Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de PtiteBeneee : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Clash, Tome 2 : Passion coupable Clash, Tome 2 : Passion coupable
Jay Crownover   
Et bien quelle belle surprise ce livre. Charged est définitivement un bon roman new adult comme seule Jay Crownover sait si bien le faire. Comme toujours je suis une grande amoureuse de Jay Crownover et une fois de plus j'en ai eu la preuve. Je doutais un peu quand j'ai vue que l'histoire serait sur Avett, que nous avions vue dans la série Marked Men et que j'avais peu apprécier. Mais comme toujours Jay.C avec son talent énorme a sue créer un personnage sublime et à la hauteur. Avett est bien plus que ce qu'elle nous laisse paraître.

Donc avec Charged nous avons droit à l'histoire entre Avett et Quaid et déjà je m'étais dit comment l'auteur va construire une romance avec une jeune femme à problème aux cheveux rose et un avocat criminaliste qui m'a apparu bien sérieux dans le tome précédent. Tout les opposes à l’extrême. Avett est jeune, lui plus vieux. Il est son avocat et elle a besoin de lui pour se sortir du pétrin dans lequel elle sait mise. Bref je m'étais demander comment Jay Crownover allait nous amener cette romance et she did it and she did it good. Malgré toute la différence, malgré les deux mondes diamétralement opposé desquels ils viennent nous comprenons très vite que ça n'a pas d'importance quand l'attirance y est. Et sont-ils si différent après tout ? Pour ma part j'ai adoré voir la différence entre les deux être mit au premier plan et l'auteure sent sert magnifiquement bien. Bien qu'ils soient différent ils vont s'apporter chacun beaucoup l'un à l'autre. Avett fait un énorme travail sur elle même au fil du livre en grosse parti grace à Quaid et j'adore sa façon d'être, de pensée. Et de son côté elle aussi ouvre les yeux du bel avocat. Quaid est bien plus que ce que je pensais découvrir sur lui. Et si il y a bien quelque chose que j'ai aimer sans ce livre, c'est l'acceptation et le respect de cette différence entre eux. Quaid malgré son côté chic, riche et bon genre accepte Avett avec ses cheveux rose, ses problèmes, sa personnalité dans son intégralité. Leur histoire est remplie d’embûche, de problème à surmonter mais malgré tout ils restent un couple fascinant et unique et je les ai tout simplement adoré ensemble. Jay Crownover a su offrir une romance digne de ce nom a ses deux personnages extraordinaire et j'ai adoré comment elle a construit son histoire. En fait les mots juste me manque pour expliquer à quel point ce livre est géniale, beau, touchant & addictif.

Charged est un roman qui m'a vraiment plu surtout parce que je ne m'attendais pas à adoré autant Avett ainsi que Quaid mais de les aimer encore plus quand ils sont ensemble. Ils sont beaux, ils sont différents tout en ne l'étant pas. Bref ils sont parfaits dans leurs imperfections et j'ai passer un excellent moment avec eux. Avett m'a aussi bien surprise. Et je dois dire qu'entre eux c'est chaud comme la braise, c'est torride & sexy comme pas permis. Bref que du gros bonbon ce livre. J'ai bien hâte encore une fois de découvrir ce que Jay Crownover nous réserve pour le prochain tome qui sera sur Church & Dixie. Can't wait :)

par Marieno89
La Confrérie de la dague noire, Tome 8 : L'Amant réincarné La Confrérie de la dague noire, Tome 8 : L'Amant réincarné
J.R. Ward   
SUBLIME !
J'ai ADORE ce tome qui est au dessus des autres selon moi, car de nombreuses histoires se développent en même temps et toutes, sont plus plaisantes les unes que les autres.
Actions, désirs, attirances, révélations, vengeance, sensualité... Et j'en passe!
Un livre très réussi, John nous surprend agréablement dans sa passion, sa sensibilité tout comme dans sa sauvagerie.
Le duo Blay / Qhuinn est plus que jamais sous pression et l'attachement ainsi que l'attraction de ces deux êtres est plus qu'évidente et touchante.
Attention, ce livre est hautement addictif, si vous le commencez, prévoyez de ne pas le lâcher avant la dernière ligne.
A DEVORER

par ccmars
La Confrérie de la dague noire, Tome 7 : L'Amant vengeur La Confrérie de la dague noire, Tome 7 : L'Amant vengeur
J.R. Ward   
J'ai adoré ce tome !!!!! rehv est génial dans ce tome on en apprend un peu plus sur lui et les sympathes... Xhex et jon histoire à suivre de près !!! Ce tome nous emmène partout plusieurs situations

Vraiment super rien à dire vivement le tome 8 ;)

par nass
La Confrérie de la dague noire, Tome 6 : L'Amant consacré La Confrérie de la dague noire, Tome 6 : L'Amant consacré
J.R. Ward   
Un tome un peu moins addictif concernant le couple Fhurie / Cormia, mais très prenant sur toutes les histoires annexes qui se rattachent à ce livre.
Toutefois, je dois admettre avoir apprécié découvrir Fhurie sous un nouveau jour.
Lui habituellement si lisse, si M. Perfection, le voir aux prises de la colère, de la violence et de son désir d'autodestruction, le fait paraitre plus concret et consistant alors qu'à mes yeux il n'était que limite décoratif et éthéré !
Eh bien, moi qui le pensais timoré, je ne me doutais pas un instant qu'il puisse être un amant si exigeant et dominant, une agréable surprise !
Le trio John / Blay / Vhif est excellent, et nous avons droits à quelques révélations et une surprise dans ce sixième opus.

par ccmars
La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'Amant délivré La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'Amant délivré
J.R. Ward   
Il est génial: rient d'étonnant à ce que Vishous soit le préféré de nombreux fans (même si^pour ma part mon coeur reste fidèle à Zadiste et John). V en a aussi beaucoup bavé dans son enfance mais contrairement aux autres il assume tout (du moins en apparence) autant ses tendances bisexuelles que BDSM. Sa relation avec Butch est toujours aussi passionnante et troublante. Et Doc Jane est une héroine forte et indépendante à la hauteur de V.

[spoiler]V découvre qu'il est le fils de la Vierge Scribe qui avait promis de ne rien lui dévoiler avant ses 300 ans. Elle a un rôle à lui confier! être le Primale des Elues, c'est à dire qu'il doit féconder les 40 Elues de l'autre monde pour enfanter la nouvelle race des guerriers et des élues. Mais la rencontre avec Jane va tout contrarier....[/spoiler]

par karen
La Confrérie de la dague noire, Tome 4 : L'Amant révélé La Confrérie de la dague noire, Tome 4 : L'Amant révélé
J.R. Ward   
Je suis devenue tellement accro à cette série que je n'ai pas pu attendre décembre: pour la première fois j'ai lu des livres en anglais (je m'épate toute seule!). Je pensais que je n'allis rien comprendre ou que je ne réussirai absolument pas à rentrer dans l'histoire. Et bien pas du tout, à partir du moment où l'on ne se focalise pas sur les mots mais sur le sens général, on comprend tout, on perçoit l'émotion, on rit, on pleure. Enfin bref j'ai adoré et ça m'ouvre de nouvelles perspectives. J'ai lu les 5 derniers tomes en une semaine, nuits et jours, impossible de faire une pause lol. Et c'est géniallissime. Mes tomes préférés sont le 3 et le 8 (sur John, notre bébé), mais le 6 et le 7 sont aussi excellents parce que, plus que les précédents, ils ne se focalisent pas sur un couple, mais sur pleins de personnages, notamment la nouvelle génération: john et ses amis, Blay et Qhuinn, Xhex, Rhev....
J'ai beaucoup aimé le tome sur Butch, même si ce n'est pas celui que j'ai préféré. Il apporte beaucoup de surprises notamment sur l'évolution de son personnage, Marissa est moins tarte que dans les 3 précédents. Et on ADORE l'humour de Butch et Vishous! ils sont trop drôles tous les deux! On aime aussi l'ambiguité de leur relation (V est bi comme Fhury le dit dans le 3e et craque complètement pour Butch de façon très émouvante).
Enfin bref un pur bonheur!

par karen
La Confrérie de la dague noire, Tome 3 : L'Amant furieux La Confrérie de la dague noire, Tome 3 : L'Amant furieux
J.R. Ward   
De mieux en mieux...
On était habitué aux sentiments passionnels. Là, les sentiments de haine, de honte, de vengeance, de souffrance sont très bien exprimés. Cette fois-ci on découvre les personnages de Zadiste et Bella. Zadiste est un personnage fascinant. Ce tome 3 est le meilleur.


par Adèle
La Confrérie de la dague noire, Tome 2 : L'Amant éternel La Confrérie de la dague noire, Tome 2 : L'Amant éternel
J.R. Ward   
Le seul reproche que je faisais au premier était le langage et la grammaire qui était employé. Rien de cela dans celui-ci. Ce qui me fait penser que c'est une volonté de l'auteur pour montrer les différences entre les frères. J'ai bien aimé ce tome. J'étais contente qe l'auteur commence à introduire le tome 3 e faisant se rencontrer Zsadist et Bella de celui-ci. Vivement le 20 aout!

par Liriel83
La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux
J.R. Ward   
Pour commencer, je tiens à prévenir que ce livre n’est pas à mettre dans les mains jeunes lecteurs à cause de ses scènes parfois digne d’un film érotique tellement l’auteur est capable de nous faire ressentir les émotions de ces personnages.
Je vais essayer de ne pas spoiler (je trouve ça désagréable quand je lis un avis qui me dévoile des choses importantes à découvrir pendant la lecture) mais j’ai tellement envie de partager ce que j’ai ressenti pendant cette lecture que j’ai peur d’en faire malgré moi, donc désolée par avance.
Commençons par le style d’écriture de l’auteure. Comme je le disais plus haut, elle sait très bien faire passer les émotions des personnages aux lecteurs ce qui nous permet vraiment de nous identifier aux personnages mais aussi de vivre avec eux leurs aventures. L’écriture est simple, fluide. On peut enchainer les chapitres les uns après les autres sans risque d’indigestion. Enfin, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’avant de commencer l’histoire, l’auteur nous fasse un petit lexique des termes employés par les vampires. Cette technique est beaucoup moins lourde que si elle avait défini les termes dans l’histoire lorsqu’ils sont utilisés.
Revenons-en à l’histoire en elle-même. J’ai apprécié le fait que l’auteur revisite d’une façon différente, de ces consœurs écrivains, le mythe du vampire. Tout d’abord, ils sont inconnus des humains et comptent bien le rester. Ensuite, ils se nourrissent de sang mais le sang humain n’est pas celui qu’ils préfèrent (pour savoir lequel c’est, il faudra lire le livre). Ils ont un seul ennemi mais c’est un ennemi de taille : les éradiqueurs. Pour finir, ils ont leur propre langue même s’ils parlent couramment la langue des humains (dommage, l’auteur nous transcrit rarement cette langue, à part deux ou trois termes, on ne sait pas à quoi ressemble cette langue. Du coup, cette spécialité parait peu utile).
Passons aux membres de la confrérie de la dague noire, ils sont aux nombres de sept. Kolher, le chef de cette confrérie et personnage principal de ce tome. Je dirais que J.R. Ward, le voit comme un amant ténébreux (vu le titre du tome), personnellement, j’ai du mal à l’imaginé ténébreux mais une chose est sure, je ne serais pas contre avoir un amant comme lui… Au cours de ce tome, on découvre son passé qui nous permet de mieux comprendre son comportement actuel. Les autres membres, nous les connaissons peu mais, j’ai déjà ma petite préférence pour Rhage, que j’ai hâte d’apprendre à découvrir dans les prochains tomes. Zadiste, Vizs, Tohrment, Fhurie sont prêt à tout, comme les deux premiers, pour protéger leur espèce des éradiqueurs. Et bien sur, il y a Audazs, le père de Beth. Tous sont souvent appelés par la première lettre de leur prénom (Audazs devient D, surement dû à un changement de nom lors de la traduction mais pas de la lettre). Enfin Beth et Butch, deux humains qui vont découvrir le monde caché des vampires. Contrairement, aux humains des précédentes saga bit-lit, ils ont du mal à accepter cette partie cachée du monde même si évidemment, au final, ils acceptent l’existence des vampires (un peu trop rapidement à mon goût, surtout pour Butch).
Je ne m’étais pas rendue compte mais j’ai déjà pas mal écrit sur ce livre. C’est la première fois que je m’éclate autant à écrire une chronique. J’espère ne pas vous en avoir trop dévoilé et surtout j’espère vous avoir donné envie de découvrir cette nouvelle saga. En tout cas, moi, j’ai hâte de découvrir les prochains tomes…
Dernière chose, je ne serais pas contre une adaptation cinématographique...
Bad Romance, Tome 3 : Cœurs imprudents Bad Romance, Tome 3 : Cœurs imprudents
Céline Mancellon   
C’est hyper mignon et très doux, étrangement on s’attend à tomber dans un truc sombre, crados, un truc à la Son of Anarchy comme on le voit dans l’ensemble des romances autour du thème des bikers. Il n’y a quasiment aucune histoire en dehors de ce schéma habituel où souvent on enchaine les scènes de sexe, les nanas ont le rôle de « pute » ou de « régulière » qui a un truc de différent, qui est sainte nitouche mais aussi hyper badass… Je n’exagère même pas. Ici, dans Coeurs Imprudents, ce n’est pas ça, ce n’est pas un copier/coller. Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de trucs sombres, qu’il n’y a pas de truc facile ou que les bikers ne sont pas expliqués ou édulcorés. Oui ils font des trucs moches. Mais c’est aussi un autre regard sur les fraternités des Motorcycle Club, plus famille.

J’ai eu le smile avec cette lecture, on a le sourire pendant tout le long, et j’adore vraiment les joutes entre Don et Law. Il y a une vraie complicité entre les membres et le côté fraternité fait ressortir le caractère de chaque personnage secondaire. Ce qui fait qu’on voudrait un tome pour les autres. A quand un tome sur Law ou Catcher ? Et même l’énigmatique Amon ! Ce dernier m’a fait penser à Nassir dans BAD de Jay Crownover.

Juliette est réussie et c’était pas gagné. J’avais des a priori de fou. Là où je m’attendais à me faire chier avec la vierge effarouchée, elle semble avoir plus de choses à raconter. Elle rougie trop pour moi mais elle n’en abuse pas donc le dosage est bon et colle à son personnage. La bague est un élément important et pas juste un prétexte, on comprend que pour elle c’est comme une armure qu’elle porte pour éloigner les mecs.

Il y a un vrai sujet sur la virginité, surtout de nos jours comme elle l’évoque : surconsommation, apparence, superficialité… jusqu’à oublier certaines choses fondamentales. Ce qui n’est que plus vrai quand on voit l’abondance de romance érotique avec l’absence de sentiments mais juste un détail poussée de l’acte en lui-même. Je fais peut-être un peu une overdose du genre, j’ai l’impression. Alors, quand il y a autre chose et qu’on m’offre de jolis moments, c’est important de le souligner et d’en profiter. Pourquoi lisons-nous une histoire d’A ? Si ce n’est pas pour rêver.

*petit soupire* Don…

Don est quelqu’un de très attachant et de très câlin, il est vraiment difficile de ne pas s’attacher à lui. Je sais que le premier tome ne le montre pas des plus « gentil » mais dans le deuxième tome, on aperçoit quelque chose d’autre, quelque chose de plus touchant et qui promettait un personnage plus que son apparence. On apprend à le connaitre, qu’il est métisse et pourquoi il est entré dans les BAMCHA. C’est quelqu’un qui mérite d’être rencontré. En terminant ce roman, je me rends compte qu’il y a encore beaucoup de choses à apprendre de cet univers. Des portes sont laissées ouvertes.

par LLyza