Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Pwena60 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Inaccessibles, Tome 2 : Vertiges Inaccessibles, Tome 2 : Vertiges
Katharine McGee   
J'attendais ce 2ème tome avec impatience !
Et j'ai vraiment adoré !
Le fait de changer de personnages tout le temps rend la lecture du roman très fluide.
J'adore tous les personnages mais j'ai un attachement particulier pour Rylin depuis le premier tome.
Ce tome finit encore sur un "mais que s'est-il passé?" et je n'ai qu'une hâte c'est de lire le 3ème tome !!

par Yumi3986
La Malédiction d'Oxford La Malédiction d'Oxford
Ann A. McDonald   
http://www.leslecturesdelily.com/2017/02/la-malediction-doxford-ecrit-par-ann.html

J'avais très envie de le lire, de lever le voile sur cette malédiction, de connaître l'héroïne et ses secrets... J'ai tout de suite aimé les premiers chapitres qui se lisent très bien, je suis rentrée dans l'histoire rapidement et j'ai été à l'aise avec le style de l'auteure. J'ai aimé sa façon de nous imprégner de ses personnages et de créer une atmosphère pesante et mystérieuse dès les premières lignes. Nous faisons doucement la connaissance de Cassie et cherchons à comprendre ce qui se cache derrière sa personnalité. C'est une jeune fille très secrète, mystérieuse et intrigante. Nous la suivons à travers sa quête qui est assez simple puisqu'elle souhaite découvrir l'identité de son père et comprendre le passé de sa maman. La suite... http://www.leslecturesdelily.com/2017/02/la-malediction-doxford-ecrit-par-ann.html
Blog : Les lectures de Lily (www.leslecturesdelily.com)
Good Morning Little Briar-Rose, Tome 5 Good Morning Little Briar-Rose, Tome 5
Megumi Morino   
https://reveuseeveillee.blogspot.com/2018/10/good-morning-little-briar-rose-tome-5.html

Nous voici déjà arrivés au cinquième et avant-dernier tome de cette série très originale ! Je suis triste devoir bientôt quitter tous ces merveilleux personnages....

Après leur fugue, Shizu et Tetsu se réfugient chez le grand-père de ce dernier. Ce sera l'occasion de faire de nouvelles découvertes et de mettre la situation à plat entre Tetsu et Haru qui vivent une véritable relation père/ fils au travers de Shizu. Et, la relation entre Shizu et Tetsu franchit un nouveau cap. Shizu, elle, ne cesse d'évoluer et c'est ce qui fait la saveur de cette série !

De plus, les raisons pour lesquelles Tetsu a décidé de tout plaquer pour travailler nous sont enfin révélées. Il faut dire que ce tome est emplit de révélations et de rebondissements en tous genres : c'est un tome très fort en émotions...

On a ici l'occasion d'en apprendre plus sur l'amitié entre Sanae et Akira et les liens qui unissent les deux familles. Sanae, la mère de Shizu, est un personnage qu'on apprend à mieux comprendre : elle est freinée par sa peur de ne pas savoir à qui elle parle quand elle a sa fille devant les yeux.

Sans oublier l'histoire de Sanae et Takashi qui permet de mieux comprendre le père de Shizu et les raisons qui le poussent à faire ce qu'il a fait à sa propre fille (isolement, etc...), bien que son comportement reste inacceptable...

Avec ce tome, on sent que le dénouement de l'intrigue n'est plus très loin. Je suis tout à la fois triste et heureuse que le prochain tome soit le dernier. Mais je suis surtout triste de quitter tous ces beaux personnages.
Gardiens des Cités Perdues, Tome 7 : Réminiscences Gardiens des Cités Perdues, Tome 7 : Réminiscences
Shannon Messenger   
Après un an d'attente quel bonheur d'avoir enfin entre les mains le tome 7 de Gardiens des cités perdues !
Et quel tome !!!! Je suis définitivement tombée
encore plus amoureuse de cette série et de la plume de Shannon Messenger... Et franchement je ne pensais pas que c'était possible !!!!

Si dans la première partie du livre l'histoire est relativement longue à se mettre en place la deuxième partie du livre est totalement addictive !!!! Il m'a été impossible de lâcher ma lecture tant l'écriture est belle, pleine d'émotions et de rebondissements.

Comme toujours la fin nous laisse sans voix et impatient de lire le tome suivant !

Quand je pense qu'il faut à nouveau attendre un an... Quelle torture !!!!

UNE SERIE DEVENUE INCONTOURNABLE ! A LIRE DE TOUTE URGENCE !!!!
Les Filles de Brick Lane, Tome 1 : Ambre Les Filles de Brick Lane, Tome 1 : Ambre
Siobhan Curham   
Globalement

Les filles de Brick Lane, c’est le rassemblement de 4 filles très différentes, à l’initiative de l’une d’elle et du hasard. J’ai assez vite accepté que le groupe se constitue aussi facilement – je veux dire, les deux premières contactées, pouf, c’est bon (celles qui ont accepté le contact) et aucune ne remet en cause quelque fonctionnement que ce soit… Et donc, une fois accepté le postulat de départ, je suis entré assez vite dans l’histoire. Celle-ci est assez sympa à suivre, pas complexe pour un rond… C’est la vie, les soucis, les joies, les plaisirs… Bien sûr, chacune a des particularités que tout le monde n’a pas (parents super star ; deux pères ; cours à la maison sur une péniche…) mais des soucis commun à tout le monde et globalement, ça marche.

L’écriture

Elle est assez fluide car très simple. Pas de figure de style ultra poétique mais quelque chose qui met parfaitement dans l’ambiance : ces filles ont environ 15 ans et l’écriture pourrait être celle d’une ado de 15 ans. Ça peut parfois être fatigant (10 lignes de questions pour se demander si l’autre a apprécié le repas, et si elle n’aime pas ma conversation, et si elle n’aime pas les bagels, et est-ce que je n’ai pas été trop franche, et est-ce que j’aurais dû ne pas parler de ci ou ça…), parfois un peu redondant (là aussi, on a droit à plus de 10 fois le regret sur la photo) mais pour la tranche d’âge adolescente concernée, ça me paraît cadrer pile poil ! On a vraiment l’impression de suivre un groupe d’adolescentes avec ses questionnements d’adolescentes.
Ce qui m’a un peu gêné (mais je dois bien être le seul), c’est la logique des chapitres : il n’y en a pas. Parfois, un chapitre raconte des choses qui se passent sur deux jours ou dans deux lieux différents ou pour deux personnages différents… Parfois, une action continue avec les quatre filles est coupée en plusieurs chapitres. Tout cela n’a aucun sens ; dommage.

Les personnages

Elles sont quatre et pas totalement équilibrées mais chacune assez intéressantes.
Celle qui m’a le moins accroché, c’est Maali. Elle a certes un truc à part, étant hindou, et son côté toujours souriant fonctionne à plein. Mais ça s’arrête à peu près là : sa particularité du début (photographe, ne sert à rien) et son histoire est de loin la moins intéressante. Il se dégage d’elle une naïveté qui fonctionne sans être très attachante…
Après, c’est Ambre. Sa façon d’alterner doute existentiel incommensurable puis assurance en tant que leader, ça m’a légèrement fatigué. Elle est très noire, cette fille et voit rarement le positif. Si elle est intéressante, elle est parfois fatigante.
C’est le duo de clown Rose et Sky qui m’a le plus branché (ce n’est pas péjoratif : c’est comme les clowns, l’un ne peut pas fonctionner sans l’autre pour donner à plein). Les deux sont assez semblables dans leur côté déchiré (Rose plus que Sky, certes, mais chacune a sa façon est sensible et attachante). Ce sont aussi les deux qui ont les sentiments les plus variés, alternant les joies, les peurs, les tristesses, colères, etc. quand les deux premières varient très peu.
Si j’ai l’air de critiquer, j’ai tout de même trouvé que chacune avait un caractère bien travaillé, qui ressortait bien. Chaque fille a sa particularité – et s’il m’est arrivé de confondre Sky et Rose au début parce qu’elle se ressemble, chacune existe pleinement.

Les thèmes

Chaque fille a son histoire et son thème.
C’est encore Maali qui m’a le moins accroché. Les histoires d’amour adolescente, bon, très bien mais celle-ci est assez simpliste et fade et ne va pas très loin.
Celle de Sky qui n’ose pas déclamer ses poésies en public n’est pas beaucoup plus intéressante. Cela dit, elle en a un second : cohabiter avec la nouvelle copine de son père et la fille de celle-ci. En fait, on s’intéresse plus au rapport entre les deux filles et la première partie n’est pas très développée mais ça reste intéressant.
Ambre a des problèmes conflictuels avec les autres, parce qu’elle veut être elle-même. On aborde ce que peuvent vivre les enfants qui ont des pères homosexuels, le regard des autres quand ils pensent qu’on l’est… Ce thème difficile est abordé avec beaucoup de sensibilité et de justesse et ça fonctionne très bien. Avec le second thème propre aux adolescents : la recherche de son identité, qui est son père, sa mère… C’est souvent plus facile que là mais ça reste très bien fait.
Enfin, Rose, recherche d’identité, là aussi – doit-on suivre la voix de ses parents ? Les différences entre ce qu’elle veut, ce que sa mère veut pour elle, comment se situer ? C’est très bien fait. Mais c’est surtout le second thème sur le harcèlement lourdingue des garçons qui déboule sur un autre thème, l’image de soi, qui est le plus intéressant. C’est traité de façon très crédibles et avec réalisme.
En bref, des thèmes souvent forts traités avec justesse.

Au final

On final, on a un livre sympathique : des thèmes intéressants portés par des personnages plutôt attachants. Les chapitres sont souvent courts, ça se lit très vite et même quand c’est quelque qui nous intéresse moins, ça passe rapidement.
Le seul reproche que je pourrais faire, c’est que souvent (et à la fin), ça ne va pas assez loin. Maali, et voilà… Ça finit vite et ça n’impacte pas grand-chose. Ambre découvre des choses, oui mais ça ne change quasi rien dans son rapport avec les autres… Sky, ok, les poèmes, tout ça, et alors ? Ben pas grand-chose… Même Rose, elle a mûri, ok, mais pas de grands bouleversements majeurs. J’aurais voulu une fin plus en apothéose, une action commune qui marche, la nécessité de la présence de toutes pour les autres (là, à part Rose (et encore), chacune pouvait se débrouiller seule…).
Ça reste un livre agréable à lire, surtout, à mon avis, quand on est une fille de 13 à 15 ans.
Phitanie Phitanie
Tiphaine Croville   
Voilà le genre de lecture que j'affectionne tout particulièrement. En plus d'avoir une couverture magnifique, le contenu ma conquise jusqu'à atteindre le coup de coeur. Une aventure synonyme de découverte, d'amour, d'amitié et de danger dans un univers de fantasy très bien travaillé et abouti. Des décors qui sont très bien dépeints. L'ensemble teinté de magie tournant autour des 4 éléments.

On fait la connaissance d'Héloïne dans le monde qu'est le nôtre. Elle y est vu comme l'orpheline et ne se sent bien qu'en compagnie de Quentin, le petit garçon qu'elle garde. Suite à une chute qui aurait dû lui coûter la vie, elle se retrouve dans un monde inconnu, la Phitanie. Alors qu'au départ elle a de nombreuses craintes, elle va très vite s'y sentir chez elle, se rendre compte qu'elle peut enfin être elle-même. Tout au long du récit on va la voir grandir, prendre confiance elle. Je l'ai immédiatement trouvé attachante dans sa manière d'être. Elle a un côté timide tout en ayant un beau franc parlé. Je l'ai admirée dans sa détermination à toujours vouloir aller plus loin, à ne jamais se laisser abattre face aux obstacles.

J'ai été très heureuse de voir que l'auteure n'est pas tombée dans un énième triangle amoureux. On fait bien la distinction entre l'amour naissant aux côtés de Emmeran (j'ai adoré voir la manière dont leur relation évolue). Et puis l'amitié très forte qui l'unie à Arthus. Deux hommes qui, en plus de tout lui apprendre, vont devenir tout pour elle. Elle est également entourée d'une foule d'autres protagonistes plus attachants les uns que les autres. Avec un petit coup de coeur pour la grand-mère d'Arthus.

La Phitanie n'est pas un pays en paix et Héloïne va vouloir trouver sa place aux côtés des Rebelles. Elle donnera tout pour être à la hauteur. Pendant la majeure partie du récit le danger n'est qu'en arrière-plan. On en parle sans le vivre. Jusqu'au terme où les choses prennent un tournent bien plus palpitant et dramatique pour Héloïne et ses nouveaux amis.

La plume de l'auteure est très agréable et rafraichissante avec ses dialogues plein d'humour. Je me suis sentie emportée dès les premières pages dans cette lecture qui m'a emplie d'une foule d'émotions. Un récit avec un bon rythme. On y découvre sans cesse de nouvelles choses sur la Phitanie et ses coutumes. Certains points sont prévisibles mais j'ai adoré la manière dont l'auteure les amène.

La fin est frustrante parce qu'elle marque un grand tournant. Je suis d'ailleurs très heureuse d'avoir déjà le tome 2 en ma possession. Je sens que Héloïne nous réserve encore de belles surprises. Elle nous en a d'ailleurs déjà donné un petit aperçu à la fin de ce premier tome. Ce dernier manquant le début d'une saga très prometteuse.

Un joli coup de coeur.
Good Morning Little Briar-Rose, Tome 6 Good Morning Little Briar-Rose, Tome 6
Megumi Morino   
Une magnifique conclusion.
Dans ce dernier tome, Shizu va faire la rencontre d'une jeune fille, à la recherche de son père disparu. En plus de devenir son amie, cela va donner envie à Shizu et Tetsu d'en savoir plus sur les fantômes qui vivaient avec Shizu.
C'est avec beaucoup de tristesse que l'on assiste à la complète transformation de Shizu en jeune fille épanouie, car cela veut aussi dire [spoiler]que Miriei, Kanato, Shinobu et Haru partent définitivement.[/spoiler]
La conclusion de cette série est à la fois triste et pleine d'espoir, je ne regrette vraiment pas de mettre laissé tenter.

par Nocturis
Magisterium, Tome 5 : La Tour d'Or Magisterium, Tome 5 : La Tour d'Or
Cassandra Clare    Holly Black   
Je viens de terminer ce livre aujourd'hui et le seul mot que je peux dire c'est, wow. Magisterium a été toute une aventure que j'ai vécu aux côtés de Callum, de Tamara, d'Aaron et de Jasper. Leur dire au revoir me fend le cœur, mais toute bonne chose on une fin.

Ce cinquième tome reprend lors de la cinquième et dernière de Cal au Magisterium. Bien sûr, il ne sera pas tout seul.[spoiler]l'âme d'Aaron est toujours dans la tête de Cal.[/spoiler] Il devra arrêter une fois pour toutes ses derniers ennemies. Cette dernière aventure sera certes remplie de douleur et de sacrifices, mais pour aboutir à une fin bien mériter.

On voit bien que Cal à grandit et qu'il est devenu plus mature. Sa vie n'a pas été facile. Pourtant, il tente de rester fidèle à soi-même et pense aux autres.

Magisterium, c'est l'histoire d'un garçon qui a sur ses épaules les actions d'un autre. La faute des actes d'une partie de lui, sans pour autant être lui. Magisterium, ça nous montre que la base d'une saine relation est la confiance et l'honnêteté. Cela se vaut autant au niveau amical qu'amoureux. Magisterium, c'est apprendre à pardonner les erreurs des autres, car personne n'est parfait, mais surtout à savoir se pardonner. Que ce soit par des choix qui on conduit à blesser les autres, ou tout simplement par des actions faites dans notre passé. Notre passé ne définit pas qui nous sommes. Les actions passées non plus. Ce qui compte vraiment, c'est ce que vous faites maintenant. Ce sont vos actes du présent qui sont réellement important. Cela peut sembler simpliste dit comme ça, mais c'est vrai. La ligne entre le bien et le mal est mince et il suffit d'un pas pour tout faire basculer.

Magisterium a et est un véritable coup de coeur pour moi. J'ai adoré ce dernier tome et je le relirai surement bientôt. Les personnages sont attachants, en particulier Callum. Son histoire est a jamais dans mon cœur et dans ma mémoire. Et elle le restera...

par Tanya2002
Cœur d'encre, Tome 1 : Cœur d'encre Cœur d'encre, Tome 1 : Cœur d'encre
Cornelia Funke   
J'ai découvert cette histoire il y a cinq ans, grâce à la fabuleuse couverture d'Hachette, qui m'a donné envie de plonger dans l'univers. Et malgré un gros morceau (plus de 600 pages), je n'ai jamais regretté... Il y a une telle poésie et une telle tendresse dans ce texte, qui pourtant comporte beaucoup d'action... J'ai voyagé vraiment pour la première fois avec ce livre, sentant la brise italienne sur ma peau et l'odeur des olives dans le vent...
Une très très belle expérience, même pour les jeunes qui n'aiment pas trop lire, très facile d'accès !
Arf j'suis quand même teeellement déçue de cette couverture pourrie que Gallimard nous a fichu... -_-"

par flo0wer
Cœur d'encre, Tome 2 : Sang d'encre Cœur d'encre, Tome 2 : Sang d'encre
Cornelia Funke   
J'ai encore plus aimé que le premier, je pense ! Le monde d'Encre est plus exotique que le nôtre, on découvre tout un nouveau mode de vie, de nouvelles villes, de nouveaux personnages, tout en gardant nos favoris qui vivent de dangereuses aventures pleines de rebondissements. La fin laisse présager un tome 3 fascinant, et j'ai hâte de le lire !
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3