Livres
436 584
Membres
362 145

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Publicité pour adultes, tome 3



Description ajoutée par JessSwann 2016-09-25T09:36:40+02:00

Résumé

Sur le plan professionnel, tout va bien pour Ian Riley. Son agence de publicité X//MARKS acquiert une excellente réputation. Elle trouve un allié en le propre père de Ian, avec lequel il est bien obligé de se réconcilier. Il arrive aussi à lutter contre ses propres démons. Mais une lourde menace pèse sur sa compagne Terry : le père de la jeune femme, Conrad Russell, reste décidé à briser leur union, quitte à sacrifier sa propre fille. Il commence à effectuer des actions d’intimidation. Or c’est l’un des hommes d’affaires les plus puissants, auquel la justice ne peut pas s’attaquer

Afficher en entier

Classement en biblio - 10 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2017-03-02T19:40:10+01:00

Je levai les yeux du document.

— Vous êtes une merde, monsieur Riley… murmura le bonhomme.

Je pris un air de défi et sautai des paragraphes. L’attente avait assez duré.

— Je vous passe les détails, monsieur... Vous connaissez la teneur de ce courrier. J’étais simplement venu vous informer que vous êtes… licencié.

Enfin je l’ai dit !

Je lançai le papier sur le bureau et sortis sans un regard en arrière.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Csirene 2017-04-16T02:27:15+02:00
Or

Enfin, voilà que je ferme la dernière page de ce 3e tome...

On a toujours de grosses coquilles qui pouvaient être évitées avec une bonne relecture. Mais je comprends que le correcteur emporté par l'histoire ait zappé pas mal de choses.

L'histoire est une vraie merveille et j'adore... mais ce 3e tome a quelques longueurs et quelques incohérences... Les longueurs existent parce qu'on ne retrouve quasi plus les réflexions humoristiques de Ian. Elles rythmaient le texte.

Les incohérences... Hoooo ouui....

Les combats... les Maîtres d'arts martiaux vous répètent qu'un homme avec un couteau à une allonge plus longue qu'un homme sans et qu'il ne faut pas y aller "mains nues", et qu'une balle va toujours plus vite qu'un mouvement.

Paris/St Tropez 880 km : un minimum de 8h (une journée) de route ou dépasser allègrement les limites autorisées sur les autoroutes et quand bien même, car... il y a encore 45 min entre la sortie d'autoroute et le village et limité à 70km/h ... L’auteur a tendance à réduire les kilomètres... Deauville eut été plus proche de Paris par la route ( 200 km).

Au milieu de St Tropez, on ne circule pas en voiture, c'est un village tout petit et en grande partie piétonnier... Il n'y a pas de château au village, mais une tour citadelle... Je rappelle que c'était un village de pécheurs assez pauvre, déserté, oublié de tous et dont les plages étaient restées sauvages avant que BB et les autres n'en fassent un endroit à la mode. Il n'y avait plus que des ruines de fortifications... Incohérence avec un château dans la famille de Simon depuis des générations. La région ne se prête pas à ce style de délire. On trouvera des propriétés agricoles appelées "châteaux" et qui sont en réalité de grosses maisons bourgeoises.

Les publicitaires au mois de décembre feraient un événement de promo sur la région Parisienne... St Trop s’endort et se vide des saisonniers et des grands professionnels. Après la grande Braderie fin octobre, ils partent dans les Alpes pour la saison d'hiver.

L'hôpital ne se situe pas sur St Raphaël mais à Fréjus... Il existe un hôpital à St Tropez couplé à la Clinique du Golf où il y a un service d'urgence et un héliport... Sur le CH Intercommunal de Fréjus, la réa a des heures de visites très limitées et le nombre de personnes y est aussi limité (comme dans toutes les réas) Ian n'aurait pu resté dans le service. On ne passe pas de réa en soins intensifs... on passe de réa à une chambre dans un service... les soins intensifs sont pour des personnes en post opérations, en phase de réveil avant de remonter en chambres... Quel méli-mélo cette partie-là...

Le Procès... Mme Carlsson ne peut être incarcérée en Suisse après le jugement d'une Juridiction française ! Russell doit faire face à plusieurs procès, car les juges d'instruction ne peuvent pas mettre dans un tout des faits qui n'ont aucune corrélation entre elles (tentatives de meurtre et viols aggravés sur mineurs) et dont les faits sont espacés de plus de 10 ans ! Les parties civiles seraient ingérables par le nombre de participants. On est dans du grand n'importe quoi au niveau juridictionnel... Face à une instruction pour viol sur mineur avec adulte détenant l'autorité(Alice), il n'y a pas de possibilité d'accord, et cela même aux USA... Il y a procès dans tous les cas et en huis clos, c'est le procureur de la République qui décide s'il poursuit ou pas avant l'instruction... Là, l'erreur traîne sur les tomes 2 et 3.

L'auteur n'a pas fait correctement ses recherches pour le 3e tome. C'est un peu dommage, car on trouve tout cela sur la toile facilement avec un moteur de recherche basique.

C'est dommage, car l'histoire est vraiment bien gérée avec suspens et humour. Toutes ces incohérences pouvaient être corrigées.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GirlsLoveBooksAndRomance 2017-03-04T16:58:03+01:00
Diamant

Ce dernier tome est tout bonnement génialissime, un pur bonheur, une pépite. Il clôt parfaitement cette saga. Chacun de ces tomes à son caractère, une empreinte qui lui est propre et celui-ci n’échappe pas à la règle. Il suit l’idée des deux premiers et est pourtant très différent.

Quand on compare les débuts et fins de chacun des tomes, on voit d’ambler l’évolution de Ian. À l’inverse du second tome, le tome 3 commence en douceur avec une remise à zéro et une franche explication. Ce qui est assez surprenant, vu que je m’attendais plus à un Ian perdant la tête et explosif, comme quoi on assiste vraiment à son changement, c’est apaisant. (Mais je me suis également dit : connaissant assez bien le style de l’auteure maintenant, la suite doit être costaud).

Nous retrouvons donc pour ce volet final, nos oursons en peluche adorés avec un tout nouveau pelage. Et oui, Ian et sa bande, ont mûri et évolué, pour certains la transformation est logique pour d’autres c’est encore une surprise (dans le bon sens du mot: surprise). Sara Greem a su utiliser l’idée qu’on s’était faite grâce aux deux premiers tomes pour nous manipuler et rendre tout à fait autre chose.

Encore une fois Sara, nous montre son talent d’écriture !

Je vous conseille vraiment cette Saga qui a été un parfait mélange entre bien et mal, amour et haine, mensonge et vérité, un milieu, où, tout n’est que manipulation et poudre aux yeux !

Je n’en dirai pas plus parce que d’une j’en ai déjà trop dit et deux IL FAUT LE LIRE ;)

Encore bravo ! Chacun d'eux va me manquer, j'espère tous les retrouver un de ces jours !

Très bonne lecture à toutes et à tous !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2017-03-02T19:38:56+01:00
Argent

Je remercie Jess des éditions Artalys pour l'envoi de ce dernier service presse en format numérique pour la maison d'édition. Il ne s'agit aucunement d'un arrêt du partenariat classique, disons que la maison d'éditions Artalys a fermé ses portes. Par conséquent c'est le dernier service presse que je ferais pour eux. J'avoue aussi que j'ai ce dernier tome depuis un petit moment. entre deux, la trilogie a été reprise par la maison d'édition L'ivre-Book, vous pourrez retrouver les ebooks et version papier sur leur site si vous le désirez.

Bien passons à l'histoire. Ici il s'agit de la totalité du tome 3, pas d'épisodes comme pour les deux premiers tomes qui existent également en tome complet. J'ai retrouvé avec plaisir la confrérie des oursons de la boite de X//MARKS, sans oublier Ian et Terry qui sont au cœur d'une intrigue plutôt complexe. Sex, Drug and Rock'n roll, enfin presque ! Les oursons ont de plus en plus de responsabilités et qu'importe la publicité qui leur est faite, tout est bon à prendre. Le bon comme le mauvais. Paul ne va pas les aider dans le bon au départ, mais un petit Jiminy Cricket va lui rappeler qu'il vaut mieux faire attention s'il veut un avenir plus radieux avec la femme qu'il aime. Les ennuis ne sont pas si minimes que cela, les chers père de Ian et Terry n'en font qu'à leur tête ! Un passé qui revient en pleine face pour eux deux, mais aussi qui va engluer des personnages dont je n'aurai pas cru. Finalement, les premiers aperçus ne sont peut-être pas ce que l'on doit voir. Gratter la couche (de gras, de pin-up, d'alcool et autres substances pas forcément illicites) fait que nous pouvons nous rendre compte de comment sont manipulés les gens.

Les événements s'enchaînent, l'intrigue commence à se dénouer. Des révélations sont faites. Ian est toujours persécuté par son Charlatan mais également par cette tête flottante dans l'air... Je dois avouer que je ne voyais pas le monde de la pub de cette manière et j'espère qu'ils ne sont pas tous ainsi. Car même s'ils travaillent bien ils sont graves déjantés ! Les liens entre les personnages sont forts : amitié, amour, haine, rien n'est épargné à certains ! La traîtrise est un point traité. Il est vrai que sans connaître la personne, sans avoir travaillé avec, ni même discuté réellement, nous avons des a-priori. Ce qui arrive à l'un des membres de l'une des agences de publicité. Cela aide de le dire ainsi, non ? (rires) Les questions que nous pouvions nous poser tout au long de la lecture depuis le tout premier épisode sont résolus.

Les personnages sont hauts en couleur. D'ailleurs j'ai beaucoup aimé les vilains pas beaux qui vont se faire bouffer ! Il me sera difficile de parler de tous, surtout que j'ai déjà écris pas mal d'avis sur cette "trilogie". Ian a énormément muri depuis le début, il est moins strict aussi. Son côté sombre a pris le pas sur pas mal de ses décisions. Sa relation avec Terry est parfois difficile, surtout que je la comprends parfaitement lorsqu'elle lui demande d'arrêter. (Ayant connu cela, elle est soit folle - amoureuse - soit très courageuse de rester avec, personnellement je suis partie) Personne n'est blanc ou noir, le gris l'emporte sur chacun d'entre eux. Shirley, Paul, Connard, pardon Conrad, Emy, Jérôme et tous les autres car ils sont si nombreux et tous autant intéressants. Leur psychologie est resté en enfance, mais jusqu'à un certain point. Terry a évolué également. Plus mûre par moment, plus sûre d'elle-même, elle garde cette fragilité qui plaît. Le rôle qu'elle joue avec Ian dans l'intimité ne lui plaît pas plus que cela, elle connaît ses besoins et fait en sorte de l'aider.

J'avoue que la fin, je ne la voyais pas ainsi. Tout n'est pas tout rose (YES !) tout n'est pas tout noir non plus ! Les aléas de la vie, les manques, les attentes, les désirs, le travail, la joie de vivre, tout y passe. Les peines font partie de la vie. Il y aura toujours des bâtons dans les roues, il y aura toujours des moments pénibles mais je pense que pour cette confrérie des oursons en perdition, ou pas, ils sauront toujours trouver le moyen de se remonter le moral.

En conclusion, un dernier tome qui apporte bel et bien une conclusion finale à cette trilogie. Je n'ai plus de questions en suspend c'est aussi le principal. Après je dois avouer que certains passages sont passés sans que je ne m'y attarde, mais j'ai passé un bon moment de lecture dans l'ensemble. En plus il y a une vraie histoire, ce n'est pas que de l'érotisme pour de l'érotisme, donc cela me va !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/publicite-pour-adultes-tome-3-sara-greem-a128635200

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elina62 2016-10-01T19:33:40+02:00
Diamant

Le retour des oursons

Nous retrouvons ici nos chers oursons, le loup et le charlatan.

De l'humour de l'amour de la haine du sexe des drogues

Un 3eme et dernier tome a la hauteur des précédents et même plus j'ai beaucoup aimé

Merci Sarah de nous avoir offert un moment hors du temps avec nos amis les oursons et a qui rien n'est épargné.

Nous rions (j'ai adoré le mariage et les assiettes :P) nous frissonnons (non mais quel sal... Ce Conrad.... Désolée les oursons ont une mauvaise influence sur moi ;))

Bref un très bon moment j'ai mis du temps a le lire mais je ne me n'arrivait pas a les quitter :'(

Tiens d'ailleurs je viens de m'apercevoir que Conrad porte bien son nom :P coquine va ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JessSwann 2016-10-01T11:53:51+02:00
Argent

Un dernier tome en apothéose. Après un début assez"calme" qui permet à Ian de faire le point et de se "guérir" tandis que les oursons sont de plus en plus déjantés et que Terry gagne en assurance, les choses se corsent et gagnent en intensité. J'ai apprécié le retour d'Emy (parce que moi je l'aimais bien) et l'évolution psychologique de Ian tandis que la menace se précise. Le tome nous apporte toujours des scènes sexuelles assez hot mais l'intrigue et la personnalité des personnages reste au premier plan ce qui rend le tout très agréable. Mis à part les deux/trois chapitres d'introduction que j'ai parfois trouvé un peu longs sur le coup, le roman reste très dynamique et, à postériori, on comprend que l'auteure ait pris son temps pour poser certains contextes. Je vais rester très superficielle sur mon avis, je ne veux pas spoiler les lecteurs mais j'ai vraiment aimé le scénario et ce tome est sans nul doute celui où je me suis le plus attachée aux oursons ( je les aimais déjà avant mais ce tome montre vraiment l'amitié qui les lie). La fin est bien amenée et très jolie (même si j'aurais apprécié plus de zones d'ombres, mais je sais que ce n'est pas le gout de la majorité des lectrices). J'ai vraiment apprécié l'évolution des personnages, notamment Ian ( qui réussit à faire un vrai point sur lui-même), Terryy (qui sort enfin de sa coquille), Shirley (qui se révèle une alliée féroce), Emy (qui regagne des galons, ce qui casse le manichéisme de l'histoire) et Jérome (dot toute l'évolution est cohérente et travaillée).

Ce que j'aime : la psychologie des personnages, les rebondissments

Ce que j'aime moins : la fin un peu trop bisounours pour moi, même si tout n'est pas parfait ^^

En bref : Une belle conclusion aux aventures des oursons de la pub qui démontre une fois de plus qu'on peut faire de l'érotique et travailler les personnages !

Ma note

8,5/10

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fifijbyaly 2016-09-28T09:48:45+02:00

Ian et Terry sont un tournant crucial aussi bien pour leur vie professionnelle que leur vie privée. Gagneront-ils ces batailles ? Cette ultime aventure de Ian et Terry est assez explosive, entre révélations, coup bas et alliances, nos deux héros ne sont pas épargnés. C'est un Ian combatif, qui prend conscience de beaucoup de choses et qui est prêt à tous pour mener à bien cet ultime combat. Terry, elle est d'un soutien sans faille pour l'homme qu'elle aime et il en va de même pour leur collègue appelé les oursons. J'ai été captivé, ma curiosité était à son apogée, je me suis interrogé, est-ce qu'ils allaient réussir à être heureux. J'ai été très surprise par tout ce qu'ils vivent, car bordel, ils ne sont pas épargnés et je me suis dit non de dieu, de plus au fil des pages, on voit se transformer Ian en un homme plus sûr de lui et qui prend des décisions où ça passe ou ça casse. Terry, elle se montre plus sûre d'elle, en soutenant son homme quoi qu'il arrive. Mention spéciale, aux oursons pour leur loyauté sans faille et ainsi qu'à tous leurs alliés. Et puis sans vous dire laquelle, il y as une scène Rock and Roll enfin ça ce n'est que mon avis. J'ai passé un moment de lecture explosive, palpitant avec cette série que je vous recommande.

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 10
Commentaires 6
Extraits 2
Evaluations 4
Note globale 9.25 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode