Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Extraits

Propos sur les pouvoirs - Alain

Par x-Key le 04-12-2010 Editer
Propos sur les pouvoirs
Je ne dis pas seulement que je n’ai aucune confiance dans aucun genre de chef ; ce serait peut dire. Au fond je suis assuré que tout chef sera un détestable tyran si on le laisse faire. Pourquoi j’en suis assuré ? Parce que je sais très bien ce que je ferais si j’étais général ou dictateur. Les passions qui se rapportent à ce genre de métier ne sont jamais qu’endormies. Quel bonheur d’avoir une garde de fidèle ! Qu’il est agréable de ne jamais revenir sur un ordre ; de ne plus y penser ; d’écraser tout ce qui résiste, comme une grande machine qui passe ! Quel bonheur aussi de jouer le grand jeu, de défier, de risquer de braver !
Par x-Key le 04-12-2010 Editer
Propos sur les pouvoirs
L'élite n'aime pas la République... Cela n'est pas sans inconvénients, parce que les hommes de cette espèce font ce qu'il est convenu d'appeler l'opinion... Tous ont cela en commun qu'ils participent à la vie brillante et qu'ils ne songent qu'à s'établir aussi solidement qu'ils le pourront dans le cercle des riches, par relations et par mariages.
Par x-Key le 04-12-2010 Editer
Propos sur les pouvoirs
Notre élite ne vaut rien; mais nous ne devons pas nous en étonner; aucune élite ne vaut rien; non pas par sa nature; car l'élite est naturellement ce qu'il y a de meilleur; mais pas par ses fonctions. L'élite, parce qu'elle est destinée à exercer le pouvoir, est destinée aussi à être corrompue par l'exercice du pouvoir. Je parle en gros; il y a des exceptions.
Par x-Key le 04-12-2010 Editer
Propos sur les pouvoirs
Le mouton est mal placé pour juger; aussi voit-on que le berger de moutons marche devant, et que les moutons se pressent derrière lui; et l'on voit bien qu'ils croiraient tout perdu s'ils n'entendaient plus le berger, qui est comme leur dieu... Les choses sont ainsi par la nature; car il est vrai que le berger pense beaucoup aux moutons et au bien des moutons; les choses ne se gâtent qu’à l'égorgement mais c'est chose prompte, séparée, et qui ne changent pas les sentiments.
Par x-Key le 04-12-2010 Editer
Propos sur les pouvoirs
Je connais trois formules qui peuvent tirer d'embarras n'importe qui au sujet de n'importe quoi. Il faut d'abord dire de toute opinion et à toute contradiction : "C'est très intéressant." Il faut dire ensuite au principal antagoniste : "Nous sommes parfaitement d'accord." Après quoi il suffit d'ajouter que le problème, pour les détails, est soumis présentement aux spécialistes les plus réputés, pour être sûr qu'il n'arrivera rien.
Par x-Key le 04-12-2010 Editer
Propos sur les pouvoirs
Obéir en résistant, c'est tout le secret. Ce qui détruit l'obéissance est anarchie; ce qui détruit la résistance est tyrannie. Ces deux maux s'appellent, car la tyrannie employant la force contre les opinions, les opinions, en retour, emploient la force contre la tyrannie et inversement, quand la résistance devient désobéissance, les pouvoirs ont beau jeu pour écraser la résistance, et ainsi deviennent tyranniques.
Par x-Key le 04-12-2010 Editer
Propos sur les pouvoirs
Ne croyez jamais ce que dit un homme d'État. C'est un homme qui parle de son métier, et qui quelquefois en parle bien; mais il n'est pas dans l'ordre que l'on mette tous les métiers à la gêne pour que le plombier par exemple fasse aisément et agréablement le sien.
Par x-Key le 04-12-2010 Editer
Propos sur les pouvoirs
Un terrassier porte son opinion comme il porte son large pantalon... c'est que cet homme fort ne s'inquiète pas de savoir s'il plait ou déplait. Mais tout ce qui est bourgeois vit de plaire, ou tout le moins de ne pas déplaire. Le costume bourgeois lui-même détourne de chercher bagarre. La conversation bourgeoise est de repos, quand elle n'est pas précaution.
Par x-Key le 04-12-2010 Editer
Propos sur les pouvoirs
Or qu'est-ce qui résiste ? Ce n'est point l'humeur. L'humeur est instable; un quart de vin l'apaise. Ce qui résiste, c'est ce qui sait parler, ce qui raisonne à part soi, ce qui instruit autour, ce qui juge le chef. L'esprit donc, s'il n'est chef de répression sera chef de révolte. Il s'agit donc de discerner l'esprit partout où il se cache, et de lui donner pouvoir, et de ne point permettre qu'il refuse pouvoir.
Par x-Key le 04-12-2010 Editer
Propos sur les pouvoirs
Les hommes ne sont point ainsi bâtis qu'on puisse en faire deux groupes, dont les uns ne mériteraient aucune confiance, tandis que les autres la mériteraient toutes.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.