Livres
606 243
Membres
697 238

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Puis les étoiles tombent



Description ajoutée par Gkone 2017-08-17T21:08:43+02:00

Résumé

Depuis la mort de sa femme il y a quatre ans, Travis Bennett n’est plus que l’ombre de lui-même. En plus de son travail d’ouvrier agricole, il doit élever ses trois enfants, s’occuper de son chien et gérer ses affaires. Mais chaque minute qui s’écoule lui rappelle ce vide douloureux.

Quant à Wesley Ryan, il s’était forgé de très bons souvenirs dans les montagnes d’Ozark dans la ville d’El Dorado. Il décide donc d’y retourner et de s’installer chez ses grands-parents pour reprendre la clinique vétérinaire, en espérant que cela l’aide à oublier ses anciennes relations désastreuses. Une visite matinale de Travis va susciter en lui des émotions qu’il cherchera à repousser. La dernière chose dont il a besoin en ce moment, c’est bien de tomber amoureux d’un homme avec un lourd passé et trois enfants en bonus.

Il semblerait pourtant que la vie en ait décidé autrement.

Afficher en entier

Classement en biblio - 63 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Delozeella 2017-09-14T20:02:55+02:00

« La vérité ne peut se trouver ni d’un côté, ni de l’autre. Elle est partout. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par LJLTranslations 2021-08-28T15:31:49+02:00
Or

Ce livre réunit tout ce que j'aime : une vie dans un petit village du Sud des US, l'acceptation de soi, l'amour qui nous permet de surmonter des difficultés, plein de beaux messages qui nous font passer un très bon moment et qui pourraient faire de ce roman un livre doudou.

Seul petit bémol, et raison pour laquelle ce roman ne se trouve pas dans la catégorie diamant, la vision de l'homme bisexuel qui ne peut s'empêcher d'aller voir ailleurs car il lui manque forcément quelque chose dans sa relation, c'est un peu facile et perpétue un cliché qui n'a pas lieu d'être.

Néanmoins, j'encourage les lecteurs à découvrir ce roman et à entamer la lecture : direction El Dorado, Missouri !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kochka94 2020-12-07T16:29:08+01:00
Diamant

Etats-Unis, Arkansas, El Dorado, 3000 habitants.

Wesley Ryan, 35 ans, vétérinaire, enchaine depuis deux ans les coups d’un soir après s’être fait plaquer par son petit ami après 6 ans de relation. Décidé à reprendre sa vie en mains, il quitte Kansas City pour venir s’installer à El Dorado, où il a hérité de la maison de ses grands-parents. Tout s’enclenche à merveilles puisque Chéryl Fisher, la vétérinaire locale, cherche quelqu’un pour reprendre son cabinet. Gay assumé, avec sa voiture de sports jaune canari et ses vêtements de créateur, il ne se fait pas de soucis quand à son intégration dans cette petite ville. Après tout, il venait y passer ses vacances quand il était gamin, donc tout va bien se passer…

Lorsque Travis Bennett débarque à la clinique avec Dunkyn, son Corgi à la gueule enflée, il va s’apercevoir que tout ne va pas se dérouler comme il l’avait prévu. Le refus ferme et un peu buté de l’homme d’envisager l’opération dentaire qui soulagerait le chien de façon rapide et efficace, alors qu’il tient visiblement énormément à son chien le perturbe et l’intrigue. Mais soit, l’homme repart avec son chien et des antibiotiques…

Travis Bennett, la quarantaine, a perdu sa femme Shannon 4 ans plus tôt d’un cancer. Il tente de rester à la surface pour ses enfants, Caleb, 14 ans et les jumeaux Avery et Mason, 6 ans. Sa sœur Wendy est venue s’installer à la ferme avec eux après son divorce pour l’aider. Ce vétérinaire va éveiller en lui des choses qu’il pensait mortes et enterrées tout au fond de lui.

Au fil de trois saisons, nous allons suivre la relation qui va naître et se développer entre Travis et Wesley, mais aussi la renaissance de toute la famille Bennett. J’ai vraiment adoré voir Caleb lâcher le rôle de père de substitution qu’il a été obligé d’endosser pour les jumeaux quand Travis s’oubliait dans l’alcool et le chagrin, pour celui d’un adolescent vivant son premier amour. Cet adolescent, obligé de grandir trop vite, fait preuve d’une force touchante, tant dans sa réaction face au harcèlement dont il est victime que face à la nouvelle relation de son père. Wendy est la sœur protectrice et un peu extravagante parfaite, sachant secouer son frère quand c’est nécessaire. Les jumeaux sont craquants, tous les habitants d’El Do ont leur importance et apportent quelque chose : Jason, les parents de Shannon, Shannon (et oui, même décédée, elle est un personnage à part entière), John Wallace (abject), les parents de Travis, les bisons et leur propriétaire et surtout Dunkyn et Dolan.

Ayant acheté le roman lors d’une des opérations lancées au printemps, je découvre la plume de Brandon Witt et c’est une magnifique surprise. Il sait merveilleusement bien rendre réaliste la vie dans cette petite ville, faite de commérages et d’intolérance, de violences, mais aussi d’entraide, d’acceptation un peu brusque, d’amour entre ces deux hommes, qui s’apprivoisent peu à peu, font des erreurs qui peuvent blesser mais jamais intentionnellement. Cette façon d’alterner les points de vue est parfaite, donnant même la parole par moments aux enfants ou à d’autres…

C’est doux, c’est tendre, c’est un livre qui fait du bien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Izzie-1 2020-04-11T11:08:31+02:00
Argent

C’est une lecture que j’ai bien aimé. Je voulais lire quelque chose de léger, mais pas trop, avec une romance, mais pas trop, des persos et un univers suffisamment travaillés pour ne pas m’ennuyer. C’est chose faite avec ce roman qui prend place dans le terroir américain, entre les vaches et les bondieuseries en tous genres, et met en scène des personnages attachants, jamais tout noirs ou tout blancs. Travis Bennett tente de faire le deuil de sa femme morte quatre ans plus tôt en s’occupant tant bien que mal de ses bisons et de ses trois enfants. Son chien, Dunkyn, se retrouve affaibli et la gueule gonflée. Paniqué à l’idée que ce soit un cancer comme celui qui a tué sa femme, il fonce à la clinique vétérinaire, pensant y trouver l’habituelle praticienne, mais il tombe sur un homme qui se présente sous le nom de Wesley. Ce dernier examine Dunkyn, lui prescrit des antibiotiques mais prévient qu’une opération sera sûrement nécessaire pour lui ôter les dents infectées. Non catégorique de Travis. Dunkyn ne se fera pas opérer. En sortant de la clinique, il remarque la Miata jaune pétante qui appartient sûrement à Wesley. À l’arrière, l’autocollant d’un chien doublé d’un arc-en-ciel. C’est sûr, ce mec est pédé.

C’est ainsi que commence l’histoire, avec des préjugés, et ce qui est sympa justement, c’est que l’auteur ne fait pas la morale à ce niveau-là. Il ne tombe ni dans la complaisance, ni dans la condescendance. Ce sont surtout des faits, mais chaque personnage qui va graviter autour de Travis et Wesley aura quelque chose à amener malgré ses différences, son mode de vie, ses opinions etc... La religion pèse beaucoup sur le quotidien des gens de la région, mais il ne s’agit pas non plus de l’ériger en « ennemi de l’homosexualité ». On comprend assez bien que l’auteur connaît la ville d’El Do et la population qui y vit, c’est un roman qui sonne assez vrai malgré le côté fleur bleue de la romance. J’ai apprécié que ça prenne son temps, qu’il n’y ait pas de scènes ultra torrides qui seraient venues gâcher je pense le propos de l’auteur.

Bref, c’est un joli petit roman sympathique à découvrir. Le seul point noir, malheureusement, c’est la trad. Je me suis foulé plusieurs fois les globes oculaires sur des « malgré que », des « anesthésiologistes » (oui, ça existe, mais plutôt chez les québécois, non?), une concordance des temps mal gérée, des expressions anglophones traduites mot à mot au lieu d’être adaptées... Enfin, c’était pas fluide du tout et c’est dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaForetDesPage 2020-03-24T19:03:21+01:00
Lu aussi

Une jolie histoire sympathique, malgré quelques longueurs. La faute aux trop nombreux points de vue pour raconter l’histoire.

Si on aime l’ambiance « petite ville américaine », c’est une lecture agréable.

Il n’y a pas vraiment de surprise ou de suspense mais c’est le genre de lecture adéquate pour se détendre, arrêter de réfléchir ou se reposer entre deux lectures difficiles.

Note : 7/10 https://wp.me/p78wgt-66

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jiro-Reru 2018-02-22T11:06:47+01:00
Bronze

Une très jolie histoire.

J'ai aimé que la famille ait une pace aussi importante, les enfants et Wendy sont extra ! Les difficultés vécues par le couple, dans ce village coincé dans ses traditions religieuses sont bien amenées, sans lourdeurs ni excès. Les personnages sonnent juste, dans leurs doutes et leurs inquiétudes.

Spoiler(cliquez pour révéler)Je regrette juste le problème d'alcool, évoqué sans qu'il apporte quoi que ce soit. Pourquoi ajouter ce détail s'il n'est pas travaillé ?

J'ai passé un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tyzane 2018-02-03T18:36:56+01:00
Argent

Encore une belle lecture. Je suis vraiment gâtée. J'ai beaucoup aimé ce livre. Surtout pour la richesse de ses personnages Je ne vois que ce terme là pour décrire mon engouement. D'accord, il y est question d'une énième histoire d'amour mais le regard porté dessus est différent de ce que j'ai pu lire jusqu'ici. Pas question de bulle où sont enfermés Travis et Wesley. Au contraire, cette bulle est élargie à leur petite ville de résidence mais aussi, et c'est fantastique, aux personnes qui gravitent autour d'eux. Ils sont la famille, les amis et les habitants de la petite ville d'El Do. Et là, c'est l'émerveillement total quant à la profusion de personnages secondaires qui, pour le coup, sont complexes. C'est mon sentiment. Les voir tous évoluer, réagir à la rumeur du couple Travis/wesley et être mis face à cette réalité. Travis qui accepte enfin d'avancer après quatre années de deuil. Wesley qui espère se reconstruire en mettant sa vie amoureuse entre parenthèse. Et les autres qui peu à peu les acceptent comme ils sont. Alors ce n'est pas facile. Les mentalités changent lentement. Et que dire des réactions qu'on attend pas forcément de tel ou tel personnage. Sans oublier 'le' méchant de l'histoire qui ne peut laisser indifférent tellement ce John Wallace est détestable; Un homme odieux qu'on ne peut qu'aimer détester.

Ce livre est une petite merveille.MANon http://meninbooks.eklablog.com/puis-les-etoiles-tombent-de-brandon-witt-a136266146

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Oxanes 2017-09-23T09:10:33+02:00
Bronze

Puis les étoiles tombent est une touchante histoire sur la reconstruction après un deuil, qui n’est jamais facile, et encore moins quand on est un père qui s’éprend d’un homme alors qu’il est veuf avec trois enfants.

La vie de Travis bouleversée depuis la mort de sa femme 4 ans plus tôt, prend un tournant inattendu lorsque le vétérinaire Wesley Ryan arrive en ville. L’attirance entre eux est immédiate, mais entre un Wesley précédemment échaudé et un Travis qui n’a pas cédé à son goût des hommes depuis l’université et son mariage, ce n’est pas gagné d’avance. C’est la partie qui m’a le plus touchée de l’histoire, le moment où les deux hommes font les efforts nécessaires pour se comprendre. Mais ensuite, on a un saut de temps, et cette période où la relation des deux hommes se solidifie est zappée. Et cela m’a manqué pour rester connectée émotionnellement à l’histoire. Cependant j’ai apprécié la part belle accordée à la cohésion familiale, au jumeaux mais aussi à Caleb qui a le plus souffert des problèmes de son père. Ils forment avec Wendy une jolie famille soudée agréable à lire.

La plume de Brandon Witt m’a conquise, car elle sonne juste et émouvante. Mais après un très bon début, l’histoire est plutôt longuette et manque de péripéties plus haletantes que quelques réflexions homophobes. Nous avons de nombreux personnages secondaires dans ce livre, l’effet « petite ville où tout le monde se connaît », mais ils ne sont pas tous utiles. D’ailleurs parfois quand je lisais un nom que je n’avais pas vu depuis quelques chapitres, il me fallait un moment pour le replacer. J’ai également trouvé étrange de donner la « voix » brièvement à trois de ces persos (les plus importants néanmoins) en plus de celles de Travis et Wesley, pour ma part, j’ai trouvé que cela cassait le rythme.

Bon, dans l’ensemble ma lecture a été plutôt agréable, et j’ai versé quelques larmes, mais j’en ressors avec le sentiment qu’elle aurait pu être mieux.

Afficher en entier
Argent

http://www.voluptueusementvotre.fr/2017/09/15/puis-etoiles-tombent-brandon-witt/

Puis les étoiles tombent est le premier livre de Brandon Witt que je découvre. Son résumé m’a tout de suite attirée par son histoire différente, loin des stéréotypes de la romance. Ses personnages semblaient à fleur de peau, pris dans le tourment de leurs émotions. Ayant refermé ses pages il y a quelques minutes, je peux dire que ce livre possède plusieurs atouts, mais également plusieurs petits accrocs qui auraient pu être évités.

Ce roman m’a parlé sur certains points tels que la rapidité des ragots et les préjugés des personnes qui entourent ses héros. Il faut dire qu’à El Dorado, peu de choses échappent aux voisins et il suffit de quelques minutes pour que les rumeurs circulent. Difficile dans ces cas-là de passer à côté de l’arrivée du nouveau vétérinaire, de sa voiture criarde à ses vêtements de créateurs colorés. Wesley n’est pourtant pas totalement inconnu. C’est un garçon sensible, drôle, émouvant qui a fui dans l’espoir de trouver sa voix sans interférence. Il ne pensait pourtant pas que la bourgade de son enfance mettrait sur son chemin un homme qui va bouleverser ses plans. Pourtant Travis lui ressemble de bien des manières. Sous ses airs d’ours bourrus se cache un homme effondré qui tente de faire face quotidiennement à la perte immense qu’il subit tout en élevant ses trois enfants du mieux qu’il peut se reposant au maximum sur sa sœur et son fils aîné. Impossible pour lui d’envisager la moindre relation tant il se sent perdu. Mais la vie a mis sur son chemin celui qu’il n’attendait pas et lui laisse entrevoir un avenir auquel il n’osait plus croire.

Je me suis très rapidement attachée à ces deux hommes si différents, mais si complémentaires. Leur liaison n’est pas de tout repos avec des hauts et des bas, des remises en question et des adaptations, mais il ressort de cette histoire beaucoup de tendresse et de profonds sentiments. Néanmoins, j’aurais aimé que plusieurs aspects de leur relation soient mieux exploités.

En effet, durant cette lecture, quelques sauts dans le temps apparaissent au moment où l’on s’y attend le moins provoquant un certain manque. Ce qui est paradoxal c’est qu’à côté de cela, certaines longueurs se font ressentir tout au long du récit. La cause ? La multitude de points de vue extérieurs au couple. Si certains sont justifiés (Caleb, Wendy ou encore John) d’autres m’ont plus dérangé qu’autre chose.

Puis les étoiles tombent est un roman agréable sur les difficultés pour deux hommes de vivre ouvertement leur amour sous le regard méprisant des ignorants. Il pose les bases d’une histoire solide pour laquelle le temps guérit tous les maux, mais surtout il fait la part belle au véritable amour, celui qui n’a ni genre ni couleur. Un joli livre à découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par titegwen 2017-09-10T21:37:33+02:00

pfiouuu suis restée sur ma faim, tout en longueur pas d'action un livre qui ne m'aura pas marqué deçue

Afficher en entier
Commentaire ajouté par seriallectrice 2017-09-08T14:56:58+02:00
Lu aussi

J'avais tellement hâte de lire ce livre que j'avais repéré en VO depuis longtemps. Et au final, je suis... déçue.

Pourtant cette histoire d'un père de famille veuf, qui n'arrive pas à se remettre du décès de sa femme et d'un vétérinaire gay qui va lui redonner goût à la vie est plutôt belle. Mais bon sang, ce que ça a été long!!

Il ne se passe vraiment pas grand chose. Et les POV multiples (Travis et Wesley, Wendy, le fils cadet, le fils aîné... et d'autres encore) rajoutent de la lourdeur et apportent des passages que j'ai trouvés inintéressants et inutiles. Les seuls POV de Travis et Wesley auraient été suffisants et auraient, de ce fait, diminué la taille du livre ce qui aurait apporté plus de dynamisme à l'histoire. Chose qui manque cruellement selon moi.

Bref, malgré la beauté du sujet je me suis terriblement ennuyée. Ce n'était pas un livre pour moi, mais nul doute qu'il plaira à d'autres.

Afficher en entier

Dates de sortie

Puis les étoiles tombent

  • France : 2017-09-06 (Français)
  • USA : 2014-09-29 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Then the stars fall - Anglais
  • Infine cadono le stelle - Italien

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 63
Commentaires 10
extraits 1
Evaluations 26
Note globale 7.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode