Livres
403 397
Membres
306 326

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Qui es-tu Alaska ?



Description ajoutée par Mouchouchou 2014-05-18T11:17:22+02:00

Résumé

Miles Halter a seize ans et n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama, au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C'est là, aussi, qu'il rencontre Alaska. La troublante, l'insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 740 lecteurs

Or
1 719 lecteurs
PAL
1 469 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Edenz 2011-11-06T15:10:21+01:00

‎On passe sa vie coincé dans le labyrinthe à essayer de trouver le moyen d'en sortir, en se régalant à l'avance à cette perspective. Et rêver l'avenir permet de continuer, sauf qu'on ne passe jamais à la réalisation. On se sert de l'avenir pour échapper au présent.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Wow, le meilleur livre que j'Ai pu lire, il était prenant, les personnages étaient attachant et l'histoire drôle et touchante. Un mélange de réflexion, de rire et surtout de larmes (pour ma part!! :P) J'ai aimer exactement TOUT de ce livre. Une vrai quête de sens! Cette auteur est incroyable et tellement vrai!

Afficher en entier
Or

Un livre pleins de rebondissements, beaucoup de passages tristes! J'ai trouvé que les personnages étaient forts attachants. Je conseille ce livre :)

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Marie-Pier-2 2017-09-24T17:15:36+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Caesus 2018-02-18T20:47:55+01:00
Lu aussi

Je rends les armes, les livres de John Green ne sont définitivement pas pour moi !

Je n'arrive jamais à rentrer dans ces histoires. les points négatifs sont tellement présent j'ai toujours la sensation qu'un des protagonsites court à contre courant de l'autres. ça façon d'écrire me déstabilise

Je n’ai pas aimé le personnage d’Alaska (ce qui est dommage vu que le livre tourne autour d'elle) qui m’a fait beaucoup pensé à Margo, Un personnage d’un autre livre de l’auteur. À qui j’avais envie de coller des baffes dans « la face cachée de margo» donc je me dis à partir de là c’est mal barré.

Les personnages de Miles, Takumi et du Colonel sont sympas mais sans plus, la seule chose qui pourrait sauver ce livre et la relation d’amitié entre les trois garçons.

Donc je pense qu’au bout de trois tentatives avec cet auteur je tire ma révérence je n'insiste plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aryia 2018-02-11T18:43:03+01:00
Diamant

C’est avec ce livre que j’ai découvert pour la première fois, il y a de cela bien des années, la plume incomparable de John Green, son habileté à jouer avec les émotions de ses lecteurs et surtout, la profondeur des réflexions qu’il introduit dans ses romans. J’ai ensuite découvert Nos étoiles contraires, lu les premiers chapitres (à défaut de pouvoir les acheter) de La face cachée de Margo et du Théorème des Katherine, savourant chacune de mes lectures et relectures. Mais Qui es-tu Alaska ? reste indéniablement mon favori, car c’est lui qui m’a fait découvrir cet auteur dont j’admire énormément le talent : il est l’un des seuls à réussir à me faire pleurer à coup sûr, mais également à me faire passer du rire aux larmes à une vitesse record. Tout ça pour dire que, vous l’aurez compris, ce n’est absolument pas la première fois que je lis ce roman, mais que je suis toute aussi bouleversée que si c’était le cas.

En théorie, ce roman est l’histoire de Miles, adolescent maigrichon pas très doué dans les relations sociales qui débarque dans un pensionnat loin de chez lui, avec pour seuls bagages sa passion dévorante pour les dernières paroles de célébrité et sa quête du Grand Peut-Être. Le temps d’une année scolaire, Miles va découvrir l’amitié avec ses hauts et ses bas, la transgression des règles avec ses dangers et ses poussées d’adrénaline, mais aussi l’amour passionnel et la plus terrifiante des douleurs. Mais ce roman pourrait tout aussi bien être l’histoire d’Alaska, adolescente lunatique passionnée de littérature qui débarque sans prévenir dans le quotidien et le cœur du petit nouveau. Tantôt enjouée, insouciante et frivole, tantôt maussade, impulsive et capricieuse, Alaska est au cœur de toutes les conspirations, de toutes les discussions et de tous les mystères. Miles parviendra-t-il à cerner ce caractère atypique sans s’égarer lui-même ?

Si je n’avais le droit qu’à un seul mot pour parler de ce roman, il s’agirait sans aucun doute de « déchirant ». Mais il faudrait raisonnablement y ajouter « bouleversant », « saisissant », « frappant », « émouvant », « troublant » et « poignant », tous ces adjectifs ne suffisant pas à esquisser ne serait-ce qu’une ébauche de caractérisation fidèle. Ce livre est bien plus que cela. Ce livre est une véritable claque littéraire, de ceux qui vous marquent à vie, de ceux qui vous changent en profondeur, de ceux que vous ne pouvez pas oublier. Les raisons de cette transformation intérieure du lecteur sont multiples et assez indéfinissables car imbriquées les unes dans les autres. Ce livre est l’un des rares à parvenir à me faire ressentir autant d’émotions en si peu de pages, des émotions d’une intensité inouïe et stupéfiante. Ce livre est l’un de ceux qui me font passer du rire aux larmes en l’espace de quelques lignes, qui entremêlent si habilement la joie insouciante de l’enfance et le cruel chaos de l’âge adulte, reflet parfait de l’adolescence.

Car c’est bien là le thème central de ce roman, le thème autour duquel gravitent tous les autres. L’adolescence. Cette fragile passerelle entre deux âges, cette délicate jonction entre deux versions de nous-même, cette étrange période de notre vie où nous ne sommes plus tout à fait des enfants mais pas encore des adultes. Trop souvent, on ne retient que deux choses de cette transformation : la rébellion et la puberté. Sauf qu’il y a bien plus que cela. A mes yeux, l’adolescente est une véritable crise existentielle, un moment de désarroi profond où tout ce qui nous semblait acquis s’écroule autour de nous. Quitter la quiétude et la sécurité de l’enfance pour s’aventurer dans les méandres obscures du monde adulte, et ne se sentir à sa place dans aucun de ces deux mondes. Il y a ceux qui traversent facilement cette étape, qui n’ont aucune difficulté à accepter ce changement. Mais il y a aussi ceux qui, au contraire, sont terrifiés par ce bouleversement intérieur, et c’est cela que ce livre montre. En l’espace d’une seconde, Miles voit son univers changer du tout au tout, et il n’a pas d’autre choix que de s’y conformer, bon gré mal gré. En l’espace d’une année, Miles va changer lui aussi, dans la joie et la douleur, parfois combinées. Et je vais vous dire une chose : John Green a tout compris.

Vous vous en doutez, pour porter une histoire aussi profonde et émouvante, il faut des épaules solides, autrement dit des personnages qui tiennent la route. Et sur ce point-là, encore un sans-faute pour monsieur Green ! Rien qu’avec la personnalité complexe d’Alaska, on a suffisamment de matière pour remplir plusieurs romans ! Je sais qu’elle en agace plus d’un, mais personnellement, je la trouve passionnante. Alors oui, elle est parfois capricieuse et lunatique, mais c’est ce qui fait toute son originalité : Alaska porte fièrement son imprévisibilité, comme un trophée, pour masquer la véritable souffrance qui se cache derrière cette versatilité. Oui, Alaska est un personnage qui souffre et en cela elle est terriblement attachante, même si elle peut parfois sembler insupportable. Mais Miles n’est pas en reste non plus : plus discret, moins exubérant, il garde toute pour lui, ses peurs et ses espoirs, ses pensées et ses questions. Je me suis très facilement identifier à lui, à sa quête, à ses joies et à ses douleurs. Miles est un personnage terriblement humain, complexe et vraiment réaliste. A côté de ces deux protagonistes, nous avons le camarade de chambre de Miles, Chip, dit le Colonel, qui extériorise tout ce que Miles ne sait exprimer, Chip qui se revendique comme le capitaine de leur petit duo mais qui va apprendre qu’il ne peut pas toujours tout contrôler. J’aime beaucoup le Colonel, il m’a énormément ému et il est vraiment indispensable au récit.

Un coup de cœur de plus au compteur des livres qui changent une vie. Véritable récit initiatique, Qui es-tu Alaska ? nous plonge au cœur des réflexions d’un adolescent en pleine mutation, nous entraine dans une véritable quête de sens qui se transforme progressivement en une douloureuse enquête aux enjeux existentiels. Portrait d’une génération qui ne sait plus comment grandir, Qui es-tu Alaska ? nous conte les angoisses et les questionnement qui jalonnent l’adolescence, nous raconte l’évolution d’un personnage plongé au cœur d’une réalité qu’il n’était pas prêt à supporter. Roman choc, roman claque, cette histoire bouleverse et intrigue, chamboule et étonne. Authentique mine à réflexions, ce récit ravira tous les lecteurs, jeunes et moins jeunes, trouvera un écho chez ceux qui se souviennent encore de leur adolescence ou sont encore en train de la vivre, mais saura également sensibiliser ceux qui n’ont pas encore été confronté à ce bouleversement majeur dans la vie d’une âme.

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.fr/2016/09/qui-es-tu-alaska-john-green.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par clairou_ 2018-02-04T20:03:32+01:00
Lu aussi

J'ai pas compris. Nos étoiles contraires à était un véritable coup de cœur mais là je n'ai rien retrouvé.

D'accord l'histoire n'est pas la même mais même l'écriture ne m'a pas transportée.

Je me suis pourtant accroché, je l'ai lu jusqu’à la fin mais comment dire? ça n'a pas fait tilt quoi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ondine820 2018-01-27T12:13:23+01:00
Pas apprécié

j ai adore nos étoiles contraires mais pas celui ci ! On devine tout de suite qu Alaska va

Spoiler(cliquez pour révéler)
mourir
je sais même pas pourquoi je mets l info en spoiler tellement c est prévisible .

Néanmoins j ai bien aime takumi et le colonel

Le gros??? c est quoi ce surnom a la con ?

et puis ça saute trop d un coté ce sont des ados immatures qui se soûlent comme des trous la seconde d après ce sont de grands philosophes plein de questions métaphysique .

Bref je n ai pas aimé (et vu les commentaires que j ai lu je m attendais au coup de cœur !!)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnnaMiah 2018-01-16T16:07:59+01:00
Pas apprécié

Dès le commencement je n'ai pas réussi à adhérer. J'ai eu beau continué je n'étais pas conquise. Bref, je n'ai pas compris ce qu'il y avait d'intéressant dans ce livre mais chacun ces goûts. Sans doute y a t-il une raison à l'engouement autour de ce livre mais je ne l'ai pas trouvé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elise-12 2018-01-13T13:42:15+01:00
Bronze

J'ai malheureusement trouvé se livre top enfantin à mon goût. Il doit être adapté aux adolescents mais pour ma part je n'ai vraiment pas accroché

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Doudouneweek 2018-01-12T16:03:30+01:00
Diamant

Ce livre est à mon sens le meilleur de John Green. Les personnages ne sont pas seulement des stéréotypes mais sont originaux. Ma lecture à été ponctué de nombreux rires et c'est terminé en larme. A découvrir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnnaMiah 2018-01-09T20:52:28+01:00
Pas apprécié

On a tous un livre qui plaît beaucoup à tout le monde mais qu'on arrive pas à comprendre pourquoi?! Bah c'est mon cas avec ce livre. Je ne comprends toujours pas tout l'engouement autour de ce livre. Pour ma part c'est une véritable déception, mais comme on dit les goûts et les couleurs on ne discute pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par TheAmazingGirl 2018-01-08T00:27:34+01:00
Pas apprécié

Je dois dire que je suis assez (même très) déçue de ma lecture. En vue des commentaires élogieux que je pouvais lire avant de commencer ma lecture, je m'étais attendu à un peu mieux que ça.

En effet, les premières pages n'ont réussi qu'à me rendre Miles antipathique puisqu'affable, sans aucune personnalité, sans relief, ni rien. Elles n'ont réussi aussi qu'à me plonger dans un ennuie mortel. Il ne se passe rien. Je n'ai ni compris l'intérêt ni le sens de ce roman. Je me suis quand même suffisamment accrochée pour lire plus d'une centaine de pages, mais même constat à ce stade : les personnages, que je parle de Miles, d'Alaska, ou même du "Colonel", ne sont pas aboutis, ne sont pas intéressants, n'apportent rien à l'histoire. Justement, parlons d'Alaska. Ce personnage est tellement le stéréotype de la fille qui veut se faire désirer en se faisant passer pour une énigme, en ne livrant que des bribes de son histoire. Je l'ai encore moins appréciée que Miles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marions 2018-01-06T23:01:03+01:00
Lu aussi

L'histoire en elle-même n'est pas mauvaise mais je n'ai pas non plus hyper accroché. J'ai surtout apprécié les personnages, malgré le fait que j'ai trouvé les sautes d'humeur d'Alaska parfois vraiment incompréhensibles et trop imprévisibles; mais aussi, le fait que le titre (en VO: Looking for Alaska)prend beaucoup plus de sens une fois qu'on entame la deuxième partie de l'histoire.

Afficher en entier

Dates de sortie

Qui es-tu Alaska ?

  • France : 2007-10-01 (Français)
  • France : 2011-03-17 - Poche (Français)
  • Canada : 2011-04-18 - Poche (Français)
  • Canada : 2014-09-09 (Français)
  • USA : 2006-12-28 (English)

Activité récente

evabnm l'ajoute dans sa biblio or
2018-02-15T19:55:38+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 6 740
Commentaires 1 004
Extraits 192
Evaluations 1517
Note globale 8.11 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Looking For Alaska - Anglais
  • Cercando Alaska - Italien