Livres
546 446
Membres
582 611

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Purgatoire des innocents



Description ajoutée par annick69 2015-05-11T12:10:19+02:00

Résumé

Je m'appelle Raphaël, j'ai passé quatorze ans de ma vie derrière les barreaux. Avec mon frère, William, nous venons de dérober trente millions d'euros de bijoux. Ç'aurait dû être le coup du siècle, ce fut un bain de sang. Deux morts, un blessé grave. Le blessé, c'est mon frère. Alors, je dois chercher une planque sûre où il pourra reprendre des forces. Je m'appelle Sandra. Je suis morte, il y a longtemps, dans une chambre sordide. Ou plutôt, quelque chose est né ce jour-là... Je croyais avoir trouvé le refuge idéal. Je viens de mettre les pieds en enfer. Quelque chose qui marche et qui parle à ma place. Et son sourire est le plus abominable qui soit... "

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 059 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par xFrench 2013-05-07T22:37:31+02:00

L’espoir fait vivre.Ce qui veut dire que le désespoir tue.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Terrifiant ce livre ... J'ai découvert cette auteure par hasard au détour d'un rayon de la bibliothèque.Et cela démarre par le braquage d'une bijouterie suivie d'une fusillade et d'une poursuite qui se termine en pleine campagne.Ils s'incrustent chez une vétérinaire pour soigner un des leurs et là s'ensuit un cauchemar qui s'accentue crescendo avec des personnages glauques et glaçants à souhait. Personne n'est épargné dans cette histoire sordide.ça vous prends les tripes comme une lessiveuse avec plusieurs mode rinçage ... un gros truc de de taré et de perversité qui joue sur la peur de l'autre.Avec un final très inattendu ( j'adore ça) .A lire absolument

Afficher en entier
Or

A Paris, un braquage tourne mal dans une bijouterie de la Place Vendôme : 30 millions d'euros de bijoux dérobés, des vies volées, des malfaiteurs qui ont réussi à prendre la fuite. Will est grièvement blessé, son frère Raphaël s'est juré de le sauver. Commence alors pour Raphaël, Will, leurs complices et les autres, une endurance acharnée, une lutte tenace, un combat effréné... un véritable chemin de croix...

Pour son septième roman, Karine Giébel a franchi un degré de plus dans l'horreur tout autant que dans l'art de bien écrire. Ce roman, d'une violence inouïe, sombre et lugubre, funèbre et sépulcral, travaillé à l'excès, plonge immédiatement le lecteur dans un abîme profond, un gouffre aussi noir que amer, une lecture addictive. Contradictoire me direz-vous... oui et non.

C'est la "force tranquille" de la narration, à la fois féminine, masculine, libérée et contenue, mais toujours puissante, percutante, au-delà du coup de poing. C'est un texte si riche, où figures de style se mêlent et se font écho, où métaphores et oxymores alternent et se marient, un texte riche de mots et de maux que l'auteur travaille, marie et avec lesquels elle jongle à l'infini. Des descriptions, sentiments et états d'âme qu'elle sait cuisiner et faire mijoter.

Que de souffrance et de calvaire endurés, que d'agonie. Un véritable enfer dont le lecteur n'est pas seulement le témoin. C'est une lecture qui nous retourne et durant laquelle on se dit "mais jusqu'où va-t-elle aller ?". Et elle ose y aller, jusqu'au comble de l'horreur et de la douleur, gratuites parfois il est vrai.

Il est difficile de sortir indemne d'un tel supplice et quand enfin arrivent les dernières pages, l'issue fatale, quand enfin elles livrent leurs derniers cris... la pression, jusque-là accumulée, se libère et explose, les nerfs lâchent, les larmes font le reste.

Alors oui, c'est noir, très noir, mais paradoxalement j'ai envie de le recommander ce roman, tant il est poignant, tant l'auteur excelle en maître absolu du jeu... car malgré l'horreur, malgré l'enfer, malgré cette force brutale qui habite chaque personnage, c'est bien un "Purgatoire des Innocents" dont il s'agit-là...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par SegoleneC 2021-02-27T10:53:45+01:00
Or

Premier contact avec Karine Giebel. On m'avait prévenu qu'il fallait un estomac bien accroché pour ce roman, ce n'était pas de la publicité mensongère. C'était dur, mais j'ai beaucoup apprécié ce roman qui m'a retourné les tripes.

Qui plus est, je ne m'attendais absolument à cette tournure en lisant la quatrième de couv', et ce fût une très bonne surprise.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par amande_rp 2021-02-15T16:41:31+01:00
Or

Le style au début du livre ne m'a pas vraiment convaincue mais très belle surprise par la suite. Beaucoup de rebondissements et de surprises.

A noter toutefois l'univers très sombre du livre.

Afficher en entier
Or

https://entournantlespages.wordpress.com/2019/07/04/purgatoire-des-innocents-lespoir-fait-vivre-ce-qui-veut-dire-que-le-desespoir-tue/

J'ai été une nouvelle fois complètement emportée par le style incisif et dynamique de l’auteure. Nous voilà au milieu de deux histoires bien distinctes qui se réuniront bien assez tôt pour offrir un récit dense et glaçant avec beaucoup de violence.

Nous voilà plongés dans ce huis-clos éprouvant où rien se sera laisser au hasard. Karine Giebel frappe encore fort avec ce livre, encore plus qu’avec Les Morsures de l’ombre. Les fantasmes d’un psychopathe régient bientôt la vie de ces personnages en plein purgatoire. Est-ce la seule manière pour eux, car aucun n’est vraiment innocent, de faire face à tout le mal qu’ils ont pu faire ? Mais surtout, y a-t-il un moyen d’y échapper ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kmydaukho 2021-02-05T16:42:39+01:00
Diamant

Premier coup de coeur de l’année !!

Karine Giebel sait nous transporter dans ses histoires. C’est une fois de plus, un roman réussi !

Le lecteur est plongé dans un abîme profond, dans une noirceur extrême. Âmes sensibles, s’abstenir. Ce roman est d’une violence inouïe, il y a vraiment des scènes où (moi qui ne suis pas sensible d’habitude quand je lis) j’ai failli renvoyer mon repas. Parfois, les horreurs sont insoutenables, on souhaiterait que tout cela se termine. Mais quelle impuissance d’être spectateur. N’est ce pas Raphaël et les autres ?

J’avoue avoir eu envie à des moments, de dire stop à ces monstruosités et de refermer le livre. Mais mon addiction pour le récit était beaucoup plus forte.

Ça nous prends aux tripes, ça nous broie l’estomac, mais on a envie de continuer cette lecture, d’en découvrir encore plus. C’est terriblement addictif. Les événements s’enchaînent, la peur monte crescendo. C’est angoissant au possible et c’est ça qu’on aime.

Les personnages sont bien construits, le récit est parfaitement maîtrisé du début à la fin. L’écriture est toujours aussi prenante, entraînante.

Quand les dernières pages arrivent, la délivrance sonne. Et pourtant, quel livre, quel chef d’œuvre !! Je ne peux que vous le recommander. Mais accrochez-vous car vous ne sortirez pas indemne de cette lecture poignante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephanelefort 2020-12-09T19:08:51+01:00
Or

Du pur Giebel. Stressant, inquiétant, noire, dur... parfois très dur. On termine ce roman totalement exténué. Peut être le plus noir des romans que j'ai pu lire à ce jour. L'auteure, habillement nous fait "aimer" les deux "truands" que sont, les deux frères, Raphaël et William. Bravo Mme GIEBEL, encore une fois, vous m avez entrainé au plus profond.....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par perodebotibo 2020-12-04T22:13:30+01:00
Lu aussi

Oppressant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pulchoux 2020-12-02T20:46:39+01:00
Lu aussi

Une petite déception.

Si le début m'a beaucoup emabllé, la suite nettement moins. Toute l'intrigue autour du braquage m'a beaucoup intéressé et j'ai avalé les pages rapidement. Tous les personnages sont très complexes et ne sont ni bons ni mauvais.

Par contre, arrivée à la moitié du livre j'ai été ennuyée de voir qu'il me restait encore autant à lire. C'est long, c'est parfois plat et au bout d'un moment j'ai vraiment commencé à compter les pages qu'il me restait à lire.

Qui plus est, j'ai nettement moins apprécié la deuxième intrigue. C'est certainement bon, mais je pense que ce genre de sujet ne sont pas pour moi tout simplement puisque c'est le deuxième roman que je lis et qui aborde le thème des Spoiler(cliquez pour révéler)pédophiles et c'est le deuxième que je n'apprécie pas.

Concernant les personnages, j'ai apprécié Raphaël et William. Je les aient trouvé torturés et complexes. Les petits flash back permettent de mieux comprendre pourquoi ils en sont arrivés là.

Concernant Sandra, elle a été comme abandonnée par l'auteur à partir de l'arrivée de Patrick. Si elle occupait une grande place dans la première partie du roman, elle s'efface dans la deuxième partie. Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai bien compris que cette femme ne vit que dans l'ombre de son "mari", qu'elle n'existe pas sans lui, mais j'ai trouvé ça dommage qu'elle soit mise de côté

Ce n'est pas un mauvais roman, il est d'ailleurs plutôt bien écrit. Mais je n'apprécie tout simplement pas ce genre d'histoires.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sandra-159 2020-11-22T18:13:53+01:00
Commentaire ajouté par dorine16 2020-11-17T19:05:29+01:00
Diamant

Une pépite ce livre. J'ai adoré l'histoire du début à la fin. Loin d'être cliché, il y a plein de rebondissements qui nous font passer par des tas d'émotions différentes. Angoisse, peur, espoir… Karine Giebel nous transporte dans son univers qu'on ne peut qu'apprécier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par deB7 2020-11-04T18:44:00+01:00

Dates de sortie

Purgatoire des innocents

  • France : 2013-05-07 (Français)
  • France : 2014-05-15 - Poche (Français)

Activité récente

Bulledo l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-17T14:12:26+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 1059
Commentaires 228
extraits 54
Evaluations 362
Note globale 8.85 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode