Livres
403 373
Membres
306 192

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Promise, Tome 2 : Insoumise ajouté par Megane84 2011-12-25T17:00:18+01:00

« "Attends," il dit. "Arrête-toi."

"Je ne vais pas m'arrêter," je lui dis.

"Ky," il dit. "Regarde derrière."

Je me tourne et dans la dernière lumière du soir, je la voie.

Cassia.

Même de loin, je sais que c'est elle, la façon dont ces cheveux sombres s’emmêlent avec le vent et comment elle se tient sur le rocher rouge de la sculpture. Elle est plus belle que la neige.

Est-ce réelle ?

Elle pointe le ciel.

[...]

Deux petites formes sombres regardent.

Sont-ils en train de me regarder ?

Est-ce lui ?

À cette distance, il n'y a seulement qu'une façon de savoir.

Je pointe le ciel.

Pendant un moment, rien ne se passe. Les formes se tiennent toujours et je me tiens froide et vivante et-

Il commence à courir.

Je fais mon chemin vers le bas des rochers, glissant, glissant, essayant d'arriver à la plaine. Je souhaite, je pense, mes pieds maladroits, bouge trop vite, pas assez rapide, je souhaiterais pouvoir courir, je souhaiterais écrire un poème en entier, je souhaiterais garder la boussole-

Et puis, je rejoins la plaine et ne souhaite rien d'autre que ce que j'ai.

Ky. Il court vers moi.

Je ne l'ai jamais vu courir comme cela, vite, libre, fort, sauvage.

Il est si beau, son corps bouge tellement bien.

Il s'arrête juste assez près, pour que je voient le bleu de ces yeux et que j'oublie le rouge sur mes mains et le vert que j'aimerai porter.

"Tu es ici", il me dit, respirant difficilement et avidement. La sueur et la saleté recouvrent son visage, et il me regarde comme si j'était la seule chose dont il avait besoin de voir.

J'ouvre ma bouche pour lui dire que oui. Mais j'ai seulement le temps de respirer avant qu'ils mettent fin à la dernière distance entre nous. Tout ce que je sais, c'est le baiser.»

Afficher en entier
Extrait de Promise, Tome 2 : Insoumise ajouté par DML12 2012-05-01T19:22:58+02:00

Soudain, je comprends ce que symbolisent ces entailles pour lui.

Non pas le temps qu'il a survécu, mais les jours passés loin d'elle.

Point de vue de KY , p.208

Afficher en entier
Extrait de Promise, Tome 2 : Insoumise ajouté par Enorah 2012-04-23T14:19:22+02:00

"Il y a de la beauté en chacun de nous. Chez Ky, ce sont ses yeux que j'ai remarqué en premier. Et ils me plaisent encore. Mais quand on aime, on ne cesse de contempler l'autre, encore et encore. On remarque le dos de la main, la courbure de la nuque, la démarche. Au début, on est aveuglé, on voit l'être aimé dans son entier, un tout magnifique ou la somme magnifique de détails non moins magnifiques. Mais ensuite, on détaille celui qu'on aime: on commence à voir des pourquoi: pourquoi il marche comme ci, pourquoi il ferme les yeux comme cela...et on apprend à aimer également ces détails, d'un amour plus subtil et plus complet."

Afficher en entier
Extrait de Promise, Tome 2 : Insoumise ajouté par DML12 2012-05-01T19:24:58+02:00

- Et toi, à quoi tu penses quand tu entends mon nom ?

- A beaucoup de chose, susurre t-il d'une voix douce qui me donne la chair de poule. A ça, à la Colline, au Labyrinthe, à tous les endroits où nous sommes allés ensemble.

Il recule d'un pas. Je sens son regard sur moi. Je retiens mon souffle en imaginant tout ce qu'il voit.

- A tous les endroits où nous ne sommes pas encore allés ensemble, ajoute-t-il d'une voix pleine de défi.

P.272

Afficher en entier
Extrait de Promise, Tome 2 : Insoumise ajouté par Ismaire 2012-04-20T14:41:45+02:00

Elle nous lance un regard dans lequel je décèle une émotion -de la pitié. Elle est désolée pour nous. Pour moi.

Elle ne devrait pas. Pas plus que quiconque à bord de ce dirigeable. J'arrive enfin dans les Provinces lointaines.

Je m'imagine que Ky sera là pour m'accueillir à l'atterissage. Que je vais le retrouver d'ici quelques minutes. Lui toucher la main et plus tard, dans le noir, effleurer ses lèvres.

-Tu souris, remarque Indie.

-Je sais.

Afficher en entier
Extrait de Promise, Tome 2 : Insoumise ajouté par anonyme 2012-05-11T18:37:52+02:00

"Il s'arrête juste à temps pour que je voie le bleu de ses yeux, que j'oublie le rouge sur mes mains et le vert de la robe que j'aurais aimé porter.

- C'est toi, c'est bien toi, souffle-t-il d'une voix rauque.

Il est en sueur, couvert de poussière, et il me regarde comme s'il n'y avait plus que moi sur la terre.

J'ouvre la bouche pour dire oui, mais il est déjà contre moi. Et ses lèvres se posent sur les miennes."

Afficher en entier
Extrait de Promise, Tome 2 : Insoumise ajouté par Enorah 2012-04-23T14:10:38+02:00

« Des trombes d’eaux tombent du ciel, et ça me fait penser à la neige. Aux tableaux peint avec de l’eau. Aux poèmes murmurés entre deux baisers. Trop beaux pour durer »

Afficher en entier
Extrait de Promise, Tome 2 : Insoumise ajouté par Ophie 2012-11-06T18:44:34+01:00

"L'amour a différentes nuances. La façon dont j'aimais Cassia lorsque je pensais qu'elle ne m'aimerait jamais. La façon dont je l'aimais sur la Colline. La façon dont je l'aime maintenant qu'elle est venue ici pour me retrouver. C'est différent. Plus profond. Déjà, avant, je pensais l'aimer et la désirer, mais tout en avançant dans le canyon, je réalise que mon amour a pris une tout autre nuance. Peut-être même une tout autre couleur."

Afficher en entier
Extrait de Promise, Tome 2 : Insoumise ajouté par Enorah 2012-04-23T14:13:03+02:00

"- Eli va s'en tirer, pas vrai? demande Cassia

- Il a fait son choix, dis-je.

- Je sais, murmure-t-elle, mais c'était un peu précipité.

C'est vrai. Comme le jour où ils sont venus me chercher à Oria. Et celui où mes parents sont morts. Et pareil pour Vick. Les adieux c'est comme ça. On ne peut pas toujours marquer comme on le souhaiterait le moment de la séparation - si douloureuse qu'elle soit. "

Afficher en entier
Extrait de Promise, Tome 2 : Insoumise ajouté par libellules 2012-04-23T19:03:40+02:00

Matched, tome 2 : Insoumise.

1er extrait :

Hors de la Société, les règles sont différentes.

Chercher la vérité.

Reconnaître l'amour.

Découvrir la liberté.

Une rébeillion est en marche...

2nd extrait :

"Je ne vais pas m'arrêter," je lui dis.

"Ky," il dit. "Regarde derrière."

Je me tourne et dans la dernière lumière du soir, je la voie.

Cassia.

Même de loin, je sais que c'est elle, la façon dont ces cheveux sombres s’emmêlent avec le vent et comment elle se tient sur le rocher rouge de la sculpture. Elle est plus belle que la neige.

Est-ce réelle ?

Elle pointe le ciel.

[...]

Deux petites formes sombres regardent.

Sont-ils en train de me regarder ?

Est-ce lui ?

À cette distance, il n'y a seulement qu'une façon de savoir.

Je pointe le ciel.

Pendant un moment, rien ne se passe. Les formes se tiennent toujours et je me tiens froide et vivante et-

Il commence à courir.

Je fais mon chemin vers le bas des rochers, glissant, glissant, essayant d'arriver à la plaine. Je souhaite, je pense, mes pieds maladroits, bouge trop vite, pas assez rapide, je souhaiterais pouvoir courir, je souhaiterais écrire un poème en entier, je souhaiterais garder la boussole-

Et puis, je rejoins la plaine et ne souhaite rien d'autre que ce que j'ai.

Ky. Il court vers moi.

Je ne l'ai jamais vu courir comme cela, vite, libre, fort, sauvage.

Il est si beau, son corps bouge tellement bien.

Il s'arrête juste assez près, pour que je voient le bleu de ces yeux et que j'oublie le rouge sur mes mains et le vert que j'aimerai porter.

"Tu es ici", il me dit, respirant difficilement et avidement. La sueur et la saleté recouvrent son visage, et il me regarde comme si j'était la seule chose dont il avait besoin de voir.

J'ouvre ma bouche pour lui dire que oui. Mais j'ai seulement le temps de respirer avant qu'ils mettent fin à la dernière distance entre nous. Tout ce que je sais, c'est le baiser.»

3e extrait :

Je grimpe vers toi dans la nuit,

M'attends-tu là-haut, dans les étoiles ?

4e extrait :

A ma grande surprise, elle se met à réciter des vers d'une voix douce, très différente du ton brusque qu'elle emploie habituellement :

Chaque jour, le soleil suit son cours

Jusqu'au seuil de la nuit.

Chaque nuit, les toiles luisent toujours

Haut dans le ciel, sans bruit.

Sur son bateau, un jour,

Elle filera jusqu'au rivage, eh oui.

5e extrait :

Elle nous lance un regard dans lequel je décèle une émotion -de la pitié. Elle est désolée pour nous. Pour moi.

Elle ne devrait pas. Pas plus que quiconque à bord de ce dirigeable. J'arrive enfin dans les Provinces lointaines.

Je m'imagine que Ky sera là pour m'accueillir à l'atterissage. Que je vais le retrouver d'ici quelques minutes. Lui toucher la main et plus tard, dans le noir, effleurer ses lèvres.

-Tu souris, remarque Indie.

-Je sais.

(de ismaire)

6e estrait :

"Il y a de la beauté en chacun de nous. Chez Ky, ce sont ses yeux que j'ai remarqué en premier. Et ils me plaisent encore. Mais quand on aime, on ne cesse de contempler l'autre, encore et encore. On remarque le dos de la main, la courbure de la nuque, la démarche. Au début, on est aveuglé, on voit l'être aimé dans son entier, un tout magnifique ou la somme magnifique de détails non moins magnifiques. Mais ensuite, on détaille celui qu'on aime: on commence à voir des pourquoi: pourquoi il marche comme ci, pourquoi il ferme les yeux comme cela...et on apprend à aimer également ces détails, d'un amour plus subtil et plus complet."

(d'Enorah)

Libellules.

(ps : les extraits sont pris du livre, des autres extraits, ou des sites internet de livres...)

Afficher en entier