Livres
418 601
Membres
333 255

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Orbianna 2018-06-19T13:34:52+02:00

https://aliciabookshelf.blogspot.com/2018/06/quand-la-nuit-devient-jour.html

J'avais très envie de lire ce roman depuis sa sortie tout d'abord parce que celui-ci traite du sujet de l'euthanasie et ensuite, car c'est un Sophie Jomain et je j'aime beaucoup Sophie Jomain. Je trouve que ce genre de roman est très important, car que l'on soit d'accord ou non il est intéressant que chacun puisque comprendre les arguments de l'autre. Que ce genre de roman peut faire évoluer les moeurs et les esprits. Bref, je suis toujours pour ce genre de romans qui traitent de sujets sensibles.

Dans ce roman, le plus compliqué n'est pas tant le sujet, mais la manière dont-il est traité puisque Camille, le personnage principal, n'est pas tétraplégique ou cancéreuse ou toute autre maladie qui se voit à l'oeil nu, mais elle est dépressive, soit la maladie la moins facile à comprendre. Bien entendu, c'est dans ce détail que réside. Comment réussir à accepter qu'une personne physiquement valide et/ou non diminuée puisse vouloir se supprimer ?

Pour moi, cela a été vraiment dur d'accepter ce fait, je n'arrivais pas du tout à accepter que Camille veuille se faire euthanasie "juste" car elle est dépressive. Attention, je comprenais tout à fait ses motivations, mais mon cerveau, lui était totalement contre l'idée même que l'on puisse en arriver à ce point. Pourtant, on n'est pas vraiment choqué lorsque l'on apprend qu'une personne dépressive c'est suicidé alors pourquoi dans ce cas de figure là, je n'arrivais pas à l'accepter ? Je n'en ai toujours pas la réponse. Peut-être est-ce parce que la dépression peut être un mal que l'on peut combattre contrairement à la tétraplégie ? Quoiqu'il en est j'ai eu du mal à l'accepter et à avancer dans ma lecture. En effet, malgré sa petitesse, il m'a fallu un long moment pour arriver au terme de ce roman. Durant tout ce récit, Sophie Jomain tente donc de nous faire comprendre le point de vue de Camille.

J'ai trouvé que c'était une lecture très éprouvante et difficile à aborder et à gérer. Camille nous place dans une situation que notre cerveau refuse de comprendre et à accepter, mais c'est ce qui fait sa force de réflexion et de remise en question. Ce récit nous fait donc gamberger dans tous les sens et ça fait du bien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par miaoufornier 2018-05-19T11:38:07+02:00
Diamant

Ce livre est très touchant et magnifique ! Le personnage de Camille est bouleversant et pourtant elle a un courage immense. Sophie Jomain a réussi à parler d'un thème peu apprécier voir même tabou en France dans une extrême douceur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RachelSmith 2018-05-18T20:55:58+02:00
Diamant

"Quand la nuit devient jour" de Sophie Jomain est un bijoux. Un livre poignant qui m'a laissée en larmes. Quelle beauté! Je suis complètement bouleversée.

Dès les premières lignes, Camille m'a touchée. L'écriture est superbe car l'auteur réussit à nous mettre dans la tête de la protagoniste et on a l'impression qu'elle nous parle. C'est tout simplement magnifique. Le scénario est très bien, simple mais efficace avec des moments mémorables. Les personnages, particulièrement Camille et Marc, m'ont transcendée. Spoiler(cliquez pour révéler)Leur histoire d'amour imprévue m'a stupéfaite et je n'avais qu'une envie: poursuivre ma lecture. Ce roman est d'une addictivité jamais vue.

Je ne trouve rien de négatif à dire sur ce chef-d'œuvre. Un sans faute de la part de Sophie Jomain qui sait toucher le lecteur en plein cœur. Une histoire que je conseille évidemment et que j'admire car l'auteur ose parler de troubles psychologiques graves d'une façon absolument émouvante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NoemieYume 2018-05-15T20:50:10+02:00
Diamant

Ce livre est puissant. Aussi bien psychologiquement qu'émotionnellement...

Comme quoi parfois les choses ne sont pas aussi simple qu'elles n'y paraissent...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AuroreAylin 2018-04-23T18:18:21+02:00
Or

Un livre qui donne à réfléchir, et qui est pourtant empli d'espoir et de jolis moments positifs. Le parcours de Camille est bien expliqué, nous permettant de comprendre comment elle en arrive à choisir l'euthanasie, à y trouver une forme de réconfort et de paix difficiles à comprendre pour quelqu'un qui n'est pas confronté à une telle souffrance. Les réactions de son entourage et des autres, les difficultés des démarches sont bien rendues également. Ce n'est pas morbide, pas larmoyant pour autant, mais émouvant.

Habituellement, je n'aime pas les fins ouvertes, mais dans ce cas, je trouve que c'est une bonne chose.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodie-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10 2018-04-16T12:54:05+02:00
Or

C’est un livre poignant et percutant. On plonge très rapidement dans la vie de Camille qui nous raconte comment sa vie est devenue un enfer si dur à vivre qu’il ne lui laisse que la possibilité d’y mettre un terme. Mais pas de la plus facile des façons.

C’est très réaliste et on comprend petit à petit les motivations de Camille, plongée depuis son adolescence dans la Dépression. C’est beau et saisissant, même si on voudrait que cela se passe autrement. J’ai adoré la fin, bien qu’elle m’ait fait pleuré et hurler, je la trouve au final rassurante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SlythKhaleesi 2018-04-12T16:24:01+02:00
Argent

Très belle histoire malgré le sujet. J'ai eu beaucoup de mal à me faire à son choix. Personnellement, je ne l'adhère pas, ce qui m'a donné un goût amer sur l'histoire, mais il faut l'avouer, c'est touchant et émouvant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emakhtila 2018-03-23T10:20:27+01:00
Lu aussi

Perturbant. Dès les premières pages on est plongé dans le malaise de Camille. Surement le chapitre qui m'a le plus plu. Beaucoup plus intense. Du coup j'ai été un peu "déçue" par la suite. Mais il reste un livre qui prend au ventre, où j'ai versé ma larme et que j'ai fermé avec un certain malaise à penser à cette souffrance et à me dire à quand l'euthanasie en France c'est vraiment important. Bref une lecture qui marque. Sur une note plus joyeuse je ne connaissais pas la plume de cette autrice et j'ai vraiment envie d'ouvrir ses livres plus fantastiques qui m'attendent dans ma PAL.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sorello 2018-03-12T13:55:07+01:00
Argent

je vais pas faire une longue critique sur ce livre, parce qu'il est lui-même court et percutant. la détresse de camille est vraiment palpable (notamment dans l'exergue) et on ne peut qu'avoir de l'empathie pour cette femme qui souffre et qui ne parvient pas a se défaire du poids de sa douleur.

c'est un roman tout en douceur, sans poésie ni fioriture, c'est une écriture fluide et agréable.

et la fin, je l'ai adoré. elle laisse imaginer ce qu'on veut et c'est génial, j'en suis pas friande tout le temps mais pour ce livre je trouve qu'elle colle a la perfection.

Spoiler(cliquez pour révéler)elle m'embête juste parce qu'elle fait poser a question,

est-ce que l'euthanasie de Camille était réellement une bonne issue si finalement elle trouve la paix dans sa vie ? a lire pour un court et joli moment de douceur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sara_TheReadingPassion 2018-03-03T01:44:50+01:00

https://thereadingpassion.wordpress.com/2017/08/21/chronique-sur-quand-la-nuit-devient-jour-de-sophie-jomain/

J’ai été particulièrement touché par cette fabuleuse histoire. Surtout en ce qui concerne le passé de Camille. Nous vivons dans un monde où la beauté est une conception importante aux yeux de chaque être humain.

Dans « quand la nuit devient jour », on accompagne Camille, une jeune femme de vingt-neuf ans qui combat la dépression et le mépris de son propre corps. Ces deux déclencheurs la conduisent vers l’anorexie et la boulimie. Camille va même à se mutiler afin d’oublier cette vie qu’elle ne désire pas. Plus les années passes et plus sa souffrance est dure à porter. Par conséquent, étant d’origine belge, Camille dispose d’une acceptation énoncée par les généralistes afin de mourir par euthanasie assistée. Ayant tout planifier, elle décide de vivre les trois derniers mois de sa vie. Camille sera également chaperonnée par une brigade de spécialistes qui l’aideront à se délivrer du mal qui la ronge depuis des années. Grâce à leur empathie, Camille vivra les plus beaux jours de son existence. En effet, des sentiments qu’elle ne pensait plus jamais éprouver viendront envahir sa douce obscurité. Et si l’amour était la clé de sa rédemption ? Mais est-ce assez pour délaisser sa délivrance ?

Le personnage de Camille est très émouvant à suivre. Elle mérite d’être entendu. L’auteure nous a pondu une histoire qui résume parfaitement les témoignages de cette héroïne.

Sophie Jomain est une écrivaine que j’ai découvert à travers une de ses séries. « Les étoiles de Noss Head » est à mes yeux une saga parfaitement bien écrite. Le fait de savoir que ce roman a été rédigé par la même personne m’a donné envie de le lire. Dès que mes yeux se sont posés sur les premières lignes, je n’ai pas pu le délaissé. En une journée, j’avais déjà terminé le manuscrit. Le style d’écriture de l’auteure est fluide et savoureux à lire.

Ce thème ne pas laisser insensible à la situation. Des larmes coulaient sans que je puisse m’arrêter et pourtant, je continuais à le lire sachant la douleur que je ressentais en lisant le roman.

Ayant étudier la psychologie et la psychiatrie, je savais me repérer quand les médecins se parlaient entre eux. Sans compter les résolutions humanistes qui sont abordés. Celles-ci nous pousse à savourer la seule vie que nous avons.

La finale de cette œuvre m’a fait légèrement sourire. Au début, Camille était prête à mourir, mais au fil des pages, une relation s’est développée entre elle et le docteur Marc Peeters. D’une certaine façon, je crois qu’elle espérait encore trouver l’amour et ce fût le cas. Je me suis profondément attachée à elle. Alors, quand j’ai lu les dernières pages, je souhaitais secrètement qu’il ait un deuxième tome. D’après moi, l’écrivaine nous a offerte une conclusion ouverte afin qu’on puisse nous-même imaginer sa propre issue.

#Sara

Je voudrais remercier Ava des éditions Québec Loisirs de m’avoir donné ce précieux cadeau.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode