est jamais trop lourd ou trop glauque à lire. L'histoire reste belle est sensible.

Afficher en entier
Argent

L'histoire est très dure, très touchante, j'ai versé des larmes à deux passages (ça ne m'arrive pas souvent).

J'ai vraiment aimé les personnages, j'ai un peu moins aimé le retour en arrière sur le début du livre mais j'ai tellement était prise dans la lecture par la suite que je ne regrette pas d'avoir acheter ce livre.

Afficher en entier
Bronze

c'est un livre très prenant ! j'avais hésité vu les commentaires mais j'ai voulu me faire ma propre opinion et je ne le regrette pas ..

Afficher en entier
Or

Ce n'est pas le premier livre de l'auteur que je lis et je crois que celui-ci est mon préféré. Malgré les mauvaises critiques moi j'ai beaucoup aimé.

Il y a une dureté mais elle semble vrai pour une fois. C'est difficile mais il y a de l'Espoir. Ça m'a plu.

Afficher en entier
Argent

J'ai abordé ce roman avec circonspection, vu les critiques assez mitigées que j'ai pu lire. mais au final, j'ai beaucoup aimé. Il est vrai que le style de l'auteur est un peu déroutant parfois, assez heurté, mais cette relative sécheresse, et l'humour pince sans rire assez présent évite à l'histoire de sombrer dans le mélo larmoyant, alors même que le scénaro s'y prêterait. Car il est vrai que l'auteur n'épargne pas ses personnages ! Pauvre Deacon surtout, avec tout ce qui lui tombe dessus (il n'attendait plus que l'averse de sauterelles, mais c'est la seule chose qui lui sera épargnée) , on se dit qu'il aurait été plus en sécurité en Irak avec Carrick qu'en restant dans sa petite ville de bouseux bigôts !. C'est un peu trop. Mais du coup, on ne s'ennuie pas une seconde. Les personnages sont plutôt bien décrits, même si je trouve que leur psychologie, quoi qu'assez détaillée, manque un peu de finesse et de nuance. Mais ils sont attachants, presque plus par leurs défauts que par leurs qualités. Et l'histoire d'amour de Crick et Deacon est très belle, très forte. C'est ce qui me fait classer ce roman plutot en argent qu'en bronze, même si j'ai hésité un moment.

Afficher en entier
Pas apprécié

Amy Lane est une auteure que l'on apprécie où pas, dans mon cas même si son style n'est pas ma tasse de thé, je reconnais volontiers qu'elle sait écrire et surtout qu'elle sait faire vibrer le petit côté fleur bleue des lectrices. Attention, rien de péjoratif de ma part, j'aime le romantisme, voire même la romance sucrée qui fait soupirer mais en version light. Le problème de cette auteure c'est qu'elle est incapable de ne pas faire souffrir ces héros et lorsqu'elle s'y met ce n'est jamais à petite dose, et dans cette romance c'est même carrément l'overdose pour notre pauvre couple. Tous les malheurs inimaginables s'abattent sur chacun d'eux puis sur le couple, c'est un véritable festival à tel point que je m'attendais même à un tremblement de terre...

L'histoire entre Deacon Winters et Carrick James Francis dit Crick s'écoule sur plus d'une décennie, après l'introduction par l'intermédiaire d'un prologue qui nous permet de faire la connaissance de Crick, nous faisons un retour en arrière qui nous transporte treize années auparavant. Cette première partie est racontée par Crick, et commence au moment précis où il est tombé amoureux de la famille et du ranch Winters, puis nous voyons défiler les onze années qui ont suivies. C'est la partie qui nous fait comprendre l'attachement profond du jeune adolescent pour celui qui va le maintenir hors des mauvais sentiers. Il faut dire que l'environnement familial du jeune Crick est un pur cliché : un beau-père raciste et violent, une mère bigote qui délaisse ses enfants, un environnement milieu familial en opposition complète avec celui de Deacon. C'est aussi durant ces premières années qu'il se rend compte qu'il préfère vraiment les garçons aux filles et bien évidemment son attention est focalisée sur Deacon synonyme de la perfection.

Dans la seconde partie c'est Deacon qui relate l'histoire et nous en apprenons un peu plus sur lui car il faut dire qu'il ne s'exprime pas beaucoup par la parole. De plus l'auteure entretenant un mystère sur son orientation sexuelle, nous ne savons pas quels sentiments il a envers le jeune Crick, pitié, bonté innée, amitié ou amour fraternel. Par contre il est très présent ainsi que son père dans toutes les étapes qui vont marquer leur adolescence. Quand enfin, ils vont se dévoiler nous pensons que la romance va s'installer et bien non après un court moment, rebelote nous repartons pour la série de catastrophes qui vont occuper la majorité du récit quasiment jusqu'à la fin mettant la romance en arrière plan.

Amy Lane est une auteure avec un style auquel on n'adhère où pas, mais il faut lui reconnaitre un talent indéniable pour le drame avec un grand « D », où les héros doivent subir un véritable parcours du combattant pour arriver enfin au fameux « Happy Ending ». Ce n'est pas mon cas par contre je suis sûre que beaucoup de lectrices passeront un agréable moment.

Afficher en entier
Bronze

C'est le 1er livre que je lis de cette auteure et je suis assez partagée sur cette lecture.

De manière générale, j'ai eu un peu de mal avec l'écriture pas toujours très claire. Alors je ne sais pas si c'est le style de l'auteure ou un problème de traduction mais par moment j'ai trouvé que c'était un peu brouillon tout ça.

En ce qui concerne l'histoire, il arrive beaucoup de malheur à nos deux héros. C'est un peu les 7 plaies de l'Egypte revisitées à la sauce romance et c'est un poil trop dramatique. Les tuiles qui tombent sur le coin de la tronche toutes les 2 pages, ça va 5 min, mais par moment on aimerait bien souffler!

MAIS, mais, mais... Malgré ça, je dois avouer que j'ai quand même bien aimé. En grande partie parce que mon côté romantique ne peux pas résister à un amour aussi fort et sincère que celui que partage Crick et Deacon, et en partie parce que j'ai beaucoup apprécié le personnage de Crick, que l'on voit grandir et devenir un homme fort et assuré.

Donc au final un avis plutôt mitigé. A voir avec le prochain tome si les défauts disparaissent.

Afficher en entier

Date de sortie

Promesses, Tome 1 : Le Rocher aux Promesses

  • France : 2015-10-27 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 65
Commentaires 7
Extraits 0
Evaluations 15
Note globale 7.8 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Keeping Promise Rock (Promises #1) - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode