Livres
436 584
Membres
362 145

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Quelqu'un de bien



Description ajoutée par V-A07 2015-09-02T12:51:38+02:00

Résumé

Bienvenue au Saint-Gabriel Paris, le palace le plus luxueux de la capitale ! Parfait pour un séjour de rêves, idéal pour organiser un mariage hors-normes, donner une conférence de presse hollywoodienne ou pour trouver la mort...

Afficher en entier

Classement en biblio - 8 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par V-A07 2015-09-02T12:53:40+02:00

[EXTRAIT]

Prologue

Vous ne le connaissez pas.

Vous n’avez jamais vu son visage. L’auriez-vous croisé, vous ne vous en souviendriez pas. Il n’est pas de ces hommes qui marquent l’esprit de ceux qui le rencontrent. Au contraire.

Son nom ? Peut-être l’avez-vous aperçu dans les pages du Financial Times. Ou celles du Figaro. Et encore.

Non, vous ne le connaissez pas.

Pourtant, vous avez tous dormi chez lui. Enfin, d’après les dernières statistiques, 92 % d’entre vous ont passé la nuit chez lui, au moins une fois dans leur vie.

Qui est-il ? Il est à la tête du deuxième groupe hôtelier au monde et du premier groupe français. Vous dormez, vous forniquez dans ses lits, vous vous faites masser dans ses spas, vous vous extasiez devant les assiettes minimalistes préparées par ses chefs — étoilés, pour la plupart — ou vous tentez vainement de trouver le sommeil dans une chambre à 29 €, aux murs cartonnés et aux toilettes sur le palier. Et lui, il encaisse.

Son prénom ? Cela ne vous aidera pas plus.

Mais puisque vous insistez : Lucas.

Vous voyez, cela ne vous dit rien. Il a toujours pensé que dans ces métiers de service, et en particulier dans l’hôtellerie, qu’elle soit low cost ou de luxe, le rôle de tout employé est d’être invisible. Chacun doit exceller à ce délicat exercice qu’est la “présence-transparence” : vous devez sentir que quelqu’un est là, à proximité, prêt à assouvir vos moindres caprices, là, mais toujours dans l’ombre.

Vous ne le connaissez pas et c’est donc normal.

Baignant dans la mare rouge indélébile dessinée par son propre sang sur le tapis couleur taupe, Lucas observe les volutes organiques que projettent les lampes sur le plafond de son bureau — designed par Georges Yabu himself — et se dit qu’il est grand temps que vous appreniez à le connaître.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Em-6 2018-08-21T10:35:25+02:00
Lu aussi

Je n'ai pas du tout aimé ce livre. Le résumé avait l'air vraiment bien mais quand on commence à lire, on ne comprend rien, trop de détails insignifiants, trop de personnages avec leurs propres histoires et la fin, n'en parlons même pas, encore plus de questions sans réponse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vincent-laurent 2016-04-02T22:49:08+02:00
Pas apprécié

L'histoire avait l'ait très alléchante, en tout cas cela donnait envie de commencer. Finalement, cela traine en longueur, beaucoup trop de personnages, on ne voit pas où veut en venir l'auteur...

Je n'ai pas eu le courage de terminer le dernier quart du bouquin. Dommage :(

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2015-10-31T22:35:28+01:00
Or

Nous débutons sur la mort d'un certain Lucas et revenons sept jours plus tôt, pas sur les circonstances de sa mort, mais plutôt sur la vie de l’hôtel d'une manière générale.

Sept jours pour voir comment se déroule ce microcosme, car c'est tout à fait cela. Des gens qui vivent totalement en dehors de la société, oubliant même jusqu'à leur famille. Les personnages vivent entre les murs de ce qui est un palace. Du réceptionniste aux membres VIP, nous avons le droit à de sacrées surprises. Passant par un enlèvement d'une princesse, un contrat qu'il faut signer par de bonnes personnes, un directeur qui se retrouve dans le coma... Et ce n'est que le haut de l'iceberg.

Je me suis demandée où l'auteur allait nous mener. Il nous montre le cadavre d'un homme, mais nous ne le voyons pas dans l'immédiat dès le premier chapitre tourné, cela serait trop facile. Nous observons comment cette fourmilière vit, survit pour d'autres, tentant de mettre au maximum le luxe en premier plan sans oublier de prendre ce dont chacun a besoin. Courir, ramper, frôler les murs, se mettre à couvert ou à découvert... Mais derrière dans les coulisses, ce n'est pas du tout la même chose. Entre complots, trahisons, coucheries, tentatives de corruption et chantages, tout va y passer, ou presque. Les clients vont et viennent, l'équipe doit les servir comme il se doit. Le luxe n'est pas à la portée de tous, les employés ont leur problème, que se soit interne ou externe à l’hôtel. Tout tourne autour de ce bâtiment. Le quartier également sera au cœur des aventures.

Il y a beaucoup de personnages qui reviennent régulièrement. Au début, ce fut un peu, mais c'est qui celui-là ? Ah oui, je me souviens ! Plus les pages défilent et plus il est facile de s'y retrouver, car malgré le nombre de protagonistes, ils sont présents. Nous les suivons dans leur périple, car pour certains il s'agit plutôt d'un parcours du combattant, que d'une promenade de santé.

En parlant personnages, quelques uns sont mes préférés, qu'ils soient au premier ou au second plan, j'ai trouvé que certains étaient plus que bien présentés.

Sébastien, le chef cuisinier. Il ne paye pas de mine au départ, mais j'ai adoré un passage avec lui où il montre son caractère. Il n'est pas juste un chef qui fait de l'art, ou un homme qui peut tomber amoureux. Il a des sentiments, un respect de lui-même, de son travail, de ses seconds et va montrer qu'il est capable de tenir tête à l'un des plus grands de cette histoire

La suite : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/quelqu-un-de-bien-erwan-ripoll-a119161224

Afficher en entier
Commentaire ajouté par hamy 2015-10-10T17:45:41+02:00

Quelqu'un de bien est le livre qui se trouvait dans ma wish list depuis sa sortie. J'attendais juste le bon moment pour me le procurer. Puis un jour, je reçois un email de l'auteur. Une sacrée surprise pour moi quand il me propose de lire son livre. J'ai bien évidemment accepté.

Je savais que l'histoire était centrée sur un grand palace de la capitale et qu'il y avait minimum une intrigue qu'attendait à se faire découvrir.

Je commence ma lecture et plus j'avance, plus je me dis, qu'en fait, va falloir que je m'installe confortablement parce que l'auteur, Erwan Ripoll va me faire voir de toutes les couleurs.

L’hôtellerie, c'est comme une grande fourmilière. Tout un tas de personnages , clients comme personnel, y circulent, travaillent, vivent, mangent. Ils se croisent, se décroisent avec des habitudes qui peuvent parfois agacer l'autre. Alors, comment ça se passe dans les coulisses, les dessous de l’hôtellerie ? Voici le palace Saint Gabriel Paris.

Tout le monde est actif et il se passe tellement de choses que tu ne vois pas le temps passer. Incroyable. Ça court par là. Ça se cache par ici. Ça couche avec un tel. Lui qui guette la place de l'autre. Gérer l'équipe, camoufler les mensonges..... sans compter que l'auteur rajoute à tout ça, intrigues, complots, manigances, manipulations .

Normal à vrai dire, nous sommes dans un palace, il se passe forcément des choses bien intéressantes voire croustillantes. Mais d'abord, il faut retenir les noms, les qui fait quoi, les qui est qui..... surtout que certains arrivent en plein vol. A un moment donné, je me suis même demandé pourquoi tous ces personnages ? C'est quoi le lien ?

Je veux donc savoir, alors, j'avance. C'est additif, c'est bien rythmé même si parfois j'étais un peu sonnée, je l'avoue. Faut s'accrocher mais pas dans le mauvais sens, bien au contraire.

Tout un tas de caractères bien différents qui font grincer les dents ou sourire, comme pour les monologues en italique.

J'ai vraiment adoré la plume de l'auteur, elle m'a tenue en haleine et du coup, me donne envie de connaitre la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Missnefer 2015-09-15T20:58:19+02:00
Or

Tout d'abord un grand merci à ma "copinaute " Hamy et à l'auteur Erwan Ripoll lui même pour ce partenariat

Une chose est sure c'est qu'avec un tel résumé on s'attend à tout et son contraire

En premier lieu, je souhaite dire que la couverture est superbe,j'apprécie même si je lis cette version que m'a confié l'auteur, en e-pub le prologue est une belle petite mise en bouche

Et nous voilà aussitot emportés dans une aventure rythmée,soutenue.

Rencontre avec tout un volet de personnages qui se croisent dans ce grand palace parisien de belle petites tranches de vie, décrites simplement mais de façon si réaliste, un quotidien si vivant, qu'on se laisse porter sans se poser de questions , ou si peu. Mais diable ! quel rapport entre tous ces protagonistes, tous ces destins, liés, on s'en doute , ces gens qui pourraient être vous ,moi , dans nos petites vies quotidiennes.Ces passages rapides de l'un à l'autre pourrait être perturbant et difficile à suivre , mais ce n'est pas le cas , bien au contraire, le style narratif de l'auteur, rythmé, un style fluide, rend le tout tellement addictif.

j'étais assez déconcertée me demandant vers quoi l'auteur souhaitait nous entrainer. Et c'est pourquoi je ne suis pas parvenue à lâcher prise, trop impatiente de comprendre tous les liens, et de suivre les aventures de tous ces personnages , acteurs parfois malgré eux. .

Mais en toute franchise , l'espace d'un instant j'ai perdu pied , oui juste un instant, il me faut le reconnaitre, avec l'entrée en scène de nouveaux personnages. Puis hop c'est reparti, un petit moment de fatigue et de déconcentration surement.

Autre petite chose à dire , un petit truc qui m'a assez gêné, ces nombreux termes en anglais, qui émaillent le récit, ainsi que quelques abréviations, un peu gênantes (en rapport avec la finance) pour les non initiés. Je sais bien que l'anglicisation est tendance , nous utilisons désormais nous même beaucoup de mots anglais dans mon métier , et oui même dans le milieu médical on "switche" beaucoup !

Pour finir, cette intrigue avec tout ce puzzle qui se met en place, donne un bon polar plein de suspens. Comme je ne veux surtout pas" spoiler " ( voilà que je m'y mets aussi) je ne dirais rien de plus. L'équipe du Saint Gabriel est très sympathique de Nicolas à Nathalie (quoique...), en passant par Béatrice, Johan, Sébastien et tous les autres . Nous suivons donc tous ces membres dans les aléas de leur vie quotidienne et dans celle de leur boulot, avec la gestion d'un hôtel dans lequel l'auteur nous donne bien envie de poser nos valises

En face d'eux d'autres protagonistes qui interférèrent dans ce microcosme plus que réaliste. Et surprise une suite est prévue . Dans quelles aventures , et dans quels imbroglios l'auteur va placer toute cette petite bande, qui va se retrouver à gérer l' héritage de Lucas d' Authier-Dupperet, juste .... Quelqu'un de bien

Et oui le titre alors que je viens de tourner la dernière page , prend tout son sens. Et l'envie de revenir au Saint Gabriel me titille déjà. Alors il ne reste plus qu'à attendre Quelqu'un de trop.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elodie59193 2015-09-09T13:52:15+02:00
Pas apprécié

Histoire sans intérêt ...

D un ennuie total....

Je n ai même pas su finir l histoire

Bref je déconseille

Afficher en entier

Date de sortie

Quelqu'un de bien

  • France : 2015-08-21 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 8
Commentaires 6
Extraits 5
Evaluations 3
Note globale 5.33 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode