Livres
458 404
Membres
411 662

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Psychanalyse des contes de fées



Description ajoutée par x-Key 2011-04-03T17:36:45+02:00

Résumé

Contrairement à ce que l'on affirme trop souvent, les contes de fées ne traumatisent pas les jeunes lecteurs. Ils répondent de façon précise et irréfutable à leurs angoisses, en les informant des épreuves à venir et des efforts à accomplir.

Tel est en effet le postulat de ce livre majeur où Bruno Bettelheim nous éclaire sur la fonction thérapeuthique de ces contes pour l'enfant et l'adolescent jusqu'à la puberté.

Grâce à cet ouvrage, illustré d'exemples tirés d'un patrimoine sans âge, des "Mille et une nuits" aux frères Grimm, de "Cendrillon" à "Blanche-Neige" et à la "Belle au bois dormant", nous n'avons plus, nous parents, le même regard sur ces contes de fées qui offrent à nos enfants une chance de se comprendre mieux au sein du monde complexe qu'ils vont devoir affronter.

Afficher en entier

Classement en biblio - 290 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par siegrid 2010-07-01T11:07:19+02:00

Extrait de « Psychanalyse des contes de fées » de Bruno Bettelheim

Edition Robert Laffon 1976 .p17

« Les contes de fées et la conjoncture existentielle

Pour pouvoir régler les problèmes psychologiques de la croissance (c’est à dire surmonter les déceptions narcissiques, les dilemmes eodipiens, les rivalités fraternelles ; être capable de renoncer aux dépendances de l’enfance ; affirmer sa personnalité, prendre conscience de sa propre valeur et de ses obligations morales), l’enfant a besoin de comprendre ce qui se passe dans son être conscient et, grâce à cela , de faire face également à ce qui se passe dans son inconscient . Il peut acquérir cette compréhension non pas en apprenant rationnellement la nature et le contenu de l’inconscient , mais en se familiarisant avec lui, en brodant des rêves

éveillés, en élaborant et en ruminant des fantasmes issus de certains éléments du conte qui correspondent aux pressions de son inconscient ………

Tel est exactement le message que les contes de fées, de mille manières différentes, délivrent

à l’enfant : que la lutte contre les graves difficultés de la vie sont inévitables et font partie intrinsèque de l’existence humaine , mais que si, au lieu de se dérober , on affronte fermement les épreuves inattendues et souvent injustes , on vient à bout de tous les obstacles et on finit par remporter la victoire.»

Extrait de « Le conte et l’apprentissage de la langue » d’Anne Popet et Josépha

Herman-Bredel Edition RETZ 2002 p 35 p50

« Ecouter

Ecouter est l’un des apprentissages majeurs à l’école maternelle…Ecouter le « maître conteur », dans le halo du récit , n’exclut pas de réagir avec et dans le groupe à des instants particuliers , instants d’émotions intenses. Ces moments uniques prennent appui sur le silence consenti parce que l’on sait déjà -et même les plus jeunes-. Que c’est la promesse d’un plaisir partagé.

Raconter

…C’est permettre aux enfants d’imaginer un espace fictif et les scènes qui s’y déroulent tout en jouant aussi sur le non-dit.

C’est également alterner dialogues et récit en prêtant sa voix aux personnages et en rendant perceptible le passage de la parole de l’un à la parole de l’autre. ….. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Livre assez lourd à lire mais qui souligne l'importance des contes de fées pour le développement de l'enfant, très instructif. Il m'a donné l'envie de relire tous les contes que j'adorais dans mon enfance, et maintenant je les lis à mon petit frère. Conseil : savoir ce qu'est le ça, le moi et le surmoi avant de se lancer dans la lecture. Heureusement, ma cousine étudie la psychologie et m'a tout expliqué.

Afficher en entier
Diamant

Un livre excellent et une référence qui nous permets de mieux comprendre la psychologie infantile et ces contes de nôtre enfance. Un vrai coup de coeur ! Je le recommande !

Afficher en entier
Argent

Les contes de fées retraçant métaphoriquement les principales phases du développement de l'enfant et les conflits qui lui sont associés aident ce dernier à les apprivoiser. Ainsi en est-il notamment de la phase œdipienne (celle où l'enfant désire son parent de sexe opposé et rejette celui de son propre sexe). La figure récurrente de la méchante belle-mère (Blanche-Neige, Cendrillon) qui tente d'éloigner la fille de son père aide la petite fille à concilier sans culpabilité les désirs destructeurs qu'elle a à l'égard de sa propre mère avec l'amour immense qu'elle a pour elle. Cette dissociation réelle, dans le conte, de la bonne et de la mauvaise mère répond à une phase primordiale de l'évolution de la petite fille. La spécificité du conte par rapport au mythe d'Oedipe est de présenter à l'enfant un dénouement heureux. Les difficultés existent mais se résolvent.

On peut certes reprocher à Bruno Bettelheim d'être parfois caricatural dans ses analyses et de ne retenir des contes que ce qui entre dans sa grille de lecture; néanmoins, cet ouvrage a l'immense mérite de rappeler que les contes de fées représentent un trésor inestimable que peu d'histoires de la littérature enfantine actuelle peuvent égaler.

Afficher en entier
Diamant

Un livre qui m'a agréablement surprise par son contenu. On explore les contes de fées sous un nouveau regard et ce qui m'a plu c'est vraiment les explications sur les mécanismes psychologique de l'enfant, ce qui se passe dans son esprit en fonction de l' âge, ses relations avec ses parents. Un livre prenant qui m'a donné envie de relire tous ces contes.

Afficher en entier
Bronze

Une petite perle ce livre, surtout pour les curieux!

J'aime le lire de temps en temps, sans tenir compte de l'ordre des chapitres et c'est une pépite

Afficher en entier
Diamant

Une grille d'analyse intéressante des contes de fées, même si l'on n'est pas féru de psychanalyse. Les contes ont eu -ont encore- une utilisation thérapeutique affichée, en Inde par exemple.

Ecoutez ce qu'en dit Monsieur Bettleheim...

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai lu ce livre dans le cadre d'un travail personnel sur les contes de fées et j'ai été agréablement surprise par son contenu qui, malgré mes a priori, s'est révélé très utile.

Afficher en entier
Pas apprécié

Deception totale ! On m'a dit que des bonnes choses sur ce livre, je m'attendais a un truc extra eh bien l’atterrissage a été douloureux

Afficher en entier
Bronze

Un livre que j'ai dû lire pour l'école pendant ma jeunesse (j'ai donc dû le lire jusqu'au bout) ... un peu long à lire et qui dénature/analyse complètement les contes de mon enfance (moi, j'aimais préserver la part aux rêves) Je n'en ai donc pas garder un bon souvenir.

Afficher en entier
Pas apprécié

Lecteur accroches toi.

Perrault, les frères Grimm devaient avoir plusieurs siècles d'avance en psychologie infantile.

Tout celà pour dire que bien qu'ayant plusieurs fois essayé de lire ce livre je n'ai jamais pu aller + loin que la page 50

Afficher en entier

Date de sortie

Psychanalyse des contes de fées

  • France : 1999-09-30 - Poche (Français)

Activité récente

Ayclen l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-27T12:01:36+01:00
mae95 l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-04T11:40:58+01:00

Les chiffres

Lecteurs 290
Commentaires 41
Extraits 16
Evaluations 55
Note globale 7.26 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode