Livres
472 236
Membres
444 044

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Pure blood boyfriend : He's my only vampire, Tome 10



Description ajoutée par Roxy67 2016-05-20T13:46:48+02:00

Résumé

Le destin a voulu que nous naissions ensemble et que nous passions notre vie à nous confronter.

Le Stigma manquant de l'Envie est finalement apparu sur le corps de Kana. Pour la protéger, Aki prend la décision d'affronter Eriya et doit donc partir pour le hameau Tsubakiin.

L'histoire de nos deux magnifiques vampires et de leur esclave, tous trois liés par l'amour et des liens rouge sang, va bientôt prendre fin !

Afficher en entier

Classement en biblio - 59 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Une saga très sympas à lire, de belles illustrations. ce qui m'a plus dans ces mangas, c'est leur couvertures qui sont très jolie et la deuxième couverture à l'intérieure, une page en couleur.

Les personnages ont leurs charmes.

facile à lire même si on rester dans le même concept que tout les livres de vampire et romance.

Afficher en entier
Argent

Ce dixième et dernier tome me laisse plutôt indécise. Ce que je veux dire par-là, c'est qu'alors que les premiers chapitres m'ont beaucoup plu parce qu'ils nous permettent enfin de comprendre toute la vérité sur Eriya, le tout dernier m'a assez déçu dans le sens où je ne m'attendais pas à une fin aussi bâclée.

Au début du volume, on se retrouve à nouveau plongé dans l'action, au moment-même où le stigma de l'envie apparaît sur le corps de Kana. Tout s'enchaîne très vite - un peu trop à mon goût, peut-être - jusqu'à ce qu'Eriya revienne à la charge, semblant devenir de plus en plus fou, et allant même jusqu'à tuer Kana pour obtenir son stigma (et aussi par jalousie de l'amour qu'elle partage avec Aki) mais bien heureusement, il s'agissait d'un subterfuge réalisé par Inori qui meurt à la place de notre héroïne en ayant pris son apparence. À vrai dire, depuis qu'on avait eu quelques informations sur son journal dans le tome précédent, je commençais à avoir quelques doutes sur ce personnage, notamment à propos de ses intentions envers Aki et Eriya. Je me demandais de quel côté elle était vraiment. Mais sa mort m'a prouvé que je n'aurais pas dû la soupçonner autant car finalement, elle a vraiment agi pour le bien de Kana et Aki jusqu'au bout, allant même à se sacrifier pour qu'ils ne souffrent ni l'un ni l'autre.

Après ce passage, les révélations au sujet de Eriya arrivent et ce sont définitivement les pages que je préfère dans ce tome. Spoiler(cliquez pour révéler)On apprend donc que le Eriya que nous connaissons dans cette saga n'est en réalité que la copie du véritable Eriya, bien plus doux, dévoué et pacifiste que celui que nous avons vu aux côtés d'Aki et de Kana. D'ailleurs, alors que je n'ai pas une seule fois réussi à apprécier le Eriya du présent depuis que je connais ses intentions, j'ai ressenti beaucoup de peine et de compassion envers le Eriya original. Il aimait vraiment la sœur d'Inori alors que je m'attendais d'abord à ce qu'il soit en réalité manipulateur et mesquin. En fait, le vrai Eriya était un vampire bourré de qualités qui a tout fait pour le bonheur de sa femme et qui a, sans le vouloir, engendré en quelque sorte une malédiction à cause de son amour pour elle. Au septième Eriya créé, Aki est né, sans doute pour mettre un terme à ce cercle vicieux qui ne faisait que rendre le jeune homme de plus en plus désespéré à chaque fois qu'il se souvenait de ses anciennes vies et de sa femme qui s'est laissé mourir depuis bien longtemps.

Et après avoir compris tout cela, Kana et Aki rendent les stigmas qui ne leur appartenaient pas à Eriya, et ce dernier disparaît alors, comme tué par toute cette force que le corps qu'il a emprunté ne pouvait pas supporter. Bon, autant j'ai beaucoup aimé l'explication concernant la création des nombreux Eriya, autant je n'ai pas trop compris pourquoi il est mort au lieu de devenir plus puissant grâce aux stigmas... C'est comme si l'auteure se débarrassait en quelque sorte de lui, mais dans un sens, je pense qu'il valait mieux qu'il ne se souvienne pas une nouvelle fois de son passé.

Et finalement, alors que tout semble plus ou moins résolu mais que nous aimerions voir tous les personnages restants réunis après cet événement majeur, nous les retrouvons 5 ans après, dans un dernier chapitre bâclé qui montre qu'ils s'en sont tous sortis mais qu'ils ne sont plus aussi liés qu'avant - enfin, ça dépend desquels. Le petit frère de Kana a grandi - et qu'est-ce qu'il est devenu beau ! - mais il vit désormais seul avec ses parents (rentrés de Russi, même si on ne les a jamais vus) puisqu'il n'a visiblement pas revu sa sœur depuis la mort d'Eriya... Jin est devenu sourd après avoir perdu son stigma de l'avarice mais grâce à ses oreilles de lycanthrope, il est parvenu à retrouver partiellement l’ouïe... Bon ça j'avoue que ça ne me fait pas trop plaisir parce que comme par hasard, Kana n'a rien perdu du tout quand son stigma de l'envie lui a été arraché par Eriya... Mais ce qui me déplaît le plus, c'est qu'il n'ait plus aucun lien avec elle, comme s'ils n'avaient rien vécu ensemble... À croire que Kana se fiche bien des gens qui l'ont aidé maintenant qu'elle peut vivre seule avec Aki... Je sais bien que Jin n'avait aucune chance face au vampire mais quand même ! C'était l'un des protagonistes, il faisait parti du triangle amoureux et finalement, dans les derniers tomes, il apparaissait de moins en moins souvent, et là on apprend carrément qu'il s'est retrouvé abandonné de tous (enfin, de Kana et d'Aki, surtout) avec en plus une ouïe déficiente après la mort d'Eriya ? J'ai vraiment de la peine pour lui... Après, on apprend que Swalo s'en est sorti lui aussi et qu'il a aidé Jin contre le frère jumeau d'Aki, il y a 5 ans, même s'il faisait semblant de rester froid et imperceptible. Les deux jeunes hommes ont visiblement noué un lien, et c'est l'un des seuls points positifs de ce dénouement. Eve leur rend visite de temps en temps et semble s'être radoucie même si elle conserve son sarcasme, quant aux anges (j'admets ne pas les avoir reconnu au début tant ils ont changé), ils restent ensemble et préparent une police contre les détenteurs de pouvoir... Mouais, ça reste peu crédible étant donné qu'ils traînent avec Swalo, Jin et Eve qui sont tous les trois des surnaturels et qu'ils semblent quand même apprécier. En ce qui les concerne, je suis déçue qu'ils n'aient pas révélé à Kana qu'elle est la sœur de Miyajima... D'ailleurs, j'aurais bien aimé les revoir un peu plus dans ce tome parce que j'ai eu l'impression qu'ils avaient complètement été oubliés par l'auteure alors qu'ils devenaient de plus en plus importants au fil des autres tomes...

Et pour finir, on aperçoit rapidement Kana et Aki à la toute fin du tome, mais Kana ne fait même pas l'effort de répondre à la question de son frère qui lui demande si elle est heureuse, et elle dit qu'elle ne peut malheureusement pas rester longtemps au même endroit... Quelque part ça se comprend puisqu'on se rend également compte que Aki possède désormais les sept stigmas, faisant de lui le fameux Messie Noir dont on a tant entendu parler, mais j'aurais justement aimé en apprendre davantage sur les pouvoirs que toutes ces marques lui procurent. Il est devenu le roi des vampires et doit être extrêmement puissant, mais c'est tout ce que l'on peut deviner alors que l'auteure aurait, selon moi, dû approfondir davantage ce point. Est-ce que la vie de Kana et d'Aki se résumera à fuir pendant l'éternité, sans même tenter de se poser quelques temps dans la ville où ils ont rencontré tous leurs amis ? Kana ne se sent pas mal d'abandonner son frère, de ne plus se soucier de Jin ni même des anges, de Swalo et de Eve ? Elle semblait agir pour le bien de tous dans les tomes précédents mais au final, quand elle obtient ce qu'elle veut (donc l'amour de Aki), elle se désintéresse de ses alliés et se fiche de leurs sentiments ? Déjà qu'elle m'avait paru un peu bizarre dans ce tome, comme un peu trop sûre d'elle et différente d'avant, mon opinion à son sujet ne s'améliore pas vu l'égoïsme dont elle fait preuve... Et puis, alors qu'on aimerait en savoir plus sur beaucoup d'autres éléments et alors qu'une multitude de questions envahissent notre esprit, l'histoire s'arrête de la façon la plus brutale qu'il puisse exister, en nous laissant une impression on ne peut plus bâclée alors qu'on referme le livre...

En bref, Pure Blood Boyfriend était une très bonne série sur les vampires, assez sombre mais parfois bien drôle quand même et qui me laisse d'agréables souvenirs, notamment grâce à ses protagonistes que j'ai beaucoup apprécié, mais seulement si je ne prends pas en compte ce dernier tome. Les révélations étaient très intéressantes et je les attendais depuis un moment, mais la suite des événements et surtout le dénouement m'ont vraiment déplu, et je reste malheureusement sur ma faim, avec beaucoup trop d'interrogations et de déceptions au sujet de Kana et de ses amis.

Afficher en entier
Argent

Une surprise.

J'ai commencé l'histoire a ses débuts, lorsque celle-ci est sortie en France en fin 2013. Ce qui m'a encouragée à entamer ce nouveau manga est la couverture mais également le nom du Mangaka. J'ai pu en effet lire sa série Kiss of Rose Princess. Sous le charme de cette série, il était naturel que je lise celle-ci.

Mon avis est mitigé sur la série en général. Les débuts ne m'ont pas convaincu et durant l'histoire, il y avait peu logique et j'avais souvent l'impression que cela partait en cacahuète. Cependant, je déteste laisser une série sans l'avoir fini donc j'ai continué.

Les précédents tomes ne m'ont pas charmés. J'avoue que je m'ennuyais par moment car cela manquait de cohérence et surtout de logiques à mes yeux. J'adore les histoires auquel on a petit à petit les pièces du puzzles mais Pure Blood Boyfriend a été limite. J'ai bien failli lâcher plusieurs fois.

J'ai eu peut-être top d'attente envers ce manga car on vient de lire Kiss of Rose Princess, on s'attend à quelque choc d'aussi grand.

Malgré ces nombreux tomes auquel je n'étais pas emportée, le dernier m'a agréablement surprise. J'ai vu sous un autre jour cette histoire qui été jusqu'à maintenant sans cohérence ni même limite sans scénario. Contrairement aux autres tomes, celui-ci m'a scotchée. Ok, le début était un peu difficile surtout quand on se rappelle plus trop où on s'en arrêté mais je suis rentrée dans l'histoire très rapidement et j'ai été emportée. Quelle plaisir ! Enfin un tome qui me transporte ! Le dernier était le Troisième tome donc cela remonte à loin.

Nous avions les réponses à nos questions ou plutôt aux incohérences pour ma part. C'était un régal de savoir enfin la vérité. Le tome est rempli de rebondissements et de révélations comme je les aime. Les personnages sont enfin devenus à mes yeux matures car parfois, c'était limite.

On apprend plus sur Eriya et son frère Aki. J'apprécie Kana mais parfois, je voulais que Aya Shouoto se penche un peu plus sur les jumeaux. Il a fallu 10 tomes pour que ce souhait se réalise. Nous avions eu des flash-back mais ce n'était pas suffisant pour moi. Je reste toujours sur ma faim et là. Je suis enfin rassasiée ! Un vrai bonheur !

Pour un Shojo, ce système d'avoir les réponses à la fin est risqué. C'est un coup de Poker que je respecte. Je ne peux pas comparer ce manga à un autre qui est le meilleur pour moi et le restera. C'est d'ailleurs le Roi de ce genre de scénario. Pour un Shojo, c'est très bien ! Cela change de ce qu'on voit d'habitude avec les histoires prévisibles et ce monde tout mignon.

Pure Blood Boyfriend était une surprise. J'étais scotchée au début puis après, il m'a perdue mais ce dernier tome m'a totalement repêchée !

Le conseil que je puisse donner aux personnes qui ont été dans ma situation. Lisez jusqu'à la fin, cela en vaut la peine.

Afficher en entier
Or

Pleins de rebondissement dans ce dernier tome. Toutes les réponses à nos questions aussi. J'ai trouvé très intéressant la "création" d'Eriya et des Stigmas. C'est étrange mais pas totalement idiot.

Ça ne m'a pas étonnée que le dernier Stigma apparaisse sur Kana. Elle est tout de même au cœur de l'histoire et l'esclave des deux vampires.

C'est une belle fin qui n'a pas été bâclée.

J'aurai bien aimé savoir pourquoi Kana et Aki ne peut pas rester longtemps au même endroit.

Une série géniale qui prend fin.

Afficher en entier
Diamant

L’Envie, ce stigma manquait à l’appelle depuis le début du jeu, mais il est enfin apparut sur Kana… Accompagné d’Inori, Aki, Kana, Jin et Swalo se rendent au hameau Tsubakiin pour récupérer une arme sacrée capable de tuer Eriya. Mais celui-ci n’ai pas prêt à abandonner et même s’il doit tuer Kana pour récupérer l’Envie, il le fera ! Comment se terminera cette collection rouge sang ?...

Ce dernier tome était juste sublime, je l’ai dévoré ! Ce dixième tome nous relève le passé d’Eriya, sombre et douloureux, j’était très triste en découvrant enfin la vérité sur les stigmas ! Aki et Kana forme vraiment un magnifique couple, ils sont courageux et prêt à tout pour affronter enfin Eryia. J’ai beaucoup aimé découvrir l’autre facette d’Eryia ! Ce qui est dommage c’est qu’a la fin Kana dit une phrase que je ne comprends pas et je ne suis pas la seule… C’est vraiment dommage. Entre amour, destin, mort et passé ce dernier tome conclu cette magnifique saga !

Ma note : 20/20 Une série que j’ai adoré ! Mon Shojo préféré, et je ne peux que vous le conseiller !

#Frimousse

Afficher en entier
Argent

Voilà, série terminée, j'ai adoré, beaucoup de rebondissements et révélations dans les derniers tomes. Fin très surprenante je trouve, les dessins sont magnifiques, et je me suis vite attachée au personnage de Aki, qui finalement n'est celui que l'on pensait.

Je ne suis pas du tout déçue.

Afficher en entier
Bronze

Voila, une série officiellement terminé que je relirai en intégrité pour voir si des choses m'ont échappé. Le tome était un peu plus épais que les autres, montrant qu'il y aurait pas mal d'explications.

Je redoutais cette fin, de peur qu'elle ne soit mauvaise ou bâclé mais j'estime que l'auteur s'en est plutôt pas mal tiré.

Il y a eu des scènes très pralinées et saupoudrées de sucre mais aussi pas mal de sang.

Les explications sur Eriya. Ciel que l'histoire de ces vampires est tordu, mais elle me convient. Je comprends aussi pourquoi malgré sa décapitation, il était entier.

Je n'ai pas bien saisi pourquoi Spoiler(cliquez pour révéler)Kana en a réchappé vu qu'elle était aussi l'esclave d'Eriya mais je suppose que comme ce n'était qu'à moitié, ça n'a pas été fatale

Eriya quand a lui, étrange du début à la fin, il semble retrouvé un peu de lucidité dans toute cette folie sans logique.

Aki est devenu Spoiler(cliquez pour révéler)le messie noir. Kana ne peut pas rester trop longtemps au même endroit. Son frère ne lui a toujours pas dit qu'il l'était. Elle est heureuse, mais pourquoi elle ne peut pas rester longtemps au même endroit ? A cause de ce qu'est devenu Aki ? Humm

En tout cas, de beaux graphismes sur un décor sombre et une histoire assez abracadabrante pour qu'on puisse lui donner des pincées d'originalité.J'ai aimé ma lecture de du début à la fin.

Afficher en entier

Date de sortie

Pure blood boyfriend : He's my only vampire, Tome 10

  • France : 2016-04-14 (Français)

Activité récente

Emma-54 l'ajoute dans sa biblio or
2018-02-05T15:44:13+01:00
Leola18 l'ajoute dans sa biblio or
2017-09-18T12:31:07+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 59
Commentaires 7
Extraits 0
Evaluations 11
Note globale 7.64 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode