Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Pussycat : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Alice de l'autre côté du miroir Alice de l'autre côté du miroir
Lewis Carroll    Benjamin Lacombe   
Livre reçue lors du Noël de l'année 2017, de la part de mes beaux-parents, je l'ai gardée en cours de lecture depuis tout ce temps. On se retrouve ici avec un objet livré magnifique, d'une qualité incroyable et avec un travail soigné de la part de la maison d'édition. Benjamin Lacombe signe les dessins de cette histoire des plus connues dans l'univers de la lecture jeunesse.

Et malgré la beauté des pages et l'univers que j'adore depuis mon visionnage du dessin animé quand j'étais petite, je dois avouer avoir eu des difficultés à terminer cette lecture. De par le format, le style d'écriture et l'univers qui finalement ne m'a pas convaincu tant que cela. Bien évidemment j'aime toujours autant le dessin animé mais en ce qui concerne le texte original, j'ai eu un petit blocage. C'est tout de même assez périlleux comme lecture. Plusieurs lectures peuvent être faites et plusieurs compréhensions du texte aussi. Et cet ensemble de facteurs m'ont tout de même bloqué sur plus d'un an.

Cela n'enlève en rien la qualité de l'ouvrage et l'objet-livre qui reste magnifique. Encore une fois je me suis retrouvé émerveillé par le coup de crayon de Benjamin Lacombe et c'est finalement tout ce qui compte avec cet ouvrage.

https://elodie-liseuse-lifestyle.blogspot.com/2019/02/alice-de-lautre-cote-du-miroir.html
Alice au pays des merveilles Alice au pays des merveilles
Lewis Carroll    Benjamin Lacombe   
Bien entendu que je connaissais l'histoire d'"Alice au pays des merveilles" avant de lire ce livre. Qui ne la connait pas en même temps ! C'est une histoire tellement connue que c'est difficile de passer à coté. Néanmoins, c'est la première fois que j'abordais le roman, je mettais jusqu'alors cantonner aux adaptations cinémas. Comme d'hab', avec du recule, je préfère le livre. Les films retranscrivent assez bien l'univers drôle et loufoque et la folie du livre, mais ils en oublient un peu son âme. Il y a un point où ce livre est tellement mieux que n'importe quelle version cinéma, c'est sont coté fascinant. Entre ses jeux de mots, ses poèmes, ses descriptions et le reste, il y a un petit coté mystère à percer à chaque page. J'ai aimé ses différents niveaux de lecture, son coté à la fois très enfantin et pourtant avec tout autant d'intérêt pour les adultes.

Mais au-delà de ces qualités propres au texte lui-même, qui sont les même peu importe l'édition qu'on achète, j'ai A-DO-RÉ les spécificités de cette édition précise.
Déjà, bien entendu, les superbes illustrations de Benjamin Lacombe. J'avais déjà apprécié son travail dans sa version illustrée de "Notre-Dame de Paris" de Victor Hugo, mais je trouve le travail encore plus soigné ici. Le texte permettant un peu plus de folie, en plus dès illustrations en elle-même, il joue véritablement avec le texte, les polices d'écritures et l'objet même qu'est le livre. Il propose des calligrammes, des pages à déplier, etc... Bref, il nous a créé un très bel objet. J'ai beaucoup aimé le style de ses dessins, qui me semble tout à fait coller à l'univers du livre. Et en même temps, il a vraiment réussi à imposer SA patte et à proposer une version d'Alice qui lui ressemble complètement. Les illustrations qu'il propose ne sont pas du tout du copier/coller ni de ce John Tenniel, premier illustrateur du livre, ni de ce que Disney, voire même Tim Burton dans son film, à pu faire avant lui. J'ai apprécié le fait qu'il a su se détacher de l'image qu'on se faisait déjà d'Alice et des autres personnages tout aussi cultes, tout en s'arrangeant pour qu'on les reconnaisse encore, et sans jamais trahir son style.

Ensuite, cette édition complète le texte d'un certain nombre d'annexes, toutes plus passionnantes les unes que les autres. Elles nous expliquent à la fois le texte lui-même et l'étrange vie et personnalité de Lewis Carroll. J'ai vraiment trouvé très ça enrichissant. On découvre ou redécouvre l'histoire autour du livre, ce qui participe au coté fascinant de cette œuvre. Ça permet d'amorcer une réflexion intéressante sur la profondeur et le sens réel du texte et sur la façon dont il faut le percevoir. On commence sur une préface nous donnant déjà quelques éléments de base de la vie et de la façon dont Lewis Carroll a eu l'idée de ce livre ; on enchaine sur le texte superbement illustré ; puis une série photos et de lettres écrites par Lewis Carroll à diverses de ses "amies-enfants" (dont la 'vraie' Alice) lettres où l'on découvre que son imagination débordante, son humour et son amour des jeux de mots ne le quittait jamais vraiment ; des notes de traduction (j'y reviendrait plus tard) ; une seconde biographie/chronologie/bibliographie de Lewis Carroll, reprenant cette fois toute sa vie, pas seulement ce qui est en lien avec Alice ; enfin quelques mots sur l'illustrateur et le traducteur. Quelque soit son niveau de connaissance de cette œuvre, tout le monde peut y trouver son compte. On est pédagogique, on a une volonté d'expliquer le texte, je trouve. De ce fait, je conseillerais vraiment cet ouvrage à tout le monde.

Enfin, il y a eu un joli effort de traduction des poèmes et des jeux de mot de la part d'Henri Parisot. Je ne connais pas les autres traductions mais celle-ci ma convaincu dans l'ensemble. Les poèmes ressemblent réellement à des poèmes, avec toutes les règles de la poésie classique : ça rime et le mètre est respecté. Pour les jeux de mot, on a cherché à trouver un équivalent français, ce qui est 100 fois plus agréable qu'une note explicative en bas de page. Et puis surtout, une annexe vient expliquer les choix de traduction ! Pour peu qu'on ait quand même quelques bases en anglais, je l'ai trouvé très bien faite, car elle nous explique réellement la réflexion du traducteur. On arrive complètement à comprendre comment du texte d'origine, et de la blague initialement imaginée par Lewis Carroll, on a pu aboutir à ce résultat. Même si certaines propositions de traduction me semblent un peu tirées par les cheveux, on sent tout de même à chaque fois une vraie volonté de respecter le travail de l'auteur. Je crois que cette annexe est celle qui a le plus éveillé ma curiosité, et m'a donné envie de relire le livre en VO, pour me faire ma propre idée.
Le Tailleur de Pierre Le Tailleur de Pierre
Léonie Bischoff    Olivier Bocquet   
3 ème tome de l'adaptation en BD de la série "Erica Falck et Patrik Hedström" de l'auteure scandinave Camilla Läckbergj

J'ai vraiment aimé les graphismes, pour l'histoire, je ne sais pas si c'est fidèle au roman, je ne connais pas encore ;)

par HELENE45
La République La République
Platon   
Tout comme somerholic (en même temps, nous sommes dans la même classe XD) j'ai eu le "plaisir" de lire la République.

Au début, quand je l'ai lu pour la première fois, j'ai détesté. Pourtant je l'ai mis dans "J'ai lu aussi" et non pas "je n'ai pas apprécié" pour la bonne et simple raison qu’après réflexion, je me dis que ce livre nous apporte beaucoup de chose. Certes, la lecture est parfois difficile, voir incompréhensible, mais nous l'avons tellement étudié que j'ai commencé à m'y intéresser d'avantage, voir m'y attacher (mais juste un peu :3 )

De plus, j'aime les échanges entre Socrate et Glaucon, même si ce dernier est un soumis qui ne fait que "Oui je suis d'accord " "comment peut il en être autrement " " certainement " mais bon, je laisse libre cours à mon imagination quand à ce que je dois comprendre derrière ces réponses.

Bref, une lecture difficile, mais pédagogue.

par Rukia05
Alice au pays des merveilles - L'intégrale Alice au pays des merveilles - L'intégrale
Jun Abe   
Je l'avais déjà lu en version 2 tomes mais cette édition est vraiment superbe, je n'ai pas pu résister, donc j'ai les 2 versions :D d'ailleurs je conseille plus cette version d'une parce que ça revient moins cher et de 2 selon moi cette édition est plus belle et plus qualitative
Les Aventures de Tintin, Tome 2 : Tintin au Congo Les Aventures de Tintin, Tome 2 : Tintin au Congo
Hergé   
Il faut essayer de se remémorer l'époque et le pays, un certain état d'esprit. La Belgique et le Congo c'est une grande histoire, pas forcément la meilleure! mais elle fait partie de ce pays, Tintin au Congo est un reflet (édulcoré) de ce que cela représentait à l' époque et la façon dont les gens percevaient le colonialisme; Une certaine grandeur pour leur pays, on ne parlait pas de racisme comme maintenant (et puis il est toujours plus facile de juger une période passée qu'actuelle, le recul aidant non ? ) On voit l'évolution du personnage principale qui se dégrossit L'un des rares albums avec Tintin chez les Soviets ou Tintin fait vraiment office de journaliste pour le Petit XXème (qui a vraiment existé puisque c'est là qu' Hergé à démarré sa carrière de dessinateur de BD) Donc un album qui se laisse lire avec plaisir car encore plein d'une certaine naïveté...

par cathardy7
Britannicus Britannicus
Jean Racine   
Une bonne tragédie — ça reste du Racine, faut pas déc' !
 
Si Britannicus n'est pas ma pièce préférée de Racine, elle en reste une très bonne. Le point qui m'a le plus plu est, je pense, la figure de Néron. Jeune empereur en quête d'émancipation, il est tiraillé entre amour filial et désir d'indépendance. Dans ce déchirement, un personnage lui montre une voie, la voie qui poussera le monstre sanguinaire sommeillant encore chez le jeune dirigeant à se réveiller.
L'alexandrin est toujours aussi bon, presque berçant.
Dans les sujets antiques, la mythologie grecque a ma préférence mais la Rome ancienne n'est pas sans me parler non plus.
 
Un bon moment de lecture, agréable et abordable.
Les Yeux d'Elsa Les Yeux d'Elsa
Louis Aragon   
Ah ça c'est un homme, un vrai ! Un amour de l'homme, de la vie....une justesse et une profondeur dans la poésie. Un grand Homme et un grand poète, c'est rare.

Si je devais résumer sa poésie, je citerais ces quatre vers:

"Un jour, pourtant, un jour viendra couleur d'orange,
Un jour de palmes, un jour de feuillages au front
Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront
Un jour comme un oiseau sur la plus haut branche".
Cyrano de Bergerac Cyrano de Bergerac
Edmond Rostand   
Époustouflant.
Je resterai à jamais marquée par la tirade du nez... Cyrano de Bergerac est une grande pièce, un chef d’œuvre !

par Vavi
Le Mariage de Figaro Le Mariage de Figaro
Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais   
J'ai eu du mal à comprendre cette pièce, d'ailleurs, je n'arrive toujours pas à la lire en la comprenant :/

par Pussycat
  • aller en page :
  • 1
  • 2