Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Proxy : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Chronique du Tueur de Roi, Troisième Journée - Les Portes de pierre Chronique du Tueur de Roi, Troisième Journée - Les Portes de pierre
Patrick Rothfuss   
Titre provisoire ?
Dans une interview, P.R a annoncé que la parution anglaise serait surement en 2014.
Lien --> (anglais) http://twit.tv/show/triangulation/99

par Ivalnur
La Musique du silence La Musique du silence
Patrick Rothfuss   
"La Musique du Silence" est une plongé lyrique dans l'univers sans pareil d'Auri. Si cette nouvelle n'est certainement pas écrite pour dévoiler l'épais mystère qui nimbe ce personnage adorable, les 160 pages nous permettent de mieux la connaitre, de mieux la comprendre et l'on trouve tout de même quelques informations diluées au fil de ces 7 jours passées avec elle dans le Sous-Monde, nous laissant entrevoir une histoire et un destin bien plus important et complexe que ce à quoi l'on pouvait s'attendre. Auri risque d'avoir un rôle clé dans le prochain tome des "Chroniques du Tueur de Roi", pour notre plus grand plaisir.

par Aquila
Les Salauds Gentilshommes, Tome 4 : L'épine d'Emberline Les Salauds Gentilshommes, Tome 4 : L'épine d'Emberline
Scott Lynch   
Je l'ai trouver meilleur que les précédents.
Plus d'action, normale, c'est la guerre.
En plus, il y a une quête de soi.
Une bonne fin.

par Luc35
Magyk, tome 7: Fyre Magyk, tome 7: Fyre
Angie Sage   
Fin de la série après 7 tomes. Au final je comprends assez pourquoi la série n'a pas été éditée en français. Je l'ai trouvé assez creux et prévisible au niveau de l'histoire. On sent que Sage l'a écrit pour finir l'histoire. Après l'histoire reste intéressante et on est content de voir l'histoire se terminer pour tous les personnages.

En gros je reste assez mitigé sur ce dernier tome et n'est pas (et de loin par rapport à l'excellent tome 5) le meilleur de la série

par mltl
Lockwood & Co tome 5 : The Empty Grave Lockwood & Co tome 5 : The Empty Grave
Jonathan Stroud   
Bonjour, le livre sortiras t-il en France?
Darkwood, tome 1 : La nuit de la lune bleue Darkwood, tome 1 : La nuit de la lune bleue
Simon R. Green   
Voici un roman qui attendait depuis fort longtemps dans ma bibliothèque, heureusement grâce à la proposition de lecture commune de Iluze, je suis parvenue à enfin le sortir de mon étagère.

Ma première impression fut, quelle sacrilège de l'avoir laissé aussi longtemps dans l'oublie.

Ce fantasy qui ne paye pas de mine m'a, dès les premières pages conquise de part un humour omniprésent m'ayant souvent provoquée des éclats de rires. Nous nous retrouvons, une fois le premier chapitre entamé dans l'obligation d'esquissé des sourires. Le preux chevalier et prince Rupert perd d'entrée de jeu de sa superbe, affublé d'une immonde et imposante armure l'empêchant de bouger. Juché sur son fidèle destrier La Licorne qui, à défaut de se taire face à son maitre se retrouve à avancer et ployer sous le poids de son hôte. Nous pénétrons dans les aspirations et pensées du Prince Rupert, ce dernier se remémorant les histoires des Ménestrels contant les quêtes héroïques de ses défunts ancêtres mais, en ayant pris le soin d'omettre certain détails fort important comme, le soucis d'éviter les fruits de la forêt ayant des effets laxatif et surtout le timing approprié à adopter pour enlever son armure dans les temps pour soulager sa vessie.
Le ton est donc donné et nos vieux contes ne sont pas épargnés et cela fait du bien.
Le prince Rupert est envoyé au début du récit dans une quête, celle de tuer un dragon. Le Roi John en a décidé ainsi afin que son fils puisse prouver sa valeur mais Rupert n'est pas dupe, la seule chose que son Père attend c'est bel et bien sa disparition. Rupert n'en n'a cure et veut prouver à qui le veut qu'il en est capable. Se retrouvant après de longue et périlleuses péripéties lui ayant infligé des cicatrices externes et des traumas internes, le prince parvient enfin devant l'antre du dragon. Dans une attitude et un langage très théâtrale Rupert criera haut et fort son défi à la bête. Le dragon apparaitra et lui proposera un deal, il accepte de le suivre si le prince abandonne l'idée de le tuer et, en bonus il aura une princesse à ramener dans son Royaume. Cette dernière dénommée Julia a été envoyé par sa famille comme sacrifice car se refusant à un mariage arrangé. Le dragon n'ayant pas voulu lui ôter la vie, cette dernière s'est retrouvée à vivre avec lui tout en lui intimant ses ordres. N'est pas bourreau qui veut . Julia porte le titre de princesse mais ce dernier ne lui sied pas au vu de son attitude. Jeune femme indépendante et ne discutant qu’après avoir frappé. Amusée par ce prince chevauchant une licorne, elle acceptera de le suivre dans son Royaume De La Forêt accompagné du dragon collectionneur de papillon et de La Licorne peureuse.

L'auteur a eu le don de savoir mélanger divers genre. à première vu nous pensons être dans une parodie qui m'a souvent rappelé le film Shrek, hors il n'en n'est rien. Le récit assez désopilant au début s’avérera au fur et à mesure de l'avancé de l'histoire assez sombre, violent et glauque. Tous les personnages assez charismatiques apportant énormément au roman évolueront au rythme des drames les frappant peu à peu.
Je me suis très vite attachée au prince Rupert pourvu d'énormément d'humour corrosif, d'intelligence et sachant user de la dérision pour se sortir des pièges de la cour. Chevalier très attachant, courageux, loyale et intègre. Sa relation avec tous les personnages gravitant autour de lui prêtant à sourire. Sa relation avec Julia étant bien au centre de cette aventure. Cette fière princesse m'a parfois fait penser à Fiona de Shrek. Épéiste aguerris pouvant tenir tête à tous les chevaliers de la cour, défendant bec et ongle l'honneur de Rupert en cassant quelques mâchoires et virilité masculine en passant. Une princesse à la fois forte, fragile et touchante.
La licorne, fidèle monture de Rupert possédant énormément de caractère et très fidèle vis à vis de celui qu'il considère pas seulement comme son maitre mais comme un ami. Destrier assez drôle ne pensant qu'à fuir lors des combats, trouvant souvent des cachettes derrière les arbres et ayant la mauvaise habitude de marquer les tentures du château dû au stresse.
Le dragon ayant également un rôle atypique. Ressassant assez souvent sa vieillesse et souffrant de solitude. Ayant pour seule richesse et passion sa collection de papillon. Un personnage à part entière prêt à tout pour ses nouveaux amis.
D'autres sont également présent comme le Roi John, son ami et astrologue Thomas, Le champion de la cour et le frère ainé de Rupert appelé à reprendre la couronne, Harald. Celui là m'a également fait beaucoup sourire par moment de part le lien qu'il aura avec Julia, j'ai encore en tête leur partie de morpions et les raclés subis par le futur Roi. Sacrée Julia! Cependant comme tous les personnages crées par Simon.R Green il sera pourvu d'une part sombre et glaçante.

Qu'ajouter de plus? J'ai beaucoup apprécié ma lecture que j'avais pourtant redouté avant de pouvoir la commencer. Le nombre de pages étant assez conséquente, j'avais peur de m'ennuyer, hors il n'en a été heureusement rien. L'auteur a une écriture fluide et drôle nous poussant à dévorer chaque chapitre avec délectation. En parlant d'eux, j'ai été assez surprise de constater que les chapitres étaient monstrueusement grand, juste pour citer le premier: 75 pages.
Pour conclure je dirai que ce fut pour moi une lecture fraiche et divertissante alliant humour, drame et atmosphère glauque, une habile alternance nous transportant sans réelles fausses notes.

par Luna05
Beyond the Black Door Beyond the Black Door
AdriAnne Strickland   
Kamai was warned never to open the black door, but she didn't listen ...

Everyone has a soul. Some are beautiful gardens, others are frightening dungeons. Soulwalkers―like Kamai and her mother―can journey into other people's souls while they sleep.

But no matter where Kamai visits, she sees the black door. It follows her into every soul, and her mother has told her to never, ever open it.

When Kamai touches the door, it is warm and beating, like it has a pulse. When she puts her ear to it, she hears her own name whispered from the other side. And when tragedy strikes, Kamai does the unthinkable: she opens the door.

par Bellamy
City of Strife City of Strife
Claudie Arseneault   
Isandor, City of Spires.

A hundred and thirty years have passed since Arathiel last set foot in his home city. Isandor hasn’t changed—bickering merchant families still vie for power through eccentric shows of wealth—but he has. His family is long dead, a magical trap has dulled his senses, and he returns seeking a sense of belonging now long lost.

Arathiel hides in the Lower City, piecing together a new life among in a shelter dedicated to the homeless and the poor, befriending an uncommon trio: the Shelter’s rageful owner, Larryn, his dark elven friend Hasryan, and Cal the cheese-loving halfling. When Hasryan is accused of Isandor's most infamous assassination of the last decade, what little peace Arathiel has managed to find for himself is shattered. Hasryan is innocent… he thinks. In order to save him, Arathiel may have to shatter the shreds of home he’d managed to build for himself.

Arathiel could appeal to the Dathirii—a noble elven family who knew him before he disappeared—but he would have to stop hiding, and they have battles of their own to fight. The idealistic Lord Dathirii is waging a battle of honour and justice against the cruel Myrian Empire, objecting to their slavery, their magics, and inhumane treatment of their apprentices. One he could win, if only he could convince Isandor’s rulers to stop courting Myrian’s favours for profit.

In the ripples that follow Diel’s opposition, friendships shatter and alliances crumble. Arathiel, the Dathirii, and everyone in Isandor fights to preserve their homes, even if the struggle changes them irrevocably.

--------

City of Strife is the first installment of the City of Spires trilogy, a multi-layered political fantasy led by an all LGBTQIAP+ cast. Fans of complex storylines criss-crossing one another, elves and magic, and strong friendships and found families will find everything they need within these pages.