Livres
433 214
Membres
355 105

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Quelqu'un Comme Toi ajouté par Riiz 2011-04-13T13:29:21+02:00

p. 229

Dans la vie, il y a des gens, des réalités et des évidences sur lesquels on s'appuie, parce qu'ils sont sûrs à deux cents pour cent. Mais, quand ils dégringolent de leur piédestal et vous laissent tomber, c'est le monde entier qui se cassent la gueule, et notre confiance avec.

Afficher en entier
Extrait de Quelqu'un Comme Toi ajouté par Pamie 2011-09-04T23:08:59+02:00

Je ne dis rien. On ne peut tout de même pas fermer son coeur comme un robinet. Il faut remonter à la source et l'assécher goutte à goutte. Ça prend du temps.

Afficher en entier
Extrait de Quelqu'un Comme Toi ajouté par Pamie 2011-09-04T23:08:59+02:00

Scarlett Thomas a toujours été ma meilleure amie et voilà pourquoi, lorsqu'elle m'a téléphoné au "camp des Sisters", où je passais la pire semaine de mon existence, j'ai tout de suite compris que quelque chose de grave était arrivé.

Afficher en entier
Extrait de Quelqu'un Comme Toi ajouté par Pamie 2011-09-04T23:08:59+02:00

J'obéis pendant qu'elle tamponnait ses lèvres avec sa serviette et faisait signe au serveur. Là-dessus, elle a payé, on est rentrés. En route, je n'ai pas dit un mot. J'observais les maisons qui défilaient par la vitre de la portière. Je pensais au Grand Canyon, vaste et infranchissable, comme tant de choses dans ma vie, désormais.

Afficher en entier
Extrait de Quelqu'un Comme Toi ajouté par Pamie 2011-09-04T23:08:59+02:00

Pour la première fois de ma vie, je sentis ;'euphorie, le sentiment enivrant du danger, tout en étantà l'abri du péril, dans un monde qui était devenu vertigineux. Et tandis que je rendais ses baisers à Tristan, je me libérai de la petite fille que j'avais été au Grand Canyon, au début de l'été. À cet instant, suspendue entre ciel et terre, mais aussi en pleine chute, je la sentis me quitter pour toujours.

Afficher en entier
Extrait de Quelqu'un Comme Toi ajouté par Pamie 2011-09-04T23:08:59+02:00

Ce soir, je portais une veste en jean délavé. Mes cheveux retombaient sur mes épaules. Mes lèvres étaient gonflées par nos baisers. Je fis face à mon reflet et enfermai ce visage dans ma mémoire : la fille qui s'était révélée à elle, lors de la nuit au barrage de Topper Lake, la fille qui était amoureuse de Tristan Faulkner, qui brisait le coeur de sa mère et ne regrettait pas le passé.

La fille que j'étais.

Afficher en entier
Extrait de Quelqu'un Comme Toi ajouté par Kiiwako 2013-07-21T17:40:29+02:00

Dans la vie, il y a des gens, des réalités et des évidences sur lesquels on s’appuie, parce qu’ils sont sûrs à deux cents pour cent. Mais, quand ils dégringolent de leur piédestal et vous laissent tomber, c’est le monde entier qui se casse la gueule, et notre confiance avec.

Afficher en entier
Extrait de Quelqu'un Comme Toi ajouté par Kiiwako 2013-07-21T17:44:08+02:00

Spoiler(cliquez pour révéler)En partant, je passai devant la nurserie et admirai Grâce, si petite dans son berceau. Je posai mes doigts sur la vitre, mon signal et celui de Scarlett, pour lui montrer que j’étais là.

Afficher en entier
Extrait de Quelqu'un Comme Toi ajouté par Kiiwako 2013-07-21T17:41:21+02:00

Au cours de toutes ces journées monotones de janvier, j’avais compris que je méritais mieux. Je méritais des « je t’aime », des kiwis et des fleurs, des guerriers médiévaux remplis d’amour courtois. Je méritais des photos de moi heureuse, malheureuse, amère, que sais-je encore. Je méritais de sentir la chaleur du coup de pied d’un bébé sous ma main. Je méritais aussi de grandir et de changer, de devenir toutes les filles que je méritais d’être, chacune meilleure que la précédente. Un peu comme les poupées russes qui se succèdent, toutes différentes, toutes pareilles.

Afficher en entier
Extrait de Quelqu'un Comme Toi ajouté par Kiiwako 2013-07-21T17:38:06+02:00

– Ce qui se passe est tout simplement hallucinant ! Je n’ai jamais eu de brûlures d’estomac de ma vie, et maintenant j’en ai, disons, toutes les trois secondes. Plus aucun vêtement ne me va. Je transpire sans cesse comme une malade, va savoir pourquoi. Et, même quand j’ai faim, la bouffe me rend malade. Ça n’a pas de sens !

– Tu te sentiras mieux à partir du cinquième mois, dis-je en reprenant Vous êtes enceinte... et maintenant ?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode