Livres
469 969
Membres
437 967

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par mika1204 2013-05-09T15:00:03+02:00
Or

Mon premier Bukowski (mais aussi son dernier...)!

J'y reviendrai c'est sûr.

Une histoire alambiquée. Un style cru, violent, dégueulasse mais tellement savoureux et vrai!

ça sent la sueur, l'alcool et le sexe mais ça tombe toujours juste!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bloodymarie 2012-06-03T18:42:09+02:00
Lu aussi

Une bonne surprise .J'ai abordé cet ouvrage en ayant juste à l'esprit l'image sulfureuse et alcoolisée de l'auteur : génie mal reconnu ou bien simple provocateur? Et je me suis prise au jeu...Bukowski semble choisir dans ce roman de mettre en scène sa propre mort, avec une créativité et un cynisme rares.De l'humour décapant pour masquer ( ou mettre en valeur?) une sensibilité d'écorché vif. J'en relirai d'autres, c'est sûr...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bookemixer 2010-05-03T14:27:49+02:00
Bronze

Je ne connaissais pas l'auteur, en dehors de la « déblacle alcoolique » d'une émission télévisée « très chaude » qui défraya la chronique, sous la direction de Bernard Pivot.

Le roman paraît léger au premier abord et le langage de l'anti-héros repousse un peu l'envie littéraire. Puis, on se prend au jeu, à suivre cette histoire complètement délirante et farfelue d'un détective privé. Pas un détective banal. Un assemblage d'obsédé sexuel, d'ivrogne, de raté qui passe son temps au bar et à jouer aux courses. D'ailleurs, il devient attachant au fil des pages.

Malgré les bas instincts qui animent l'ouvrage, les pensées impudiques, les malveillantes pulsions masculines parsemées, on garde le sourire aux lèvres car l'humour est décapant.

Ne faudrait-il pas la critique d'un psychanalyste pour découvrir réellement ce roman là ? Quoiqu'il en soit, j'irais un peu plus loin dans les ouvrages de Bukowski, malgré le style de l'écriture. A des années lumières de l'explicite poésie, je pense que l'on peut découvrir dans l'absurde et l'aspect « primitif » de ce personnage, le souffle d'une âme sensible. Aaaahhh, Monde immonde !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode