Livres
461 609
Membres
418 177

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Roxibus 2018-03-01T13:01:21+01:00

- Les oursons sont glacés et tout durs. C'est absolument magique tellement c'est bon. Il faut que tu goûtes.

Il remplit à nouveau la cuillère de tous les ingrédients et me la tend, débordante. Je ne suis même par sûre de pouvoir ouvrir la bouche assez grand.

- C'est trop.

Il fronce les sourcils puis met la cuillère dans sa bouche pour la vider à moitié avant de me la proposer à nouveau.

- Et maintenant ?

Je fais la grimace.

- Il y a ta salive partout !

- Et alors ? Tu as déjà eu ma salive dans la bouche, non ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Roxibus 2018-03-01T09:12:15+01:00

Il fronce les sourcils puis met la cuillère dans sa bouche pour la vider à moitié avant de me la proposer à nouveau.

- Et maintenant ?

Je fais la grimace.

- Il y a ta salive partout !

- Et alors ? Tu as déjà eu ma salive dans ta bouche, non ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Celine-65 2018-01-30T12:52:11+01:00

- Il ne s'est pas manifesté depuis près de deux semaines.

- Parce que tu lui as demandé de ne pas le faire.

C'est mon tour d'écarter les bras en signe d'impuissance.

- Pourquoi les garçons sot-ils donc si compliqués ?

- Parce que ce sont des garçons, peut-être ?

- Tu ne m'aides pas beaucoup, là.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2017-12-02T15:33:42+01:00

Chapitre 5 : Mains :

Lance :

" J’attends que nous soyons dehors pour commencer l’interrogatoire.

- Comment connaissez-vous Poppy ? L’un de vous deux a couché avec elle ?

Miller s’arrête net et me fixe.

- Quoi ?

- Poppy. Tu la connais. Comment ça se fait ?

Bon sang. Pourquoi faut-il que cela me mette dans une telle colère ?

- Tu n’en as aucune idée ? Vraiment ? demande Miller qui a l’air étonné.

- Aucune idée de quoi ?

Je les regarde, Randy et lui, en essayant de comprendre ce qui se passe. Miller se passe la main dans les cheveux.

- Elle est déjà venue chez toi, mon vieux.

Voilà qui explique cette vague impression de la connaître.

- C’est une groupie ?

L’idée ne me plaît pas. Elle n’en a pas le genre – à moins que je n’aie pas envie de la voir ainsi. Je m’efforce de la situer, mais rien ne vient.

- Non, ce n’est pas une groupie, réplique Miller.

Pourtant, les seules filles qui viennent chez moi sont celles qui cherchent à se taper un joueur de hockey.

- Que faisait-elle chez moi, alors ?

- Tu l’as invitée.

- Ça ne tient pas debout.

- Oh la vache ! s’exclame Randy en donnant un coup sur le bras de Miller. Ce n’est pas la fille qui a effacé la b… dessinée sur ton front la saison dernière ?

- Si, confirme l’intéressé avec une grimace.

Je me souviens vaguement des photos de ce chef-d’œuvre qui avaient circulé sur les réseaux sociaux. En revanche, je ne me souviens pas du tout de Poppy, et encore moins de son rôle dans cette affaire. Il faut dire que je ne me rappelle pas grand-chose de cette nuit – pas plus que de bon nombre d’autres nuits de ces deux dernières années.

- Vous voulez bien éclairer ma lanterne ? Est-ce qu’un de nous a couché avec elle ?

- Non, crétin. Elle est venue chez toi avec des copines, et tu as fini avec une des copines, justement, réplique sèchement Miller.

Ah, je comprends mieux pourquoi elle évite systématiquement de me regarder dans les yeux.

- Au moins, je n’ai pas couché avec elle. Là, ç’aurait été plus que gênant.

Miller me regarde en secouant la tête.

- Il y a autre chose ?

- Non. Tu as couché avec sa copine et elle a effacé une b… sur mon front. Je crois que c’est tout.

Le SUV de Miller bipe quand il déverrouille la porte.

Je ne le crois qu’à moitié. Dans cette histoire, quelque chose cloche encore."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Dimysos 2017-08-15T23:34:15+02:00

« I want you forever,” I whisper.

“I’m yours,” she whispers back. “I’ve been yours since you stole my first kiss.”

“I’m still not sorry.”

“Neither am I. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Dimysos 2017-08-15T23:33:25+02:00

Spoiler(cliquez pour révéler) « Poppy?” Lance’s arm is wrapped around me, anchoring me to his chest, even though I still feel like I’m floating.

“Mmm?”

“I have to tell you something.”

I lift my head at his nervous tone.

He runs a finger from the bridge of my nose to the tip and touches it to my lips. “I’m in love with you.”

“That’s good to know.” I pause, his panicked expression almost comical, except that it’s genuine, so I continue. “Because I’m in love with you, too.”

My words turn his fear into tenderness.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Dimysos 2017-08-15T23:32:11+02:00

« Want or let?” he asks.

“Need. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Dimysos 2017-08-15T23:31:10+02:00

Spoiler(cliquez pour révéler)

« So dealing with girls was really fucked up. I knew there was something wrong with my head, ’cause I didn’t enjoy sex the way all the other guys on my team seemed to.”

“But you must have found a way to get over that?” There’s a hardness to Poppy’s voice, tension that makes her words sharp and heavy.

“I thought maybe I could, but it didn’t really work. I had this party once…and there were these two girls.” I study my hands, unable to look at her. “They wanted me to—uh…anyway, that wasn’t any better. It was worse. There were so many fucking hands to manage. The fucking panic—I hated it.”

“Did Tash know this?”

“Aye.”

“But she brought other girls anyway? Even though she knew how you felt about it?”

“Aye.” The memories make my skin crawl.  »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Dimysos 2017-08-15T23:28:23+02:00

« He knocks Lance on the shoulder and motions to where I’m sitting. Lance cocks his head to the side, looking confused, then does his own double take.

I give him a shy, uncertain wave, because I can’t read his expression. Will he want me here? The smile that spreads across his face makes my heart sprint. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Dimysos 2017-08-15T23:27:40+02:00

« She throws up her hands. “Why can’t you admit that you’re into this guy and call?”

“He hasn’t contacted me in almost two weeks.”

“Because you asked him not to.”

Now it’s my turn with the hand gestures. “Why are boys so complicated?”

“Because they have penises. Or peni. What is the plural of penis?” She’s trying to be funny, and most of the time it would work.

“You’re not helping. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode