Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de pwachevski : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Dom Juan Dom Juan
Molière   
Un classique à lire.

Relu pour le français il y a peu, l'histoire m'a autant happée que la première fois.

Malgré le caractère peu consciencieux dépeint par Molière en le personnage de Dom Juan, on ne peut s'empêcher de le trouver juste.
Certes, le libertinage du (anti) héros nous indigne, mais les descriptions de la société du temps de Molière sont habilement restituées, et surtout critiquées.

Fabuleuse pièce de théâtre, à lire et à voir.

par Ophie
Écoute le chant du vent / Flipper, 1973 Écoute le chant du vent / Flipper, 1973
Haruki Murakami   
Un recueil de deux courts romans que j'ai trouvé très agréable à lire, cela dit, je le trouve plus intéressant pour ce qu'il représente que pour ce qu'il est véritablement.

C'est à dire que quand, comme moi, on adore Haruki Murakami et qu'on a lu un bon paquet de ses romans, on ne peut que prendre plaisir à lire ses deux premiers écrits qu'il s'est enfin décider à rééditer (et à faire traduire surtout). On ne peut qu'apprécier les éléments autobiographiques confiés au début du livre, qui apportent un vrai plus, nous donnant une sorte de "mode d'emploi" pour bien comprendre cette lecture. On ne peut que s'amuser à voir d'ors et déjà apparaitre certains thèmes récurant dans son œuvre, voire ses obsessions un peu étranges. On est ravi d'y retrouver déjà son style, sa patte et son sens de l'humour. On ne peut que passer l'éponge et même s'attendrir devant quelques maladresses d'écriture. Bref, il se dégage quelque chose de tellement sympathique de cet auteur et de ses premiers écrits, qu'on passe indéniablement un bon moment.

Mais si on regarde ces livres avec un regard plus critique et objectif, force est de constater que ce n'est pas vraiment des romans très marquants. Ça fait même assez clairement partie de ce qui est le moins aboutis dans son œuvre. Il nous propose deux scénario un peu brumeux, on ne sait pas tout à fait où on est, ni où on va ; on ne sait pas tout à fait ce que l'auteur veut nous dire, quel est son message. J'aurais aimé compléter l'espace "thèmes" du site, mais à vrai dire, je suis incapable de dire de quoi parlais ces livres. Les personnages sont un peu plats, sans grande personnalité et on a du mal à s'y attacher. Le style d'écriture dans "Écoute le chant du vent" est un peu trop dépouillé ; ça donne un rythme trop rapide au texte et ne créé pas assez d'émotion. Et celui de "Flipper, 1973" m'a semblé un peu brouillon, avec une construction trop décousue à mon sens ; on essaye de mélanger plusieurs points de vue, mais sans réussir à rendre chaque point de vue aussi intéressants l'un que l'autre.

Donc voila, je suis un peu partagée. Bien que j'ai pris très sincèrement énormément de plaisir à lire cet ouvrage, je ne le conseillerais pas à tous le monde. Je le déconseille même à ceux qui n'ont jamais lu de Murakami, car je pense que, malgré la chronologie, ce n'est pas la meilleure porte d'entrée dans son œuvre.
Eleanor & Park Eleanor & Park
Rainbow Rowell   
J'ai beaucoup de sympathie pour ce livre, car ça a été une vraie bonne surprise pour moi. Ni la littérature Young Adult ni les romances ne font partie des genres de livres qui m'attirent ou m'intéressent habituellement. Et pourtant je trouve que ce livre sort vraiment du lot, qu'il arrive à imposer son style, sa fraicheur et son audace, et qu'il a finalement beaucoup de charme.

Il y a pas une raison particulière qui me fait dire ça, mais plutôt un assemblage de petits détails et subtilités, qui font de ce livre réellement autre chose qu'une romance pour ado, niaise et complètement navrante, comme on peut malheureusement en voir partout, et comme j'en ai malheureusement trop lu. Quand je parle de petits détails qui font la différence, je pense par exemple au rythme étonnamment lent pour ce type de livre, d'autant plus pour le public auquel s'adresse le livre. Et ce n'est pas un défaut pour moi, au contraire. J'ai apprécié la façon dont l'auteur vraiment pris le temps de mettre en place son intrigue et ses personnages, de façon à ce que tout sonne naturel et réaliste.
J'ai également adoré le fait qu'on ait vraiment un parti pris qui est de traiter un amour principalement platonique. J'ai apprécié parce que c'est quand même très original pour ce genre en général, et là encore, d'autant plus pour un livre pour ado. Cerise sur le gâteau, l'auteur fait en plus ça bien, on n'a jamais le sentiment que l'histoire piétine, on ne se dit jamais "mais il va se passer quelque chose ?!!".
Les personnages principaux sont attachants et surtout réalistes à mon sens. On a pas "monsieur et madame parfaite", mais des gens normaux, auxquels on peut facilement s'identifier. Ils sont ni trop niais ni trop matures pour leurs âges, ce qui renforce à mon sens le coté réaliste. Les personnages secondaires sont plus clichés mais pas trop non plus, donc ce n'est pas vraiment un défaut. Ou du moins, on n'est pas à un stade où ça devient dérangeant ou désagréable pour le lecteur.
Les thèmes traités dans le livre sont vraiment intelligents et pertinents. Par exemple le harcèlement scolaire, ou l'image qu'on a de soi et de son corps, la confiance en soi, les familles recomposées et multiculturelles, etc... Ce qui est vraiment génial, c'est rien ne semble en trop ou ne tombe comme un cheveu sur la soupe. Tout est justifié par l'intrigue et ça sonne à aucun moment comme une "leçon de morale".
On ajoute à ça le fait que ça se passe à la fin des années 80 + les thèmes récurant de la musique rock et des comics books, ce qui donne une ambiance appréciable à l'ensemble. On ajoute aussi des touches de drame crédibles et là encore jamais de trop, toujours justifiées par l'histoire.
Je pense la plus grande force de ce livre, c'est d'arriver à nous embarquer pas forcément là où on l'attendrait. En plus de ce que j'ai cité plus haut, j'ajouterais que sa fin inattendue en est une belle illustration.
Au final, on se retrouve quand même avec un bouquin sacrément agréable et intelligent. A classer sans aucun doute en haut du panier de la littérature YA selon moi.

Néanmoins, je suis un peu embêtée maintenant que je dois noter ce livre, puisque malgré tout le bien que j'ai pu en dire, je ne peux pas non plus dire que je me sois dis WAOUHHHHH en le lisant. Je ne sais pas comment l'expliquer, ce livre m'a plu, je l'ai lu avec plaisir et intéret, je le conseillerais sans aucun doute autour de moi, mais c'est tout. C'est déjà pas mal, mais c'est pas une histoire qui va réellement me marquer, ça va pas changer ma vie, ça va pas changer ma façon de penser les relations de couple, etc... Et pour cette raison, je ne me vois pas non plus classer ce livre hyper haut dans ma bibliothèque.
Les thèmes traités sont originaux, mais j'ai quand même plus d'une fois eu un sentiment de "déjà vu" qui m'a un peu bloqué. Déjà la romance (sauf sur la fin) respecte un schéma qu'on connait tous, ce qui est un peu dommage. Ou encore les touches de drames : c'est toujours un plus à mon sens d'en avoir dans ce type de livre, puisque c'est assez rare. Mais on joue toujours sur les mêmes thèmes, ce qui fait perdre en intérêt à cela. Par exemple, les scènes dans la famille recomposée et pas très heureuse d'Eleanor, c'est franchement déjà vu comme thématique. ça m'a d'ailleurs beaucoup rappelé un livre très précis, "Forbidden" de Tabitha Suzuma, le thème n'est pas du tout le même, mais on présente une famille très similaire, je trouve.
Je dois aussi dire que je n'ai pas été éblouie par le style de l'auteur. Ce n'est pas mal écrit, mais ce n'est pas spécialement bien ecrit non plus. J'ai trouvé ça assez quelconque et passe partout.

Et donc malgré une impression globalement positive, j'ai quand même hésité un moment entre ma liste bronze et ma liste argent. Finalement la liste bronze l'emporte, mais il n'empêche que je garderais quand même un bon souvenir de ce livre. Son audace ma séduite, et les petits défauts que j'ai pu y voir restent malgré tout pardonnables.
En attendant Godot En attendant Godot
Samuel Beckett   
Je suis pas une très grande amatrice de théâtre de l'absurde, mais j'ai malgré tout lu (et vu !) cette pièce avec un certain plaisir.

Je reproche souvent à ce genre d'être trop alambiqué, mais je n'ai pas eu cette sensation ici. Les "messages cachés" derrières toutes ces répliques un peu débiles sont vraiment simples à comprendre (le temps qui passe, l'ennuie, l'esclavage...) et permettent des réflexions très intéressantes. L'ensemble est en plus plutôt amusant, rendant la lecture assez distrayante. Les didascalies sont nombreuses et permettent de visualiser facilement la mise en scène imaginée par l'auteur.

Les personnages manquent, par contre, vraiment trop de personnalité à mon gout. Je sais parfaitement que c'est une caractéristique des pièces absurdes, mais c'est justement l'une des raisons qui fait je n'aime pas ça
L'Épouvanteur, Tome 1 : L'Apprenti-Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 1 : L'Apprenti-Épouvanteur
Joseph Delaney   
L'Épouvanteur fait partie de ces sagas dont j'ai entendu du bien, que j'ai voulu découvrir un jour, et puis finalement ça ne c'est pas fait. Jusqu'à aujourd'hui du moins, car même si je me disais que j'avais passé l'âge, le livre me faisait de l’œil sur les rayonnages de ma bibliothèque municipale, et je n'ai finalement pas pu résister.

Alors oui, c'est sûr que ça reste très orienté jeunesse, avec les facilités scénaristiques et le manque d'audace que ça implique [spoiler]: la vilaine sorcière réveillée par d'affreux muffins que notre héros n'a même pas pris la peine de regarder, on a franchement du mal à y croire ![/spoiler] Mais ça se lit bien et j'ai malgré tout trouvé de belles qualités au livre, à commencer par un univers propre, intéressant et bien décrit, sans jamais nous surcharger de détails. L'ambiance vaguement horrifique, gentillette mais bien présente, est également très importante pour l'immersion et la tension à la lecture. Et pour finir, un personnage principal empathique, qu'on prend plaisir à suivre dans ses aventures.

Je ne promets pas de m'enfiler toute la saga, le côté enfantin risquant de me lasser à un moment, mais je pense lire quelques tomes encore, pour me faire un avis plus complet.
L'Épouvanteur, Tome 2 : La Malédiction de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 2 : La Malédiction de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
La lecture de ce tome 2 a changé le regard que je pouvais porter... sur le tome 1.

En effet, j'ai pris conscience d'à quel point ce premier tome pouvait être descriptif. Il plantait un décors et un univers vastes et ambitieux. Et il remisait vraiment au second plan le reste, et notamment le scénario et l'action.

Par conséquent, je crois m'être méprise sur la portée de la saga. Cela reste certes une saga jeunesse, mais je ne la pensais pas si qualitative. Ce tome prouve pourtant bien que l'auteur est capable de bien plus de finesse d'écriture que je ne le pensais. L'histoire est plus conséquente, mais également mieux pensée, avec des fausses pistes, des pièges et du suspense. On aborde des thèmes plus audacieux (la religion par exemple) et des thèmes classiques (amitié, amour, famille, ...) sans tomber dans de la soupe déjà vue 1000 fois. On apporte également de la profondeur aux personnages, qui dévoilent tous des facettes surprenantes. Le rythme ainsi que l'ambiance sont mieux maitrisés, faisant par moment réellement monter la pression pour servir l'histoire.

Tout cela permet, malgré le côté "jeunesse", un vrai plaisir de lecture. Je pense qu'on peut y trouver un réel intérêt même à l'âge adulte ; en tout cas moi je l'ai trouvé.
L'Épouvanteur, Tome 3 : Le Secret de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 3 : Le Secret de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
C'est le tome des révélations sur l'épouvanteur.
On s'aperçoit qu'il cache beaucoup de choses et qu'il n'est pas parfait.
Tom va être livré à lui-même et va prouver sa valeur. Il va affronter plein d'épreuves, tant physiques qu'émotionnels.
[spoiler]La perte de son père est déjà très dure mais celle de sa mère l'est encore plus. Il perd ses repères. On se rend compte de l'importance d'Alice pour Tom. Une amie, voir peut-être plus à l'avenir.[/spoiler]
Et après... Et après...
Guillaume Musso   
Je l'avoue, j'étais pleine d'a priori sur Guillaume Musso ! Pour moi c'est à mettre dans le même sac que Marc Levy : le niveau zéro de la littérature française actuelle, au mieux un plaisir coupable pas prise de tête à lire sur la plage l'été... C'est d'ailleurs plus ou moins pour cette raison que ce livre m'est arrivé entre mes mains. Et puis finalement, j'en suis la première surprise, mais j'ai été plutôt très agréablement surprise par ce livre.
Guillaume Musso ne sera jamais un auteur que j'apprécie vraiment parce qu'il faut dire les choses comme elles sont, ce n'est pas de la grande littérature et on peut pas dire qu'il fasse preuve d'un style d'écriture particulièrement bon et/ou mémorable. Mais je me suis, malgré tout, vraiment laisser prendre par son intrigue, que je n'ai pas seulement trouvé accrocheuse, mais vraiment originale, bien pensée et bien traitée. Je sais pas pourquoi, mais son intrigue m'a touché. C'est une histoire que j'ai trouvé pleine d'émotions, assez bien ficelée et bien moins niaise que je me l'étais imaginée.
Finalement, prise à mon propre jeu, me voila obligée de dire du bien de ce livre. La bonne surprise me pousse peut-être un peu à le surnoter, mais bon après tout j'ai vraiment passer un bon moment, donc pourquoi pas... Liste argent pour moi!
Formica, une tragédie en trois actes Formica, une tragédie en trois actes
Fabcaro   
Je ne connaissais pas l'auteur avant cette BD, je suis donc sur une découverte, et pour moi c'est une grosse surprise - bien que j'ai cru comprendre que les habitués aient regretté un manque de renouveau [spoiler](on en parle d'ailleurs dans la BD elle-même !).[/spoiler] Je ne m'attendais mais alors pas du tout à une BD comme ça, aussi... Folle ? Je m'attendais à une simple histoire de repas de famille qui se passe mal, alors que c'est tellement plus original. J'ai été surprise, mais aussi séduite, dès les premières pages, par la tournure complètement absurde des évènements. Même si quelques blagues manquent de finesse et tombent à l'eau - j'ai notamment trouvé très lourdes toutes les allusions sexuelles qui n'avaient pas lieu d'être - j'ai trouvé ça globalement très drôle. La construction théâtrale est intéressante. Le style épuré des dessins, se concentrant principalement sur les personnages, est assez sympa également.
Un lieu incertain Un lieu incertain
Fred Vargas   
J'ai beaucoup aimé ce roman, avec ce qu'il faut d'humour au 2ème degré, des personnages décalés, mais qui se respectent dans leurs douces folies, et qui poursuivent un tueur aussi décalé qu'eux. Un régal de lecture