Livres
568 344
Membres
623 368

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Quelques minutes après minuit



Description ajoutée par Koflane 2012-02-27T18:09:42+01:00

Résumé

Depuis que sa mère a commencé son traitement, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. A minuit sept, un monstre vient le voir, qui a l'apparence d'un if gigantesque, quelque chose de très ancien et de sauvage. Mais pour Conor, le vrai cauchemar recommence chaque jour: sa mère lutte en vain contre un cancer, son père est devenu un étranger, et il est harcelé à l’école. Au fil des visites du monstre, l’adolescent comprend que son vrai démon est la vérité, une vérité qui se cache au plus profond de lui, terrifiante.

Afficher en entier

Classement en biblio - 546 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Koflane 2012-04-18T12:22:48+02:00

«On n'écrit pas sa vie avec des mots. On l'écrit avec des actes. Ce que tu penses n'est pas important. C'est ce que tu fais qui compte.»

«J'aurais aimé vivre encore cent ans, dit-elle très doucement. Avoir encore cent ans à te donner.»

«Bien des choses vraies ont l'air de tromperies. Les royaumes ont les princes qu'ils méritent, les filles de fermier meurent sans raison, et des sorcières méritent parfois d'être sauvées. Très souvent, même. Tu serais étonné.»

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Un livre bouleversant...

et plein d’humanité...

Une maman gravement malade...

Un jeune garçon perdu...

Un monstre...

Le tout réunie dans un livre magnifique...

Quelques dessins ...

J'ai vraiment aimé ce livre .

Gros coup de cœur 2012

À lire...

Afficher en entier
Diamant

Le monstre de Connor n'est pas un monstre que les enfants devraient connaitre. Il terrasse et terrorise les adultes. Il s'agit probablement du plus terrible de tous car contre lui, on ne peut rien : la vérité ; aussi inacceptable qu'elle puisse être, elle demeure.

Je termine cet ouvrage à l'instant et il me faut de longues inspirations pour respirer, pour ne pas trembler.

Ce livre est bouleversant ! Tellement triste ! La détresse de ce petit garçon qui n'en n'est même pas conscient...

L'éditeur propose l'ouvrage à partir de 10 ans et j'ai vraiment du mal à me faire à cette idée, tellement moi, il m'a perturbée. Le sujet n'est pas du tout pour les enfants. Et pourtant, dans le monde d'aujourd'hui, ils y sont confrontés. Peut-on les en protéger ? Je ne crois pas.

Le sujet de cet ouvrage est la maladie, le deuil.

Comment accepter que la meilleure solution est de laisser le malade partir ? Cette pensée nous rend-t-elle coupable ? Comment accepter un tel morcellement de la pensée ? Vouloir qu'elle reste encore... Vouloir que ça s'arrête...

Spoiler(cliquez pour révéler)« Quelquefois, les gens ont surtout besoin de mentir à eux-même. »

« [U]ne partie de toi souhaitait simplement que cela se termine, [...] même si cela voulait dire la perdre. »

« — Je l'ai lâchée, balbutia Connor. J'aurais pu la retenir encore mais je l'ai lâchée.

“Et ça, c'est la vérité.”

— Mais je ne voulais pas ! s'écria-t-il. Je ne voulais pas vraiment la lâcher. Et maintenant c'est pour de bon ! Maintenant elle va mourir et c'est de ma faute !

“Et ça, ce n'est pas du tout la vérité.” »

« Le chagrin de Connor était une chose physique, qui l'agrippait comme une pince, le serrait très fort comme un muscle. Il arrivait tout juste à respirer tellement c'était dur ; et il se laissa tomber par terre en espérant que la terre l'avale, une bonne fois pour toutes. »

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Marie-Pier-2 2018-10-14T22:58:05+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Ninim 2021-06-25T20:04:22+02:00
Argent

Extrêmement qualitatif.

Jusqu'aux dernières pages, j'ai trouvé que c'était une lecture sympathique, pas forcément extraordinaire et un peu étrange avec cette histoire de monstre. Mais j'ai été vraiment emportée par les derniers chapitres, qui laissent avec un arrière goût de ce sentiment qu'on a toujours de penser qu'on est les seul.e.s à penser ou ressentir certains trucs jusqu'à ce que Patrick Ness vienne ici et nous rappelle qu'on est exactement comme tout le monde.

Et je trouve ça très beau, parce que ce ne sont pas des sujets qui devraient être tabous. En bref, un livre jeunesse très pédagogique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Svane 2021-06-21T19:57:25+02:00
Argent

Ce livre est une très belle histoire pour enfants qui permet d'aborder la maladie et le "deuil à venir" de manière originale. En effet, ce livre suit ceux qui restent plutôt que ceux qui partent. J'ai beaucoup aimé le monstre et ses histoires qui forcent Connor à affronter ses pensées et ses problèmes. On voit qu'il n'y a pas forcément de bonne réaction face à quelqu'un qui souffre, que parfois vouloir le ménager n'aide pas.

Pour être honnête je suis un peu déçue de ma lecture. J'ai lu le livre sur Kindle, sans prendre le temps de me poser, et je pense être passée à côté de certaines des émotions véhiculées. Je précise quand même qu'il ne s'agissait pas du bon moment pour moi mais que c'est un super livre. Il faut juste savoir qu'il est orienté jeunesse. Je le savais mais je m'attendais à quelque chose de plus adolescent alors que je pense qu'il peut vraiment s'adresser à des enfants de 9-10 ans. Cela n'entame en rien sa poésie mais cela change les attentes vis-à-vis de l'écriture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ClaraVV 2021-05-16T17:20:40+02:00
Bronze

Ce livre est très beau, on s'attache au personnage principal, on le comprend, on ressent à travers lui. Ce livre est très bien écrit et les illustrations sont magnifiques.

Afficher en entier
Argent

je ne le conseille pas au personne sensible carSpoiler(cliquez pour révéler)la mère du garcon meurt et c'est une histoire tristemes je le conseille car sa apprent bonne lecture !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par louji 2020-10-07T21:05:39+02:00
Diamant

https://littcentcinquante.wordpress.com/2020/10/07/quelques-minutes-apres-minuit/

Eh bien, quelle lecture. Je l'ai acheté d'occasion, car j'en avais entendu du bien, mais je ne savais pas trop à quoi m'attendre.

Je pense que c'est un bouquin qui peut s'adresser à tellement de monde : les grands enfants, les jeunes ados, les plus grands ados, les jeunes, moyens et vieux adultes. Les malades et les pas-malades, les non-concernés et les concernés. Je crois que ce livre peut faire écho en chacun de nous, tant il est difficile de passer à côté de la maladie et la mort dans la vie (que ce soit son entourage ou soi-même). Ce n'est pas pour autant que ce livre est peut-être fait pour tout le monde. La morale peut être dure à encaisser, c'est un roman qui met beaucoup de côté le vécu des malades, leurs ressentis, pour se concentrer sur ceux des personnes autour. C'est un choix, mais il peut éventuellement déplaire à certains, car il s'intéresse particulièrement à la culpabilité de ceux qui restent, de ceux qui vont à-priori bien.

C'est un roman qui met la boule à la gorge, la boule à l'estomac, tant il est vrai. Car c'est la poursuite de la vérité, l'objectif de ce roman. Faire entendre, voir, accepter, la vérité de la situation à Conor, notre héros. Je m'attendais à ce qu'il soit plus jeune (il a 13 ans), mais c'est peut-être pas plus mal, car il est à cet âge particulier où les adultes le mettent un peu de côté concernant les choses importantes, mais aussi cet âge où il sait aussi que le monde n'est pas juste, pas parfait. Un âge où il peut comprendre ce qui se passe. Sans pour autant l'accepter avec la résignation d'un adulte.

J'ai admiré Conor pour son entêtement, même si cet entêtement est la raison d'être de cette histoire. À quel point Conor s'obstine-t-il ? Jusqu'à se rendre malade lui-même ? On suit un ado qui vit seul avec sa maman malade, très malade, sans qu'un mot soit mis sur cette maladie (même s'il y a des indices). Un ado mal dans sa tête, car il cauchemarde, se fait harceler, peut-être pas assez écouter. Un ado qui va commencer à échanger avec un gros monstre qui vient le voir très souvent quelques minutes après minuit, à 00:07.

Le récit balance aisément entre réalisme quotidien, fantastique nocturne et frissons d'effroi. J'ai été happée par l'histoire, je l'ai lue en quelques heures. Une espèce de fascination morbide pour ce gamin qui semble presque dérangé, une attente insupportable concernant l'état de santé de sa maman, une curiosité dubitative pour le reste de sa famille. Et puis il y a le gros monstre… parti pris fantastique, un monstre qui "existe" vraiment ? Caractérisation de l'état psychologique de Conor ? Elément dont on ne devrait pas chercher la signification ? Pour ma part, je me suis laissée guider par Conor, par ses hauts et ses bas. Laissée guider par ses nuits mouvementées, entre rêve et réalité. Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu de "vrai" fantastique et ça m'a fait plaisir, j'ai retrouvé cette petite touche d'effroi et d'incompréhension que j'aime dans ces récits.

En fin de compte, cette histoire m'a beaucoup, beaucoup, touchée. Je pense qu'elle est importante pour désacraliser l'humeur parfaite que doit avoir l'entourage d'un malade. Importante pour normaliser la souffrance, l'impuissance, des proches non-malades. Pour parler de la culpabilité, du déni, de ceux qui restent. Importante pour les enfants, importante pour les adultes. C'est une histoire qui laisse pas forcément indemne, qui fera peut-être grincer des dents certains, mais, pour ma part, j'ai adhéré au message.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FelRose 2020-05-09T20:10:56+02:00
Or

Ce livre m'a bouleversée. Ça a été un énorme coup de cœur, et je n'aurai jamais pensé en avoir un pour une lecture de collège. Oui j'ai chialé à la fin. Avec de vraies larmes tellement la vérité est inattendue et percutante. C'est la prise de conscience de Conor qui avive nos émotions, la vérité que le monstre veut connaître qui nous renverse. Ouvrez ce livre ! Le film à côté n'en est qu'une pâle adaptation et il faut lire le roman pour vraiment en comprendre l'entièreté.

Afficher en entier
Diamant

onor fait des cauchemars depuis que ça mère est malade.

À minuit un monstre arbre vient le voir, pour lui raconter 3 histoires qui représentent en fait la sienne à lui : sa douleur, sa tristesse, la vérité qu'il refuse de voir.

Moitié roman – moitié livre graphique, ce récit (assez court) est tout simplement magnifique. D'une justesse poignante, saupoudrée d'une touche de fantastique (l'enfant qui s'invente un monstre pour affronter sa peur), voici enfin un livre qui prend aux tripes.

Ça se lit en une soirée, on pleure, et, malgré la dureté de l'histoire, on reste heureux d'avoir lu une si belle histoire.

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est tellement bouleversant...

On passe à travers d'une multitude d'émotions qui nous prends aux tripes. Cette histoire est incroyable !

A lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marggaux 2020-02-29T14:40:45+01:00
Or

? Quelques minutes après minuit, Patrick NESS

? Éditions Folio Junior

? 193 pages

?Roman?

? Conor O’Maley est un jeune adolescent. Il vit avec sa maman qui est atteinte d’un cancer. Malgré les traitements, la maladie progresse et lui vole toutes ses forces. Conor tente de la soulager autant qu’il peut car il voit bien qu’elle est épuisée... sa grand-mère va venir passer quelques jours avec eux afin de les aider.

Conor est un enfant intelligent qui a bien compris ce qui se passait mais en parler ou l’admettre signifierait rendre l’insupportable réel... La perspective de la mort de sa maman est tellement insoutenable que Conor se renferme ou se met en colère contre les gens qu’il aime.

Sa grand mère va tenter de l’aider à verbaliser en lui faisant toucher du doigt la vérité dans le but de le préparer psychologiquement au décès de sa maman... et ce sera douloureux...

Toute les nuits, à 00h07 tapantes, l’arbre dans le jardin se transforme en monstre et vient hanter le sommeil de l’adolescent. Pourtant ce monstre va lui proposer de lui raconter 3 histoires « qui racontent comment j’ai renversé des ennemis, comment j’ai terrassé des dragons », qui vont l’aider à mettre en mots la souffrance indicible.

? Roman jeunesse mais roman émouvant voire bouleversant qui aborde avec une grande sensibilité des thématiques douloureuses comme la maladie, la confrontation avec la mort, la peur de la perte, de l’absence et l’accompagnement de personnes malades.

L’auteur décrit avec délicatesse les mécanismes de défense qui se mettent en place lorsque la vérité est insoutenable, qui permettent de trouver des ressources en soi pour continuer.

Ce roman parle de la difficulté à mettre en mots ses émotions mais aussi de la culpabilité de ceux qui restent.

Je pense que cela peut être un bon support pour évoquer certaines choses et aider les enfants ou adolescents à mettre en mots leur douleur et leurs angoisses.

L'avez-vous lu?

Afficher en entier
Diamant

Une histoire autant magnifique que bouleversante qui touchera tout le monde d'une manière ou d'une autre.

Afficher en entier

Dates de sortie

Quelques minutes après minuit

  • France : 2012-04-15 (Français)
  • France : 2014-11-06 - Poche (Français)
  • Canada : 2012-05-28 (Français)
  • Canada : 2014-11-17 - Poche (Français)
  • USA : 2011-05-05 (English)

Activité récente

Kylie77 l'ajoute dans sa biblio or
2021-10-06T22:55:29+02:00
mocyan l'ajoute dans sa biblio or
2021-07-30T15:20:57+02:00

Titres alternatifs

  • A Monster Calls - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 546
Commentaires 140
extraits 57
Evaluations 198
Note globale 8.64 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode