Livres
388 679
Comms
1 362 595
Membres
277 293

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Quoi de plus normal qu'infliger la vie?



Description ajoutée par EveBirmingam 2016-12-16T02:23:30+01:00

Résumé

Quelle idée farfelue et irréfléchie que de se reproduire ainsi, de se projeter biologiquement dans ce monde inégalitaire ! Et, pourtant, c’est bien tout ce qu’on espère, encourage, voire exige des femmes et hommes afin de gonfler les rangs de la majorité silencieuse. Est-il seulement possible de résister à la pression sociale, au dénigrement systématique lorsqu’on décide de tenir tête au cycle de la vie ?

Oriane Lassus expose l’argumentaire exalté d’une société avide de bébés et y oppose une vision cinglante, drôle et critique. Elle dénonce l’apologie de la famille comme d’une fin en soi et réclame un espace de légitimité pour celles et ceux qui décident de ne pas monter dans le train apparemment jubilatoire de la procréation.

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par AprilDevil 2017-10-03T19:54:59+02:00
Argent

Je suis tombée complètement par hasard sur cette bande dessinée. Interpellée par sa couverture, je me suis risquée à la découvrir, et j’ai passé un excellent moment.

L’auteure nous livre un patchwork de réflexions sur le besoin reproductif de l’Homme. Les questions soulevées sont simples : quelles raisons se cachent derrière cette envie de donner la vie ? Pourquoi les personnes qui ne désirent pas avoir des enfants sont-elles si mal considérées, spécifiquement lorsque ce sont des femmes ? Et surtout, pourquoi, d’abord, ne partagerait-on pas cette envie ? Après tout, c’est « naturel » et « dans l’ordre des choses », n’est-ce pas ?

Avec un cynisme d’une puissance délirante, cette BD remise au placard nos idées reçues. Son personnage principal a avant tout besoin d’être écoutée, pour possiblement être comprise. Choisir d’avoir des enfants ou choisir de ne pas en avoir, c’est avant tout avoir un pouvoir de décision sur son corps et sa propre vie. L’ humour de l’auteur qui manie à la perfection la dérision sert génialement son propos. On prend rapidement en sympathie son personnage principal, qui semble n’être pris au sérieux par personne de son entourage. De plus, des tranches de vie nous sont également dévoilées : ce sont des bribes d’expériences vécues par l’entourage du protagoniste. Cela permet de mieux comprendre son raisonnement et sa colère face au monde.

Le dessin, qui a un côté très « griffonné » est totalement en adéquation avec le thème et le ton de l’album.

Rarement un livre m’a autant fait rire et mise de bonne humeur !

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 2
Commentaires 1
Extraits 0
Evaluations 1
Note globale 8 / 10

Évaluations