Livres
535 468
Membres
561 607

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par FungiLumini 2018-05-01T11:34:35+02:00

Rassure-toi. Il n’est jamais trop tard. Jamais. Ce qui ne se répare pas se recrée. Ce qui est brisé s’invente à nouveau. La vie, Stig, possède des ressources infinies. Malgré tout.

Afficher en entier
Extrait ajouté par FungiLumini 2018-05-01T11:33:44+02:00

Beaucoup prétendent que les esprits et les oiseaux de Crain vivent derrière le Voile. Je crois que c’est faux. Je pense que le monde des esprits est à l’intérieur de nous, que les esprits ne sont que ce qu’on veut bien imaginer qu’ils sont, et que la magie est le pouvoir de les rendre…juste réels.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Louth 2018-12-10T19:08:06+01:00

_Je ne crois pas à la sagesse de ceux qui ont le pouvoir... ou qui le cherchent, précise-t-il. La quête du pouvoir est incompatible avec celle du bien-être de son prochain. On peut se battre pour soi, ou pour les autres. Rarement pour les deux. Voilà pourquoi je crois que nous ne pouvons pas - que nous ne devons pas - être les égaux d'Urian. Je suis convaincu que ceux qui prétendent cela ont d'autres idées en tête. Et qu'il faut s'en méfier.

Johan hausse les épaules.

_ Se battre pour soi et pour les autres. Voilà de belles causes. Et toi, Stig, pour quoi te battrais-tu ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par FungiLumini 2018-05-01T11:33:59+02:00

Tu crois que le passé réside dans ce qui se trouve derrière nous. Tu te trompes Stig. Car il porte également en lui l’ensemble de ce qui a déjà été écrit et que nous ne pourrons pas changer, quoi que nous fassions. Et quelle que soit l’énergie que nous y mettions.

Afficher en entier
Extrait ajouté par FungiLumini 2018-05-01T11:33:28+02:00

Un fil se brise, un autre se renforce.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ardawal 2019-07-22T23:56:31+02:00

Tu ne peux pas imaginer à quel point la connaissance de tous ces possibles rend tout, absolument tout, confus. C'est comme si, au détour d'un chemin, des dizaines de routes s'ouvraient à toi, qu'un peu plus loin chacune de ces routes se divisait encore, et encore, et encore. Tu essaies de deviner par où passer, quelle est la voie qui sera pour toi la meilleure. Mais tu ne le peux pas. C'est impossible, Stig. Impossible. Alors, tu fais comme tous ceux qui n'ont pas ce don. Tu avances, aveugle. Presque aveugle. Et avec la peur en plus. Car tu sais qu'au détour d'un chemin, peut-être celui-là même que tu auras décidé d'emprunter, attend la mort, l'échec ou le regret.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Elfy_rose 2020-11-25T19:05:08+01:00

Que passe l’hiver quand

Persifle la peur et saisit la honte,

Qu’elles glacent les hommes,

Tissent les destins.

Tout était prêt alors

Pour que l’amour et la mort

Se rejoignent et se mêlent

Dans les larmes à venir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Elfy_rose 2020-11-23T23:24:19+01:00

De la douleur naît la Douleur,

Quand les cœurs fatigués

Craignent par trop de battre.

Alors les flammes

Pouvaient brûler, s’attiser,

Dévorer les corps

Sans plus rien éclairer.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Wonderbooks 2020-07-10T13:52:10+02:00

Les rêves ne meurent jamais

Seuls, emportent avec eux

Les cœurs et les âmes;

N'y laissent que des larmes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kanon 2019-06-19T19:41:38+02:00

Que passe l'hiver sur la Clairière

Aux étranges trouées sombres,

À la magie puissante et aux mystères sans fin,

Aux dieux, aux hommes si cruels.

Que passe l'hiver sur un roi

Mi-dieu mi-homme, au destin funeste ;

Sur celui qui devina la mort de ses terres,

Ne put s'y résoudre.

Que passe l'hiver, oui.

Mais qu'en restent les souvenirs.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode