Livres
599 880
Membres
682 469

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Que passe l'hiver



Description ajoutée par nobodyel 2017-05-09T09:05:29+02:00

Résumé

Stig vient d'avoir vingt ans, l'âge de porter une épée et de se rendre - enfin ! - sur le Wegg, l'étrange montagne où réside son souverain, le roi de la Clairière. Mais son premier solstice d'hiver ne se déroule pas comme il l'avait imaginé. À peine le jeune seigneur est-il arrivé que la mort répond aux augures néfastes et que les fils enchevêtrés du destin tissent un avenir que personne, ni homme ni dieu, semble pouvoir prédire. Menacé sans qu'il en comprenne la raison, Stig aura fort à faire pour découvrir ce qui se trame dans l'ombre des festivités, protéger ceux qu'il aime ... et même survivre. Y parviendra-t-il ? À la croisée de l'ode initiatique et du huis-clos, Que passe l'hiver raconte le destin d'un jeune homme au pied bot et d'un roi aux longs bois de cerf, pris dans le maelstrom d'un monde qui se meurt, peut-être...

Afficher en entier

Classement en biblio - 85 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par FungiLumini 2018-05-01T11:34:35+02:00

Rassure-toi. Il n’est jamais trop tard. Jamais. Ce qui ne se répare pas se recrée. Ce qui est brisé s’invente à nouveau. La vie, Stig, possède des ressources infinies. Malgré tout.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par PriscilliaGrondin 2022-06-01T10:12:06+02:00
Bronze

L histoire en elle même est très intéressante, le personnage principal stig est attachant courageux et reste le meilleur personnage à mon goût .Le plus gros bémol à mon sens c est l écriture du livre.je m explique : trop de description même pendant l action ça en devient fatiguant et moins motivant à lire et c est dommage car franchement l histoire est merveilleuse !! J avoue que je suis un peu déçu et je ne pense pas suivre l auteur . Mais à chacun son opinion et son goût donc dans tout les cas bonne lecture

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Panthera 2022-05-26T15:53:43+02:00
Argent

Si j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire, l'ambiance du roman m'a au fil des pages conquise et j'ai finalement beaucoup apprécié cette histoire.

La narration est volontairement lente, mais elle est efficace dans le sens où je ne pouvais m'empêcher de retenir mon souffle dans l'expectative de ce qui allait arriver aux personnages et au dénouement de l'intrigue. Une belle histoire en somme, tragique, au style poétique des conteurs d'autrefois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JonT 2022-05-23T19:08:39+02:00
Diamant

Que passe l’hiver, de David Bry ; c’était très très bien 🥰

J’aurais pas mal de choses à en dire mais qui risqueraient de spoiler, donc je vais me contenter de généralités : c’est bien écrit, le style est beau et poétique ; le personnage principal est attachant ; et l’histoire est très prenante ; bref, c’est vague, mais voilà c’était bien 😛

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissLune31 2022-02-06T19:30:10+01:00

Un livre original, plaisant à lire, bien que je ne pense pas le relire plus tard. Mais ça a été une découverte intéressante, avec un univers riche et des personnages complexes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ath0s 2022-01-13T13:47:36+01:00
Argent

Un bon roman dans une ambiance à la "Winterfell" de Game of Throne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CindySB 2021-10-12T09:16:06+02:00
Lu aussi

Quelle lecture franchement ! C'est poétique et onirique, magnifiquement narré malgré le sombre contexte de complot et de meurtres. J'ai adoré le personnage de Stig, tellement effacé mais important en dépit de sa faible estime de lui-même, gentil et prévenant, prêt à se faire des amis parmi les membres des autres clans. J'ai beaucoup aimé la Clairière, ce lieu magique à l'histoire forte. J'ai d'ailleurs vraiment apprécié la légende du Dieu sombre et des Ordrains, tout le contexte mythique du récit. C'est vraiment la narration et la cadre du roman qui m'ont transporté, et c'est pour ces raisons que je le recommande chaudement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sissi12 2021-06-17T09:41:08+02:00
Bronze

J'avais reçu ce roman en ebook gratuit. Son résumé m'a attiré, donc je me suis lancée. J'ai apprécié le suspense, c'est ce qui m'a fait aller jusqu'au bout, mais je trouve qu'il y a beaucoup de répétition comme "le jeune feyren", "au pied-bot" ... c'était trop pour moi et je trouve aussi qu'il y avait trop de description, ça devenait long.

L'histoire se passe à un seul et unique endroit, en huis-clos, ça m'a étouffé et la fin, ma déçue, aucune justice n'est faite. Je ne vois pas d'où Cudwich à gagner ou préserver quoique se soit !

Mais j'ai aimé quand même, l'histoire avec les Dieux et l'Homme. Il y a une certaine morale, que j'ai appréciée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sherlocked_666 2021-04-18T18:40:26+02:00
Lu aussi

Comme bien d'autres lecteurs et lectrices, je ne connaissais ni l'auteur ni sa maison d'édition. Je ne sais même pas à quelle occasion j'ai découvert cet ouvrage ni à quel moment je l'ai ajouté à ma bibliothèque. Soit.

Je commence à avoir l'habitude de ces lectures qui me laissent avec un drôle de sentiment : je suis parvenu au bout de "Que passe l'hiver" sans éprouver de réelle lassitude, sans avoir l'envie d'abandonner et de piocher un autre bouquin. Et pourtant... je ne suis pas pleinement satisfait de cette expérience.

Contrairement à ce que de nombreux commentaires sont venus louer, la plume de l'auteur n'a rien de bien particulier - elle est même parfois un peu lourde. Étant féru d'envolées lyriques et de narration poétique, je me suis laissé guider par les commentaires élogieux postés sur cette page et j'ai été profondément déçu. C'est certes bien écrit, je dirais même mieux écrit qu'une bonne partie des romans que l'on nous sert depuis quelques temps, mais ce n'est pas phénoménal. De surcroît, le rythme de certaines phrases souffre d'une utilisation trop marquée des virgules. Notons également que quelques coquilles semblent s'être glissées dans mon édition numérique.

Un peu trop de pathos autour du fameux "pied bot" de Stig qui n'apporte pas grand-chose à l'histoire ni au développement du personnage. J'ai eu la désagréable impression qu'il s'agissait uniquement d'une carte jouée régulièrement pour rappeler que le pauvre jeune seigneur n'a vraiment pas eu de chance dans sa vie. C'est dommage, une telle particularité physique aurait pu donner plus de piment à certaines scènes d'action.

Et de manière générale, les dialogues prennent trop le dessus sur la narration et le développement de l'univers. C'est là le défaut des one-shots de fantasy au petit nombre de pages. J'ai presque eu le sentiment de lire une préquelle.

Notons également à quel point le traitement pseudo-philosophique du thème de la destinée [insérer ici un gif d'étoiles scintillant de mille feux] permet aux personnages de littéralement subir l'intrigue et de ne contribuer à son développement qu'à travers des discussions fort creuses. Trop de dialogues, pas assez d'informations, pas assez de progression, pas assez d'émotions. Même les relations qui se tissent entre les trois jeunes héros semblent sorties de nulle part - non, pardon, c'est le destin. Et puis franchement, honnêtement, à quoi bon préciser que chacun des personnages porte "une chemise en laine de telle couleur" ? Même les descriptions de l'ambiance glaçante des montagnes sont… banales. Oui, il neige. Oui, il fait froid. Merci. Quid de projeter cette froideur dans les personnages eux-mêmes et pas seulement à travers des boules de neige ?

Encore une petite chose. Le contexte "médiéval" suffit-il à justifier qu'une fois encore, la gent féminine soit ramenée aux rôles classiques de "mère", "pauvre victime", "love-interest des protagonistes masculins" et "vilaine sorcière" ? Ah non, pardon, j'oublie la guerrière Vorgell... sans doute parce ses interventions sont encore plus minoritaires que les évocations de son nom (lesquelles contribuent majoritairement à rappeler qu'elle existe, qu'elle est quand même bien jolie et qu'un de ses camarades veut l'inviter dans son lit).

Alors quoi ? Bon ou mauvais livre ?

J'ai conscience que ma critique est virulente. J'ai aussi conscience qu'il m'est beaucoup plus facile de rapporter des défauts que de louer des qualités - c'est pourquoi les commentaires que je partage pour mes coups de coeur sont souvent bien concis, car il n'y a finalement rien à redire.

Concernant "Que passe l'hiver", l'intention est là et le résultat n'est pas foncièrement mauvais. Je n'ai cependant pas trouvé l'ambiance "huis clos", "thriller", "angoissante", "lyrique" qui a tant été vantée. C'est un one-shot de fantasy comme un autre. Ni mauvais ni exceptionnel. Peut-être simplement mal développé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurence-247 2020-12-16T19:41:04+01:00
Or

Je voudrais vous parler aujourd’hui du livre de fantasy de David Bry « Que passe l’hiver »

La belle écriture de l’auteur m’a enchantée, transportée dans ce monde particulier qu’est la Clairière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elfy_rose 2020-11-29T00:02:31+01:00
Diamant

Au cœur de l’hiver, dans une atmosphère lourde et glacée, Que passe l’hiver est un livre à la plume fluide et poétique. L’auteur nous embarque dans un monde enneigé, où règne un silence abyssal, voir étouffant. Il ressort de cette lecture une lenteur exagérée mais j’ai aimé me perdre dans les méandres de l’hiver et découvrir ce monde riche et fascinant. Il émane de ce livre une puissance, une force, une étrange tristesse, une beauté fragile, une solitude terrifiante. Stig m’a beaucoup touché par son authenticité, sa spontanéité, son humanité, ses blessures. Tout au long de cette lecture, les morts s’enchaînent sans raisons ni liens apparents, assombrissant les festivités du solstice. Plus on avance dans le livre, plus le froid virulent s’installe, encore plus dément que la folie elle-même. Ô que cette fin nous laisse un terrible goût amer de cendre et de mort. C’est tout en émotion que j’ai refermé ce livre. Une belle ode à nos vies, à nos choix, à nos actes, à notre monde, à nos fils du destin que nous tissons chaque jour, à notre libre arbitre.

Afficher en entier

Dates de sortie

Que passe l'hiver

  • France : 2017-05-12 (Français)
  • France : 2019-04-11 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 85
Commentaires 38
extraits 11
Evaluations 48
Note globale 8.09 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode