Livres
455 144
Membres
404 363

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par bazinga 2019-04-24T17:22:17+02:00
Or

J’ai adoré ce roman ! Un univers original, une plume poétique, des personnages attachants, et une histoire d’amour tellement belle !

Certains passages m’ont arraché des frissons, j’ai adoré suivre l’évolution d’Adec, le druide au cœur brisé qui parviendra petit à petit à aimer de nouveau, et Eivind, ce loup au cœur énorme, à la fois protecteur et féroce.

Une belle histoire, douce, tendre, une plume fluide, des personnages attachants. Bref, un super moment de lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Antanasia-Crosszeria 2019-04-17T21:32:49+02:00
Lu aussi

Le début est un peu perturbant. Il faut comprendre un peu l'univers dans lequel on est... Surtout, quand on est comme moi : on commence un livre sans rien savoir. Mais bon rien de bien gênant une fois que j'ai compris l'univers. Donc c'est quelque chose de personnel.

La romance me perturbe, car les personnages tombent amoureux, mais on n'a que très peu de moment en amoureux (avant qu'Adec rentre dans la meute). On nous dit qu'il passe du temps ensemble... Je n'aime pas qu'on me dise des choses sans nous les montrer, car je n'y crois pas, je ne m'attache pas à leur couple. On n'a pas les petites attentions, les discussions à cœur ouvert....

Mais ce n'est pas propre à ce livre, c'est un problème que je vois de plus en plus dans les romances paranormales (et autres romances : fantasy...). Les personnages ont le coup de foudre, ça va trop vite. Disparu les preuves d'amour, la découverte de sentiments. Maintenant, on a des coups de foudres fulgurantes et des romances qui tombent comme un cheveu dans la soupe. C'est frustrant !

Autre problème, je ne sais pas où l'autrice veut nous emmener (en fait, je sais où on va, mais le développement pour y aller ne colle pas). J'aime quand les histoires brouillonnes, car il se passe plein de choses, mais le but est le retour au calme (pas le temps de s'ennuyer) ou quand il y a une structure précise enquête à résoudre, quête à accomplir... Mais là, rien ! Il se passe des événements, mais j'ai l'impression que ça n'a aucune incidence et je ne visualise pas l'histoire dans son ensemble. Je suis perdue !

De plus, on a le droit à des passages sans intérêt et des événements qui apparaissent de nulle part et je ne vois pas de réel lien entre eux.

Et comme je l'ai dit la fin est prévisible, on comprend dès le début ce qui va arriver et donc tout le milieu du livre semble pas en raccord et c'est long.

Il y a parfois des informations qui ne sont pas développées. Il arrive quelque chose de fou aux personnages, si cela arriver dans notre monde, les personnages seraient pris pour des fous, mais dans le livre : non. Aucun problème, c'est de la fantaisie donc pas les mêmes règles, mais le problème, c'est qu'avant ce passage, je n'ai pas eu les codes qui m'auraient permis d'accepter le comportement des personnages. Sans avoir de contre-indication, il me paraît logique que je me rattache à ce que je connais. Bref des trucs de dingue arrivent aux personnages et personne n'est choqué, surpris... Ce qui me donne l'impression de passer à côté de quelque chose. Tout va de soi dans ce monde (pour les personnages) mais pas pour le lecteur.

Les messages sur le racisme sont vus et revus donc même si le message est noble et qu'il mérite d'être entendu pour ma lecture ça me donne juste envie de dire, j'ai vu mieux ailleurs.

Ce livre me laisse une impression bizarre. Il apporte rien de nouveau. Je me suis ennuyée, il manque clairement de développement et d'explication. Mais je ne peux pas m'empêcher de penser qu'il peut plaire. Pour moi, il a du potentiel, mais ça aurait dû être retravaillé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marlene2303 2019-04-15T23:51:47+02:00
Argent

http://www.lmedml.fr/2019/04/15/quand-la-nuit-tombera-reru/

UNE TRÈS BELLE DÉCOUVERTE !

Il y a plusieurs années de cela je ne lisais que des romans fantastiques, et puis j’ai délaissé le genre en découvrant la romance… Pour ce roman, je me suis laissée tenter après le superbe thread de Johanna sur Twitter. Je ne pouvais pas passer à côté de cette romance fantastique. Et je ne regrette absolument pas mon choix de lecture, [Quand la nuit tombera] fut vraiment un moment hors du temps, j’ai particulièrement aimé l’univers de l’autrice ainsi que l’ensemble de l’histoire.

Dès les premières lignes, je me suis familiarisée avec l’univers de Reru, elle nous offre de belles descriptions qui permettent au lecteur de s’immerger rapidement dans l’histoire. Le prologue m’a émue presque aux larmes, j’étais déjà tellement investie dans la destinée d’Adec.

DES PERSONNAGES INSPIRANTS, TOUCHANTS ET ATTACHANTS…

Adec a vu son monde s’écrouler lorsqu’il a perdu sa meute dix ans auparavant… Depuis, le druide a bien du mal à s’attacher et à s’engager à quelque personne que ce soit. Il s’est forgé une carapace, il tient les autres à distance pour ne plus jamais souffrir de la perte… Mais saura-t-il rester insensible au charme et à l’attraction qu’exerce sur lui Eivind, un sélène loup ? Adec est touchant et j’ai aimé son personnage malgré son côté obstiné… Il est dévoué aux autres mais fait toujours passer ses besoins en dernier. Il va beaucoup évoluer au fil des pages et cela m’a plu qu’il ne reste pas figé sur le passé. J’ai adoré le fait qu’il soit druide, j’ai découvert des tas de choses captivantes.

Eivind quant à lui est l’alpha de sa meute, mais j’ai vraiment aimé qu’il ne soit pas le genre « mâle alpha », c’est un homme très doux et attachant. Il gère sa meute avec altruisme et bienveillance. J’ai adoré son personnage parce qu’il est vraiment tourné vers les autres, il est un bon chef et il a ce côté romantique totalement craquant.

Vous allez faire la connaissance de personnages tous plus merveilleux les uns que les autres. Je me suis laissé attendrir par Pia et Stenna, mon dieu, trop adorables. Mais aussi par les liens qui unissent tous les habitants de Crépuscule. J’ai aimé l’entraide, la bonne entente et le côté « communauté ».

UNE INTRIGUE PLUS COMPLEXE QU’IL N’Y PARAIT !

Je ne savais pas trop où j’allais avec cette histoire, j’ai tout simplement fait confiance à l’autrice et j’ai adoré le cheminement de l’histoire qui mêle habilement univers fantastique, mythologie et romance.

Le récit s’intensifie à mesure que l’intrigue se construit, j’ai laissé mon imagination mettre en scène l’histoire dans ma tête. J’ai été captivée par l’histoire de nos héros, on pourrait croire que le scénario est assez classique en tenant compte du résumé, mais il n’en ai rien, l’autrice a su plonger ses lecteurs dans une histoire surprenante avec des rebondissements étonnants et bien trouvés.

Nos héros vont être aux prises avec une menace extérieure qu’ils vont devoir exterminer pour vivre sereinement. Mais cela ne se limitera pas au groupe extrémistes qui souhaitent l’extinction des Sélènes.

UNE ROMANCE COMME JE LES AIME.

La romance est tellement mignonne. J’ai adoré l’histoire d’amour entre Adec et Eivind, la dynamique est assez classique dans le début de leur relation, d’un côté on a un Adec qui ne souhaite pas s’engager malgré son attirance et de l’autre on a un Eivind qui a eu un coup de foudre pour le druide… Il y a cette petite période où nos héros se cherchent sans conséquences et puis enfin la consécration… Reru a su rendre sa romance toute douce et elle n’empiète pas sur l’intrigue principale, ce qui est une bonne chose car les émotions sont d’autant plus intenses.

J’ai particulièrement aimé la plume de l’autrice qui s’avère très agréable, elle écrit avec passion et nous entraîne dans son univers mystique et fantastique. C’était une vraie découverte pour moi que de m’immerger dans un récit imaginaire et quel plaisir ce fut.

EN BREF :

[Quand tombera la nuit] est un récit fantastique captivant et addictif. La romance s’intègre à merveille dans une histoire qui mêle mythologie et intrigue à suspens avec la lutte contre les assassins qui menacent la sérénité des meutes Sélènes. Le roman démarre en douceur pour monter en puissance au fil des pages, j’ai passé un excellents moments et cela a vraiment stimulé mon imagination.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BooksandKo 2019-04-15T18:42:08+02:00
Argent

J'ai été ravie de retrouver la plume de l’auteur. D'autant lus qu'il s'agit d'un style tout à fait différent de ses autres écrits que j'ai pu lire.

Si j'ai un conseil à vous donner c'est d’oublier tout ce que vous pensiez savoir sur les loups. L'auteur nous emporte dans un voyage mystique et poétique au travers des pages de son roman. Une véritable ode à la tendresse, l'amour, l'acceptation de soi et la tolérance.

L'auteur jongle habillement avec les points de vue ainsi que les différents mystères qui jalonnent l'histoire.

Une lecture que j'ai prit beaucoup de plaisir à lire et que je vous invite à découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ilfioredelmale 2019-04-14T07:18:13+02:00
Lu aussi

Je vais aller droit au but : le livre est bon. Il a les ingrédients pour faire passer un bon voire un excellent moment, pour peu que l’on soit sur la même longueur d’onde que l’histoire.

Les émotions sont retranscrites, les liens sont tissés, les personnages se tournent autour, font des erreurs et s’apprivoisent, soignant chacun leurs blessures passées, un deuil pour Adec, une trahison pour Eivind. Et ceci, sur un petit fond d’angoisse quand à la présence d’un groupuscule qui sévit et qui décime les meutes de loups.

Si la créativité de l’auteure s’est assez ressentie sur la mythologie qui entoure ses personnages, sur leurs déités, la présence de l’Etoile rouge dans leur ciel et l’absence de la Nuit, on se rend très vite compte qu’il y avait moyen de simplifier plus rapidement tout cela. Certains lecteurs fronceront les sourcils au début, d’autres ne s’en formaliseront pas.

Et si certains seront transporter dans le quotidien au village de la meute et du druide, d’autres resteront sur terre. Je fais partie de la dernière catégorie. En dépit des points positifs, j’ai trouvé qu’il y avait de la rallonge pour rien parfois, et que l’histoire manquait de profondeur.

Des explicitations détaillées de sentiments qui ne cessent de se dérouler alors que le sens a été compris depuis le départ. Des répétitions lexicales ou même de faits et d’états, à différents endroits sur des éléments déjà posés et connus. Ce qui a fini par faire que, malgré le peu de nombre de pages du livre, je lisais en diagonale les pavés qui n’apportaient pas d’éléments supplémentaires à l’oeuvre.

Toutefois, il y avait parfois des changements de point de vue et des ellipses bienvenues, bien qu’abruptes, qui permettaient au temps de s’étirer sans que cela soit assommant. Même si l’effet peut casser la fluidité quand on est absorbé par la lecture.

Compliqué de se dire que la cohérence, l’intrigue simple mais suivant le bon fil, et le surnaturel assez intéressant sont réunis, mais qu’on a pas accroché. Il y a des jours comme ça, où ça ne matche tout simplement pas.

Pour autant, les retours que j’ai lu sur cette oeuvre sont positifs. Comme d’habitude, je vous dirai de tenir compte que de mes mots, et non de ma note, qui ne reflète que subjectivement mon ressenti. Objectivement, je pense qu’elle peut plaire à d’autres lecteurs.

Sur le blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2019/04/14/quand-la-nuit-tombera/#more-3310

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mayzie 2019-04-03T12:37:36+02:00
Diamant

Un beau coup de cœur ! Je reste encore un peu rêveuse de ce monde si particulier que Reru a créé. Impossible de ne pas se faire happer par ce monde incroyable où la nuit n'est plus qu'une légende, une histoire ancienne; où l'on n'a pas revu les dieux depuis la disparition de la nuit à cause de l'étoile rouge. Et dans cet environnement si particulier, on est ému par les deux personnages principaux. Adec et Eidwin ont vécu l'horreur, ils portent tous deux des blessures. Adec, le druide, unique survivant du massacre de sa meute, cherche désespérément à tenir les nouveaux venus et plus particulièrement Eidwin qui a su ébranler son cœur. La meute est attachante, notamment avec les enfants, dont l'innocence et la franchise attendrissent aussi bien Adec que nous lecteurs. Mais la meute aussi porte en elle la blessure de la trahison, la perte d'un être cher et la crainte de se faire tuer par un groupuscule extrémiste qui souhaite l'annihilation de tous les Sélènes. J'ai aimé les voir chacun se rapprocher timidement, tout doucement, lutter contre leur attirance, avec plus ou moins de succès. Ce fragile équilibre se retrouve menacé par les meurtres d'autres sélènes dans le village et un étrange phénomène. L'auteur a vraiment très bien représenté la laideur des esprits étriqués et haineux de certains humains, tout comme elle a magnifiquement montré le profond attachement et l'entraide entre les membres de la meute ainsi que la petite communauté de Crépuscule. Il y a une sorte de féerie si je puis dire avec ces dieux presque disparus, la magie d'Adec, ces êtres différents et cette étoile rouge si étrange. C'est juste beau.

Toutefois j'émets un bémol quand même pour les changements de points de vue intempestifs, brusques, sans la moindre indication qu'on est plus avec le même personnage, ça coupe un peu la fluidité du texte, de même avec la temporalité. Parfois, on se retrouve plusieurs jours ou décades plus tard sans séparation. Cela peut surprendre au premier abord. Mais ça n'aura aucunement terni la qualité de l'histoire et de la plume de l'auteur. Pour moi, ça reste un moment de lecture magnifique, que je ne voulais pas finir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elnae 2019-03-21T22:44:58+01:00
Diamant

"Quand la nuit tombera" est un de ses romans que l'on n'a pas envie de finir.

L'autrice, de part ses mots justement choisis, nous conte une histoire fabuleuse qui nous emmène dans un monde de Sélènes, de Druides, où dans le ciel sont présentes deux étoiles, où la nuit ne tombe pas.

Grâce à ses descriptions à chaque fois justes, à chaque fois complètes, à chaque fois prenantes, nous sommes comme embarqués dans cette histoire et ce monde ; tellement que l'on voudrait participer à leurs cours d'astronomie, de théologie ou encore d'ethno-mythologie.

Ce roman nous transporte et nous fait voyager. Nous suivons l'histoire d'Adec et de Eivind, de leur meute ; nous découvrons leurs passés, nous partageons leur présent et nous entrevoyons leur futur. Nous ressentons leurs émotions et nous avons envie de les voir réussir, les voir heureux, de les voir gagner.

Cette autrice ne me déçoit jamais et je suis vraiment heureuse d'avoir eu la charmante occasion de la connaître il y a de nombreuses années et je suis sincèrement très ravie de la connaître encore aujourd'hui et de pouvoir suivre ses écrits. Ce roman que j'ai pu avoir dans mes mains dès le Salon du Livre à Paris (2019) ne fait que confirmer son talent.

Laissez-vous emporter par cette fabuleuse histoire d'Adec et Eivind.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode