Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de pwachevski : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
37°2 le matin 37°2 le matin
Philippe Djian   
37°2 le matin, pour moi, c'était avant tout un film culte. Je ne l'ai pas vu, mais je connais bien entendu son existence. Par contre, j'ignorais totalement que le film était l'adaptation d'un livre. Du coup quand j'ai vu le livre chez un bouquiniste, ça m'a intrigué et je n'ai pas pu m'empêcher de l'acheter, à vrai dire sans savoir du tout à quoi m'attendre.

Arrivée maintenant à la fin de ma lecture, je crois être tout aussi perplexe qu'au départ. Je suis incapable de dire si j'ai aimé ou non ce livre. Pour moi il y a à boire et à manger. Dès choses m'ont plu, d'autres non, mais l'ensemble m'a semblé trop inégal pour réellement me marquer et m'embarquer dans son histoire. J'ai eu un sentiment de passivité devant ce livre. Je l'ai lu sans émotion, comme j'aurais lu le manuel d'utilisation d'une tondeuse à gazon, et ça me gène.

J'ai apprécié l'ambiance générale de l'histoire, qui est assez originale, ainsi que les thèmes traités. J'ai apprécié les personnages, qui ne débordent pas de personnalité non plus, ils sont trop binaires et excessifs à mon gout, et je pense que leurs psychologies auraient parfois pu être bien plus poussées, mais "il y a de l'idée", comme on dit. Ce n'est pas le genre de personnages qu'on rencontre dans tous les romans et, au final, ils sont quand même attachants malgré tout. Je pense que le personnage le plus intéressant et complexe est celui de Betty. C'est celui qui m'a le plus intrigué dès le départ et celui que j'ai préféré en tout cas.

Coté négatif, je n'ai tout simplement pas apprécié le scénario. L'enchainement d'actions m'a semblé assez improbable, mollasson et répétitif. Alors oui, j'ai bien conscience que c'est un livre où l'ambiance compte finalement plus que l'intrigue, mais ça n'a pas pris sur moi. L'ambiance m'a plu, mais pas suffisamment pour ne pas m'ennuyer devant une intrigue aussi rocambolesque. La dernière partie du livre m'a tout de même semblé plus passionnante que le reste, mais j'ai malheureusement deviné la fin.
Le style d'écriture ne m'a pas vraiment séduite non plus. Dans son ensemble j'ai trouvé ça assez quelconque et finalement pas assez littéraire pour vraiment me séduire. Après je reconnais tout de même qu'il y a un vrai style qui peut plaire, ainsi que quelques passages/répliques avec plus de reliefs qui les autres.

Bref, je pense que vous l'aurez compris, je ne dis pas que j'ai aimé, je dis pas que j'ai pas aimé. Je suis vraiment partagée et je ne sais pas trop quoi en penser. Je pense quand même regarder un jour le fameux film, histoire de juger de la qualité de l'adaptation et des éventuelles modifications de l'histoire. Peut-être que cette histoire me séduira plus à l'écran.
50 Micronouvelles 50 Micronouvelles
Thierry Crouzet    Francis Zamponi    Claude Ecken    Pascale Ferroul    Jean-Claude Dunyach    Joëlle Wintrebert    Stéphane Michaka    Lucien Suel    Brigitte Allègre    Laurent Margantin    Ludo Sterman    Sara Doke   
Ça se lit vite, sans déplaisir et, surtout, c'est gratuit. Pour cette raison, je ne peux pas dire que je sois déçue par cette lecture. Mais est-ce que j'y ai trouvé un réel intérêt ? Est-ce que ça me restera en mémoire plus de 3 jours ? Est-ce que j'irai jusqu'à le conseiller à quelqu'un ? Franchement j'ai des doutes.
Après, le concept est indéniablement rigolo et surprenant. Les textes sont souvent des traits d'humour plutôt fins. Le niveau est un peu inégal mais dans l'ensemble c'est sympathique, bien qu'il y ait 2 ou 3 textes que j'avoue ne pas avoir compris.
500 questions que personne ne se pose 500 questions que personne ne se pose
Laurent Baffie   
Je pourrais presque reprendre mon commentaire sur "le dictionnaire" car j'ai pensé quasiment la même chose des deux livres. Beaucoup trop cher pour le temps qu'on passe à le lire, mais néanmoins réussi, ressemblant à son auteur, recherché, créatif et globalement assez drôle. On regrettera peut-être le format un peu répétitif.
658 658
John Verdon   
C'est un thriller pas désagréable malgré BEAUCOUP de longueurs dans les descriptions, mais il n'y avait pas assez de suspense pour moi. (Plutôt ironique pour un thriller...)

L'histoire des "nombres devinés par correspondance" était bonne au départ, mais avec un minimum de réflexion personnelle on comprend très vite "le truc" sans l'aide de l'auteur... (pour ma part : instantanément pour la 2nd devinette et après une petite centaine de page pour la 1ere)
Pareil pour le tueur. Il y a tellement peu de personnage que par élimination on tombe très vite sur la bonne personne (sans comprendre son mobile par contre). Il n'y a vraiment pas de fausses pistes dans ce livre.
Ça commence à faire beaucoup de faiblesses pour une intrigue qui, à en croire la critique du New York Times (visible dans la description), n'aurait pas pu être résolue par Sherlock !

Et puis l'auteur a un sérieux problème de rythme. On alterne des passages très intéressants et des passages d'un ennuis mortel, fait notamment de description du quotidien.

Bref, une déception pour moi.
Ace Attorney : Phoenix Wright, Tome 1 Ace Attorney : Phoenix Wright, Tome 1
Kazuo Maekawa    Kenji Kuroda   
Etant une fan de la série de jeux vidéos, j'ai essayé de m'attaquer aux mangas, bien qu'en général je n'apprécie pas trop les mangas. J'ai été plus que déçue, les jeux et mangas n'ont absolument rien à voir, même si je m'en doutais, je m'attendais à bien mieux. En plus du principe du jeux, ce qui compte c'est surtout les personnages tous plus déjantés les uns que les autres et les affaires plutôt tordues. Je n'ai lu que le premier manga, mais déjà l'affaire n'était pas entraînante, et les personnages creux. Peut-être parce que c'était trop court, mais je n'ai eu aucun plaisir à revoir Maya et Paul, alors que dans les jeux, c'est toujours une joie de les voir (Qu'est-ce qu'ils m'ont manqué dans Apollo Justice... -_-)
Le deuxième n'avait pas l'air mieux, peut-être que le niveau est relevé avec l'arrivée de Franziska ?
Je ne sais pas, mais d'après la première impression que j'en ai, cela ne me donne pas du tout envie de lire la suite.

par Jenna95
Ace Attorney : Phoenix Wright, Tome 2 Ace Attorney : Phoenix Wright, Tome 2
Kazuo Maekawa    Kenji Kuroda   
Une très bonne suite du premier tome, avec l'humour du jeu vidéo toujours présent.

Les enquêtes sont intéressantes et assez originale. On retrouve nos personnages qui sont toujours attachants et charismatiques.

Le début clôt l'affaire du volume précédent avec l'homme et les araignées - cette histoire m'a beaucoup plu. La deuxième partie du manga nous plonge dans un parcs d’attraction avec un assassinat lors du spectacle des Luminis. Pour ce cas j'avais trouvé le coupable malheureusement et j'ai moins aimé l'intrigue.
Ace Attorney : Phoenix Wright, Tome 3 Ace Attorney : Phoenix Wright, Tome 3
Kazuo Maekawa    Kenji Kuroda   
Etant fan du jeu vidéo j'adore retrouver des clins d’œil du jeu. Si vous n'avez jamais joué à cette saga vous aimerez les enquêtes tout simplement.

Les protagonistes sont toujours sympathiques et une certaine ambiance qui a fait la renommée de Phoenix Wright. Je ne me suis pas ennuyée avec ce titre qui reste détendant.

Ce tome est de meilleure qualité que le précédent, l'histoire autour du spiritisme est assez captivante et ne manque pas d'originalité. Nous retrouvons aussi notre célèbre Franziska Von Karma et son fouet légendaire...
Ace Attorney : Phoenix Wright, Tome 5 Ace Attorney : Phoenix Wright, Tome 5
Kazuo Maekawa    Kenji Kuroda   
Un dernier tome agréable et plein d'humour, des rebondissements, le tout dans l'esprit du jeu vidéo.

Une saga assez agréable, j'ai apprécié retrouver nos héros dans une adaptation originale et assez distrayante.

L'affaire est plaisante, et j'ai bien rigolé au moment du dénouement final. J'adore toujours autant Victor Boulay, il est vraiment toujours aussi imbu de lui-même et perd les pédales lorsqu'il voit qu'il a tort.
Ace Attorney : Phoenix Wright, Tome 4 Ace Attorney : Phoenix Wright, Tome 4
Kazuo Maekawa    Kenji Kuroda   
Une quatrième tome dans la veine des précédents, des personnages haut en couleur, et des enquêtes policières sympathiques.

Phoenix c'est tout un univers et des coupables souvent déjantés.

Les 2 affaires sont excellentes : la première met en avant une jeune fille qui accuse sa défunte mère d'être revenue tuer son père, le dénouement est assez complexe et inattendu. Ensuite Nick devra résoudre un crime réalisé avec de nouilles empoisonnées lors d'un concours culinaire télévisé...
Achille Talon, Volume 18 : Achille Talon et le coquin de sort Achille Talon, Volume 18 : Achille Talon et le coquin de sort
Greg   
Coquin de sort !
La raison d'Alambic-Dieudonné-Corydon Talon vacille.
Elle bat la breloque.
Le docteur Maissètriste est dubitatif.
Si, si.
Mais le docteur Monongan Seduguano, spécialiste des maladies tropicales, lui, est formel.
Ressurgissant du fond des âges et des ténèbres de l'obscurantisme, le spectre invincible de la magie noire se dresse à nouveau !
Papa Talon est victime d'un envoûtement à distance ...
Un mal-élevé lointain parvient à lui dicter des choses dans un jargon qu'il ne connaît même pas.
Coquin de sort !
Ce dix-huitième album est une véritable réussite.
L'Afrique envoûtante et mystérieuse sera la prochaine destination d'Achille Talon.
La jeune république de Doduduba risque de ne pas s'en relever !
D'autant que deux indélicats, Jean-Philippe et Lucien-Louis, ont décidé, quitte à ce que leur séjour en liberté soit plus court que d'habitude, d'être les grains de sable qui bloquent les rouages.
Coquin de sort !
La "troudair" a un vol direct pour Bongogo, ce soir même ...
Cette "grande aventure africaine" est parue, en juillet 1977, dans les pages, anciennes mais toujours excellentes, du "Nouveau Tintin".
Elle y a été annoncée, dans son 95ème numéro, par une "dévorante" couverture.
Rien n'a filtré , dans la presse mondiale, de toute cette sombre affaire de sorcellerie.
Pourtant Greg écrit. Greg dessine. Greg s'amuse.
Un véritable plaisir !
Mais on ne m'ôtera pas de l'idée que tout n'est pas parfaitement moral dans cette histoire ...
Drôle, oui mais moral, non !

par Giles