Livres
475 749
Membres
453 794

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Qu'est-ce que les Lumières ?



Description ajoutée par Lord-Dam 2011-04-04T19:47:15+02:00

Résumé

"Sapere aude ! (ose savoir !) Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Telle est la devise des Lumières." Dans ce texte manifeste de la philosophie des Lumières, Kant établit que l'accès à la libre pensée est possible pourvu que la loi garantisse la liberté d'expression. La liberté, la religion (naturelle), le droit, la justice sont les concepts clés de ce texte canonique en même temps que le socle et la source vive de toute la philosophie rationaliste des modernes.

DOSSIER : - L'architecture de l'œuvre

- L'auteur et le contexte

- Chronologie

- Thèmes et problématiques de l'œuvre

- Glossaire

Afficher en entier

Classement en biblio - 111 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Roxye 2011-08-15T12:58:09+02:00

1] "Les Lumières sont la sortie de l'homme de la minorité où il est par sa propre faute. La minorité est l'incapacité de se servir de son entendement sans la direction d'autrui. Cette minorité, nous la devons à notre propre faute lorsqu'elle n'a pas pour cause un manque d'entendement, mais un manque de décision et de courage pour se servir de son entendement sans la direction d'autrui. Sapere aude! Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Telle est donc la devise des Lumières." DÉFINITION DES LUMIÈRES Kant définit les "Lumières" comme un processus par lequel l'homme, progressivement, s'arrache de la "minorité". L'état de "minorité" est un état de dépendance, d'hétéronomie (1). Dans un tel état l'homme n'obéit point à la loi qu'il s'est lui-même prescrite mais au contraire vit sous la tutelle d'autrui. Altérité aliénante empêchant l'individu de se servir de son propre entendement. Autrement dit, le principe d'action subjectif de l'individu n'est plus sa propriété, son oeuvre propre mais l'oeuvre d'un autre. Que l'on songe ici aux implications politiques d'un tel renoncement à la pensée et à l'action. Tous les despotismes n'ont-ils pas pour soubassement l'abdication des sujets soumis? Et à Kant d'imputer la "faute" (morale) et non l'erreur (épistémologique) que constitue l'état de minorité non point aux oppresseurs (de quelque nature fussent-ils) mais à ceux qui consentent à leur autorité, à ceux qui par lâcheté, par "manque de décision et de courage" laissent leur entendement sous la direction de maîtres, de tuteurs. Ici, Kant rejoint Rousseau et sa scandaleuse affirmation au chapitre 2 du "Contrat social": "Aristote avait raison, mais il prenait l'effet pour la cause. Tout homme né dans l'esclavage naît pour l'esclavage, rien n'est plus certain. Les esclaves perdent tout dans leurs fers, jusqu'au désir d'en sortir; ils aiment leur servitude comme les compagnons d'Ulysse aimaient leur abrutissement. S'il y a donc des esclaves par nature, c'est parce qu'il y a eu des esclaves contre nature. La force a fait les premiers esclaves, leur lâcheté les a perpétués." Mais ne nous y trompons point, il ne s'agit , ni pour Rousseau, ni pour Kant, de légitimer le fait de l' "esclavage" ou de la "minorité", mais, de reveiller les consciences de leur somnambulisme du renoncement, de leur léthargie de l'acceptation de l'inacceptable.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Une bonne question qui trouve finalement une réponse...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rafale32 2017-06-17T22:39:31+02:00
Lu aussi

J'ai eu du mal à lire ce livre, il est assez difficile à comprendre mais je compte bien le lire une deuxième fois pour déceler les moindre détails de ce livre.

Afficher en entier
Lu aussi

Cet opuscule philosophique est très intéressant, embrasse les aspirations de la plupart des philosophes du 18e siècle et, dans une langue qui reste ici tout à fait compréhensible (pour Kant!), nous livre la pensée essentielle du siècle des Lumières.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Isallya 2015-08-19T07:22:20+02:00
Bronze

Le texte en lui-même, très court, ne m’a pas semblé si difficile que ça à lire (à condition d’être suffisamment concentré pour comprendre l’essentiel) et de fait se lit relativement vite.

C’est plutôt le très long dossier de mon édition qui a été laborieux à lire et m’a même embrouillée à quelques passages…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JUJU111198 2015-08-04T11:27:37+02:00
Argent

D'après des opinions de certaines personnes sur Kant, je me suis dit que je n'allai pas comprendre ce livre. Pourtant, j'ai bien compris le sujet ainsi que les arguments. La philosophie m'intéressant beaucoup, je n'ai pas du tout regretter de lire ce livre.

Afficher en entier
Diamant

Très bon livre, facile à comprendre.

Je ne regrette pas d'avoir lu ce livre!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nephil 2013-05-19T20:59:07+02:00
Lu aussi

Il faut s'accrocher pour comprendre mais il est très bien même si je ne lis pas souvent d'écrit philosophique entier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par meredith45 2013-05-07T19:53:12+02:00
Lu aussi

un livre intéressant, après ce n'est pas tout a fait mon " style" donc... voilà

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nikita16 2013-03-04T20:24:14+01:00
Bronze

Oeuvre très courte mais néanmoins interréssante, je le conseil !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Roxye 2011-08-15T12:59:29+02:00
Argent

Un tres beau livre, certes pas facile a livre, mais tellement riche que l'on ne peut ne pas le lire...

Afficher en entier

Date de sortie

Qu'est-ce que les Lumières ?

  • France : 2012-07-04 - Poche (Français)

Activité récente

Rhaenys l'ajoute dans sa biblio or
2018-10-28T18:18:42+01:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 111
Commentaires 10
Extraits 11
Evaluations 24
Note globale 6.96 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode